LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [2012]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

4 août

Dernières finales d'aviron. La Tchèque Miroslava Knapková s'impose en skiff. Polémique dans la compétition de deux de couple poids légers : les Britanniques Mark Hunter et Zac Purchase sont victimes d'un curieux incident mécanique, ce qui provoque l'arrêt de la course, et un nouveau départ est donné ; finalement, les Danois Mads Rasmussen et Rasmus Quist Hansen s'imposent devant ces mêmes Britanniques et les Néo-Zélandais. Le plan d'eau d'Eton Dorney a souri à la Grande-Bretagne, qui s'adjuge neuf médailles, dont quatre en or, en aviron.

À Wimbledon, la puissante Américaine Serena Williams écrase en finale la belle Russe Maria Sharapova (6-1, 6-0), alors que les frères jumeaux américains Bob et Mike Bryan remportent le double en battant en finale les Français Michaël Llodra et Jo-Wilfried Tsonga.

Les triathlètes Nicola Spririg (Suisse) et Lisa Norden (Suède) coupent ensemble le ruban d'arrivée (1 h 59 min 48 s) ; après examen de la photo-finish, le jury décide d'attribuer la médaille d'or à la Suissesse.

Au London Velopark, Paul McCartney entame Hey Jude, et les six mille spectateurs reprennent en chœur la célèbre chanson pour fêter Danielle King, Laura Trott et Joanna Rowsell, qui viennent de recevoir la médaille d'or : les Britanniques ont gagné la poursuite par équipes en battant le record du monde (3 min 14,682 s, sur les 3 km).

La tireuse italienne Jessica Rossi s'impose à la fosse olympique en battant le record du monde (99 plateaux touchés sur 100) ; la Française Delphine Réau-Racinet, médaillée d'argent en 2000 à Sydney, obtient cette fois la médaille de bronze.

Dernière journée pour la natation. La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo remporte le 50 mètres. L'impressionnant Chinois Sun Yang gagne le 1 500 mètres en battant le record du monde (14 min 31,02 s). Les Américaines remportent le relais 4 fois 100 mètres 4 nages. Moment historique dans le London Aquatics Centre : c'est la dernière fois qu'on voit Michael Phelps dans un bassin de natation ; avec ses coéquipiers Matt Grevers, Brendan Hansen et Nathan Adrian, il gagne le relais 4 fois 100 mètres 4 nages. Le nageur de Baltimore obtient à Londres sa sixième médaille, dont quatre en or ; dieu moderne de l'Olympe, il totalise vingt-deux médailles olympiques, dont dix-huit en or.

Le jeune marcheur chinois Chen Ding (vingt ans) salue plusieurs fois la foule avant de couper le fil d'arrivée du 20 kilomètres, qu'il remporte devant Erick Barrondo, lequel offre au Guatemala la première médaille de son histoire olympique. Le Sud-Africain Oscar Pistorius, athlète handisport qui court avec des prothèses de jambes, se qualifie pour les demi-finales du 400 mètres. En soirée, dans le stade olympique, les athlètes britanniques s'adjugent coup sur coup trois médailles d'or : la jolie Jessica Ennis, star attendue et Poster Girl de ces Jeux, gagne l'heptathlon ; avec un bond à 8,31 m, Greg Rutherford remporte un concours de saut en longueur très médiocre ; dans le 10 000 mètres, Mohamed « Mo » Farah, né en Somalie, s'impose devant l'Américain Galen Rupp, son camarade d'entraînement, et met un terme au règne de Kenenisa Bekele, quatrième. Déjà championne olympique à Pékin, la petite Jamaïquaine Shelly-Ann Fraser remporte de nouveau le 100 mètres (10,75 s).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [2012] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/londres-jeux-olympiques-de-2012-chronologie/