INDIEN OCÉAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géophysique

Dès 1888, E. Suess notait la ressemblance géologique entre les terres qui bordent l'océan Indien et l'Atlantique Sud, et supposait qu'elles avaient été autrefois réunies en un continent unique, le Gondwana. Depuis lors, la théorie de la dérive des continents, due à A. Wegener, a permis de comprendre comment se continent, encore cohérent à la fin du Paléozoïque, a pu se rompre en éléments aujourd'hui dispersés. Grâce aux progrès dans la connaissance des marges continentales, et l'emploi du paléomagnétisme, on arrive à préciser la disposition ancienne de ces éléments (cf. tectonique des plaques, gondwana, téthys), même si l'ordre des ruptures et les itinéraires suivis sont encore parfois incertains.

Gondwana

Dessin : Gondwana

Le continent de Gondwana avant l'ouverture de l'océan Indien. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aussi jeune que l'Atlantique, l'océan Indien est beaucoup plus complexe parce que les blocs continentaux en cause sont plus nombreux et ont dérivé de façon irrégulière. Il semble que le premier à s'être séparé de l'ensemble gondwanien ait été l'Australie, et que de ce fait la dorsale australo-antarctique soit la plus ancienne (et aussi la moins saillante). Par contre, l'écartement du microcontinent des Kerguelen par rapport à l'Antarctique semble tout récent, et la dorsale correspondante est encore à peine esquissée. Entre les autres blocs, les dorsales médio-océaniques, même si leur plan d'ensemble déconcerte au premier abord, sont de type classique, comme la dorsale de Carlsberg entre le bloc africain et le bloc indien, ou la dorsale de Bouvet-Marion entre l'Afrique et l'Antarctique. Ces dorsales sont, classiquement, composées de segments actifs décalés les uns par rapport aux autres par des failles de raccord ; l'une au moins de celles-ci est le lieu d'une incision bien marquée, transversalement à l'axe général de la dorsale : c'est la « fosse de la Véma », au sud-ouest des îles Chagos.

Des fosses océaniques au sens strict existent en plusieurs secteurs : la fosse de la Sonde est la mieux connue, et aussi la plus nettement caractérisée comme une fosse active. La fosse de Makran, au sud de l'Iran, est l'expression en domaine océanique des vastes subsidences qui bordent, au sud, les chaînes alpines. Par contre, on voit plus difficilement comment s'insèrent, dans le schéma général des expansions et des digestions océaniques, les fosses des Mascareignes (fosse des Amirantes et fosse de l'île Maurice) et la fosse des Chagos : topographiquement bien caractérisées par la coexistence d'arcs insulaires et de dépressions longitudinales, ces fosses, actuellement quasi inactives, sont curieusement disposées de part et d'autre de la dorsale de Carlsberg.

Enfin, l'océan Indien comporte des reliefs sous-marins, encore insuffisamment décrits, dont l'explication géophysique pose de très grands problèmes : c'est le cas des « fosses » de l'Ob et de la Diamantina, au sud-ouest de l'Australie, et plus encore celui de la ride de Nonantest, dont la disposition incite à considérer la genèse comme liée à la dérive vers le nord du subcontinent indien, mais sans que l'on en comprenne bien le mécanisme.

Alors que les vastes bassins du nord-est de l'océan Indien, quasi exempts de reliefs postiches (monts de mer ou guyots), ont une croûte de type océanique, une telle croûte ne se rencontre à l'ouest, avec ses caractères typiques, que dans le centre de chacun des petits bassins ; sur leurs flancs, la croûte a pris des caractères mixtes, et les reliefs qui séparent les bassins sont souvent formés d'une croûte d'apparence continentale ; aussi emploie-t-on volontiers le terme de « microcontinent », non seulement pour Madagascar, mais aussi pour les Seychelles et les Kerguelen, formées en partie de granites précambriens. Il semble bien que l'émiettement de la partie centrale du Gondwana explique la complexité des fonds océaniques de cette région.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Gondwana

Gondwana
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Océan indien : température des eaux de surfaces

Océan indien : température des eaux de surfaces
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Océan indien : courants

Océan indien : courants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Océan indien : sédiments

Océan indien : sédiments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  INDIEN OCÉAN  » est également traité dans :

ANTSIRANANA, anc. DIÉGO-SUAREZ

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 275 mots
  •  • 1 média

Ville de Madagascar et chef-lieu de la province homonyme, Antsiranana (ou Antseranana) fut, sous le nom de Diégo-Suarez, un comptoir commercial actif dès avant la période coloniale. L'agglomération s'est développée dans un site portuaire magnifique : une presqu'île s'avançant dans l'une des plus belles rades du monde, ouverte sur l'océan Indien par une passe étroite. La ville elle-même est située […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 140 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mots, limites et chevauchements  »  : […] Asie désigne habituellement un ensemble de terres situées à l'est de l'Europe. Sa délimitation varie selon les auteurs, les critères scientifiques et les surdéterminations géopolitiques. Elle est marquée par son origine européenne qui ne correspond pas aux conceptions locales traditionnelles. Ce problème géographique crucial implique l'appartenance des individus, des sociétés et des pays à une rég […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique terrestre

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 818 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les circulations transverses, El Niño et l’oscillation australe »  : […] Si la circulation atmosphérique moyenne traduit l’effet des principaux acteurs du climat de la planète et a pour principal objet un transport d’énergie de l’équateur vers les pôles, les interactions entre l’atmosphère et les océans peuvent aussi engendrer des circulations transverses ayant des répercussions importantes sur le climat de certaines régions. Ce type de circulation a été mis en évidenc […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

L'Australie, île-continent située entre l'océan Pacifique sud et l'océan Indien, ne compte que 22 millions d'habitants (2010) sur un territoire de 7 682 300 kilomètres carrés. Le territoire australien est une partie de l'ancien Gondwana et fut habité il y a 60 000 ans par des populations venues de l'ancien continent de Sahul, aujourd'hui l'Asie. La montée des eaux au Quaternaire isola ces popul […] Lire la suite

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 576 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « De la Téthys à la mer Méditerranée »  : […] La Téthys, principal océan du Mésozoïque, a perdu peu à peu son rôle dominant au cours du Cénozoïque, au profit des océans Atlantique et Indien. Elle assura toutefois une communication entre les deux océans durant la majeure partie de cette ère, d'abord sous forme d'océan profond (au Paléocène) puis, sous forme de mer de plus en plus restreinte. De plus, elle fut temporairement (durant l'Éocène) […] Lire la suite

CHITTAGONG

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 404 mots
  •  • 1 média

Appelée parfois Chittagrām, la ville de Chittagong est le principal port du Bangladesh sur l'océan Indien, situé juste au nord du Karnapuli. Chittagong était déjà connue des navigateurs arabes. Conquise par les musulmans au xiv e siècle, elle fut prise par les Arakanais au xv e siècle. En 1666, le gouverneur moghol du Bengale, qui occupa la province, rebaptisa la ville Islāmābād. Chittagong fut […] Lire la suite

COMORES

  • Écrit par 
  • Marie-Françoise ROMBI
  • , Universalis
  •  • 4 928 mots
  •  • 4 médias

Situées près de Madagascar et proches de l'Afrique, les Comores se trouvent sur la route des moussons qui fait de l'océan Indien un carrefour plutôt qu'une barrière. Les pétroliers géants du xx e  siècle ont été précédés par les boutres arabes, les praos malais et les pirogues africaines. Leur peuplement est complexe et on est loin d'en connaître toutes les données : mélange dans un mélange, cel […] Lire la suite

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 373 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Découverte des dorsales »  : […] En 1854, Matthew Fontaine Maury publie la première carte bathymétrique de l'Atlantique nord en compilant des sondages dispersés. Cette carte suggère déjà l'existence d'une ride médiane dans cet océan. La preuve de la présence d'une barrière à peu près ininterrompue pour la circulation océanique profonde est apportée par les mesures de la température de l'eau proche du fond de l'océan, effectuées […] Lire la suite

PITON DE LA FOURNAISE

  • Écrit par 
  • Andrea DI MURO
  •  • 2 561 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le contexte géodynamique »  : […] L'ouverture de l'océan Indien, qui dura environ 40 millions d'années, de 180 à 140 millions d'années (Ma), provoqua la séparation de la plaque africaine du bloc Madagascar-Inde-Antarctique. La séparation de l'Inde, de 84 à 63 Ma, donna naissance au bassin océanique des Mascareignes, situé entre deux microcontinents : Madagascar et les Seychelles. À la fin de la période Crétacé (il y a environ 65 M […] Lire la suite

OUTRE-MER FRANCE D'

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 6 570 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des territoires éparpillés et inégalement peuplés »  : […] Sur les 12 millions de kilomètres carrés de l’empire colonial français de l’entre-deux-guerres, il n’en reste plus que le centième, dispersé dans les trois grands océans et dans les deux hémisphères (cf. carte ). Les trois départements français d’Amérique, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane, ainsi que les petites collectivités de Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre-et-Miquelon r […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

22-25 octobre 2019 France. Visite du président Emmanuel Macron à Mayotte et à La Réunion.

l’océan Indien, et annonce un plan d’action pour l’emploi de quelque 700 millions d’euros sur trois ans — le taux de chômage dans l’île est de 24 p.100.  […] Lire la suite

4-10 septembre 2019 Vatican – Afrique. Visite du pape François au Mozambique, à Madagascar et à Maurice.

l’océan Indien, mais déplore « une croissance économique [qui] ne profite pas toujours à tout le monde ». Interrogé, lors de son voyage de retour, sur l’hostilité des catholiques conservateurs américains à son égard, il déclare que « quand la doctrine ruisselle d’idéologie, il y a la possibilité d’un schisme ». […] Lire la suite

25 février 2019 Royaume-Uni. Avis consultatif de la CIJ sur l'archipel des Chagos.

l’océan Indien), invite le Royaume-Uni à « mettre fin à son administration de l’archipel des Chagos, ce qui permettra à l’île Maurice d’achever la décolonisation de son territoire ». En 1965, le Royaume-Uni a séparé les Chagos de Maurice, qui a acquis son indépendance en 1968, pour y installer la base militaire de Diego Garcia, également utilisée par […] Lire la suite

16-21 novembre 2018 Inde. Mort d'un Américain tué par une tribu autarcique.

l’océan Indien. Il tentait de les approcher en vue de les évangéliser, soutenu par l’organisation missionnaire américaine All Nations. Le gouvernement indien interdit l’accès à l’île en raison de l’hostilité de ses habitants, au nombre de quelques dizaines. Le 21, l’organisation non gouvernementale britannique de défense des peuples autochtones Survival […] Lire la suite

9-12 mars 2018 France – Inde. Visite d'État du président Emmanuel Macron en Inde.

l’océan Indien. Le 11, Emmanuel Macron participe au sommet fondateur de l’Alliance solaire internationale, imaginée par Paris et New Delhi lors de la COP 21 de décembre 2015 pour favoriser l’accès des pays intertropicaux les plus pauvres à l’électricité d’origine solaire. Le 12, le président français se rend à Varanasi (anciennement Bénarès), haut  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Pierre PINOT, « INDIEN OCÉAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-indien/