MÉLATONINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La mélatonine (N-acétyl-5-méthoxy-tryptamine) est une hormone sécrétée principalement par la glande pinéale ou épiphyse et également produite, mais en beaucoup plus faible quantité, par la rétine.

Durant les trente dernières années, l'intérêt pour la glande pinéale a été relancé à la suite de l'isolement et de la caractérisation de la mélatonine, par Lerner et ses collaborateurs en 1958. Son nom lui fut donné en raison du fait qu'elle peut blanchir la peau des amphibiens en provoquant l'agrégation des granules de mélanine dans les cellules qui renferment ce pigment, à savoir les mélanophores. Sa synthèse est réalisée à partir du tryptophane capté par les cellules du parenchyme épiphysaire puis converti en 5-hydroxytryptophane, décarboxylé en 5-hydroxytryptamine ou sérotonine, laquelle sera acétylée pour former la N-acétylsérotonine qui, après méthylation, donnera la mélatonine. Les deux enzymes clés de cette synthèse sont la N-acétyl-transférase (NAT) et la 5-hydroxy-indole-O-méthyltransférase (5-HIOMT). Ces deux activités enzymatiques sont élevées à l'obscurité (surtout la NAT), ce qui explique la très remarquable caractéristique de la mélatonine qui est son importante sécrétion nocturne.

En effet, le rythme circadien de la mélatonine est similaire chez l'homme et chez toutes les espèces expérimentales étudiées à ce jour, avec des taux nocturnes de trois à dix fois plus importants que le jour. Sa sécrétion et sa libération dépendent d'un grand nombre de facteurs exogènes et endogènes, par exemple l'âge, le sexe, le stade pubertaire de développement, le cycle menstruel, les médicaments et les saisons. La lumière est un régulateur fondamental de la sécrétion de mélatonine qui intervient par voie rétino-hypothalamique. L'exposition à une lumière de forte intensité (2 500 lux) diminue fortement la sécrétion nocturne de la mé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine Pitié-Salpêtrière, praticien hospitalier

Classification


Autres références

«  MÉLATONINE  » est également traité dans :

ÉPIPHYSE ou GLANDE PINÉALE

  • Écrit par 
  • Berthe VIVIEN-ROELS
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

L'épiphyse, ou glande pinéale, est une petite glande du toit du diencéphale dont la fonction est restée énigmatique pendant de nombreuses années. « Siège de l'âme » pour Descartes, elle a été longtemps considérée comme une sorte de troisième œil chez les Vertébrés inférieurs et comme un vestige calcifié chez les Mammifères. L'épiphyse est certainement l'un des organes dont l'architecture varie l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epiphyse-glande-pineale/#i_1790

HORLOGES BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • François ROUYER
  •  • 3 318 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Transmission de l'information circadienne et horloges périphériques »  : […] Les rythmes d'activité nécessitent l'intégrité des NSC, mais les molécules utilisées par l'horloge pour transmettre l'information temporelle à l'organisme restent mal connues. Dans les NSC, des neuropeptides sont produits de manière rythmique, tels la vasopressine dont le gène est directement régulé par la protéine clock. Les oscillations de la vasopressine et des protéines d'horloge suivent la mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horloges-biologiques/#i_1790

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hormones épiphysaires »  : […] Les fonctions de l' épiphyse, ou glande pinéale, sont étroitement liées à celles des éléments nerveux constituant l'épithalamus. La glande produit en abondance un dérivé indolique, la mélatonine , qui semble exercer un contrôle sur l'activité circadienne de nombreux animaux et dont le rôle dans la régulation de la fonction sexuelle est clairement démontré. Par contre, l'exist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_1790

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 550 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Preuves expérimentales »  : […] L'implication du système circadien dans la mesure photopériodique du temps a été démontrée par deux approches expérimentales. L'une s'est attachée à élucider les mécanismes nerveux et endocrines impliqués dans le contrôle photopériodique. La seconde a consisté à exposer les animaux, ou les plantes, à une grande variété de cycles inhabituels de lumière-obscurité, et à déterminer ensuite si le cycle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-biologiques-biorythmes/#i_1790

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Troubles du rythme circadien »  : […] L'endormissement et le réveil se produisent en fonction de deux déterminants principaux : le déficit ou la satiété de sommeil, d'une part, et l'horloge circadienne, d'autre part. Cette horloge interne gouverne de nombreuses fonctions de l'organisme, en particulier l'alternance entre la veille et le sommeil. Lorsque l'horloge interne n'est plus en phase avec les horaires de veille et de sommeil so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_1790

VIEILLISSEMENT

  • Écrit par 
  • Claude JEANDEL, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 11 831 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Antivieillissement, hormono-thérapie substitutive »  : […] De nos jours, l'attention et l'assistance médicale aux personnes âgées se sont considérablement développées en raison, d'une part, des progrès de la gérontologie, d'autre part, de l'extension de la gériatrie dans les services hospitaliers. Il faut toutefois insister sur le fait que le meilleur acteur du bon déroulement de sa vieillesse est soi-même, qu'il faut vouloir la préparer (la prévention es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement/#i_1790

Pour citer l’article

Yvan TOUITOU, « MÉLATONINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/melatonine/