MARSEILLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative

Provence-Alpes-Côte d'Azur : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cathédrale de la Nouvelle-Major à Marseille

Cathédrale de la Nouvelle-Major à Marseille
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille

Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, Marseille
Crédits : L. Riciotti

photographie


Restructuration économique

De 1975 à 1990, la commune a perdu près de 60 000 emplois industriels (bâtiment et travaux publics compris), soit environ la moitié de ses actifs industriels. La crise des industries marseillaises remonte à la première moitié du xxe siècle et s'est accélérée dans les années 1950-1970 : restructuration des industries alimentaires ; quasi-disparition de la métallurgie lourde ; transfert des établissements industriels des quartiers nord vers les zones industrielles de Vitrolles, d'Aix-les-Milles, de Peynier-Rousset, ceux des quartiers est et sud partant vers la plaine d'Aubagne, et, plus récemment, vers les zones d'entreprises de Gémenos et La Ciotat. La baisse de l'activité du bâtiment, à partir de 1975, accélère la contraction de l'emploi industriel proprement dit. Le secteur industriel, aujourd'hui, regroupe à peine 14 p. 100 des actifs dans les constructions mécaniques, électriques, l'agroalimentaire, la chimie, le bâtiment et les travaux publics. En conséquence, Marseille est, depuis les années 1970, une ville à dominante tertiaire (plus de 76 p. 100 des actifs). Mais, à la différence de Paris, qui présente le même taux de cols blancs, Marseille a un volume insuffisant de tertiaire « stratégique » (services aux entreprises ; entreprises de conception, d'innovation) et de tertiaire tourné vers l'international.

Marseille possède cependant deux atouts pour le xxie siècle :

– Le port marchand, qui s'étend de la Joliette à Fos-sur-Mer, demeure le premier port de la Méditerranée et le cinquième d’Europe (trafic total de 86 millions de tonnes en 2012). Il induit des activités tertiaires multiples de gestion, de commerce et de transport, d'encadrement juridique, financier, d'hôtellerie et de restauration. En outre, le développement des loisirs de croisière favorise le trafic de passagers. Le port joue un rôle majeur dans l'économie tertiaire de la ville.

– Son dynamisme en matière de recherche scientifique et technologique. Marseille ambitionne de devenir la plus importante plate-forme de recherche de la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire, agrégé de géographie, université de Provence

Classification


Autres références

«  MARSEILLE  » est également traité dans :

CARPITA PAUL (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 297 mots

Cinéaste français. Né à Marseille, membre de la Résistance puis du Parti communiste, Paul Carpita participe après la fin de la Seconde Guerre mondiale à la création de la société Ciné-Pax, qui tente jusqu'en 1954 de proposer des contre-actualités : séries de reportages sur la reconstruction de Marseille, les manifestations contre la guerre d'Indochine ou la grande grève des dockers de 1950. C'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-carpita/#i_13897

DEFFERRE GASTON (1910-1986)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 1 390 mots

Gaston Defferre est né le 14 septembre 1910 à Marsillargues (Hérault), dans une famille protestante. Son père, avoué, le conduit à choisir des études de droit. Après le lycée de Nîmes, Gaston Defferre s'inscrit à la faculté d'Aix-en-Provence, où il obtient une licence de droit et un diplôme supérieur d'économie politique. Souci d'indépendance ? Il quitte à vingt et un ans sa famille pour Dakar, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-defferre/#i_13897

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « 1830-1848 : période de transition »  : […] Quant à l'expédition d' Alger (juin-juill. 1830), c'est surtout après coup qu'on s'aperçut qu'elle constituait le point de départ d'un deuxième empire colonial . Elle a pour origine un différend financier : le non-paiement au dey d'Alger de livraisons de grains effectuées sous le Directoire. La piraterie dont il fut alors beaucoup question est à cette date pratiquement inexistante, surtout vis-à-v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_13897

HÔTEL DE VILLE

  • Écrit par 
  • Pascal LIÉVAUX-SENEZ
  •  • 3 691 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un exemple : la France »  : […] En France, par manque d'argent ou de volonté politique, les édiles se contentèrent d'abord d'installations improvisées. Il faut attendre la fin du xv e  siècle et surtout le xvi e  siècle pour que se réalisent quelques entreprises d'envergure telles que Compiègne, Saumur, Beaugency et surtout Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotel-de-ville/#i_13897

INCENDIES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CARTAULT, 
  • Benoit CLAIR, 
  • David KAPP
  •  • 8 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les services d'incendie et de secours en France »  : […] En France, la lutte contre l'incendie est confiée aux services d'incendie et de secours qui en détiennent l'exclusivité de compétence (article L.1424-2 du Code général des collectivités territoriales). Leur histoire institutionnelle s'inscrit initialement dans les lois des 16 et 24 août 1790 qui instaurent l'obligation légale de services de lutte contre l'incendie sans pour autant les rendre obli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/#i_13897

LOGEMENTS COLLECTIFS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 811 mots

1947-1952 Unité d'habitation, Marseille, Le Corbusier (1887-1965). Grâce à l'appui du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, Le Corbusier peut, pour la première fois, mettre à l'épreuve son projet de « Cité radieuse » imaginé avant-guerre. Ce bâtiment, posé sur pilotis, accueille environ 400 logements de 23 types différents, desservis à chaque étage par une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logements-collectifs-de-l-apres-guerre-reperes-chronologiques/#i_13897

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Permanences et mutations »  : […] Du fait de la raréfaction des échanges à long rayon, les tendances « cantonalistes » se sont renforcées, avec l'association plaine-montagne et les étroites navigations côtières. Les grands courants sont lents à reprendre, gênés par la conjoncture économique, les troubles politiques, les épidémies, les exploits des corsaires grecs. Dans les années 1835-1845, entre ces mondes en grande partie isolés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_13897

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le décor architectural »  : […] Si le décor architectural des petits sanctuaires ruraux nous échappe presque totalement (il était peut-être pour l'essentiel en bois), celui des sanctuaires urbains et des grands monastères des campagnes nous est relativement bien connu, aussi bien par les monuments encore intacts que par les découvertes archéologiques. Comme l'illustre magnifiquement le baptistère de Poitiers (édifice du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_13897

PATRIMOINE PORTUAIRE EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Louis BERGERON
  •  • 2 552 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Marseille »  : […] La vérité oblige à reconnaître que le patrimoine industriel et technique des grands ports nés de la révolution industrielle n'a rien à envier à celui des usines classiques quant à l'indifférence au milieu de laquelle il s'est bien souvent trouvé englouti et anéanti. En Amérique du Nord les grands ports historiques de Baltimore ou de Boston ont su préserver des éléments authentiques au milieu d'opé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-portuaire-en-europe/#i_13897

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Rejets d'effluents urbains »  : […] Les rejets d'effluents urbains sont constitués par des eaux usées d'origine domestique et industrielle. Ainsi, sur la côte nord-méditerranéenne, depuis Gibraltar jusqu'à la frontière turque, les rejets s'accroissent en permanence sous l'effet conjugué de l'afflux des touristes et de la migration de la population vers le littoral. Pendant la saison estivale, l'activité de ces villes touristiques s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_13897

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics de conteneurs dans les ports français et leur nécessaire adaptation à ces trafics »  : […] Même si en tonnage les conteneurs ne représentent pas, loin de là, la part prépondérante des trafics des ports français, il n'en demeure pas moins que ce type de conditionnement des marchandises présente les parts de croissance les plus importantes, tout en étant également le trafic le plus volatil compte tenu de l'intense concurrence des autres ports européens tant au Nord (port du Benelux) qu'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/#i_13897

PROVENCE, histoire

  • Écrit par 
  • Maurice AGULHON
  •  • 3 440 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La métamorphose économique contemporaine »  : […] Marseille a bien en effet supplanté Aix. Chef-lieu des Bouches-du-Rhône et métropole régionale, elle est surtout une très grande ville dont l'impressionnante croissance (en chiffres ronds, 100 000 habitants à la fin de l'Ancien Régime, 300 000 à la fin du second Empire, 850 550 au recensement de 1999) déséquilibre l'ensemble. En forçant un peu les choses, on pourrait dire que ce qui reste de Prov […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-histoire/#i_13897

PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR, région administrative

  • Écrit par 
  • Lucien TIRONE
  •  • 4 326 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Un espace profondément urbanisé »  : […] Depuis 1950, parallèlement à la croissance démographique, le dynamisme des villes est très soutenu. Les bourgs sont devenus des villes de services. Leur rôle local s'est accru. Ils étaient jadis uniquement des pôles de commercialisation de produits agricoles. Ils concentrent aujourd'hui, dans une des deux ou trois rues centrales, souvent « piétonnisées », des commerces plus exceptionnels, des serv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provence-alpes-cote-d-azur-region-administrative/#i_13897

PUGET PIERRE (1620-1694)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 2 776 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Michel-Ange de France »  : […] En juillet 1668, sollicité pour diriger l'atelier de sculpture de l'Arsenal de Toulon, Puget quitta Gênes, où il retourna cependant régulièrement, pour achever son Assomption , régler diverses affaires et laisser active la menace constamment brandie, dans ses négociations avec Colbert et Villacerf, de quitter la France. Outre des projets pour l'extension de l'Arsenal, écartés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-puget/#i_13897

Voir aussi

Pour citer l’article

Lucien TIRONE, « MARSEILLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marseille/