PUBLICITÉ ET ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La publicité utilisée par les Beaux-Arts

Le publicitaire n'est pas seulement emprunteur, il peut être aussi amené à prêter. Par un étonnant retournement de situation, les artistes des années 1960 vont puiser dans le paysage urbain et dans son décor publicitaire. Les boîtes de Coca-Cola ou de soupe Campbell, par exemple, œuvres de concepteurs publicitaires, vont soit devenir des éléments de nature morte, soit être utilisées telles quelles comme des ready made. Un Tom Wasselman peint « fidèlement » des natures mortes composées pour partie de nourritures ou de boissons conditionnées par les industries de transformation. Or le pichet dans une toile de Chardin, le pain dans un Vermeer ou les fleurs chez Brueghel de Velours, avant d'être des produits de consommation, sont des symboles qui ont subi victorieusement l'épreuve du temps et sont assurés de durer. Dans les œuvres du pop art, la présence d'une boîte de Coca-Cola tient de la provocation car l'emballage standard est à lui seul une promesse de destruction. Une partie des artistes contemporains mise sur les effets pervers de la juxtaposition de représentations dont les essences sont antinomiques bien qu'elles soient toutes destinées au même usage. Dans ce contexte, l'introduction de la publicité dans les œuvres marque, au sein de l'art, une fracture.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  PUBLICITÉ ET ART  » est également traité dans :

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'Art nouveau »  : […] La tendance allant vers une simplification des formes et, partant, vers une plus grande efficacité, est toutefois contrebalancée par les surcharges ornementales de l'Art nouveau, mouvement qui se cristallise sur le plan mondial à la fin du xix e  siècle, et entend se manifester dans tous les domaines des arts majeurs et appliqués. Alfons Mucha, qui réalise à partir de 1894 des affiches de théâtr […] Lire la suite

ANTONIO ANTONIO LOPEZ dit (mort en 1986)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 813 mots

Américain né d'une famille d'immigrés espagnols, Antonio passe son enfance à Puerto Rico et à New York où, fasciné par le luxe des grands magasins, séduit par les publicités de la ville, il trouve sa voie dans l'illustration publicitaire et dans le dessin de mode. Car le caractère tapageur et éphémère de la mode, l'atmosphère de perpétuel renouvellement du monde publicitaire le stimulent. Dessinan […] Lire la suite

BAYER HERBERT (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 671 mots

Dans le chapitre « Les affiches et les typographies constructivistes »  : […] Lorsque Bayer revient au Bauhaus en 1925, l'institution est installée à Dessau et Walter Gropius le charge de l'enseignement de la typographie. De cette période datent les projets les plus novateurs de Bayer, bien que les principes qu'ils mettent en œuvre aient déjà été énoncés (mais non pleinement appliqués) par Moholy-Nagy. La transformation du mot en slogan (par des variations de taille dans l […] Lire la suite

BOURDIN GUY (1928-1991)

  • Écrit par 
  • Christian CAUJOLLE
  •  • 819 mots

Unanimement reconnu comme l'un des plus grands photographes du demi-siècle et comme le plus brillant inventeur d'images de mode et de publicité, Guy Bourdin reste une personnalité à la biographie mystérieuse. De même qu'il a toujours refusé les rétrospectives, les expositions, les monographies ou les honneurs, il a dissimulé sa vie derrière son œuvre aujourd'hui dispersée dans les collections de q […] Lire la suite

CARLU JEAN (1900-1997)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 846 mots

Né le 30 mai 1900 à Bonnières-sur-Seine dans une famille passionnée d'architecture (il est le frère cadet de Jacques Carlu), Jean Carlu s'engage dans cette voie à l'École des beaux-arts de Paris. Alors qu'il vient d'être primé au concours d'affiches du dentifrice Glycodont, le 28 octobre 1918, le jeune homme a le bras droit sectionné par un tramway. À dater de ce jour, sa carrière prend un tout au […] Lire la suite

CASSANDRE ADOLPHE JEAN-MARIE MOURON dit (1901-1968)

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 1 598 mots

Dans le chapitre « Un architecte de l'affiche »  : […] A.M. Cassandre, de son vrai nom Adolphe Jean-Marie Mouron, est né à Kharkov, dans une famille française de négociants, installée en Russie. En 1915, il revient en France, et, à partir de 1918, il étudie la peinture chez Lucien Simon, puis à l'académie Julian, à Paris. En 1919, il se classe troisième d'un concours d'affiches organisé par Michelin ; ce qui l'encourage à persévérer dans ce registre, […] Lire la suite

CHAVAL (expositions)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 050 mots

Chaval, l'un des plus importants dessinateurs d'humour des années 1950-1960, est né Yvan Le Louarn le 10 février 1915 à Bordeaux et mort à Paris le 22 janvier 1968. Son succès repose sur l'irruption d'un univers incongru dominé par des gags visuels et des légendes insolites. Deux rétrospectives lui ont été consacrées, l'une au Scriptorial d'Avranches ( Chaval. Mieux vaut pleurer que rire à contret […] Lire la suite

CREPAX GUIDO (1933-2003)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 762 mots

Le nom de Guido Crepax, dessinateur né à Milan en 1933 et mort dans la même ville, en 2003, des suites d'une sclérose en plaques, demeure associé, aux yeux du public, à celui de sa plus fameuse créature, Valentina Rosselli, dite Valentina. La silhouette longiligne de cette jeune photographe brune aux lèvres boudeuses apparaît pour la première fois en 1965, dans la revue de bande dessinée italienne […] Lire la suite

DELPIRE ROBERT (1926-2017)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Né le 24 janvier 1926 à Paris, Robert Delpire entreprend des études de médecine en vue de conduire une carrière de chirurgien. Sa vocation change en 1950, quand il propose de transformer la modeste publication de la Maison de la médecine en une revue luxueuse dont le financement serait assuré par les laboratoires pharmaceutiques, sollicités comme mécènes et annonceurs. Sans formation artistique m […] Lire la suite

DEMUTH CHARLES (1883-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 253 mots
  •  • 1 média

Peintre américain, né le 8 novembre 1883 à Lancaster, en Pennsylvanie, mort le 23 octobre 1935 à Lancaster. Charles Demuth se forme à l'Académie des beaux-arts de Pennsylvanie auprès de Thomas Anshutz et W. M. Chase, puis effectue plusieurs voyages d'études en Europe entre 1907 et 1913. Lors de son séjour à Paris, il découvre Marcel Duchamp et les cubistes, deux influences qui le marqueront tout […] Lire la suite

DEPERO FORTUNATO (1892-1960)

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 666 mots

Né à Fondo, dans la province du Trentin alors austro-hongroise, formé dans le sillage du symbolisme pictural, Fortunato Depero n'établit le contact avec la scène futuriste romaine qu'en 1913. Influencé par Giacomo Balla dont les toiles mettent en œuvre une décomposition rationnelle du mouvement et de la vitesse, impressionné par la liberté formelle d'Umberto Boccioni, Depero adopte très vite les […] Lire la suite

EXCOFFON ROGER (1910-1983)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 775 mots

Roger Excoffon a largement participé au renouveau de la création typographique intervenu en France dans les années 1950. « En moins de quinze années, la conjonction de Roger Excoffon avec la fonderie Olive a doté la France de ce qu'elle n'avait jamais connu depuis la „belle époque“ de Georges Auriol et de Georges Peignot, au début de ce siècle », note Maximilien Vox dans le catalogue de l'expositi […] Lire la suite

EXPOSITIONS COLONIALES

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne GRISLAIN
  •  • 910 mots
  •  • 1 média

Dans toute exposition internationale, l'architecture joue un rôle privilégié. Dégagée des contraintes fonctionnelles, elle sert plus à signifier qu'à abriter et constitue dans les registres de l'image symbolique un des principaux véhicules des idéologies. Signes purs, emblèmes, dont le but est d'impressionner le visiteur, les pavillons sont conçus comme des objets publicitaires, exaltant la missio […] Lire la suite

FRANÇOIS ANDRÉ (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 972 mots

« De tout temps, j'ai été une espèce de Janus à trois visages : la peinture (avec un P très majuscule), le graphisme (avec comme dieu Cassandre), puis la presse, les contemplant à tour de rôle selon l'opportunité, l'humeur, la nécessité [...]. Puis de plus en plus peintre, espérant que les trois profils [...] se superposent pour former un seul visage. » Ainsi se présentait André François en 1997, […] Lire la suite

GAZETTE DU BON TON LA

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 705 mots

1912 est une année décisive dans l'histoire de la presse de mode. De la rencontre des nostalgies des poètes fin-de-siècle et du graphisme des jeunes artistes cultivés naquirent alors Le Journal des dames et des modes dirigé par le secrétaire de D'Annunzio et par l'érudit Pierre de Nouvion, La Gazette du bon ton de Lucien Vogel et Modes et Manières d'aujourd'hui de Pierre Corrard et Jules Meynia […] Lire la suite

GID RAYMOND (1905-2000)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 984 mots

L'affichiste Raymond Gid est né à Paris en 1905. Fils d'un ingénieur de l'École centrale, il suit d'abord une formation d'architecte à l'école des Beaux-Arts, mais il n'exercera jamais ce métier. Il préfère le dessin : croquis humoristiques et caricatures sont ses genres de prédilection. En 1930, Raymond Gid fait la connaissance de Guy Lévis-Mano (GLM), l'éditeur et le typographe de nombre de poè […] Lire la suite

GLASER MILTON (1929- )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 962 mots

Le graphiste Milton Glaser est né en 1929 à New York où il a suivi les cours de la Cooper Union Art School. Dès sa sortie de cette école, il prend l'habitude de travailler avec un certain nombre d'anciens élèves. Le groupe prend le nom de Push Pin et édite le Push Pin Almanac . Cette association, dans laquelle Milton Glaser et Seymour Chwast font rapidement figure de leaders, devient une entrepris […] Lire la suite

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

L'émergence du graphisme coïncide avec la révolution industrielle. Dans le dernier quart du xix e  siècle, sous l'expression « publicité artistique » sont rangées des activités nouvelles : création d'affiches, annonces dans la presse, imprimés promotionnels, etc. Ces activités bouleversent la typographie traditionnelle qui, depuis les débuts de l'imprimerie, régit tous les aspects de la productio […] Lire la suite

GRAVURE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT, 
  • Michel MELOT
  •  • 8 560 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Fonction sociale de la gravure »  : […] Les procédés mécaniques qui entrent dans sa production n'ont jamais altéré le caractère magique de l' image. Son succès vient de ce qu'elle pouvait satisfaire, à l'échelle sociale, les différents besoins de représentation de la vie mythique. Cette fonction apparaît dès les premières xylographies, essentiellement des crucifix et des images pieuses, qui protégeaient leurs possesseurs. On garnissait […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc THIVOLET, « PUBLICITÉ ET ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/publicite-et-art/