Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SAINTONGE

Nouvelle-Aquitaine : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Nouvelle-Aquitaine : carte physique

Ancienne province de France située au nord de l'estuaire de la Gironde, la Saintonge a formé avec l'Aunis le département de Charente-Maritime (chef-lieu : La Rochelle). Son individualité se manifeste surtout dans l'Antiquité. Peuplée par les Santons, elle sera profondément romanisée comme en témoigne Saintes, alors grand nœud routier. Le christianisme a laissé aussi de nombreux témoignages gallo-romains. Et Ausone célébrera au ive siècle les charmes de la campagne saintongeoise. Par contre, au Moyen Âge, la province n'eut pas d'existence particulière. Elle resta morcelée en de nombreux fiefs mouvant soit du Poitou, soit de l'Aquitaine. Aux xiiie et xive siècles, le Nord appartenait aux Capétiens et le Sud aux Plantagenêts. Pour avoir un sort commun, ils durent attendre le traité de Brétigny (1360) suivi de la reconquête par le roi Charles V. Dans un pays largement gagné à la Réforme, les hécatombes des guerres de Religion, puis l'émigration due à la révocation de l'édit de Nantes semblent avoir provoqué une certaine atonie de la vie provinciale sous l'Ancien Régime. De plus, le départ des Anglais gênait la vente des principales ressources : sel et vin. Brouage, principal port d'armement pour le Canada sous Louis XIII, mais bientôt envasé au milieu de ses marais salants mal entretenus, symbolise en un sens cette évolution. La province était rattachée à la généralité de La Rochelle et formait un gouvernement militaire avec l'Angoumois.

— Gabriel LLOBET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur de troisième cycle, professeur au lycée Léonard-Limosin, Limoges

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Nouvelle-Aquitaine : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

Nouvelle-Aquitaine : carte physique

Autres références

  • AQUITAINE

    • Écrit par Jean DUMAS, Charles HIGOUNET
    • 7 512 mots
    • 4 médias
    ...nouveaux venus, il a fallu accroître les surfaces cultivées et créer des villages d'accueil. Des défrichements ont eu lieu dans les forêts du Poitou, de la Saintonge, du Limousin, du Périgord et, de façon plus diffuse, dans les bois et les landes de la Gascogne ; défrichements qui ont laissé dans la toponymie...
  • AUNIS

    • Écrit par Gabriel LLOBET
    • 344 mots
    • 1 média

    Ancienne province de France sur la côte atlantique, formée d'îles et de la presqu'île délimitée par le marais de la Sèvre et celui de la Charente. Elle fit partie du pays de Saintes, puis entra dans la dépendance du Poitou au xe siècle. Les véritables créateurs du pays sont les...

  • CAPÉTIENS (987-1498)

    • Écrit par Jacques LE GOFF
    • 8 060 mots
    ...perte de ses domaines français pour félonie (1202), Philippe Auguste conquit la Normandie, le Maine, l'Anjou, la Touraine, le nord du Poitou et de la Saintonge. En 1214, la victoire remportée à Bouvines par Philippe Auguste sur l'empereur et le comte de Flandre alliés à l'Angleterre fit du Capétien...
  • POITOU-CHARENTES

    • Écrit par Yves JEAN
    • 2 640 mots
    • 1 média

    Région de seuil entre les parlers d'oil et la langue d'oc, traversée par la limite des toits d'ardoises et des tuiles romanes, la région Poitou-Charentes était jusqu’au 31 décembre 2015 une des vingt-deux régions administratives métropolitaines. Composée de quatre départements (Charente, Charente-Maritime,...

Voir aussi