BRÜNHILD, BRÜNNHILDE ou BRYNHILDR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Princesse guerrière à la grande beauté, héroïne de la littérature épique germanique du Moyen Âge et apparaissant dans d'anciennes sources noroises et nordiques (chants de l'Edda, saga islandaise des Völsungar) et, en allemand, dans le Nibelungenlied (début du xiiie siècle ; La Chanson des Nibelungen). Appelée Brynhild, Brynhildr Brünhild, Brünnhilde ou Brunehilde selon les sources, elle est le personnage principal des poèmes épiques de l'Edda poétique où elle apparaît, mais son rôle est nettement réduit dans La Chanson des Nibelungen.

La figure d'une vierge farouche qui a fait vœu d'épouser un homme doté de qualités exceptionnelles et capable de la surpasser au combat est commune à toutes ces sources. Un prince, Siegfried, remplit ses conditions, mais il la courtise et obtient sa main pour le compte d'un autre. Lorsque Brünhild découvre la tromperie, elle se venge en organisant la mort de Siegfried.

Dans certaines sources scandinaves, Brünhild est décrite comme une valkyrie, dotée de qualités surnaturelles. Le débat est toujours ouvert quant à savoir s'il s'agit là d'un ajout dans la version nordique, ou si l'absence de ces attributs dans l'épopée germanique est une omission. De nombreux chercheurs doutent de l'origine nordique du personnage et privilégient l'histoire des rois mérovingiens, dans laquelle la princesse wisigothe Brunehilde ou Brunehaut, devenue reine des Francs, joue un rôle de premier plan. Il est vrai que l'on trouve des références à son nom dans des lieux-dits de la région du Rhin, du nord-est de la France et en Belgique, mais cela pourrait n'être dû qu'à la popularité du personnage de la littérature.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  BRÜNHILD, BRÜNNHILDE ou BRYNHILDR  » est également traité dans :

LA CHANSON DES NIBELUNGEN (anonyme) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Florence BRAUNSTEIN
  •  • 768 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Poésie amoureuse et épopée guerrière »  : […] L'histoire est celle de Siegfried, fils d'un roi des Pays-Bas venu à Worms, à la cour de Gunther, roi des Burgondes. Il s'éprend de Kriemhild, sœur de Gunther. Ce dernier accepte de lui accorder la main de sa sœur à condition qu'il l'aide à conquérir Brünhild, reine d'Islande. Celle-ci, véritable amazone, n'acceptera que le héros qui l'aura vaincue dans trois combats. Siegfried revêtu d'un vêteme […] Lire la suite

LE CRÉPUSCULE DES DIEUX (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 560 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Argument »  : […] L'action se déroule dans une époque mythologique. Prologue. Sur leur rocher, les trois Nornes (soprano, mezzo-soprano, contralto) dévident l'écheveau de la vie. Soudain le fil se casse : le crépuscule des dieux est donc imminent. De son côté, Siegfried (ténor), qui a donné l'anneau à Brünnhilde (soprano), lui fait ses adieux (« Zu neuen Taten, teurer Helde » : « À la recherche d'autres gloires, c […] Lire la suite

EDDAS

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 3 951 mots

Dans le chapitre « Les poèmes héroïques »  : […] On pourra être plus bref sur les poèmes héroïques, qui ne sont que la version norroise de l'histoire de Siegfried-Sigurdr, vainqueur du dragon, et de ses ancêtres. Ici, les souvenirs historiques de Jórmunrekkr-Ermanricus ( Hamdismál ) ou de Gunnarr-Gundaharius ( Atlakvida ) se mêlent aux rêveries légendaires indo-européennes (la Völundarkvida ou Chant de Völundr-Weland , le forgeron, reprend les […] Lire la suite

NIBELUNGEN

  • Écrit par 
  • Pierre SERVANT, 
  • Georges ZINK
  •  • 4 132 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « L'Anneau du Nibelung » »  : […] La première exécution de l'intégralité de la tétralogie wagnérienne, L'Anneau du Nibelung ( Der Ring des Nibelungen ), a lieu en août 1876 lors du premier festival de Bayreuth : Hans Richter y dirige trois cycles complets, créant Siegfried et Le Crépuscule des dieux ( L'Or du Rhin et La Walkyrie avaient été créés en 1869 et en 1870, respectivement, au Königliches Hof- und Nationaltheater de M […] Lire la suite

VALKYRIES

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 565 mots

L'œuvre de Wagner ne rend pas un compte exact du prestige trouble de ces fascinantes créations, ambiguës à plaisir, que sont les Valkyries dans la mythologie germano-nordique ancienne. Si leur nom paraît clair — ce sont elles qui choisissent (verbe kjósa , déverbatif  -kyrja ) les occis ( valr ), occis au combat sans doute ou en sacrifice aux divinités (de la guerre ?) —, leurs fonctions, leurs fi […] Lire la suite

LA WALKYRIE (R. Wagner)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 2 049 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Argument »  : […] L'action se déroule dans une époque mythologique. Acte I. Par une nuit d'orage, Siegmund (ténor), qui semble fuir de mystérieux ennemis, arrive au seuil de la demeure d'Hunding. Il tombe à terre, épuisé par sa course (« Wes Herd dies auch sei, hier muß ich rasten » : « Ce seuil, quel qu'il soit, là... je m'arrête... »). La femme d'Hunding, Sieglinde (soprano), paraît. Pleine de compassion pour le […] Lire la suite

Pour citer l’article

« BRÜNHILD, BRÜNNHILDE ou BRYNHILDR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/brunhild-brunnhilde-brynhildr/