CYCLE MENSTRUEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Axe hypothalamique hypophyso-ovarien

Axe hypothalamique hypophyso-ovarien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Action physiologique de l'estradiol

Action physiologique de l'estradiol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Action physiologique de la progestérone

Action physiologique de la progestérone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Les différents niveaux du contrôle du cycle menstruel

Les différents niveaux du contrôle du cycle menstruel
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Par commodité, est appelé cycle menstruel la période qui s'écoule du premier jour des règles au premier jour des règles suivantes. Un cycle menstruel humain dure environ vingt-huit jours en moyenne. Sous une appellation banale se cache en réalité l'un des mécanismes biologiques les plus complexes, les plus précis et les plus élaborés du vivant. En dehors de l'espèce humaine, le cycle menstruel existe seulement chez quelques primates supérieurs (orang-outan, chimpanzé, gorille).

Il s'agit d'un processus où interviennent plusieurs facteurs, hormonaux ou non (hypothalamiques, hypophysaires et ovariens) et dont la finalité biologique est l'ovulation, suivie éventuellement d'une grossesse. Cette activité cyclique s'effectue de manière silencieuse entre la puberté et la ménopause ; les règles constituent la seule manifestation clinique visible, ainsi qu'un point de repère pour la femme.

Le cycle menstruel se décompose en deux phases : la phase folliculaire et la phase lutéale.

La phase folliculaire concerne la période s'étalant du début des règles jusqu'à l'ovulation, qui se produit vers le milieu du cycle (entre le 12e et le 14e jour du cycle pour la plupart de femmes). La phase lutéale concerne la période postovulatoire jusqu'à l'apparition des règles suivantes.

La cascade d'événements qui régit le cycle menstruel, se décompose comme suit :

– l'hypothalamus stimule l'hypophyse en sécrétant un polypeptide LH-RH (Luteinizing Hormone-Regulating Hormone) ;

– l'hypophyse secrète deux gonadotrophines (FSH [Follicle Stimulating Hormone] et LH) qui stimulent à leur tour les ovaires ;

– les ovaires, stimulés par l'hypophyse, assurent l'ovulation et sécrètent les hormones sexuelles qui provoquent les modifications cycliques au niveau de l'utérus et de la muqueuse qui le tapisse intérieurement, l'endomètre ;

– les modifications utérines permettent soit l'apparition des règles, soit le développement d'une grossesse en cas [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CYCLE MENSTRUEL  » est également traité dans :

AMÉNORRHÉE

  • Écrit par 
  • Jules SCEMLA
  •  • 441 mots

Absence de flux menstruel qui peut se présenter dans des circonstances cliniques fort différentes. Physiologique pendant la grossesse et à la ménopause, l'aménorrhée peut être primaire ou secondaire. Dans les deux cas, elle nécessite une enquête méthodique très poussée pour en connaître la cause et lui opposer un traitement approprié. L'aménorrhée primaire, qui se manifeste chez la jeune fille pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenorrhee/#i_11129

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les techniques dans l’assistance médicale à la procréation »  : […] L’ovulation survient au milieu du cycle menstruel normal, elle est précédée par une phase de maturation des ovocytes pendant la phase folliculaire et suivie par une phase de préparation de l’endomètre appelée phase lutéale. Ce cycle est très précisément contrôlé par des hormones d’origine hypophysaire, une glande de la base du cerveau : la GnRH ( g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_11129

BROMOCRIPTINE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES
  •  • 720 mots

Autre nom du mésylate de 2-bromo-α-ergocryptine, la bromocriptine est un alcaloïde semi-synthétique de la série des 9-10 ergopeptides, c'est-à-dire des peptides de l'ergot de seigle, inscrite au tableau A. L'introduction d'un atome de brome en position 2 sur l'acide lysergique a ajouté aux propriétés pharmacologiques de la molécule celle d'inhiber la sécrétion de prolactine, ce qui a pour conséque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bromocriptine/#i_11129

CONTRACEPTION HORMONALE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 6 129 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le mode d'action des pilules contraceptives »  : […] Tous les contraceptifs hormonaux agissent en modifiant le cycle hormonal de la femme. Normalement, de la puberté à la ménopause, les ovaires sont en interaction constante avec deux structures situées dans le cerveau –  l'hypophyse et l'hypothalamus –, par l'intermédiaire des hormones qu'ils sécrètent : œstrogènes et progestérone pour les ovaires, FSH (hormone folliculo-stimulante) et LH (hormone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contraception-hormonale/#i_11129

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 129 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Chez la fille »  : […] Dans nos pays, vers l'âge de dix à douze ans, des follicules ovariens arrivent à maturité, ce qui va entraîner l'apparition des premières règles, mais les tout premiers cycles sont en général anovulatoires. Après plusieurs mois s'installent les cycles ovariens complets avec ponte ovulaire et formation d'un corps jaune, c'est-à-dire que se manifestent alors la production des gamètes femelles et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-humain/#i_11129

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormones stéroïdes à dix-huit atomes de carbone ; il s'agit principalement de l' estradiol (estra triène-1,3,5 diol-3,17), de l' estrone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estrogenes-oestrogenes/#i_11129

GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Jacques TESTART
  •  • 4 165 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Ovules »  : […] Dans la région corticale de l'ovaire fœtal les gonocytes engendrent des ovogonies. Leur transformation en gamète féminin (ovogenèse) s'effectue au sein de massifs cellulaires, dits follicules ovariens , chaque follicule enserrant une seule cellule germinale. Contrairement à ce qui se passe pour la spermatogenèse, toutes les ovogonies, capables de se multiplier indéfiniment par mitose, ont été tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gametes/#i_11129

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 776 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Cycles ovariens »  : […] Le fonctionnement génital chez la femelle est, comme chez le mâle, sous contrôle endocrinien. Chez les Mammifères, le déterminisme hormonal est particulièrement complexe. Le fonctionnement de l'ovaire comporte dans la période d'activité génitale (continue ou saisonnière selon les espèces) une succession de cycles ovariens au cours desquels les gamètes femelles mûrissent à in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/#i_11129

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hormones génitales »  : […] Le tissu interstitiel des testicules sécrète un stéroïde à dix-neuf atomes de carbone. C'est la testostérone. Cette hormone compense entièrement les effets endocriniens de la castration, assurant le développement des organes génitaux externes et des caractères sexuels secondaires, ou leur maintien, selon que la castration a été pratiquée avant ou après la puberté. La testostérone possède en out […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_11129

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 308 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Ovogenèse »  : […] Comme dans le testicule, mais dans la région corticale et non médullaire, les gonocytes se multiplient dans l'ovaire fœtal et donnent naissance aux ovogonies. Cependant l'ovogenèse ne s'effectue pas dans des tubes mais au sein de massifs cellulaires, les follicules ovariens, chaque follicule enserrant une seule cellule germinale. Autre différence importante avec la spermatogenèse, toutes les ovog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_11129

RÈGLES ou MENSTRUATION

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 607 mots

Élimination cyclique de la muqueuse utérine chez la femme (et chez certains Primates), de la puberté à la ménopause, en l'absence de fécondation, les règles (ou menstruation) durent normalement de trois à six jours, se produisent environ tous les vingt-huit jours et l'écoulement menstruel est de 20 à 100 millilitres, selon les personnes. Il s'agit d'un liquide hématique, incoagulable normalement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regles-menstruation/#i_11129

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre KONOPKA, « CYCLE MENSTRUEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/