NORMANDIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un pays conservateur (XIXe-XXe siècle)

Depuis la chute de l'Ancien Régime, l'histoire normande présente peu d'originalité. Les Normands mirent peu de zèle, après 1790, à participer aux grands épisodes de la Révolution. L'insurrection « fédéraliste » – plus exactement légaliste et girondine – de l'été 1793 se localisa dans l'Eure et le Calvados, plutôt en raison de leur proximité de Paris, que par un effet de l'opinion locale, qui s'en désintéressa ; ce fut d'ailleurs un fiasco. Le geste de Charlotte Corday, jeune républicaine partie de Caen pour tuer Marat, exprime mieux l'exaspération normande en face de tous les extrémismes.

Utilitarisme et goût du « juste milieu »

Le seul mouvement qui puisse toutefois revendiquer une large adhésion populaire, surtout dans les bocages, fut la chouannerie, moins royaliste sans doute qu'ennemie des réformes, des assignats et de la conscription. Nulle part la Terreur ne fut vraiment très sanglante, mais les biens nationaux trouvèrent sans peine une multitude d'acquéreurs. L'interruption durable du trafic maritime – qui valut aux îles, par la contrebande, une belle prospérité – et la ruine de tant de monuments religieux, démolis par utilitarisme plus que par fanatisme, marquent les années sombres qui succédèrent à l'élan enthousiaste des premières réformes.

Divisée en cinq départements, qui sauf celui de l'Orne (annexant la moitié du Perche) respectaient ses anciennes limites, la Normandie perdit toute originalité institutionnelle, toute organisation commune, quoique la coutume soit invoquée dans des actes jusque fort avant dans le xixe siècle. Elle trouva son compte à presque tous les régimes d'ordre : Consulat, Restauration, monarchie de Juillet, second Empire, IIIe République de l'ordre moral.

Peu militaire et de surcroît maritime, la Normandie apprécie peu le premier Empire, surtout sur sa fin. Les hommes politiques normands ont en majorité tracé leur voie dans le « juste milieu », sous les différents régimes, avec une nuance particulière de respect pour la réussite économique. Normands de naissance ou d'adoption, Guizot, les ducs de Broglie, Pouyer-Quertier, Waddington expriment les divers aspects de cette tendance durable. Les poussées de libéralisme qu'incarnent Dupont de l'Eure (du Neubourg) ou Armand Carrel (de Rouen) furent plus éphémères. Seules quelques régions de la Seine-Inférieure (auj. Seine-Maritime) et de l'Eure crurent aux promesses du radicalisme après 1877. Le développement industriel de Rouen, d'Elbeuf, du Havre posa de cruels problèmes sociaux, mais n'eut guère de répercussions politiques en une province toujours dominée par les intérêts ruraux et bourgeois.

Pourtant la Normandie ne restait pas inerte, mais elle appliquait son zèle à d'autres entreprises dont elle voyait mieux l'utilité. Fresnel, qui inventa les phares modernes, Augustin Normand, l'un des initiateurs de l'hélice navale, représentent bien la face scientifique de ce mouvement. Arcisse de Caumont (1802-1873), créateur de l'archéologie médiévale, géologue et animateur du renouveau agronomique, en résume la face érudite. Flaubert et Maupassant en illustrent l'aspect littéraire, suivis par Barbey d'Aurevilly, et, de bien plus loin, par Casimir Delavigne, tandis que J.-F. Millet, E. Boudin et le portraitiste jersiais sir John Millais représentent l'aspect artistique.

Décadence économique

Malgré deux très grandes villes, Rouen et Le Havre, et malgré l'essor de Cherbourg, port de guerre qui devait sa prospérité à la violence des tensions franco-anglaises, la Normandie de la IIIe République se laissait distancer dans l'ordre économique. La prospérité de l'agriculture – un peu factice, car elle devait beaucoup à un protectionnisme à courtes vues – et celle de la vie balnéaire masquaient le vieillissement des industries, la décadence démographique, les ravages de l'alcoolisme. Caen, Falaise, Avranches, Valognes s'endormaient dans une quiétude menaçante. Elbeuf, Louviers, Alençon, Flers perdaient les marchés de leurs industries textiles. On laissait les îles s'éloigner définitivement de la culture française. Née à la veille de 1914, la métallurgie de Caen ne suffisait pas à redresser une situat [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Abbaye de Jumièges

Abbaye de Jumièges
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Normandie, Xe-XIe siècle

Normandie, Xe-XIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Le Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel
Crédits : G. Sioen/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Tapisserie de Bayeux

Tapisserie de Bayeux
Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  NORMANDIE  » est également traité dans :

NORMANDIE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 151 mots
  •  • 3 médias

Pour des raisons plus économiques qu’historiques, deux « régions de programme » ont été créées en Normandie au moment de l’organisation administrative du territoire dans les années 1960-1970, la Haute-Normandie qui comprenait les départements de l'Eure et de la Seine-Maritime (chef-lieu Rouen) et la Basse-No […] Lire la suite

ALENÇON

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 523 mots
  •  • 1 média

Alençon, chef-lieu du département de l'Orne, est situé aux confins de la Normandie et du Maine, dans une région de plaine verdoyante qu'entourent les bocages du Perche et de grandes forêts domaniales sur les hauteurs de Perseigne et d'Écouves. Aux limites du Bassin parisien et du Massif armoricain, Alençon se trouve sur un vieil itinéraire de passage nord-sud entre la Manche et l'Atlantique et à u […] Lire la suite

ANGEVIN EMPIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 508 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des origines à l'épanouissement »  : […] Au lendemain de la mort de Guillaume le Conquérant, l'Angleterre entre dans l'ère des affrontements dynastiques et, avec elle, les fiefs continentaux auxquels ne renoncent ni ses rois ni leurs barons. Les Capétiens jugent habile de diviser les forces de leurs redoutables vassaux. Louis VI, après 1135, promet le duché normand à plusieurs prétendants avant que Louis VII en reconnaisse, en 1149, la […] Lire la suite

BEDFORD JEAN DE LANCASTRE duc de (1389-1435)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 742 mots

Troisième fils d'Henri IV d'Angleterre, Jean de Lancastre est fait duc de Bedford par son frère Henri V en 1414. Mêlé très jeune aux luttes politiques, il soutient son frère qui lui confie la lieutenance du royaume lors de ses expéditions en France. À ce titre, il prend Berwick aux Écossais et réprime l'hérésie lollarde. En 1422, il rejoint le roi malade en France, prend le commandement de l'armée […] Lire la suite

CAEN

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 989 mots
  •  • 1 média

Caen, chef-lieu du Calvados et capitale de la Basse-Normandie jusqu’au 31 décembre 2015, est depuis 2016 le siège du conseil régional de la région Normandie. La ville compte 111 300 habitants et son aire urbaine 403 600 habitants (2012). La ville est établie de part et d'autre de l'Orne, à dix kilomètres de la Manche. Les fouilles archéologiques ont révélé de nombreuses implantations gallo-romain […] Lire la suite

CAUMONT ARCISSE DE (1801-1873)

  • Écrit par 
  • Maylis BAYLÉ
  •  • 965 mots

Né à Bayeux, archéologue, géologue, Arcisse de Caumont est surtout connu pour son rôle dans le développement de l'histoire de l'art médiéval au xix e siècle. Lorsqu'en 1821 il entre à l'université de Caen pour suivre les cours d'histoire naturelle de J.-V. Lamouroux et l'enseignement de l'abbé Gervais de La Rue, alors maître incontesté de l'histoire de Normandie, l'intérêt pour l'archéologie médi […] Lire la suite

CHARLES III LE SIMPLE (879-929) roi de France (893-923)

  • Écrit par 
  • Michel SOT
  •  • 507 mots

Fils posthume de Louis II le Bègue, Charles III le Simple est écarté de la royauté par les grands de Francie occidentale après les brefs règnes de ses frères Louis III (mort en 882) et Carloman (mort en 884). Il n'a alors que cinq ans et on lui préfère d'abord l'empereur Charles le Gros, plus capable d'organiser la défense face aux Vikings qui ravagent le pays ; puis, après l'abdication et la mort […] Lire la suite

CHERBOURG

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 542 mots
  •  • 2 médias

Cherbourg est, devant le chef-lieu Saint-Lô, la ville la plus importante du département de la Manche (38 500 hab. en 2012) et, jusqu’en 2015, la deuxième agglomération de la région de Basse-Normandie. Elle est la quatrième aire urbaine de la Normandie réunifiée (116 500 hab. pour Cherbourg-Octeville, chiffre de 2012). Située à la pointe de la presqu'île du Cotentin, c'est une ville portuaire, ind […] Lire la suite

CONQUÊTE DE L'ANGLETERRE PAR LES NORMANDS

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

Guillaume, duc de Normandie (1035-1087), envahit l'Angleterre en 1066 parce qu'il refuse que le comte Harold de Wessex soit couronné roi d'Angleterre à sa place. En effet, le roi Édouard le Confesseur (1005-1066), fils de sa grand-tante, lui avait promis le trône en 1064. Le comte Harold est tué le 14 octobre 1066 à la bataille de Hastings défait par Guillaume, qui se fait couronner roi à l'abbaye […] Lire la suite

DIEPPE

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON, 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 712 mots
  •  • 1 média

Dieppe, chef-lieu d'arrondissement de la Seine-Maritime, est une ville de 31 533 habitants en 2012 (37 863 hab. pour l'agglomération) située à l'embouchure de l'Arques sur la côte de la Manche. Elle occupe un site de vallée assez profonde (d'où le nom de Dieppe, deep en anglo-saxon) entre les falaises du pays cauchois. C'est le port de mer le plus proche de Paris. La cité de Dieppe semble avoir é […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

10-26 janvier 2022 Ukraine – États-Unis – Russie. Rejet par Washington des exigences de Moscou dans la crise ukrainienne.

Le 25, le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz, réunis à Berlin, défendent la relance des discussions en « format Normandie » (Ukraine, Russie, France, Allemagne) en vue d’une « désescalade » à la frontière russo-ukrainienne. Le 26, Washington confirme dans sa réponse écrite son refus de satisfaire aux exigences de Moscou. […] Lire la suite

1er-30 décembre 2021 Ukraine – Russie – États-Unis. Entretiens entre Washington et Moscou sur les tensions à la frontière ukrainienne.

Joe Biden se déclare prêt à s’impliquer, aux côtés de ses alliés européens, dans la réactivation des accords de Minsk de février 2015 sur le conflit dans le Donbass, dont le processus de règlement mené sous le « Format Normandie » par Kiev, Moscou, Paris et Berlin est à l’arrêt depuis décembre 2020. Washington prévient qu’une intervention militaire russe entraînerait un renforcement du soutien américain à l’Ukraine ainsi qu’aux pays Baltes, à la Pologne et à la Roumanie, ainsi que l’imposition de lourdes sanctions économiques contre Moscou. […] Lire la suite

27 février 2020 France. Mise en examen de la société Lubrizol.

Le rapport de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Normandie (DREAL) avait relevé plusieurs infractions et manquements en matière de sécurité.  […] Lire la suite

1er-30 octobre 2019 France. Suites de l'incendie de l'usine Lubrizol.

Le 4, le préfet révèle que l’incendie a également détruit en partie les entrepôts de stockage de l’entreprise Normandie Logistique, voisins de l’usine Lubrizol, qui contenaient quelque neuf mille tonnes de produits, sans donner de précision sur la quantité de « matières combustibles ». Le 14, les restrictions sur la commercialisation du lait produit dans la zone sont levées. […] Lire la suite

6-13 décembre 2015 France. Fort progrès du Front national aux élections régionales.

), Normandie avec Hervé Morin (Union des démocrates indépendants), Nord-Pas-de-Calais-Picardie avec Xavier Bertrand (L.R.), Île-de-France avec Valérie Pécresse (L.R.), Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine avec Philippe Richert (L.R.), Auvergne-Rhône-Alpes avec Laurent Wauquiez (L.R.) et Provence-Alpes-Côte d’Azur avec Christian Estrosi (L.R.) ; elle l’emporte aussi à La Réunion avec Didier Robert (L. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Armand FRÉMONT, Lucien MUSSET, « NORMANDIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie/