HAUTE-NORMANDIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Haute-Normandie : carte administrative avant réforme

Haute-Normandie : carte administrative avant réforme

Carte administrative de la région Haute-Normandie avant la réforme de 2015. 

Afficher

La région Haute-Normandie comprenait deux départements : l’Eure et la Seine-Maritime. La capitale de la région était Rouen. Créée comme circonscription d’action régionale dans les années 1960-1970 à la faveur du mouvement de décentralisation engagé pour rééquilibrer le territoire entre Paris et la province, la Haute-Normandie a été dotée à partir de 1982, comme les autres régions françaises, du statut de collectivité territoriale. La loi sur la délimitation des régions, adoptée le 16 janvier 2015, qui fait passer le nombre des régions métropolitaines de vingt-deux à treize par des regroupements, décide la fusion de la Haute-Normandie avec la Basse-Normandie au sein d’une grande région Normandie à compter du 1er janvier 2016.

La superficie de la Haute-Normandie était de 12 318 kilomètres carrés, pour une population de 1,84 million d’habitants en 2013. Les données géographiques, économiques et historiques relatives à la Haute-Normandie sont traitées sous l’entrée normandie.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Autres références

«  HAUTE-NORMANDIE  » est également traité dans :

DIEPPE

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON, 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 712 mots
  •  • 1 média

Dieppe, chef-lieu d'arrondissement de la Seine-Maritime, est une ville de 31 533 habitants en 2012 (37 863 hab. pour l'agglomération) située à l'embouchure de l'Arques sur la côte de la Manche. Elle occupe un site de vallée assez profonde (d'où le nom de Dieppe, deep en anglo-saxon) entre les falaises du pays cauchois. C'est le port de mer le plus proche de Paris. La cité de Dieppe semble avoir é […] Lire la suite

ÉVREUX

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 503 mots
  •  • 1 média

Évreux, chef-lieu du département de l'Eure, se situe sur la rivière Iton, dans la région de Normandie (en Haute-Normandie jusqu’au 31 décembre 2015), au sud de Rouen et à 100 kilomètres à l'ouest de Paris. Ancienne cité de la tribu gauloise des Eburovices (d'où le nom), la ville resta longtemps circonscrite à des dimensions provinciales. L'industrialisation du xix e  siècle la toucha à peine, si […] Lire la suite

HAVRE LE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 1 020 mots
  •  • 2 médias

Le Havre, chef-lieu d'arrondissement de la Seine-Maritime, est avant tout un très grand port. La ville, la plus peuplée de Normandie, compte 175 788 habitants (2012) et l'agglomération, au deuxième rang après celle de Rouen, 238 421 hab. Le port du Havre fut créé tardivement, en 1517, sur ordre du roi François I er . Au moment où s'ouvraient les routes maritimes de l'Atlantique, il devait assurer […] Lire la suite

NORMANDIE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 151 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De la division à la « réunification »  »  : […] Faut-il considérer que la division de la Normandie en deux régions était une solution raisonnable ? Beaucoup d'arguments y concourent, surtout à l'échelle d'une géographie locale. La nature n'est pas la même, entre les reliefs assez heurtés du massif ancien, jusqu'à 417 mètres en forêt d'Écouves (Orne), et les plateaux limoneux de la Normandie parisienne, sous un même climat océanique, mais nettem […] Lire la suite

ROUEN

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 1 814 mots
  •  • 2 médias

Rouen, chef-lieu de la Seine-Maritime, capitale de la région de Haute-Normandie jusqu’en 2015, port maritime, à égale distance de la Manche et de Paris (100 km), est le chef-lieu de la nouvelle région Normandie. Elle constitue la plus importante agglomération du Bassin parisien après celle de Paris. La ville ne compte que 114 265 habitants, mais elle est à la tête d'une agglomération de 465 880 pe […] Lire la suite

Les derniers événements

17 décembre 2014 France. Adoption de la loi modifiant la carte des régions

Haute-Normandie et la Basse-Normandie; le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.  […] Lire la suite

3-18 juin 2014 France. Présentation de la réforme territoriale

Haute-Normandie, de l'Alsace et de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Franche-Comté, de Rhône-Alpes et de l'Auvergne, de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon, et du Centre, du Poitou-Charentes et du Limousin. La disparition « progressive » des départements en tant qu'exécutifs locaux d'ici à 2020 doit s'accompagner d'un renforcement des intercommunalités […] Lire la suite

15-30 mars 1998 France. Progression de la gauche aux élections régionales et cantonales et division à droite au sujet du Front national

Haute-Normandie, et Marc Censi (U.D.F.-D.L.), en Midi-Pyrénées, présentent leur démission. Le 23 également, lors d'une allocution télévisée, le président Chirac sort de « la réserve qu'exige [sa] fonction » pour dénoncer la « nature raciste et xénophobe » du F.N. Il annonce sa volonté de « conduire une grande réflexion » avec les « formations politiques […] Lire la suite

Pour citer l’article

« HAUTE-NORMANDIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/haute-normandie/