SHOAH LITTÉRATURE DE LA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Primo Levi

Primo Levi
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Theodor Adorno

Theodor Adorno
Crédits : AKG

photographie

Jacques Derrida

Jacques Derrida
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Imre Kertész

Imre Kertész
Crédits : Georgios Kefalas/ EPA/ Corbis

photographie

Tous les médias


L'anéantissement des Juifs par le nazisme restera pour l'Histoire la marque distinctive du xxe siècle. Même si celui-ci a connu d'autres massacres, liés à d'autres totalitarismes, ou des destructions massives, comme celle qui a été causée en 1945 par les bombes atomiques lancées sur Hiroshima et Nagasaki. L'extermination des Juifs par les nazis garde son unicité car, en l'absence de toute causalité, économique ou politique, elle réduit « l'homme en non-homme » (Giorgio Agamben), en matériau brut, en matière première.

Le caractère unique de l'événement se révèle dans l'incapacité même de le nommer, incapacité qui se perpétue à ce jour. Pour le désigner, le terme Holocauste, employé par des rescapés comme Elie Wiesel, a été retenu notamment dans le monde anglophone. Mais en raison de sa connotation religieuse, il est récusé par beaucoup. Par sa généralité, la notion de génocide, la plus exacte pour évoquer cette tragédie, ne rend pas compte de l'ensemble du processus allant de la réduction de l'humain à « la vie nue » tuable à merci, avant même l'extermination des êtres. Dans le monde juif, le yiddish, langue parlée par la plupart des exterminés, l'a désigné sous le vocable khurbn (de l'hébreu khurban, destruction), par analogie avec la destruction du Temple qui se trouve ici désigner par métonymie le peuple juif. L'hébreu a adopté le terme Shoah (catastrophe), qui s'est imposé dans le monde et plus particulièrement en France à travers le film de Claude Lanzmann (1985). Dans cette étude on a voulu retenir le terme d'anéantissement, pour marquer que l'extermination des Juifs n'est pas un désastre qui a frappé les seules victimes, mais qu'elle est le désastre du monde dans son ensemble, et que ce désastre toute lang [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Rachel ERTEL, « SHOAH LITTÉRATURE DE LA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-la-shoah/