NORDIQUE & NORD-GERMANIQUE MYTHOLOGIE

ALFES ou ELFES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 607 mots

Malgré leur allure énigmatique, qui tient certainement à leur grande antiquité, les alfes ( álfar ) constituent un intéressant sujet d'étude pour l'historien de la religion germano-nordique ancienne. Les grands poèmes de l' Edda les mettent sur le même plan que les ases, et le dieu Vane Freyr est réputé habiter leur univers (Álfheimr). Il s'agit donc d'entités certainement fondamentales, ne serai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfes-elfes/#i_86587

ASES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 978 mots
  •  • 1 média

Dans la mythologie du Nord, on appelle Ases les membres d'une des deux grandes familles de dieux ( godh ou gudh ), l'autre étant celle des Vanes, tous ces dieux s'opposant aux géants, nains, elfes et autres créatures surnaturelles. À l'exception de Njördhr, Freyr et Freyja, toutes les grandes divinités nordiques, notamment Odhinn, Tyr, Thórr et Heimdallr sont réputées Ases (masculin singulier á […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ases/#i_86587

BALDR

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 997 mots

Dans le panthéon nordique, le dieu Ase (appelé Baldr) détonne. Fils d'Ódhinn et de Frigg, aimable, pur, équitable, il impressionne par sa douceur, sa sagesse, sa miséricorde et sa serviabilité, toutes qualités qui ne correspondent pas exactement à ce qu'on peut savoir de l'éthique nordique ancienne, au moins à l'époque où on la découvre par les textes, c'est-à-dire à l'âge viking. Baldr est beau e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldr/#i_86587

BRÜNHILD, BRÜNNHILDE ou BRYNHILDR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Princesse guerrière à la grande beauté, héroïne de la littérature épique germanique du Moyen Âge et apparaissant dans d'anciennes sources noroises et nordiques (chants de l' Edda , saga islandaise des Völsungar) et, en allemand, dans le Nibelungenlied (début du xiii e  siècle ; La Chanson des Nibelungen ). Appelée Brynhild, Brynhildr Brünhild, Brünnhilde ou Brunehilde selon les sources, elle es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brunhild-brunnhilde-brynhildr/#i_86587

EDDAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 951 mots

Lorsque, en 1643, l'évêque Brynjólfur Sveinsson de Skálholt découvrit en Islande le manuscrit, connu sous le nom de Codex Regius , qui contient les poèmes de l'ancienne Edda , il ne se doutait peut-être pas qu'il venait de mettre la main sur un des textes les plus précieux, non seulement pour les nations germaniques dans leur ensemble, mais aussi pour la connaissance de la civilisation de l'Europe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddas/#i_86587

EDDAS (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 855 mots

Dans le chapitre « L'Edda poétique : un creuset de légendes »  : […] On appelle Edda poétique (ce terme admet diverses étymologies, la plus probable renvoyant à l'idée de composer de la poésie) un recueil d'une trentaine de poèmes rédigés selon les règles contraignantes de la poétique scaldique (poésie scandinave), dus à des Islandais mais certainement fondés sur des assises norvégiennes, danoises et pangermaniques. Ces textes rapportent les hauts faits ou les my […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eddas-anonyme/#i_86587

FREYJA

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 085 mots

Dans la mythologie du Nord, la déesse Freyja occupe une place centrale, mais il est difficile de cerner exactement sa personnalité : son caractère licencieux explique que les commentateurs du Moyen Âge, qui constituent nos sources principales et qui étaient chrétiens, se soient montrés discrets. De plus, pour des raisons philologiques évidentes, elle est souvent confondue avec Frigg, si bien qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freyja/#i_86587

FREYR

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 093 mots

Comme son père, Njördhr, et comme sa sœur (ou son double féminin), Freyja, le dieu nordique Freyr, de la famille des Vanes, est incontestablement maître de la fertilité-fécondité, même si, à une époque récente, des glissements de sens ou des recoupements tendent à faire de lui une divinité plus martiale. Sa personnalité, le culte qu'on lui voua et les mythes qui le concernent appellent diverses re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freyr/#i_86587

FRIGG

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 672 mots

À propos de Frigg, divinité du panthéon nordique, il faut d'abord remarquer qu'elle semble être la seule déesse qui ait été connue et vénérée de toutes les peuplades germaniques. Le vendredi (allemand, Freitag  ; anglais, Friday  ; suédois, Fredag ) lui est consacré, tout comme il l'était dans le monde romain à Vénus, avec laquelle Frigg a plusieurs traits communs. Il existait chez les Lombards un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frigg/#i_86587

HEIMDALLR

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 299 mots

L'un des dieux les plus énigmatiques du panthéon nordique, Heimdallr n'a laissé pratiquement aucune trace dans la toponymie, bien que sans doute un poème eddique lui ait été exclusivement consacré, le Heimdallagaldr , dont il ne reste malheureusement qu'un seul vers, assez obscur d'ailleurs, où il est donné pour « le fils de neuf mères ». À première vue, on serait donc tenté de tenir ce dieu pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heimdallr/#i_86587

ISLANDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Édouard KAMINSKI, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 16 474 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La poésie eddique »  : […] La découverte, au xvii e  siècle, d'un manuscrit datant du xiii e  siècle, le Codex regius , dont le contenu est incontestablement bien antérieur, a confirmé l'existence, chez les Islandais, d'un grand nombre de traditions remontant au paganisme pangermanique. Ces textes, anonymes, divers par l'origine (Norvège et Islande surtout) et la date (échelonnés peut-être du vii e au xiii e  siècle), retr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islande/#i_86587

LOKI

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 235 mots

Dans la mythologie du Nord, Loki est le dieu du Mal. Mais cette définition est peu éclairante, car la conception que l'on peut se faire du « mal » varie infiniment avec les lieux, les époques, les hommes, les cultures ; et, comme le Nord présente un phénomène caractérisé de brassage (de peuples et d'influences surtout), il est presque décourageant de tenter de préciser les contours de la figure, é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loki/#i_86587

MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Pierre-Yves LAMBERT
  • , Universalis
  •  • 8 018 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mythologie germano-nordique »  : […] Malgré les nombreuses études qu'elle a suscitées, la mythologie germano-nordique reste très mal connue, en raison, avant tout, de l'indigence des documents dont nous disposons. Nos sources principales, les Eddas ( Edda poétique , xii e  siècle, Edda de Snorri Sturluson , env. 1220) sont trop récentes et imprégnées de christianisme ; et tous les autres témoins (archéologiques et runiques ; écrits n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-des-peuples-barbares/#i_86587

NIBELUNGEN

  • Écrit par 
  • Pierre SERVANT, 
  • Georges ZINK
  •  • 4 132 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les témoignages nordiques »  : […] Il peut paraître singulier qu'antérieurement à la fin du xii e  siècle les légendes du cycle des Nibelungen aient laissé si peu de traces en Allemagne : tout au plus peut-on signaler la présence de Gunther et de Hagen dans un poème latin du début du x e  siècle, le Waltharius. Cela se comprend cependant, car les poèmes qui les relataient ne se transmettaient que par la tradition orale, et il ne s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nibelungen/#i_86587

NORNES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 860 mots

On caractérise communément les Nornes comme étant les Parques du Nord. En un sens, cette assimilation est judicieuse parce qu'elle met bien en relief l'influence hellénique qui leur a vraisemblablement donné naissance, d'autant plus qu'une étymologie possible de leur nom renverrait à l'idée de tordre, de tresser, et que leur figure s'en trouverait coïncider encore mieux avec celle des sœurs filand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nornes/#i_86587

NUIT DES MÈRES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 476 mots

La fête nordique dite de la nuit des Mères est mentionnée par Bède le Vénérable ( De temporum ratione , XIII) qui rapporte cette expression (Modranith) comme désignant, aux temps païens, la veille de Noël. En première approximation, cette appellation atteste une influence celtique irrécusable et renvoie au culte des Mères (Matres, Matrae, Matronae), qui, s'il ne paraît pas avoir été connu de la Sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-des-meres/#i_86587

NUIT DE WALPURGIS ou NUIT DES SORCIÈRES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 317 mots

Observée principalement en Europe du Nord et en Scandinavie du 30 avril au 1 er  mai, lors du passage de l'hiver au printemps, la nuit de Walpurgis est une fête qui tire son origine de rites païens de fécondité et de la célébration de l'arrivée du printemps. Elle est appelée aussi « nuit des sorcières », par assimilation aux innombrables histoires colportées sur le sabbat des sorcières. Après la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuit-de-walpurgis-nuit-des-sorcieres/#i_86587

ODIN, ÓDHINN, WOTAN ou WODEN

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 770 mots

Le principal dieu ase de la mythologie scandinave s'appelle Odin et il est bien attesté également (Wotan) dans tout le domaine germanique continental et anglo-saxon (Woden). Il a donné son nom au mercredi (island., ódinsdagr  ; vha., Wuotanesdac  ; angl., wednesday  ; suéd., onsdag ), ce qui justifie l'identification que faisait Tacite ( Germania ) entre lui et Mercure : comme celui-ci, il est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odin-odhinn-wotan-woden/#i_86587

RAGNARÖK

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 574 mots

Le Ragnarök ou Destin-des-Puissances (et non comme on le dit souvent, en lisant « Ragnarøkr » : Crépuscule-des-Puissances) désigne l'ensemble de représentations apocalyptiques qui correspondaient, pour les anciens Germano-Nordiques, à la fin du monde. Quelles qu'en soient les causes (un parjure des dieux, sans doute, et la mort inexpiable de Baldr, le dieu bon), le Ragnarök accumule en une série d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ragnarok/#i_86587

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 094 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Vie religieuse »  : […] Le paganisme nordique n'est directement connu que par des sources écrites après la conversion au christianisme, par quelques inscriptions runiques et des trouvailles archéologiques. Il subsiste beaucoup de lacunes, mais on dispose, sur les mythes, d'un document exceptionnel : l' Edda poétique (manuscrit dit Codex regius , écrit en Islande au xiii e  siècle) et son commentaire, l' Edda en prose de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_86587

THOR ou DONAR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 449 mots
  •  • 1 média

Divinité commune aux peuples germaniques primitifs, Thor (en vieux scandinave Thôor) ou Donar a bénéficié, comme le suggèrent les noms de lieux scandinaves et les patronymes des personnes établies ensuite en Islande, d'une vénération étendue, aussi bien en Norvège qu'en Suède et au Danemark, et plus ample que celle d'Odin. Il est représenté comme un grand guerrier, un homme d'une force immense, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thor-donar/#i_86587

TYR, mythologie nord-germanique

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 866 mots

S'il faut chercher quel est, de tous les dieux que nomment les sources disponibles, celui qu'on peut tenir pour le plus authentiquement nordique (ou germanique), on doit sans hésiter répondre que c'est Tyr. Il est franchement pangermanique — caractéristique que, seule, la déesse Frigg partage avec lui — et a, d'ailleurs, donné son nom au mardi (anglais Tuesday , allemand Dienstag , suédois Tisda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyr-mythologie-nord-germanique/#i_86587

VALHÖLL ou WALHALLA

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 424 mots

Pour la mythologie germano-nordique, il existe deux sortes de « morts », si l'on peut dire : ceux qui ont trépassé de façon « banale », normale, et ceux qui sont tombés, les armes à la main, sur le champ de bataille, parce qu'ils ont été choisis par les émissaires d'Óðinn, les Valkyries, pour grossir les rangs des champions ou einherjar appelés, au jour du Ragnarök, à combattre aux côtés des dieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valholl-walhalla/#i_86587

VALKYRIES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 565 mots

L'œuvre de Wagner ne rend pas un compte exact du prestige trouble de ces fascinantes créations, ambiguës à plaisir, que sont les Valkyries dans la mythologie germano-nordique ancienne. Si leur nom paraît clair — ce sont elles qui choisissent (verbe kjósa , déverbatif  -kyrja ) les occis ( valr ), occis au combat sans doute ou en sacrifice aux divinités (de la guerre ?) —, leurs fonctions, leurs fi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valkyries/#i_86587

VANES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 746 mots
  •  • 1 média

Dans la mythologie du Nord, les Vanes constituent avec les Ases les deux grandes familles de dieux. Mais, encore plus que pour ceux-ci, leur origine et le sens de leur nom même sont obscurs. Ils sont comparativement moins nombreux : Njördhr et ses enfants Freyr et Freyja et, peut-être, Hoenir. Leur ambivalence sexuelle est curieuse. Njördhr, qui est un homme pour les Eddas , est présenté par Taci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanes/#i_86587

VIKINGS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 729 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Cosmogonie des anciens Scandinaves »  : […] Les anciens Scandinaves imaginaient la création du monde à partir du chaos originel, Ginnungagap, situé entre le Niflheim, monde glacé du Nord, et le Muspellsheim, monde brûlant du Sud. Le mélange des glaces et du feu engendra le géant Ymir, nourri par la vache primordiale Audhumbla. Les premiers dieux, Odin, Vili et Vé, tuèrent le géant Ymir dont le corps est à l’origine du Cosmos et de la Terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vikings-notions-de-base/#i_86587

YGGDRASILL

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 645 mots

C'est sans doute la création la plus saisissante du monde mythologique germano-nordique : le grand frêne (ou if ?) Yggdrasill, éternellement vert, embrasse, de ses racines à sa cime, tous les mondes créés, qu'il supporte et tient en vie. Image superbe, principe unificateur et distributeur, il tient sa force de suggestion avant tout de son caractère d'« idéogramme de la mythologie scandinave » (M. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yggdrasill/#i_86587


Affichage 

Thor

photographie

Statuette du dieu Thor Fils d'Odin et de Jodr, Thor le guerrier est le maître de la foudre et le tueur des géants Garant de la fertilité, il est surtout vénéré par les populations rurales Statuette en bronze, 6-7 cm de hauteur, 1000 après J-C Musée national de Reykjavik, Islande 

Crédits : Werner Forman/ Corbis

Afficher

Thor
Crédits : Werner Forman/ Corbis

photographie