LIMOUSIN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec ses 16 942 kilomètres carrés, le Limousin était jusqu’au 31 décembre 2015 une des plus petites régions de programme françaises et la moins peuplée (Corse exceptée). C'était aussi la région dont le PIB était le plus faible (après la Corse également). Le Limousin comprend trois départements – Haute-Vienne, Corrèze et Creuse – qui constituent une entité naturelle et humaine à peu près homogène.

Limousin : carte administrative avant réforme

Limousin : carte administrative avant réforme

Dessin

Carte administrative de la région Limousin avant la réforme de 2015. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Longtemps tourné en dérision par Rabelais, La Fontaine et Molière, ayant la réputation d'être physiquement et humainement enclavé, le Limousin – coincé entre des régions à forte personnalité comme le Périgord, l'Auvergne ou le Poitou – souffre d'une image de marque assez floue et de problèmes réels, en particulier d'ordre démographique.

Son regroupement à compter de 2016 dans la grande région Nouvelle-Aquitaine, avec l’Aquitaine et le Poitou-Charentes, plus peuplés et plus dynamiques, s’inscrit dans une politique de réforme territoriale qui vise à réduire les disparités au niveau national.

Le lancinant problème démographique

Alors que l’ensemble de la population française n’a cessé de progresser, celle du Limousin a régressé jusqu’en 1999. De plus d’un million d’habitants au début du xxe siècle, la population limousine est tombée, en 1999, à quelque 711 000 habitants. Depuis lors, elle est en progression, mais pas au niveau des autres régions métropolitaines. Trois temps peuvent être distingués dans cette évolution :

– De la Première Guerre mondiale à 1962, tous les facteurs se sont cumulés, à savoir saignée démographique due à la guerre, faible fécondité et exode des jeunes.

– Si le recensement de 1962 ne marque aucune rupture dans la baisse tendancielle de la natalité, en revanche le solde migratoire s’inverse et devient structurellement positif. Après un bref baby-boom au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le taux de natalité régresse (de 18 p. 1 000 en 1911 à 9 p. 1 000 en 1996) ; parallèlement, l’indice de fécondité s’effondre.

– Depuis 1999, g [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, agrégé, docteur d'État, professeur de géographie à l'université de Limoges

Classification


Autres références

«  LIMOUSIN  » est également traité dans :

NOUVELLE-AQUITAINE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

La région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est appelée à titre provisoire Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines Aquitaine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquitaine-limousin-poitou-charentes-region-administrative/#i_29943

AQUITAINE

  • Écrit par 
  • Jean DUMAS, 
  • Charles HIGOUNET
  •  • 7 519 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Occupation du sol et peuplement »  : […] L'occupation du sol de l'Aquitaine antique était relativement faible ; cependant, de nombreux vestiges archéologiques subsistent de ses populations préhistoriques (en Périgord et dans les pré-Pyrénées surtout) et gallo-romaines. Les territoires de beaucoup de ses « cités » (Saintes, Angoulême, Périgueux, Bordeaux, Bazas, Agen, Dax) étaient étroitement bordés par des massifs de forêts et des landes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aquitaine/#i_29943

DORDOGNE

  • Écrit par 
  • Jean de BEAUREGARD
  •  • 540 mots
  •  • 1 média

Rivière du Massif central et du bassin Aquitain, la Dordogne étend son bassin rectangulaire (24 000 km 2 ) d'est en ouest, de la chaîne des Puys au bec d'Ambès où elle mêle ses eaux à celles de la Garonne dans l'estuaire de la Gironde. Son réseau bien ramifié suit deux directions privilégiées. L'une, nord-est - sud-ouest, commande le cours supérieur, dans le cristallin, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dordogne/#i_29943

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 532 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les vieilles montagnes centrales »  : […] Un système montagneux dessinant un W gigantesque a constitué le squelette de l'Europe continentale et se marque encore actuellement par toute une série de reliefs qui débute dans les îles Britanniques au sud de l'Irlande, du pays de Galles et en Cornouailles, se prolonge en France par les collines de Bretagne, de Normandie et de Vendée, seuls témoins du Massif armoricain maintenant presque compl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geographie/#i_29943

GUÉRET

  • Écrit par 
  • Olivier BALABANIAN
  •  • 598 mots
  •  • 1 média

La préfecture de la Creuse est l'archétype de la petite ville administrative en milieu rural qui a joué toutefois un rôle important dans l'activité du nord-est de la région Limousin. Il lui reste à trouver sa place dans le cadre de la grande région Nouvelle-Aquitaine. Guéret ne prend une allure urbaine que tardivement (aux xv e et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gueret/#i_29943

LIMOGES

  • Écrit par 
  • Olivier BALABANIAN
  •  • 675 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région Limousin jusqu’au 31 décembre 2015, Limoges a longtemps été considérée comme la plus petite des grandes villes françaises. En effet, sa population est relativement modeste : la ville comptait 138 600 habitants et l'agglomération, nommée Limoges Métropole, 206 800 habitants en 2012 . La fortune de Limoges a été diverse au cours des âges. Fondée à l'époque gallo-romaine (Augus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/limoges/#i_29943

MASSIF CENTRAL

  • Écrit par 
  • André FEL
  • , Universalis
  •  • 3 208 mots

Dans le chapitre « Un massif hercynien original »  : […] Le Massif central est un fragment géologique de la vieille chaîne hercynienne, au même titre que le Massif armoricain, les Vosges, le Massif schisteux rhénan. Il a participé au même plissement à la fin de l'ère primaire : c'est au Carbonifère que se forment les dépressions houillères entre de hautes montagnes. L'ensemble fut nivelé ensuite par différentes surfaces d'érosion ou pénéplaines. Les pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massif-central/#i_29943

TULLE

  • Écrit par 
  • Olivier BALABANIAN
  •  • 534 mots
  •  • 1 média

Ville de taille modeste, avec 15 200 habitants (en 2013), Tulle est la préfecture du département de la Corrèze. Située dans la vallée très encaissée de la Corrèze, à la confluence de la Solane et de la Céronne, la ville a connu un grand essor au Moyen Âge, comme en témoigne la morphologie urbaine actuelle. Ancienne capitale du Bas-Limousin, elle dut sa prospérité essentiellement au commerce, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulle/#i_29943

FRANCE - (Le territoire et les hommes) - Espace et société

  • Écrit par 
  • Magali REGHEZZA
  •  • 13 927 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le renouveau de la ruralité »  : […] Urbanisation, périurbanisation et métropolisation ont remis en question la traditionnelle distinction entre urbain et rural. Certains géographes, comme Jacques Lévy, considèrent en effet que l’urbanisation se traduit par une diffusion des modes de vie et des pratiques citadines de sorte que l’opposition ville/campagne, qui a longtemps structuré le territoire national, a vécu. La campagne serait av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-espace-et-societe/#i_29943

Voir aussi

Pour citer l’article

Olivier BALABANIAN, « LIMOUSIN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/limousin/