NORMANDIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À travers les siècles, la personnalité normande s'est exprimée de façon singulièrement variée. Au ixe siècle, les Normands furent avant tout, aux yeux de leurs voisins, des pirates, ceux du xie siècle d'impitoyables conquérants. Depuis le xiiie siècle, on leur fait une réputation de gens riches et rompus aux subtilités du droit. Il y a certainement un tempérament politique normand, dont André Siegfried a justement dit qu'il évoquait celui de l'Angleterre : il est plus sensible aux réalités et aux personnes qu'aux idéologies. Ajoutons-y un penchant indiscutable pour les choses de la mer : au temps de la monarchie absolue, le continent normand et les îles ont fourni aux couronnes furieusement ennemies de France et d'Angleterre des contingents exceptionnels d'amiraux, de capitaines et de colons des terres lointaines. Le dynamisme des années écoulées depuis 1944 a rejeté dans l'oubli les accusations de conservatisme borné que les Normands s'étaient attirées en cédant au xixe siècle aux attraits malsains du malthusianisme et du protectionnisme.

Des Celtes aux Normands

La Normandie ne constitue une entité historique que depuis 911, époque où le roi franc Charles le Simple concéda au chef viking Rollon la région de la basse Seine. Jusque-là, non seulement le vocable de Normandie n'existe pas, mais les pays qui forment aujourd'hui la Normandie n'ont guère de relations entre eux. De 911 à 1204, la Normandie, tout en dépendant nominalement du royaume de France, est un véritable État, l'un des mieux organisés et des plus dynamiques de l'Europe médiévale. Depuis 1204, sa partie continentale n'est plus que l'une des provinces qui constituent la France, tandis que sa partie insulaire suit les destinées de la Couronne anglaise. Le centre de son histoire est donc la période qui s'étend du xe au xiiie siècle ; c'est de là qu'elle a hérité sa personnalité, dont la vive conscience n'est pas près de s'effacer. Le reste n'est que préliminaires ou épilogue.

Les préliminaires offrent fort peu d'originalité. Quand commence, timidement, l'histoire éc [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Abbaye de Jumièges

Abbaye de Jumièges
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Normandie, Xe-XIe siècle

Normandie, Xe-XIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Le Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel
Crédits : G. Sioen/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Tapisserie de Bayeux

Tapisserie de Bayeux
Crédits : Spencer Arnold/ Getty Images

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  NORMANDIE  » est également traité dans :

NORMANDIE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 150 mots
  •  • 2 médias

Pour des raisons plus économiques qu’historiques, deux « régions de programme » ont été créées en Normandie au moment de l’organisation administrative du territoire dans les années 1960-1970, la Haute-Normandie qui comprenait les départements de l'Eure et de la Seine-Maritime (chef-lieu Rouen) et la Basse-No […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « Le débarquement en Normandie »  : […] Les préparatifs du débarquement en Normandie avaient commencé à la fin de 1943 : construction de péniches de débarquement et d'éléments de ports préfabriqués ; étude des problèmes posés par le ravitaillement, avec construction d'un oléoduc ; concentration et entraînement des troupes, élaboration d'un plan à la fois extrêmement complexe et soigneusement minuté ; destruction par l'aviation des voies […] Lire la suite

HAVRE LE

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 1 018 mots
  •  • 2 médias

Le Havre, chef-lieu d'arrondissement de la Seine-Maritime, est avant tout un très grand port. La ville, la plus peuplée de Normandie, compte 175 788 habitants (2012) et l'agglomération, au deuxième rang après celle de Rouen, 238 421 hab. Le port du Havre fut créé tardivement, en 1517, sur ordre du roi François I er . Au moment où s'ouvraient les routes maritimes de l'Atlantique, il devait assurer […] Lire la suite

CAEN

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 988 mots
  •  • 1 média

Caen, chef-lieu du Calvados et capitale de la Basse-Normandie jusqu’au 31 décembre 2015, est depuis 2016 le siège du conseil régional de la région Normandie. La ville compte 111 300 habitants et son aire urbaine 403 600 habitants (2012). La ville est établie de part et d'autre de l'Orne, à dix kilomètres de la Manche. Les fouilles archéologiques ont révélé de nombreuses implantations gallo-romain […] Lire la suite

DIEPPE

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON, 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 711 mots
  •  • 1 média

Dieppe, chef-lieu d'arrondissement de la Seine-Maritime, est une ville de 31 533 habitants en 2012 (37 863 hab. pour l'agglomération) située à l'embouchure de l'Arques sur la côte de la Manche. Elle occupe un site de vallée assez profonde (d'où le nom de Dieppe, deep en anglo-saxon) entre les falaises du pays cauchois. C'est le port de mer le plus proche de Paris. La cité de Dieppe semble avoir é […] Lire la suite

ÉVREUX

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 502 mots
  •  • 1 média

Évreux, chef-lieu du département de l'Eure, se situe sur la rivière Iton, dans la région de Normandie (en Haute-Normandie jusqu’au 31 décembre 2015), au sud de Rouen et à 100 kilomètres à l'ouest de Paris. Ancienne cité de la tribu gauloise des Eburovices (d'où le nom), la ville resta longtemps circonscrite à des dimensions provinciales. L'industrialisation du xix e  siècle la toucha à peine, si […] Lire la suite

ROUEN

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 1 812 mots
  •  • 2 médias

Rouen, chef-lieu de la Seine-Maritime, capitale de la région de Haute-Normandie jusqu’en 2015, port maritime, à égale distance de la Manche et de Paris (100 km), est le chef-lieu de la nouvelle région Normandie. Elle constitue la plus importante agglomération du Bassin parisien après celle de Paris. La ville ne compte que 114 265 habitants, mais elle est à la tête d'une agglomération de 465 880 pe […] Lire la suite

GISORS

  • Écrit par 
  • Thérèse CHARMASSON
  •  • 473 mots
  •  • 1 média

Au confluent de l'Epte, de la Troesne et du Révillon, Gisors n'est au x e siècle qu'un petit château féodal, sous la suzeraineté du diocèse de Rouen. Ce château occupe cependant une forte position stratégique au débouché des trois vallées. En 1097, le duc de Normandie, Guillaume le Roux, fils de Guillaume le Conquérant, entreprend sa reconstruction. Cette forteresse et la bourgade qui se dévelop […] Lire la suite

ALENÇON

  • Écrit par 
  • Armand FRÉMONT
  •  • 523 mots
  •  • 1 média

Alençon, chef-lieu du département de l'Orne, est situé aux confins de la Normandie et du Maine, dans une région de plaine verdoyante qu'entourent les bocages du Perche et de grandes forêts domaniales sur les hauteurs de Perseigne et d'Écouves. Aux limites du Bassin parisien et du Massif armoricain, Alençon se trouve sur un vieil itinéraire de passage nord-sud entre la Manche et l'Atlantique et à u […] Lire la suite

ANGEVIN EMPIRE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 506 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des origines à l'épanouissement »  : […] Au lendemain de la mort de Guillaume le Conquérant, l'Angleterre entre dans l'ère des affrontements dynastiques et, avec elle, les fiefs continentaux auxquels ne renoncent ni ses rois ni leurs barons. Les Capétiens jugent habile de diviser les forces de leurs redoutables vassaux. Louis VI, après 1135, promet le duché normand à plusieurs prétendants avant que Louis VII en reconnaisse, en 1149, la […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Mise en examen de la société Lubrizol. 27 février 2020

des victimes. Le rapport de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Normandie (DREAL) avait relevé plusieurs infractions et manquements en matière de sécurité. […] Lire la suite

France. Suites de l’incendie de l’usine Lubrizol. 1er-30 octobre 2019

détruit en partie les entrepôts de stockage de l’entreprise Normandie Logistique, voisins de l’usine Lubrizol, qui contenaient quelque neuf mille tonnes de produits, sans donner de précision sur la quantité de « matières combustibles ». Le 14, les restrictions sur la commercialisation du lait produit […] Lire la suite

France. Fort progrès du Front national aux élections régionales. 6-13 décembre 2015

-Pyrénées, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire. La droite est en tête en Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Normandie et à La Réunion, et la gauche en Bretagne, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Corse, ainsi qu’en Guadeloupe, Martinique et Guyane. La direction du P.S […] Lire la suite

France. Adoption de la loi modifiant la carte des régions. 17 décembre 2014

, l'Alsace et la Lorraine; le Limousin, l'Aquitaine et Poitou-Charentes; l'Auvergne et Rhône-Alpes; la Bourgogne et la Franche-Comté; le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées; la Haute-Normandie et la Basse-Normandie; le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie. […] Lire la suite

France. Présentation de la réforme territoriale. 3-18 juin 2014

et de la Haute-Normandie, de l'Alsace et de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Franche-Comté, de Rhône-Alpes et de l'Auvergne, de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon, et du Centre, du Poitou-Charentes et du Limousin. La disparition « progressive » des départements en tant qu'exécutifs locaux d'ici à […] Lire la suite

Pour citer l’article

Armand FRÉMONT, Lucien MUSSET, « NORMANDIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/normandie/