PIERRE APOCALYPSE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La plus importante des Apocalypses apocryphes, l'Apocalypse de Pierre, a été regardée comme canonique par plusieurs Pères de l'Église ancienne, en particulier par Clément d'Alexandrie ainsi que dans le Canon de Muratori (Hippolyte ?). Eusèbe de Césarée, au ive siècle, puis Jérôme la rejetèrent. Le texte fut perdu, sauf quelques bribes, jusqu'à la fin du xixe siècle. Un fragment grec en fut découvert en 1886 dans un tombeau d'Akhmim, en Haute-Égypte, avec un long passage de l'Évangile de Pierre. Puis, en 1910, le texte complet d'une version éthiopienne fut publié par S. Grébaut avec une traduction française dans la Revue de l'Orient chrétien. Le livre est très ancien et peut dater du début du iie siècle, au plus tard de 150.

Il se présente comme une « révélation » (apocalypse) faite par le Christ à Pierre, qui la transmet à son disciple Clément. Il donne une description du Ciel et de l'Enfer, qui s'inspire du thème général des apocalypses, préoccupées par l'eschatologie, générale ou individuelle. Cet ouvrage est aussi un développement de données puisées dans la IIe Épître de Pierre, concernant particulièrement la destruction du monde par le feu et l'importance extrême de la Transfiguration. Il consiste enfin en une utilisation de l'eschatologie pythagoricienne et des religions orientales. Si la description du paradis y est assez belle, l'énumération qu'il donne des supplices, jusque dans les plus minutieux détails, a quelque chose de repoussant. Mais ce tableau contrasté du Ciel et de l'Enfer a eu une très grande influence sur la littérature chrétienne, peut-être déjà sur le Pasteur d'Hermas et sur l'Apocalypse de Paul (apocryphe), ainsi que sur l'art chrétien dans ses représentations du Ciel et des Enfers. Il ne semble pas que les Églises chrétiennes aient jamais jeté le discrédit sur ce livre.

Le troisième ouvrage du Codex VII de la bibliothèque gnostique de Nag Hammadi est également une Apocalypse de Pierre, qui peut dater du iiie siècle. Dan [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'Université libre de Bruxelles

Classification


Autres références

«  PIERRE APOCALYPSE DE  » est également traité dans :

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 319 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Enfer et paradis chrétiens »  : […] autre monde a été acceptée également par le christianisme ; elle figure en tout cas dans les apocalypses apocryphes. L'Apocalypse de Pierre (iie s.) est le premier ouvrage chrétien qui décrit les punitions et les tortures des pécheurs dans l'enfer : ceux-ci sont dévorés par des oiseaux, ou suspendus par la langue à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_13148

Pour citer l’article

Jean HADOT, « PIERRE APOCALYPSE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/apocalypse-de-pierre/