Saints et mystiques chrétiens


ABBON DE FLEURY saint (945-1004)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 327 mots

Né dans l'Orléanais, Abbon, encore enfant, est offert par ses parents au monastère bénédictin de Fleury (aujourd'hui Saint-Benoît-sur-Loire) où il vient enseigner après avoir étudié à Paris et à Reims. Appelé à diriger l'école abbatiale de Ramsay (Yorkshire), il revient à Fleury pour en être bientôt élu abbé (988). Son œuvre se confond, dès lors, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbon-de-fleury/#i_0

ACARIE BARBE (1566-1618)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 180 mots

Spirituelle française, originaire d'une grande famille de bourgeois parisiens, Barbe Avrillot, mariée à seize ans à Pierre Acarie, conseiller du roi et adhérent de la Ligue, fut mère de six enfants et mena une vie de piété et de dévotion qui fit de son hôtel de la rue des Juifs, à Paris, un centre du renouveau mystique : elle y reçut Benoît de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbe-acarie/#i_0

AMAND saint (584 env.-679)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 188 mots

Né au pays d'Herbauge, en Poitou, Amand fut, très jeune, moine dans l'île d'Yeu, puis clerc à Tours et ermite à Bourges. Il connut des moines irlandais et adopta en grande partie leur mode de vie. En 629, il fut ordonné évêque sans siège fixe, pour évangéliser le nord de la Gaule , avec l'appui des rois francs , de Dagobert surtout, auquel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amand/#i_0

ANDRÉ saint (mort vers 60-70)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 345 mots

Né à Bethsaïde Julia en Galilée , mort vers 60-70 à Patras, dans la région d'Achaïe (Grèce), saint André est l'un des douze apôtres de Jésus , frère de Simon (qui deviendra l'apôtre Pierre). Dans les Évangiles synoptiques (Évangiles selon saint Matthieu, saint Marc et saint Luc), il est rapporté que Pierre et André sont appelés par Jésus alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre/#i_0

ANGELES JUAN DE LOS (1536-1609)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 392 mots

Franciscain espagnol, Juan de los Angeles occupa de hautes charges dans son ordre : provincial, prédicateur de l'impératrice Marie, confesseur du monastère des Descalzas Reales à Madrid. Imbu de culture classique il n'en est pas moins profondément inscrit dans la tradition mystique franciscaine (celle de saint Denis, de saint Bonaventure et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-los-angeles/#i_0

ANNE et JOACHIM saints (-Ier s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 524 mots

Les informations concernant les vies des parents de la Vierge Marie , Anne et Joachim, proviennent de récits apocryphes : le Protévangile de Jacques (iie s. apr. J.-C.) et l'Évangile de la nativité de Marie (iiie s. apr. J.-C.). Selon ces sources, Anne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-joachim/#i_0

ANTOINE DE PADOUE saint (1195 env.-1231)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 1 096 mots

Qu'importe qu'Antoine (Fernando) soit né en 1195 ou en 1191 puisqu'on est démuni pour en trancher, ou qu'il soit de lignée noble et puissante comme il est de tradition hagiographique ? Compter Godefroy de Bouillon dans sa parenté n'ajouterait rien à celui qui fut plus vraisemblablement simple fils de Lisbonne. Le paradoxe est qu'un des saints les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-de-padoue/#i_0

ANTOINE LE GRAND saint (251-356)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 298 mots

Il naquit à Qeman, au sud de Memphis en Égypte, de parents chrétiens aisés. Ces derniers étaient morts, quand Antoine, âgé de dix-huit ans, fut frappé par l'appel du Christ dans l'Évangile et vendit ses biens, assurant à sa sœur de quoi vivre et distribuant le reste. Il se mit sous la direction d'un vieillard qui lui apprit à partager son temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-le-grand/#i_0

ARNOUL saint (582 env.-640)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 151 mots

D'une grande famille apparentée aux rois mérovingiens , Arnoul naquit à Lay-Saint-Christophe, près de Nancy. De sa femme Doda, fille du comte de Boulogne, il eut deux fils, Anségisel et Cloud. Le premier épousa une fille de Pépin de Landen, et de leur descendance naquit Charlemagne . Personnage en vue comme administrateur de domaines royaux, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnoul-saint-582-env-640/#i_0

AUGUSTIN DE CANTERBURY saint (mort en 604)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 526 mots

Probablement né à Rome, mort le 26 mai 604 à Canterbury, dans le Kent (Angleterre), saint Augustin, parfois appelé Austin, est le premier archevêque de Canterbury, apôtre de l'Angleterre et fondateur de l'Église chrétienne d'Angleterre du Sud. De naissance sans doute aristocratique, Augustin est prieur du monastère bénédictin de Saint-André à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin-de-canterbury/#i_0

AUGUSTIN saint (354-430)

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 8 978 mots
  •  • 2 médias

Aurelius Augustinus est né le 13 novembre 354, à Thagaste (aujourd'hui Souk-Ahras en Algérie) ; il est mort le 28 août 430 dans sa ville épiscopale d'Hippone, assiégée par les Vandales (aujourd'hui Annaba). C'est un Romain d'Afrique, qui a vécu, dans une constante fidélité à la civilisation romaine, l'effondrement de l'Empire d'Occident. Telle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustin/#i_0

BARNABÉ saint

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 325 mots

Figure importante de l' Église primitive dont l'activité fut liée de très près à celle de saint Paul . Barnabé (en grec : Barnabas) apparaît pour la première fois dans les Actes des Apôtres (iv, 36-37) : « C'était un lévite originaire de Chypre . Il vendit son champ, en apporta le montant et le déposa aux pieds des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barnabe/#i_0

BENOÎT DE CANFELD ou CANFIELD WILLIAM FITCH dit (1562-1610)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 350 mots

Capucin anglais, auteur spirituel. D'origine protestante, converti au catholicisme, il doit émigrer et se réfugier à Douai ; son entrée chez les Capucins parisiens (1587) coïncide avec le renouveau de l'ordre en France (Ange de Joyeuse, Léonard de Paris, Honoré de Champigny). Ordonné en 1593, il devient le conseiller des mystiques parisiens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benoit-de-canfeld-canfield/#i_0

BENOÎT-JOSEPH LABRE saint (1748-1783)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 274 mots

Aîné de quinze enfants, Benoît-Joseph Labre naquit à Amettes (Pas-de-Calais) dans une famille modeste. Aimant la prière et la solitude, à seize ans, il manifesta le désir d'être trappiste. Ses parents s'y opposèrent. À dix-huit ans, il entra à la chartreuse du Val-Sainte-Aldegonde : on ne voulut pas le garder. Il se rendit à pied à la Grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benoit-joseph-labre/#i_0

BERNADETTE SOUBIROUS sainte (1844-1879)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 320 mots

Fille aînée d'un meunier ruiné et devenu journalier, souvent sans travail, Bernadette Soubirous eut, dès l'âge de quatorze ans, dans une grotte sur les bords du gave de Pau, près de Lourdes , plusieurs apparitions (la première, le 11 févr. 1858) d'une jeune fille entourée d'un halo de lumière qui finit par lui dire, le 25 mars : « Je suis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernadette-soubirous/#i_0

BERNARDIN DE SIENNE saint (1380-1444)

  • Écrit par 
  • Paul RENUCCI
  •  • 905 mots

Noble siennois de la lignée des Albizzeschi, Bernardin fut en Italie le prédicateur de son siècle. Entré chez les Franciscains en 1402 à l'issue d'une maladie où il fut visité par un songe, il déploya de 1405 jusqu'à sa mort une activité aussi intense que variée au service de son ordre et d'un idéal religieux dont la coloration lui valut quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernardin-de-sienne/#i_0

BÉRULLE PIERRE DE (1575-1629)

  • Écrit par 
  • Jean DELUMEAU
  •  • 1 711 mots

Célèbre de son vivant, Bérulle tomba dans l'oubli après sa mort et passa de mode assez vite. Ses Œuvres complètes publiées en 1644 ne connurent que deux rééditions au xviie siècle. Mais Henri Bremond a réhabilité, au début du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-berulle/#i_0

BONAVENTURE saint (1217-1274)

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 291 mots

Jean Fidanza, dit Bonaventure, né à Bagnoregio (près d'Orvieto) en 1217, étudie à la faculté des arts de Paris de 1236 à 1242. En 1243, il entre dans l'ordre des Franciscains à Paris et poursuit ses études de théologie jusqu'en 1248, sous la direction d' Alexandre de Halès . Bachelier biblique de 1248 à 1250, il commente à Paris l'Évangile selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonaventure/#i_0

BONETA NAPROUS (morte en 1325)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 225 mots

Mystique millénariste, proche de l'aile dite « spirituelle » du mouvement franciscain, Naprous Boneta s'apparente par l'esprit aux visionnaires cisterciennes que l'orthodoxie du xiiie siècle avait su se concilier. Mais l'exaltation de sa pensée, prônant la pauvreté volontaire selon le message de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naprous-boneta/#i_0

BONIFACE saint (675 env.-754)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 552 mots

Archevêque de Mayence, apôtre de la Germanie et réformateur des Églises franques. Boniface est le nom pris par le moine anglo-saxon Winfrid, lors de son premier voyage à Rome (718-719). Il était né vers 675 près d'Exeter, où, très jeune, il devint moine, avant de passer à l'abbaye de Nursling près de Winchester. Il reçut une très bonne instruction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boniface/#i_0

BRIGITTE sainte, BIRGITTA PERSSON (1303 env.-1373)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 144 mots

Birgitta Persson est née en Suède , près de Norrtälje, dans une illustre famille. Son père, Birger Persson, était gouverneur de la province d'Uppland ; sa mère appartenait à la famille régnante des Folkung. Dès son enfance, Birgitta fut habitée de songes mystiques. Lui apparut, en particulier, le Christ en croix, vision qui devait orienter sa vie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brigitte-sainte-birgitta-persson/#i_0

BRUNO saint (1030 env.-1101)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 447 mots

Fondateur de l'ordre des Chartreux , né à Cologne, où, jeune encore, il devint chanoine de Saint-Cunibert. Venu à Reims pour étudier, Bruno fut nommé écolâtre vers 1056. De son enseignement fort apprécié on ne connaît que des commentaires des Psaumes et des Épîtres de saint Paul . L'archevêque de Reims, Manassès de Gournay, prélat simoniaque et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno/#i_0

CATHERINE D'ALEXANDRIE sainte (morte déb. IVe s.)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 595 mots
  •  • 1 média

C'est avec sa Passion que sainte Catherine apparaît dans l'histoire. D'après ce récit, l'empereur Maxence passant à Alexandrie en Égypte ordonna à tous ses sujets d'offrir des sacrifices aux idoles. Catherine, alors âgée de dix-huit ans, était fille du roi Costos et avait appris les sciences et les arts, connaissait les poètes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-d-alexandrie-sainte/#i_0

CATHERINE DE GÊNES sainte (1447-1510)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 1 069 mots

En 1551 paraissait à Florence le livre intitulé Vita mirabile e dottrina santa della Beata Caterina de Genova, dont les chartreux de Bourg-Fontaine donnaient la traduction française en 1598. Ce Corpus catharinianum, qui devait être postérieurement divisé (la Vie, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-de-genes/#i_0

CATHERINE DE SIENNE sainte (1347-1380)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 417 mots
  •  • 2 médias

Religieuse italienne, célèbre par son action durant le Grand Schisme et par ses expériences mystiques. Avant-dernière de vingt-cinq enfants, Catherine Benincasa naquit à Sienne probablement le 25 mars 1347. Son père, teinturier, et sa mère, fille d'un poète, jouissaient d'une petite aisance. Catherine avait six ou sept ans quand le Christ lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-de-sienne/#i_0

CÉCILE sainte (active au III e siècle)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 275 mots
  •  • 1 média

Sainte Cécile est l'une des plus célèbres martyres romaines des premiers temps de l'Église et l'une des plus discutées d'un point de vue historique. Active au iiie siècle, sainte Cécile serait, selon une légende de la fin du ve siècle, une patricienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecile-sainte/#i_0

CÉLESTIN V saint, PIETRO ANGELERI dit aussi PIETRO DEL MORRONE (1215-1296) pape (5 juill.-13 déc. 1294)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 257 mots

Né à Isernia (Campobasso), Pierre de Morrone devient moine bénédictin au monastère de Faifoli (province de Bénévent) ; il en sera l'abbé de 1276 à 1279. À plusieurs reprises, il fait de longues expériences de vie érémitique en plusieurs endroits, notamment sur le mont Morrone, dans les Pouilles, et sur le mont Maiella, près de Sulmona. Le 5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestin-v-saint-pietro-angeleri-dit-aussi-pietro-del-morrone-pape/#i_0

CÉSAIRE D'ARLES saint (470/71-543)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 446 mots

Césaire naquit sur le territoire de Chalon-sur-Saône dans une famille gallo-romaine chrétienne. À dix-huit ans, il devint clerc à Chalon. Deux ans après, il se fit moine dans l'île de Lérins. Bientôt, on le nomma économe, mais son administration rigoureuse suscita de telles réclamations qu'il fut destitué. Il se livra alors avec ardeur au travail, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesaire-d-arles/#i_0

CHRISTOPHE saint (mort en 250?)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 310 mots

C'est probablement durant la persécution de Dèce, en 250, que saint Christophe subit le martyre à « Samon », ville dont on ignore l'emplacement, dans la province de Lycie, au sud-ouest de l'Asie Mineure. On sait qu'il était honoré dans cette région au ve siècle. D'après la légende grecque, Christophe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christophe-saint-mort-en-250/#i_0

CLAIRE D'ASSISE sainte (1193/94-1253)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 153 mots

Claire naquit à Assise de la noble famille des Offreduccio. Le 18 mars 1212, dimanche des Rameaux, à Sainte-Marie-des-Anges, elle fit vœu de chasteté et de pauvreté entre les mains de François, converti depuis quatre ans. Il la confia à des moniales de saint Benoît, la mettant ainsi à l'abri des poursuites de sa famille. Quelques années plus tard, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claire-d-assise/#i_0

CLÉMENT D'OKHRID saint (840 env.-916)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 225 mots

Né sans doute en Macédoine bulgare, Clément accompagne Constantin-Cyrille et son frère Méthode dans leur mission en Grande-Moravie. En 885, à la mort de Méthode, il est expulsé avec ses compagnons. Boris Ier-Michel l'accueille à Preslav et lui confie la christianisation de la Macédoine du Sud-Ouest, qui échappe encore à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-d-okhrid/#i_0

CLOTILDE sainte (morte en 544 ou 545)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 271 mots

Épouse du roi des Francs Clovis Ier, sainte Clotilde joua un grand rôle dans la conversion de son mari au christianisme. Elle est la petite-fille du roi des Burgondes Gondioc, lequel, relié aux rois Wisigoths, partage leur arianisme. À la mort de ce dernier, le royaume est divisé entre ses quatre fils : Gondebaud, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clotilde/#i_0

COLETTE DE CORBIE sainte (1381-1447)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 250 mots

Déjà âgés, Robert Boylet et Marguerite Moyon eurent une fille qu'en l'honneur de saint Nicolas ils appelèrent Nicolette, mais qui fut connue sous le diminutif de Colette. À sa mort en 1399, son père, charpentier de l'abbaye de Corbie, confia sa fille à l'abbé. Ce dernier voulut la marier, elle refusa. Après plusieurs essais de vie religieuse, elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colette-de-corbie/#i_0

COLOMBAN ou COLUMBAN saint (540 env.-615)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 254 mots

Un des plus grands missionnaires de l'Église celte à la fin du vie siècle et au début du viie, saint Colomban fut à l'origine d'un renouveau de la vie monastique et de la spiritualité laïque sur le continent. Élevé au monastère de Bangor (comté de Down) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colomban-columban/#i_0

CYRILLE D'ALEXANDRIE saint (entre 376 et 380-444)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 432 mots

Évêque chrétien et docteur de l'Église, neveu de l'évêque Théophile d'Alexandrie. Après des études classiques et théologiques, Cyrille mena peut-être pendant un certain temps la vie monastique, puis devint clerc. Son oncle l'amena en 403 à Constantinople au concile du Chêne, qui déposa Jean Chrysostome . À la mort de Théophile, en 412, Cyrille fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrille-d-alexandrie/#i_0

DAMASE Ier saint (304 env.-384) pape (366-384)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 560 mots

Pape d'origine espagnole, Damase est né vers 304 à Rome, et mort le 11 décembre 384 dans cette même ville. Il occupe une charge de diacre sous le règne de son prédécesseur, le pape Libère (352-366), et accompagne celui-ci en exil lorsque l'empereur Constance II le déporte de Rome pour son refus de l'arianisme, doctrine qui niait la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damase-ier/#i_0

DENCK JOHANNES ou HANS (1500-1527)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 788 mots

Proche des anabaptistes, dont il s'éloigne cependant par son mysticisme, Denck apparaît, à bien des égards, comme un précurseur de la libre-pensée. En butte à l'animosité de tous les partis, il dégage de son propre scepticisme une attitude chrétienne débarrassée de la rigueur des dogmes et fondée sur le respect mutuel des individus. Relevant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denck-johannes-ou-hans/#i_0

DENYS D'ALEXANDRIE saint (mort en 265 env.)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 233 mots

Né probablement au début du iiie siècle à Alexandrie de parents païens, disciple d'Origène et successeur de l'évêque Héraclas sur le siège d'Alexandrie (247), Denys — appelé « le Grand » — connaît la persécution sous Philippe l'Arabe (248) ; puis sous Dèce, il se cache en Libye ; pendant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-d-alexandrie/#i_0

DOMINIQUE saint (1170 env.-1221)

  • Écrit par 
  • Sebastian BULLOUGH
  •  • 831 mots

Fondateur de l'ordre des Frères prêcheurs (Dominicains), Domingo de Guzmán est né vers 1170 à Caleruega (Castille), dans une famille noble. Il étudie la théologie à Palencia. Vers 1196, il entre comme chanoine dans le chapitre du diocèse d'Osma, dont il devient le sous-prieur quelques années plus tard. En 1203, Dominique accompagne son évêque en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-saint-1170-env-1221/#i_0

ÉDÉSIUS saint (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 73 mots

Compagnon de voyage puis de captivité de saint Frumentius , premier évêque d' Éthiopie , Édésius n'a pas été vénéré comme saint alors que Frumentius devint un saint très populaire. Quand Frumentius alla rendre visite à saint Athanase, patriarche d'Alexandrie, Édésius rentra dans sa ville de Tyr et c'est là qu'il raconta leur aventure à Rufin, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edesius-saint/#i_0

ÉLISABETH DE HONGRIE sainte (1207-1231)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 248 mots

Fille du roi de Hongrie , André II, Élisabeth fut, à l'âge de quatre ans, fiancée au fils du landgrave de Thuringe, Louis, qui en avait onze, et conduite au château de la Wartburg. Landgrave en 1217, Louis épousa Élisabeth en 1221 ; elle avait quatorze ans. Les deux époux eurent trois enfants : en 1222, Hermann, le futur landgrave ; en 1224, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisabeth-de-hongrie/#i_0

ÉLOI saint (588 env.-660)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 436 mots

Né en Limousin, dans la petite ville de Chaptelat (au nord de Limoges), d'une famille gallo-romaine, Éloi fit son apprentissage d'orfèvre à l'atelier monétaire de Limoges, puis vint à Paris travailler sous les ordres du trésorier royal. C'est là que, chargé de réaliser pour le roi Clotaire II un trône d'or incrusté de pierreries, il fut assez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eloi/#i_0

EMMERICK ou EMMERICH ANNA KATHARINA (1774-1824)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 1 054 mots

« Je me sentis tout de suite comme chez moi ; tout fut compréhensible et sensible autour de moi. » Ainsi Clemens Brentano note l'impression qu'il retire de sa rencontre avec Anna Katharina Emmerick, le 24 septembre 1818. De fait, le poète vagabond vient de trouver son havre pour quelques années. Il va demeurer auprès de la stigmatisée, du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmerick-emmerich/#i_0

ÉPHREM LE SYRIEN saint (306 env.-373)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 483 mots

Né à Nisibe (Mésopotamie) de parents chrétiens, Éphrem subit profondément l'ascendant du rude et tendre évêque de sa ville natale, Jacques (303-338). De cette époque date probablement sa vocation de « moine à domicile », comme on en trouve beaucoup d'exemples dans son milieu. Sous Vologèse (346-361), le successeur de Jacques, il est un maître en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ephrem-le-syrien/#i_0

ÉTIENNE DE MURET saint (1048 env.-1124)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 193 mots

Pendant quarante-six ans, Étienne aurait été ermite à Muret, près d'Ambazac (Haute-Vienne), vivant de bouillie de seigle et d'eau, portant une cuirasse à même la peau, se servant des mêmes vêtements toute l'année et couchant dans une fosse creusée dans la terre. Il recevait beaucoup de visiteurs venus lui demander des consolations, des secours, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-de-muret/#i_0

ÉTIENNE HARDING saint (1060-1134)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 321 mots
  •  • 1 média

Issu de la noble famille de Harding, Étienne naquit à Meriot dans le comté de Dorset (Angleterre). Il entra à l'abbaye voisine de Sherborne, la quitta quelques années plus tard pour aller en Écosse, puis se rendit à Paris pour étudier. De là, il fit le pèlerinage de Rome. Au retour, il se fixa à Molesmes, où l'abbé Robert cherchait désespérément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-harding/#i_0

FRANÇOIS DE PAULE saint (1416-1507)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 371 mots

Déjà âgés, Jacques Alexis dit Martolilla et Vienna di Fuscaldo, habitants de Paola, près de Cosenza en Calabre, eurent un fils auquel ils donnèrent le nom de François. Son enfance fut pieuse. À douze ans, il passa un an chez les Frères mineurs de San Marco Argentano. Malgré les instances des Frères, il ne voulut pas y rester. En 1429, il alla avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-paule/#i_0

FRANÇOIS XAVIER AU JAPON

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 199 mots

François Xavier est l’un des sept compagnons qui prononcent le vœu de Montmartre autour d’Ignace de Loyola en 1534. Dans l’esprit de la règle de fondation de la Compagnie de Jésus (1540), il est désigné comme missionnaire pour les Indes. Arrivé à Goa en 1542, sans connaître les langues ni les cultures indiennes, il baptise plusieurs milliers de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-xavier-au-japon/#i_0

FRANÇOIS XAVIER saint (1506-1552)

  • Écrit par 
  • Henri BERNARD-MAITRE
  •  • 1 104 mots

Né dans un castillo (gentilhommière campagnarde), Javier en Navarre, François (Francisco de Yasu y Javier) était le sixième enfant d'un docteur en droit de l'université de Bologne, employé au service du souverain français Jean d'Albret. Deux de ses frères se compromirent dans les troubles militaires qui précédèrent l'annexion de la Navarre à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-xavier/#i_0

FRUMENTIUS saint (315 env.-env. 380)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 266 mots

Au temps de l'empereur Constantin, un certain Meropios de Tyr, accompagné de ses deux disciples Frumentius (ou Frumence) et Édésius, fut, en revenant des Indes, obligé d'aborder au port d'Adoulis en Éthiopie (au sud de Massaouah). Passagers et matelots furent tous massacrés à l'exception de Frumentius et d'Édésius, qui furent réduits en esclavage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frumentius/#i_0

GENEVIÈVE sainte (420 env.-env. 502)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 591 mots

À la fin du xixe et au début du xxe siècle, plusieurs historiens érudits ont étudié la vie de sainte Geneviève et se sont violemment affrontés au sujet de sa valeur historique. La transmission du texte est très difficile, il y a au moins trois recensions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genevieve/#i_0

GEORGES saint (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 294 mots

L'extraordinaire popularité dont saint Georges a joui au Moyen Âge est due à des légendes tellement invraisemblables que la congrégation des Rites prescrivit, en 1960, de supprimer tout ce qui en était passé dans l'office divin ; mais contrairement à ce que beaucoup crurent, cette décision ne mettait nullement en doute la réalité du personnage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-saint/#i_0

GERTRUDE sainte (1256 env.-1301/02)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 348 mots

À cinq ans, vers 1261, Gertrude fut placée à l'abbaye de Helfta, près d'Eisleben en Saxe. Elle y mourut probablement le 17 novembre 1302 (ou 1301). Gertrude n'a rempli aucune charge importante, ni dans le monastère ni en dehors, mais c'est l'une des plus grandes mystiques qu'ait connues l'Église catholique. Son œuvre écrite est censée comprendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gertrude/#i_0

GRÉGOIRE DE TOURS saint (538?-594)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 756 mots

Georges Florent, qui devait ajouter aux noms de son grand-père et de son père celui de son arrière-grand-père maternel l'évêque de Langres, Grégoire (mort en 539 env.), naquit à Clermont en Auvergne le 30 novembre 538 (ou 539). Il appartenait à la vieille noblesse gallo-romaine, mais sa famille ne dédaignait pas de servir les rois barbares. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-de-tours/#i_0

GRÉGOIRE L'ILLUMINATEUR saint (260 env.-env. 328)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 221 mots

Né en Arménie , Grégoire fut élevé chrétiennement à Césarée de Cappadoce, se maria et eut deux enfants. Quand Tiridate remonta sur le trône de ses pères, Grégoire l'accompagna en Arménie. Le roi, qui était païen, voulut restaurer les fêtes de la déesse Anahit. Chrétien, Grégoire refusa d'y participer. Il fut jeté dans une fosse, où il resta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-l-illuminateur/#i_0

HADEWIJCH (mil. XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 776 mots

Poétesse et mystique flamande de la première moitié du xiiie siècle, Hadewijch est l' auteur de poèmes d'inspiration courtoise, de lettres et de visions où l' amour , traité en thème privilégié, tend à se substituer à Dieu, au terme d'une expérience extatique dont l'expression passionnelle est rendue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadewijch/#i_0

HARPHIUS HENRI DE HERP dit (mort en 1477)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 555 mots

Frère mineur, auteur spirituel, né dans le sud des Pays-Bas. En 1445, Harphius est recteur de l'institut des frères de la Vie commune de Delft, au Val Saint-Jérôme, puis recteur d'une nouvelle maison organisée à Gouda. Lors d'un voyage à Rome, en 1450, il est frappé par le renouveau religieux en cours chez les franciscains de l'Aracaeli et entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harphius/#i_0

HILARION saint (291 env.-env. 371)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 159 mots

On n'a conservé ni écrit, ni enseignement d'Hilarion, mais le récit de sa vie, composé vers 386-391 par saint Jérôme, a enchanté des générations de lecteurs. Celui-ci a certainement amplifié le rôle de son héros et exploité des traits légendaires ; c'est justement ce qui a fait le succès du récit. Né près de Gaza en Palestine, Hilarion, à quinze […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hilarion/#i_0

HILDEGARDE DE BINGEN sainte (1098-1179)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 286 mots

Née à Bermersheim, près d'Alzey, en Hesse (ses ancêtres étaient barons du lieu), Hildegarde fut confiée, à huit ans, aux bénédictines de Disibodenberg. À quinze ans, elle reçut le voile des moniales et, à trente-huit ans, fut élue abbesse (1136). Elle fonda en 1147 un nouveau monastère dans un lieu moins agréable, à Rupertsberg, et y transféra sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hildegarde-de-bingen/#i_0

HIPPOLYTE saint (entre 170 et 175-235)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 388 mots

En 212, Origène, de passage à Rome, avait voulu entendre le célèbre prêtre Hippolyte. Celui-ci eut l'adresse de glisser dans son discours l'éloge de son illustre auditeur : c'est ainsi qu'Hippolyte apparaît dans l'histoire. On ne sait rien de sa jeunesse ni de sa formation théologique ; on constate qu'en ce début du iii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippolyte/#i_0

HUBERT saint (mort en 727)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 162 mots

De très grande famille, probablement apparenté aux Pépin, Hubert était sans doute marié quand il fut élu évêque de Maastricht vers 705. Il travailla à extirper de son diocèse les restes d'idolâtrie. Le 24 décembre 717 (ou 718), il transféra de Maastricht à Liège les reliques de son prédécesseur immédiat, le martyr Lambert. Liège devint ainsi siège […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubert/#i_0

HUGUES DE CLUNY saint (1024-1109)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 276 mots

Appartenant à la famille des comtes de Semur en Brionnais, Hugues fut moine à Cluny à quinze ans, prêtre à vingt, grand prieur aussitôt après et abbé de Cluny à vingt-cinq ans, en 1049. Il devait occuper cette charge soixante ans, déployant une activité extraordinaire et portant Cluny à son apogée. Excellent diplomate, il fut le conseiller écouté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hugues-de-cluny/#i_0

IGNACE D'ANTIOCHE saint (mort entre 100 et 117)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 822 mots

Deuxième successeur de Pierre comme évêque d' Antioche , selon une liste communiquée par Eusèbe de Césarée , Ignace ne nous est guère connu que par ses lettres qui ont été conservées ; celles-ci ont d'ailleurs été transmises dans des recensions de différentes longueurs ; la grande majorité des critiques s'accorde aujourd'hui à estimer authentique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignace-d-antioche/#i_0

ISAAC JOGUES saint (1607-1646)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 342 mots

Né à Orléans, Isaac Jogues est admis à dix-sept ans chez les jésuites de Rouen, où Louis Lallemant est maître des novices. Ses notes et les récits de ses biographies révèlent un prêtre profondément marqué par la spiritualité ignatienne, et par cette mystique de l'Esprit saint qui est caractéristique des disciples de Lallemant. Ordonné prêtre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-jogues/#i_0

ISAAC LE SYRIEN saint (VIIe s.)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 389 mots

Un des plus grands spirituels de l'Orient chrétien où son influence reste vivante, comme le prouve l'étude du père Justin Popovitch, « La Connaissance de Dieu chez saint Isaac », dans la revue orthodoxe Contacts (nos 69 et 70). De l'homme lui-même, on ne sait presque rien, sinon qu'il fut, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-le-syrien-saint/#i_0

JEAN-BAPTISTE DE LA SALLE saint (1651-1719)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 413 mots

Fondateur de l'Institut des frères des écoles chrétiennes. Aîné de onze enfants, né à Reims, dans une famille de négociants et de magistrats, créé chanoine à seize ans, Jean-Baptiste de La Salle fit de longues et solides études dans sa ville natale d'abord, puis à la Sorbonne à Paris, tout en s'occupant de ses six jeunes frères et sœurs, orphelins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-de-la-salle/#i_0

JEAN BOSCO saint (1815-1888)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 379 mots

Prêtre italien, fondateur des Salésiens , saint Jean Bosco est l'un des grands éducateurs du xixe siècle. Né à Castelnuovo d'Asti, en Piémont, il ne put faire d'études, sa famille étant très pauvre, qu'avec l'aide de bienfaiteurs ou avec l'argent qu'il avait gagné en travaillant. Ordonné prêtre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bosco/#i_0

JEAN CLIMAQUE saint (580 env.-env. 650)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 257 mots

Moine au mont Sinaï pendant un demi-siècle, Jean doit son surnom à son œuvre majeure, L'Échelle (en grec klimax) du paradis, véritable somme de la vie ascétique qui résume trois siècles d'expérience monastique, en se fondant surtout sur celle du Sinaï. L'Échelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-climaque/#i_0

JEAN DAMASCÈNE (640 env.-env. 750)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 401 mots

On voit souvent dans saint Jean Damascène l'auteur de la première Somme théologique. Certes la Source de la connaissance a servi de manuel en Orient pendant le Moyen Âge byzantin, cependant que, trois fois traduite en latin du xie au xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-damascene/#i_0

JEAN DE DIEU saint (1495-1550)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 302 mots

Fondateur des Frères hospitaliers, né à Montemor-o-Novo (Portugal), orphelin de bonne heure, Juan Ciudad est berger, puis soldat. Converti, il se fait propagandiste d'écrits édifiants, à Grenade. Un sermon de saint Jean d'Ávila (1537) le pousse à de telles manifestations de contrition qu'il est enfermé à l'hôpital. Découvrant ainsi la cruauté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-dieu/#i_0

JEAN DE LA CROIX (1542-1591)

  • Écrit par 
  • Louis COGNET, 
  • Bernard SESÉ
  •  • 3 754 mots

L'un des premiers religieux de la réforme des Carmes déchaux , saint Jean de la Croix, fut pris dans les violentes controverses qui, dans son ordre, opposèrent les réformés aux mitigés, et il eut, par là, une existence dramatique. Mais il connut, jeune, les plus hauts sommets de l'expérience mystique , et il exprima ses états intérieurs en des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-la-croix/#i_0

JEAN EUDES saint (1601-1680)

  • Écrit par 
  • Charles BERTHELOT DU CHESNAY
  •  • 294 mots

Né à Ri, près d'Argentan, Jean Eudes est le fils d'un chirurgien de campagne et le frère aîné de François, sieur de Mézeray, historien. Après avoir été l'élève des Jésuites au collège de Caen, il entre à l'Oratoire (1623). Il s'adonne aux missions paroissiales, en basse Normandie surtout. Il en estime les résultats éphémères, si le clergé des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-eudes/#i_0

JEAN MARIE VIANNEY saint (1786-1859)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 665 mots

Né à Dardilly (Rhône), Jean Marie Vianney fit sa première communion dans le village voisin d'Écully en 1799, au cours d'une messe célébrée clandestinement. Il travaillait la terre avec son père. Il voulait être prêtre. En 1807, il commença de pénibles études chez le curé d'Écully, Charles Balley, un ancien génovéfain de grande valeur et de vertu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-vianney/#i_0

JEANNE-FRANÇOISE FRÉMYOT DE CHANTAL sainte (1572-1641)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 219 mots

Fondatrice de la Visitation. Issue d'une grande famille de parlementaires de Dijon, Jeanne Frémyot épouse en 1592 le baron de Chantal ; le couple a six enfants lorsque le baron meurt dans un accident de chasse, en 1601 ; après une période de crise spirituelle, Jeanne de Chantal rencontre François de Sales en 1604 et participe à ses projets de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeanne-francoise-fremyot-de-chantal/#i_0

JEAN NÉPOMUCÈNE saint (1330 env.-env. 1393)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 550 mots

Un récit en honneur au xviiie siècle raconte que Jean dit Népomucène naquit à Pomuk ou Népomuk en Bohême. Ses parents étant âgés, sa naissance fut miraculeuse. Très pieux, il fit de solides études qu'il couronna à Prague par les doctorats en théologie et en droit canon. Après un mois passé dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nepomucene/#i_0

JÉRÔME saint (347 env.-419/20)

  • Écrit par 
  • Pierre LARDET
  •  • 3 045 mots
  •  • 1 média

Après Ambroise de Milan († 397), avant Grégoire le Grand (vie s.), et avec son contemporain (et correspondant) Augustin , Jérôme appartient à ce « quatuor » des Pères latins, qui se sont vu conférer par excellence le titre de docteurs de l' Église . Seul d'entre eux, il n'avait été ni évêque ni pape. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome/#i_0

JOHN FISHER saint (1469-1535)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 770 mots

Humaniste et prélat anglais célèbre par la résistance qu'il opposa, au nom de sa fidélité au pape et à l'Église catholique, à Henri VIII d'Angleterre en refusant de reconnaître la suprématie royale et l'abolition de la juridiction pontificale sur l'Église d'Angleterre. Ordonné prêtre en 1491, John Fisher se distingua comme érudit, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-fisher/#i_0

JOSEPH BENOÎT COTTOLENGO saint (1786-1842)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 350 mots

Prêtre italien, né à Bra (Piémont), mort à Chieri, fondateur d'un grand hôpital turinois et de divers instituts religieux qui poursuivent en Italie son action charitable. Cottolengo est ordonné prêtre à Turin le 8 juin 1811. Après quelques années de ministère rural, puis d'études théologiques, il décide de se consacrer au service des infirmes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-benoit-cottolengo/#i_0

JOSEPH saint

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 369 mots

Connu par les Évangiles , particulièrement par celui de Matthieu, Joseph, l'époux de Marie , était, selon la « généalogie de Jésus », de la race de David . Il aurait exercé le métier d'ouvrier en bâtiment (en grec, tektôn : charpentier, menuisier, etc.). Fiancé à Marie, il reconnut le fils de cette dernière, Jésus , lorsque, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph/#i_0

JULIENNE DE NORWICH (1342-apr. 1416)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 262 mots

Ermite et auteur mystique . Anglaise née à Norwich, où elle passe sa vie comme recluse, Julienne a une série de visions au cours d'une maladie grave (1373). Elle en rédige deux récits (l'un court et l'autre long, celui-ci vingt ou trente ans après le premier). Ces récits traitent des mystères les plus profonds de la foi chrétienne (prédestination, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julienne-de-norwich/#i_0

KEMPE MARGERY (1373 env.-env. 1440)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 184 mots

Mystique anglaise, connue par le récit de sa vie, qu'elle a dicté à deux secrétaires différents (et en deux temps). Le manuscrit de Margery Kempe, dont des morceaux choisis avaient paru en 1901 à Londres sous la forme d'un « court traité », ne fut publié qu'en 1936 (version modernisée, sous le titre Margery Kempe) et 1940 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margery-kempe/#i_0

LAMBERT saint (635 env.-env. 705)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 239 mots

Vers 671, à la pire époque d'anarchie des royaumes francs, l'évêque de Tongres, Théodard, qui résidait habituellement à Maastricht, fut assassiné. Il eut pour successeur Lambert, né dans une grande famille française qui avait fourni plusieurs comtes. En 675, Childéric II , roi d' Austrasie , dont le pouvoir s'était étendu sur la Neustrie et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lambert/#i_0

LÉGER saint (616 env.-679/80)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 230 mots

Neveu de l'évêque de Poitiers Dido et élevé à la cour, Léger fut d'abord archidiacre de Poitiers, puis abbé de Saint-Maixent. Vers 663, la reine Bathilde le nomma évêque d'Autun. Il se montra bon évêque, mais en même temps partisan convaincu de l'autonomie du royaume de Bourgogne. Le maire du palais de Neustrie , Ébroïn, tenta d'imposer à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leger/#i_0

LOUISE DE MARILLAC sainte (1591-1660)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 327 mots

Fondatrice, avec saint Vincent de Paul , des Filles de la Charité , Louise de Marillac était née hors mariage de Louis de Marillac, conseiller au parlement ; elle eut une enfance peu heureuse et fut très profondément affectée quand elle comprit les circonstances de sa naissance. Elle fut d'abord élevée chez les dominicaines de Poissy. Après la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louise-de-marillac/#i_0

LUCIE sainte (morte en 304)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 536 mots
  •  • 1 média

Selon une longue tradition hagiographique rapportée notamment par Jacques de Voragine dans la Légende dorée, Lucie serait née à Syracuse vers la fin du iiie siècle, dans une riche famille patricienne. Elle se détourna cependant du mariage et des biens du monde et décida de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucie/#i_0

MAÏEUL ou MAYOL saint (906 env.-994)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 193 mots

Né en Provence, d'une grande famille, Maïeul se réfugia à Mâcon, ses domaines ayant été ravagés par les Sarrasins. Il étudia à Lyon, puis devint archidiacre de Mâcon. Il entra à Cluny , où, quelques années plus tard, en 948, l'abbé Aymar, devenu presque aveugle, se l'adjoignit et le fit élire abbé. Maïeul continua l'œuvre de réforme des monastères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maieul-mayol/#i_0

MALACHIE saint (1095 env.-1148)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 286 mots

Mael (Maol) Maedoc Ua Morgair, nom qu'on a transposé en Malachie, naquit à Armagh en Irlande du Nord. Il fut le disciple d'un reclus, puis d'évêques qui s'efforçaient d'introduire dans l'île les règlements de l'Église romaine. Ce fut, cependant, en vertu des vieux usages irlandais que Malachie obtint l'abbaye de Bangor par l'héritage d'un oncle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malachie/#i_0

MARC EUGENIKOS saint (1392-1444) métropolite d'Éphèse (1437-1444)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 436 mots

Vénéré dans l' Église orthodoxe comme un confesseur de la foi, saint Marc Eugenikos, métropolite d'Éphèse, formé à la célèbre Académie patriarcale, fut marqué par la tradition palamite et plus particulièrement par la pensée de Nicolas Cabasilas. Celui-ci assumait et rectifiait l'apport augustinien, tardivement connu en Orient, par la notion du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-eugenikos/#i_0

MARGUERITE-MARIE ALACOQUE sainte (1647-1690)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 304 mots

Religieuse visitandine qui eut, par ses révélations, une grande influence sur la dévotion au Sacré-Cœur. Née à Verosvres, dans le Charolais, où son père était notaire, Marguerite Alacoque entra en 1671 à la Visitation de Paray-le-Monial et y fit profession l'année suivante. En 1673, elle eut ses premières apparitions : le Christ l'instruisait sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-marie-alacoque/#i_0

MARGUERITE PORÈTE (morte en 1310)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 678 mots

Brûlée le 1er juin 1310 à Paris, Marguerite Porète a laissé avec Le Miroir des simples âmes l'un des rares témoignages de première main sur les opinions qui caractérisent le mouvement du Libre-Esprit . Son enseignement, perpétué par Bloemardinne de Bruxelles (morte en 1335) et peut-être inspiré par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-porete/#i_0

MARIE

  • Écrit par 
  • Hébert ROUX
  •  • 3 027 mots

Marie, la mère de Jésus de Nazareth, n'est mentionnée que de façon très discrète et épisodique dans l'ensemble de la littérature néo-testamentaire. En revanche, en tant que personne faisant l'objet de culte et de vénération, elle occupe progressivement une place singulière et éminente dans la foi et la spiritualité chrétiennes, tant orientale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie/#i_0

MARIE DES VALLÉES (1590-1656)

  • Écrit par 
  • Charles BERTHELOT DU CHESNAY
  •  • 317 mots

Née à la campagne, dans la région de Coutances, Marie des Vallées est atteinte, à vingt ans, d'un mal étrange. Soupçonnée d'être sorcière, elle est déférée au parlement de Normandie (1614), qui estime le soupçon sans fondement. Retirée à Coutances, elle y est considérée comme une possédée du démon, victime des sorciers. Elle souffre les peines de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-des-vallees/#i_0

MARIE-MADELEINE sainte (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 382 mots

Les données de l'Évangile sur Marie-Madeleine sont simples, mais les légendes se sont multipliées au point de former un fouillis inextricable. Magdala est un village de la rive occidentale du lac de Tibériade, au nord de la ville de ce nom. Marie de Magdala, dont on a fait Madeleine, fut guérie par Jésus , qui chassa d'elle « sept démons ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-madeleine-sainte/#i_0

MARTIN DE TOURS saint (316?-397)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 628 mots

Peut-être au hasard d'une garnison de son père, qui était tribun militaire, Martin naît à Sabaria, en Pannonie (Szombathely, en Hongrie). Il passe sa jeunesse à Pavie, en Italie. Déjà, il pense à devenir moine, mais, étant fils de soldat, il doit servir dans la garde impériale à cheval. Cela ne l'empêche pas de pratiquer la vertu : c'est ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-de-tours/#i_0

MAXIME LE CONFESSEUR saint (580 env.-662)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 226 mots

Issu d'une illustre famille de Constantinople, Maxime était, à trente ans, premier secrétaire à la cour impériale. Quelques années plus tard, il entra au monastère de Chrysopolis, voisin de Constantinople. Il écrivit des commentaires de l'Écriture et des Pères, des opuscules ascétiques et mystiques, des dissertations sur la liturgie et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-le-confesseur/#i_0

MECHTHILD VON MAGDEBURG (1207 env.-1282)

  • Écrit par 
  • Claude LECOUTEUX
  •  • 630 mots

Nous savons peu de choses sur la vie de Mechthild von Magdeburg. Grâce à quelques remarques disséminées dans son œuvre, on pense qu'elle a dû naître vers 1207. Elle appartient à une noble famille de la Marche et reçoit une éducation courtoise. À l'âge de douze ans, elle a sa première vision. Vers 1230, elle quitte ses parents et se réfugie au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mechthild-von-magdeburg/#i_0

MÉLANIE LA JEUNE sainte (383-439)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 253 mots

Valeria Melania appartenait à une très grande famille romaine. On l'appelle Mélanie la Jeune pour la distinguer de sa grand mère, Mélanie l'Ancienne (350 env.-410). À quatorze ans, elle fut mariée à Valerius Pinianus et eut de lui deux enfants, qui moururent en bas âge ; les époux résolurent de quitter le monde et de vivre dans l'ascèse, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanie-la-jeune/#i_0

MÉLÈCE saint (310 env.-381)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 409 mots

Originaire de Mélitène, dans la petite Arménie, Mélèce fut élu évêque de Sébaste vers 358. On ne sait pas bien quelle fut alors sa position dans les controverses théologiques du temps, mais il rencontra certainement des difficultés, puisqu'il était retiré à Alep quand, en 360, il fut promu au très important siège épiscopal d' Antioche . Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melece/#i_0

MONIQUE sainte (331 env.-387)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 485 mots

Née à Tagaste (Soukh-Ahras, Algérie) d'une famille chrétienne, Monique fut élevée sévèrement. Jeune, elle goûtait un peu trop le vin ; elle cessa quand une servante en colère lui reprocha d'être ivrogne. Elle fut mariée à un propriétaire de Tagaste, Patricius, peut-être affectueux, mais coléreux, autoritaire et infidèle. Elle avait vingt-deux ans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monique/#i_0

NEUF SAINTS LES

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 207 mots

La piété populaire éthiopienne a toujours marqué beaucoup d'attachement aux « neuf saints romains », auxquels on attribue la diffusion de la foi chrétienne dans le pays. Le nombre d'endroits qui portent leurs noms est incalculable. Ils s'appelaient Za-Mikael, Pantaleouom, Isaac, Afsé, Gouba, Alef, Mata, Liqanos et Sehma, et portèrent tous le titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-neuf-saints/#i_0

NIL DE LA SORA saint (1433-1508)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 769 mots

Moine orthodoxe que l'hagiographie russe appelle le Grand Starets. Nil de la Sora fut le témoin de la pauvreté et de la liberté évangéliques, d'un christianisme de transfiguration, au moment où la Russie, au seuil des Temps modernes, s'immobilisait dans une sorte de totalitarisme sacral. Les biographies de saint Nil Sorski ayant été brûlées lors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nil-de-la-sora/#i_0

ODILON saint (962-1049)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 219 mots

Appartenant à l'illustre famille auvergnate de Mercœur, Odilon fut chanoine de Brioude, puis entra à Cluny . Dès 991, l'abbé Maïeul en faisait son coadjuteur, et, en 994, Odilon devenait abbé de Cluny. Sous son impulsion, le développement de l'ordre de Cluny s'amplifia en France, en Allemagne et en Italie, et commença en Espagne. Odilon l'organisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odilon/#i_0

ODON saint (879 env.-942)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 246 mots

D'une grande famille du Maine, Odon, après avoir reçu une formation à la fois littéraire et militaire, servit le comte d'Anjou et le duc d'Aquitaine. À dix-neuf ans, il devint clerc de Saint-Martin de Tours. Pour étudier, il fit un séjour à Paris. Chanoine de Tours, il trouva cette vie trop facile : en 909, il se rendit à Baume (l'actuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odon/#i_0

OUEN saint (600 env.-684)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 215 mots

Dadon ou Audoenus (ce qui donna en français Ouen) est né près de Soissons, vers 600, dans une noble famille, profondément chrétienne. Enfant, il reçoit la bénédiction de saint Colomban, de passage chez ses parents. À la cour de Clotaire II (mort en 629) et de Dagobert (mort en 639), il est référendaire et chargé de missions importantes. Dès 636, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouen/#i_0

PACÔME saint (287-347)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 213 mots

Né en 287 en Haute-Égypte, de parents païens, Pacôme fut enrôlé de force à vingt ans ; secouru à Thèbes par des chrétiens, il fut touché de leur bonté. Renvoyé de l'armée peu après, il se retira au village de Seneset (aujourd'hui Kasr-es-Sayad), se fit inscrire comme catéchumène et reçut le baptême. Il se mit à l'école d'un vieux moine, Palémon, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacome/#i_0

PASCHASE RADBERT saint (790 env.-env. 865)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 412 mots

Moine, puis écolâtre de Corbie, Paschase Radbert fonde Corvey (Germanie) en 822 ; abbé de Corbie en 844, il part pour Saint-Riquier en 851, puis revient à Corbie comme simple moine et y meurt. Il a été mêlé à la lutte des grandes abbayes pour échapper aux scandales des familles du palais. Il a participé aussi aux combats menés contre Gottschalk et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paschase-radbert/#i_0

PATRICK saint (385 env.-env. 461)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 181 mots

Né en Bretagne insulaire ; son père, qui appartenait à la société romaine chrétienne, était décurion. Patrick avait seize ans quand il fut enlevé par des pirates irlandais qui l'emmenèrent dans leur île ; il y fut employé comme berger pendant six ans. Il réussit à s'enfuir, débarqua en Gaule et se rendit à Auxerre où il étudia sous la direction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick/#i_0

PAUL DE LA CROIX saint, ital. PAOLO FRANCESCO DANEI (1694-1775)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 223 mots

Prêtre italien, fondateur des Passionistes. Né dans le Piémont, d'une famille noble dérogée par la mésalliance de son père, Paolo Francesco Danei, dirigé par un capucin, se destine au sacerdoce, envisageant très tôt (1720) la fondation d'un institut. Il est ordonné prêtre à Rome en 1727 et commence à prêcher une spiritualité d'abandon ; plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-de-la-croix-saint-ital-paolo-francesco-danei/#i_0

PAUL DE LATROS saint (mort en 955)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 269 mots

La figure la plus célèbre de la colonie monastique du mont Latros (actuel Beśparmak dagi), aux abords de l'ancienne Milet. Paul s'inscrit, malgré un certain nomadisme, dans la lignée des stylites : recherche des cimes et rayonnement paradoxal. Son stage d'obéissance accompli, il s'installe pour douze ans sur un rocher pourvu d'une caverne. Accablé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-de-latros/#i_0

PAULIN DE NOLE saint (353-431)

  • Écrit par 
  • Pierre Thomas CAMELOT
  •  • 254 mots

Né à Bordeaux dans une famille sénatoriale chrétienne, élève d'Ausone, Paulin entre dans la carrière des honneurs : consul à Rome (378), proconsul en Campanie (379 ou 381). Instruit dans la foi chrétienne par Ambroise de Milan , il retourne en Aquitaine, où il épouse une pieuse Espagnole, Tharasia (385) ; il est baptisé peu après par Delphinus de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paulin-de-nole/#i_0

PAUL saint (228 env.-env. 342) ermite

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 346 mots

Entre 374 et 379, saint Jérôme, qui s'était alors retiré dans le désert de Chalcis, raconta les aventures de Paul, qu'il présentait comme le premier ermite chrétien, en une jolie histoire très pittoresque. En 228, Paul serait né en Thébaïde, en Égypte, d'une famille très riche. Pour échapper à la persécution de Dèce en 249, il se sauva dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-228-env-env-342-ermite/#i_0

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 988 mots
  •  • 1 média

Dans sa personne comme dans sa pensée, Paul fut et demeure encore aujourd'hui la figure la plus discutée du christianisme . Son autorité d'apôtre elle-même fut âprement contestée jusqu'au sein des communautés chrétiennes qu'il venait de fonder (surtout Gal., i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/#i_0

PHILIPPE NÉRI saint (1515-1595)

  • Écrit par 
  • Armand DANET
  •  • 668 mots

Né à Florence, Philippe Néri y fréquente dans sa jeunesse le couvent des dominicains de San Marco ; il connaît par eux les écrits de Savonarole, dont il conservera toujours le culte. En 1533, il se rend à San Germano (près du mont Cassin), pour s'initier aux affaires auprès d'un oncle dont l'héritage devait lui revenir, mais il renonce très vite à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-neri/#i_0

PIERRE CANISIUS saint (1521-1597)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 393 mots

Fils de Jakob Kanis, bourgmestre de Nimègue, Pierre eut une jeunesse pieuse. En 1536, il vint à Cologne pour étudier le droit, mais il s'appliqua aussi à la théologie et à la spiritualité. Dès 1543, il publiait sous un pseudonyme une traduction allemande de Tauler. Ami des chartreux et des spirituels rhénans, il fut subjugué par Pierre Fabre, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-canisius/#i_0

PIERRE DAMIEN saint (1007-1072)

  • Écrit par 
  • André CANTIN
  •  • 781 mots

Ermite, cardinal-évêque d'Ostie, docteur de l'Église, orateur et écrivain sacré de premier plan au milieu du xie siècle latin, l'un des protagonistes de la réforme de l'Église et l'un de ceux qui dénoncèrent le plus haut l'abus de l'art dialectique dans les questions sacrées. Né à Ravenne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-damien/#i_0

PIERRE DE VÉRONE saint (1203-1252)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 160 mots

Né à Vérone d'une famille cathare, Pierre était étudiant à Bologne quand il entra chez les Frères prêcheurs, du vivant de saint Dominique (mort en 1221). Il prêcha surtout dans l'Italie du Nord contre les cathares. Il fut prieur à Asti et à Plaisance, mais Milan resta le centre de son activité. En 1251, le pape Innocent IV le nomma inquisiteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-verone/#i_0

PIERRE saint (mort en 64)

  • Écrit par 
  • Félix CHRIST
  •  • 1 698 mots

Au cours de l'histoire de l'Église, on a de plus en plus considéré Pierre comme le premier pape. Mais l'on ne sait que peu de choses sur le personnage historique de Simon Barjona. Sa théologie reste à peu près inconnue, puisqu'on ne peut pas assurer quelles traditions remontent réellement jusqu'à lui. Pour l'Église romaine, la signification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre/#i_0

PISTORIUS DE NIDA JOHANNES (1546-1608)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 184 mots

Kabbaliste chrétien de la Renaissance, Johannes Pistorius de Nida était le médecin et le conseiller du margrave de Baden-Durlach, qu'il poussa à introduire la Réforme dans ses États ; cependant, lui-même retourna plus tard au catholicisme et devint même prêtre en 1591. Il doit surtout sa notoriété à son œuvre Artis Cabbalisticae, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-pistorius-de-nida/#i_0

RADEGONDE sainte (520 env.-587)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 294 mots

Épouse du roi de Neustrie Clotaire Ier, Radegonde quitta son mari pour entrer dans un couvent et fonda par la suite un monastère à Poitiers. Elle fut l'une des premières mérovingiennes à être canonisées. Princesse franque de Thuringe née vers 520, Radegonde est faite prisonnière par Clotaire Ier en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radegonde/#i_0

RAYMOND ou RAIMOND DE PEÑAFORT saint (1180 env.-1275)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 404 mots

Né entre 1175 et 1185 à Villafranca del Panadés, près de Barcelone, Raymond fit ses études à la cathédrale de Barcelone, où il enseigna ensuite la rhétorique et la logique. En 1210, il partit étudier le droit à Bologne. Reçu docteur en 1216, il devint professeur, donnant gratuitement ses cours, vivant d'une pension servie par la ville. En 1218, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-raimond-de-penafort/#i_0

REMI ou REMY saint (440 env.-env. 533)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 204 mots

Malgré la célébrité de saint Remi, sa vie est mal connue. Il appartenait certainement à une grande famille et reçut une bonne éducation. Il accéda très jeune au siège de Reims puisque son épiscopat dura environ soixante-dix ans. Remi joua un rôle prépondérant dans la conversion du roi des Francs , Clovis, qu'il baptisa, probablement à Reims, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/remi-remy/#i_0

RICHARD DE SAINT-VICTOR (1110 env.-1173)

  • Écrit par 
  • Jean CHATILLON
  •  • 374 mots

Originaire d'Écosse ou d'Irlande, Richard dut entrer durant la première moitié du xiie siècle chez les chanoines réguliers de l' abbaye Saint-Victor de Paris, dont il devint par la suite sous-prieur puis prieur. Avec Hugues de Saint-Victor , il est une des figures les plus représentatives de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-de-saint-victor/#i_0

ROBERT DE MOLESMES saint (1029 env.-env. 1111)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 325 mots

Né dans une famille de Champagne, Robert, à quinze ans, devint moine à Moutier-la-Celle, près de Troyes ; à vingt ans, il en était prieur. Vers 1068, il fut élu abbé de Saint-Michel de Tonnerre. Il ne s'y plut pas et revint dans son monastère, d'où, en 1073, on l'envoya gouverner le prieuré de Saint-Ayoul de Provins. À Tonnerre, Robert avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-molesmes/#i_0

ROLLE RICHARD (1300 env.-1349)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 224 mots

Ermite et auteur spirituel anglais. Né dans le comté d'York, Rolle (dit aussi Richard de Hampole) étudie la théologie à Oxford, mais une crise mystique le pousse, à dix-neuf ans, à quitter l'université, puis sa famille, qui le croit fou, pour mener une vie d'ermite. Très vite, son renom de sainteté se répand dans un pays en proie à de vives […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-rolle/#i_0

ROMANOS LE MÉLODE (VIe s.)

  • Écrit par 
  • Pascal CULERRIER
  •  • 560 mots

L' Église orthodoxe grecque a admis au rang de ses saints celui qu'elle considère comme son plus grand hymnographe, tant en raison de la valeur poétique que du contenu religieux de son œuvre. Ce poète du vie siècle était originaire de la ville syrienne d'Émèse (l'actuelle Homs) et vraisemblablement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romanos-le-melode/#i_0

ROMUALD saint (950 env.-1027)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 196 mots

Appartenant à la famille des ducs de Ravenne, Romuald est, durant trois ans, moine à Sant'Apollinare in Classe, puis ermite dans la lagune de Venise. En 978, il accompagne le doge Orseolo, qui va prendre l'habit monastique à Saint-Michel-de-Cuxa dans le Roussillon. Il réside un peu en ce monastère, puis reprend la vie érémitique dans le voisinage. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romuald/#i_0

RUUSBROEC ou RUYSBROECK JAN VAN (1293-1381)

  • Écrit par 
  • Patrice SICARD
  •  • 1 434 mots

Maître spirituel dont les leçons inspireront la Devotio moderna , Ruusbroec a donné ses lettres de noblesse à la littérature néerlandaise, et, avec L'Ornement des noces spirituelles, un des chefs-d'œuvre de la littérature mystique chrétienne. Il prolongeait la mystique rhénane, tout en adoptant, avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruusbroec-ruysbroeck/#i_0

SABAS saint (439-532)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 313 mots

C'est à Mutalasca, près de Césarée de Cappadoce, que Sabas naquit, en 439. Son père, officier dans l'armée impériale, ayant été envoyé à Alexandrie, l'enfant fut confié à des oncles, chez lesquels il ne se plut pas. Il entra très jeune dans un monastère voisin, qu'il quitta à dix-huit ans pour se rendre à Jérusalem. Il y mena d'abord la vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabas/#i_0

SÉRAPHIN DE SAROV saint (1759-1833)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 247 mots

Saint russe de la première moitié du xixe siècle, véritable icône de la spiritualité orthodoxe. Né à Koursk dans une famille de marchands, Prokhore Mochine entre à dix-neuf ans au monastère de Sarov. Il y reçoit le nom de Séraphin (« de feu »). En 1794, il se retire en ermite dans la forêt, s'enferme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seraphin-de-sarov/#i_0

SERGE DE RADONÈGE saint (1314 env.-1392)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 724 mots

Le saint le plus vénéré de l'Église russe, modèle même d'une spiritualité créatrice, Serge de Radonège a joué un rôle décisif pour la libération de la Russie du joug tatar et pour la renaissance de la culture russe à la fin du Moyen Âge. Vers 1350, se déclenche dans le pays le mouvement des poustynniki (« ceux du désert ») […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-de-radonege/#i_0

SIMÉON LE STYLITE (390 env.-459)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 344 mots

Né aux confins de la Syrie et de la Cilicie, près de Nicopolis (Islahije, en Turquie), Siméon était berger et âgé seulement de treize ans quand, un dimanche, il entendit à l'église l'évangile des Béatitudes ; il distribua ses biens et entra au monastère de Teleda. Il ne mangeait qu'une fois par semaine, portait un cilice, pratiquait une ascèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simeon-le-stylite/#i_0

SURIN JEAN JOSEPH (1600-1665)

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 848 mots

Jésuite dont on a retenu qu'il fut envoyé (en 1634) comme exorciste auprès des célèbres ursulines « possédées » de Loudun, mais dont l'importance tient avant tout à son expérience mystique et au fait qu'il fut un des grands spirituels du xviie siècle français. « Pour porter des paroles d'amour de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-joseph-surin/#i_0

SUSO (entre 1296 et 1302-1366)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC
  •  • 1 329 mots

Plus connu en France sous le nom latinisé de Suso, le dominicain Heinrich Seuse suivit d'abord l'exemple des pères du désert ; son tempérament exalté le poussait vers un ascétisme presque morbide ; sous l'influence d'Eckhart, il s'exerça à une spiritualité plus intérieure. Dans un langage apparenté à celui des poètes courtois de son pays, il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suso/#i_0

SWEDENBORG EMANUEL (1688-1772)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 324 mots

L'expérience vécue à laquelle nous convie l'œuvre du Suédois Swedenborg est aussi peu banale qu'exemplaire : le génie mathématique qui découvre un jour que l' amour est plus que tout, qui se voit obligé par ses rêves mêmes et ses visions d'en convenir et qui s'appliquera désormais, avec une conscience semblable à celle qu'il apportait à l'étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emanuel-swedenborg/#i_0

THÉODORE STOUDITE saint (759-826)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 1 088 mots

Moine et écrivain byzantin, né à Constantinople, au cours de la querelle de l' iconoclasme , dans une caste de fonctionnaires des finances fort attachée aux traditions. Son œuvre témoigne d'une culture générale remarquable pour cette époque d'ordinaire taxée d'obscurantisme : Théodore connaît la grammaire et la poétique, mais aussi la logique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-stoudite/#i_0

THÉOPHILE saint (mort apr. 180)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 124 mots

Sixième évêque d' Antioche , dont il occupa le siège une dizaine d'années (jusqu'en 180 au moins), Théophile est le dernier en date des apologistes chrétiens du iie siècle, le seul qui ait occupé une place importante dans la hiérarchie. Dans ses trois Livres à Autolycus, Théophile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theophile/#i_0

THÉRÈSE D'ÁVILA (1515-1582)

  • Écrit par 
  • Pierre SÉROUET
  •  • 2 241 mots

Le fait que Thérèse d'Ávila, qui par là se trouve être la première bénéficiaire de ce titre magistral, ait été en 1970 proclamée « docteur de l'Église » souligne la valeur exceptionnelle et toujours actuelle de la spiritualité de cette moniale castillane du xvie siècle. Sa riche personnalité a séduit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therese-d-avila/#i_0

THÉRÈSE DE L'ENFANT JÉSUS (1873-1897)

  • Écrit par 
  • Jean-François SIX
  •  • 788 mots

Née à Alençon, « petite dernière » d'une famille qui compte quatre autres filles. Le père, Louis Martin, horloger, abandonne son métier ; c'est la mère qui fait vivre la famille : elle fait fortune en créant un atelier de dentelle d'Alençon où des ouvrières travaillent pour elle. Thérèse a moins de cinq ans quand sa mère meurt. Le père et ses cinq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therese-de-l-enfant-jesus/#i_0

THOMAS BECKET ou BECKETT saint (1117/18-1170)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Né à Londres d'une famille d'origine normande, Thomas Becket étudie à Paris. Rentré en Angleterre, il devient clerc à Cantorbéry, jouissant de la confiance du vieil archevêque. Il se rend pour affaires à Rome et va étudier le droit à Bologne et à Auxerre. En 1154, il devient archidiacre et chancelier du royaume par la faveur du jeune roi Henri II. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-becket-beckett/#i_0

URSULE sainte (IIIe s.?)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 360 mots

À la fin du ive siècle, un certain Clematius, personnage consulaire venu d'Orient, restaura à Cologne une basilique où avaient prétendument été ensevelies des vierges martyrisées, probablement au iiie siècle. Il posa une inscription pour rappeler ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ursule-sainte/#i_0

VINCENT DE PAUL saint (1581-1660)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 810 mots

Fondateur de la Société des prêtres de la Mission ou lazaristes , et des Filles de la Charité , figure marquante du renouveau spirituel et apostolique du xviie siècle français, Vincent de Paul était originaire d'une famille paysanne des Landes. Élevé chez les franciscains de Dax, il poursuivit ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-de-paul/#i_0

WEIGEL VALENTIN (1533-1588)

  • Écrit par 
  • Bernard GORCEIX
  •  • 607 mots

Petit pasteur saxon contemporain de Montaigne et de la paix d'Augsbourg, auteur d'une somme de modestes traités (cinquante-quatre en tout, mais vingt-quatre seulement sûrement authentiques), protestant qui fut attaqué très violemment jusqu'au xxe siècle et admiré seulement par quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-weigel/#i_0

WILLIBRORD ou WILLIBROD saint (658-739)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 301 mots
  •  • 1 média

Alors que Willibrord n'était qu'un enfant, son père, le noble Wilgis, se retira dans un ermitage et le plaça à l'abbaye de Ripon dans le nord de l'Angleterre (664). En 678, Willibrord partit compléter sa formation en Irlande ; son séjour dura douze ans. Il fut placé, en 690, à la tête des douze moines qui partirent évangéliser la Frise, récemment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willibrord-willibrod/#i_0

WYCLIF JOHN (1328-1384)

  • Écrit par 
  • Michel ARNAUD
  •  • 1 545 mots

Théologien anglais dont les écrits, plusieurs fois condamnés par l'Église, ont inspiré la pensée des hérétiques lollards et hussites, longtemps considéré comme un précurseur de la réforme luthérienne, Wyclif est aussi l'héritier de très anciens courants spirituels antipontificaux, voire anticléricaux (fraticelles, joachimites), et de la pensée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-wyclif/#i_0

ZACHARIE saint (mort en 752) pape (741-752)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 180 mots

Quand Zacharie devint pape en décembre 741, le Saint-Siège était en lutte avec les Lombards , alors maîtres de l'Italie, en difficulté avec Constantinople et en défiance du côté des Francs. Zacharie fut assez heureux pour faire la paix avec les Lombards et retrouver pleine autorité sur le duché de Rome . Les difficultés de l'empereur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zacharie/#i_0


Affichage 

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien

photographie

École de Saint-Martin de Tours, Histoire de la vie de saint Paul, enluminure carolingienne tirée de la première Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien, 845. Quatre épisodes de la vie du saint sont ici représentés : la chute et l'aveuglement de Paul ; Ananias envoyé par… 

Crédits : AKG

Afficher

Saint Augustin, Botticelli

 Saint Augustin , Botticelli

photographie

Botticelli, «Saint Augustin», 1480. Fresque. 152 cm ×112 cm. Ognissanti, Florence. 

Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

Afficher

La Lapidation de saint Étienne, A. Elsheimer

 La Lapidation de saint Étienne , A. Elsheimer

photographie

Adam ELSHEIMER, La Lapidation de saint Étienne, vers 1602-1605, huile sur cuivre argenté, 34 cm X 28 cm. National Gallery, Édimbourg, Royaume-Uni. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

La Prédication de saint Paul à Éphèse, E. Le Sueur

 La Prédication de saint Paul à Éphèse , E. Le Sueur

photographie

Eustache Le Sueur, «La Prédication de saint Paul à Éphèse», 1649. Huile sur toile, 100,8 cm × 84,8 cm. National Gallery, Londres. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint Augustin, Greco

 Saint Augustin , Greco

photographie

Greco, «Saint Augustin», vers 1590. Huile sur toile, 140 cm × 56 cm. Musée de Santa Cruz, Tolède. 

Crédits : AKG

Afficher

Sainte Véronique, Greco

 Sainte Véronique , Greco

photographie

Greco: «Sainte Véronique», vers 1579. Huile sur toile. Santa Cruz Museum, Tolède. 

Crédits : AKG

Afficher

The Renunciation of Elizabeth of Hungary (La Renonciation de la reine Élisabeth de Hongrie), J. Collison

 The Renunciation of Elizabeth of Hungary  ( La Renonciation de la reine Élisabeth de Hongrie ), J. Collison

photographie

James COLLINSON, The Renunciation of Elizabeth of Hungary (La Renonciation de la reine Élisabeth de Hongrie), 1850-1851, huile sur toile. Art Gallery, Johannesburg, Afrique du Sud. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Fra Angelico : Saint Dominique

Fra Angelico : Saint Dominique

photographie

Saint Dominique, fondateur de l'ordre dominicain, peint par Fra Angelico. «La Madone des ombres», fresque, vers 1450, détail. Museo di San Marco, Florence. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint Nicolas

Saint Nicolas

photographie

Saint Nicolas (IVes.), patron de la Russie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Saint Antoine distribue aux pauvres, S. Di Giovanni, dit Sassetta

 Saint Antoine distribue aux pauvres , S. Di Giovanni, dit Sassetta

photographie

Stefano di Giovanni, dit Sassetta, «Saint Antoine distribue aux pauvres», 1440. Peinture sur bois, 47,5 cm × 34,5 cm. Collection Samuel H. Kress, National Gallery of Art, Washington. 

Crédits : AKG

Afficher

Martyre de saint Pierre, Guerchin

 Martyre de saint Pierre , Guerchin

photographie

GUERCHIN, Martyre de saint Pierre, 1619, huile sur toile. Pinacothèque de Modène, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint Jérôme dans sa cellule, J. Van Eyck

 Saint Jérôme dans sa cellule , J. Van Eyck

photographie

Jan Van Eyck, «Saint Jérôme dans sa cellule», vers 1440. Peinture sur bois, 19,9 cm × 12,5 cm. The Detroit Institue of Arts. 

Crédits : AKG

Afficher

Le Martyre de saint Philippe, J. de Ribera

 Le Martyre de saint Philippe , J. de Ribera

photographie

José de Ribera (1591-1652), Le Martyre de saint Philippe, huile sur toile, 1639. Musée du Prado, Madrid. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint Nicolas de Bari, Tintoret

 Saint Nicolas de Bari , Tintoret

photographie

Tintoret, «Saint Nicolas de Bari», 1555. Huile sur toile, 114 cm × 56 cm. Kunsthistorisches Museum, Vienne. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le Triomphe de saint Augustin, C. Coello

 Le Triomphe de saint Augustin , C. Coello

photographie

Claudio COELLO, Le Triomphe de saint Augustin, 1664. Musée du Prado, Madrid, Espagne. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Catherine de Sienne

Catherine de Sienne

photographie

Le mysticisme de Catherine de Sienne (1347-1380) ne l'empêcha pas d'intervenir souvent dans les affaires temporelles de la papauté. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Saint François Borgia assiste un mourant impénitent, F. Goya

 Saint François Borgia assiste un mourant impénitent , F. Goya

photographie

Francisco Goya, «Saint François Borgia assiste un mourant impénitent», 1788. Huile sur toile, 330 cm × 300 cm. Chapelle de la cathédrale Saint-François-Borgia, Valence. 

Crédits : J. Martin/ AKG

Afficher

Sainte Cécile, Le Dominiquin

 Sainte Cécile , Le Dominiquin

photographie

Le Dominiquin, «Sainte Cécile», vers 1620. Musée du Louvre. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint Jérôme, Caravage

 Saint Jérôme , Caravage

photographie

Caravage, «Saint Jérôme», 1608. Huile sur toile, 117 cm × 157 cm. Cathédrale Saint-Jean, La Valette, Malte. 

Crédits : Electa/ AKG

Afficher

Mort de saint Antoine, C. Vignon

 Mort de saint Antoine , C. Vignon

photographie

Claude Vignon (1593-1670), Mort de saint Antoine. Huile sur toile. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Le Martyre de saint Pierre Thomas, L. Carrache

 Le Martyre de saint Pierre Thomas , L. Carrache

photographie

Ludovic Carrache, «Le Martyre de saint Pierre Thomas», 1598-1599. Huile sur toile, 153 cm × 117,5 cm. Pinacothèque nationale, Bologne. 

Crédits : Electa/ AKG

Afficher

Légende de saint Gervais et saint Protais, P. de Champaigne

 Légende de saint Gervais et saint Protais , P. de Champaigne

photographie

Philippe de Champaigne (1602-1674), Légende de saint Gervais et saint Protais, 1657-1661, carton de tapisserie. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo

 La Dernière Communion de sainte Lucie , Giambattista Tiepolo

photographie

Giambattista Tiepolo (1696-1770), La Dernière Communion de sainte Lucie, fresque, 1748-1750. Église des Saints-Apôtres, Venise, Italie. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Saint Nicolas, icône

 Saint Nicolas , icône

photographie

«Saint Nicolas», vers 1410. Tempera sur bois. Musée Andreï Roublev, Moscou. 

Crédits : AKG

Afficher

Saint Jacques conduit au supplice, G. B. Piazzetta

Saint Jacques conduit au supplice, G. B. Piazzetta

photographie

Giovanni Battista Piazzetta, Saint Jacques conduit au supplice. 1717. Huile sur toile. San Stae, Venise, Italie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien

Saint Paul, Bible de Charles le Chauve ou Bible de Vivien
Crédits : AKG

photographie

 Saint Augustin , Botticelli

Saint Augustin, Botticelli
Crédits : Rabatti - Domingie/ AKG

photographie

 La Lapidation de saint Étienne , A. Elsheimer

La Lapidation de saint Étienne, A. Elsheimer
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 La Prédication de saint Paul à Éphèse , E. Le Sueur

La Prédication de saint Paul à Éphèse, E. Le Sueur
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Saint Augustin , Greco

Saint Augustin, Greco
Crédits : AKG

photographie

 Sainte Véronique , Greco

Sainte Véronique, Greco
Crédits : AKG

photographie

 The Renunciation of Elizabeth of Hungary  ( La Renonciation de la reine Élisabeth de Hongrie ), J. Collison

The Renunciation of Elizabeth of Hungary (La Renonciation de la reine Élisabeth de Hongrie), J. Collison
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Fra Angelico : Saint Dominique

Fra Angelico : Saint Dominique
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Saint Nicolas

Saint Nicolas
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Saint Antoine distribue aux pauvres , S. Di Giovanni, dit Sassetta

Saint Antoine distribue aux pauvres, S. Di Giovanni, dit Sassetta
Crédits : AKG

photographie

 Martyre de saint Pierre , Guerchin

Martyre de saint Pierre, Guerchin
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Saint Jérôme dans sa cellule , J. Van Eyck

Saint Jérôme dans sa cellule, J. Van Eyck
Crédits : AKG

photographie

 Le Martyre de saint Philippe , J. de Ribera

Le Martyre de saint Philippe, J. de Ribera
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Saint Nicolas de Bari , Tintoret

Saint Nicolas de Bari, Tintoret
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Le Triomphe de saint Augustin , C. Coello

Le Triomphe de saint Augustin, C. Coello
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Catherine de Sienne

Catherine de Sienne
Crédits : Hulton Getty

photographie

 Saint François Borgia assiste un mourant impénitent , F. Goya

Saint François Borgia assiste un mourant impénitent, F. Goya
Crédits : J. Martin/ AKG

photographie

 Sainte Cécile , Le Dominiquin

Sainte Cécile, Le Dominiquin
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

 Saint Jérôme , Caravage

Saint Jérôme, Caravage
Crédits : Electa/ AKG

photographie

 Mort de saint Antoine , C. Vignon

Mort de saint Antoine, C. Vignon
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

 Le Martyre de saint Pierre Thomas , L. Carrache

Le Martyre de saint Pierre Thomas, L. Carrache
Crédits : Electa/ AKG

photographie

 Légende de saint Gervais et saint Protais , P. de Champaigne

Légende de saint Gervais et saint Protais, P. de Champaigne
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

 La Dernière Communion de sainte Lucie , Giambattista Tiepolo

La Dernière Communion de sainte Lucie, Giambattista Tiepolo
Crédits : Bridgeman Images

photographie

 Saint Nicolas , icône

Saint Nicolas, icône
Crédits : AKG

photographie

Saint Jacques conduit au supplice, G. B. Piazzetta

Saint Jacques conduit au supplice, G. B. Piazzetta
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie