LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [2012]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

2 août

La kayakiste française Émilie Fer, tonique et précise, remporte le slalom, sur la rivière du Lee Valley White Water Centre. En canoë biplace, les Britanniques réalisent le doublé, la médaille d'or allant à Timothy Baillie et Etienne Stott.

Kayla Harrison (États-Unis), qui a dû surmonter une dépression liée à une agression sexuelle, devient championne olympique de judo, dans la catégorie des moins de 78 kg ; la Française Audrey Tcheuméo, médaillée de bronze, se montre très déçue. Peut-être galvanisé par la présence dans les gradins de Vladimir Poutine, le Russe Tagir Khaibulaev bat sur ippon en finale le Mongol Naidan Tuvshinbayar, dans la catégorie des moins de 100 kg.

Sur la piste ultrarapide en pin sibérien du London Velopark, les Britanniques Philip Hindes, Jason Kenny et Chris Hoy, bruyamment encouragés par le public et soutenus par quelques membres de la famille royale présents dans les gradins, remportent la vitesse par équipes, en battant le record du monde (42,600 s). Les Français Grégory Baugé, Kevin Sireau et Michaël D'Almeida, médaillés d'argent, se montrent d'autant plus déçus que, en série de qualification, Philip Hindes, mal parti, est tombé volontairement pour pouvoir effectuer un nouveau départ, comme l'autorise un curieux règlement...

La petite Américaine Gabrielle Douglas (seize ans, 1,50 m, 44 kg), surnommée l'« Écureuil volant » pour sa détente exceptionnelle et ses lâchers de barre aériens, remporte le concours général de gymnastique. Elle succède au palmarès à ses compatriotes Carly Patterson (2004) et Nastia Liukin (2008).

En finale du tournoi masculin de tennis de table, le Chinois Zhang Jike bat son compatriote Wang Hao (4 sets à 1), médaillé d'argent aux Jeux pour la troisième fois consécutivement.

Valentina Vezzali conclut victorieusement la finale de la compétition féminine de fleuret par équipes, qui voit le succès de l'Italie sur la Russie (45 touches à 33) ; la « Signorina » s'adjuge son sixième titre olympique.

L'Américaine Rebecca Soni, à l'impressionnante fréquence de bras, remporte le 200 mètres brasse en battant le record du monde (2 min 19,59 s). La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo, originaire du Suriname, gagne le 100 mètres nage libre (53,00 s, record olympique). Tyler Clary (États-Unis) s'impose dans le 200 mètres dos, dont le favori, son compatriote Ryan Lochte, ne prend que la troisième place. Michael Phelps continue d'écrire la légende : dans le 200 mètres 4 nages, il part rapidement, pour « étouffer » Ryan Lochte fatigué par son 200 mètres dos, puis il résiste au retour de celui-ci et s'impose ; Phelps devient le premier nageur masculin à remporter trois fois consécutivement la même épreuve aux Jeux.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [2012] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/londres-jeux-olympiques-de-2012-chronologie/