Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ALCADE

Terme d'origine arabe (al-qāḍī : le cadi, le juge ; en espagnol : alcalde) qui apparaît dans le vocabulaire politique du xe siècle dans le nord de l'Espagne. À cette époque, l'alcade est généralement élu et il exerce surtout des fonctions judiciaires. Au xve siècle, des conflits surgissent avec l'autorité royale qui préfère procéder à la nomination de ces fonctionnaires. Selon la nature de leurs attributions judiciaires, on distinguait différentes sortes d'alcades : alcades de cour (au nombre de six), alcades criminels, alcades de hidalga. Au xixe siècle, avec la réforme de l'administration locale, l'alcade ou maire devient le président de la municipalité mais perd ses fonctions de juge. Actuellement, il est nommé par le pouvoir central, sauf dans les très petites villes. Le plus célèbre des alcades est le héros de la pièce de Calderón de La Barca, El Alcalde de Zalamea, dont l'intrigue illustre bien ces conflits d'autorité avec le pouvoir royal et le pouvoir militaire. Dans les colonies espagnoles d'Amérique, l'alcalde mayor présidait le conseil de la municipalité, les alcaldes ordinarios ayant des compétences judiciaires.

— Charles LESELBAUM

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Charles LESELBAUM. ALCADE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

    • Écrit par
    • 14 344 mots
    • 18 médias
    ...pris en considération par le monarque. Au sommet de l'organisation judiciaire se trouvaient deux tribunaux, les chancelleries de Valladolid et de Grenade. Les villes étaient administrées par des alcaldes, juges municipaux, et des regidores (en nombre variable dans chaque municipalité castillane surtout,...
  • HERMANDAD LA SANTA

    • Écrit par
    • 436 mots

    Au Moyen Âge, les communes espagnoles disposent de milices populaires connues sous le nom de hermandades (fraternités) chargées de la protection des pèlerins et des marchands, les hermandades étaient également chargées de garantir les droits des personnes contre les exactions seigneuriales. À...

  • MESTA

    • Écrit par
    • 892 mots

    À partir du xiie siècle, lorsque la reconquête de l'Espagne sur les Maures progresse nettement, les souverains de Castille récompensent leurs vassaux, nobles et chevaliers des ordres militaires, des services rendus dans la lutte contre l'adversaire musulman, par la cession de terres...

  • QUECHUA

    • Écrit par
    • 4 308 mots
    • 1 média
    ...anciens conseils municipaux, ou ayuntamientos, de la péninsule Ibérique, mais qui s'organisent et fonctionnent selon des principes particuliers. À la tête de la hiérarchie se situe la charge d'alcalde. Immédiatement après, viennent celles de campos, puis celles de regidores, et enfin celles...