POITOU-CHARENTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région de seuil entre les parlers d'oil et la langue d'oc, traversée par la limite des toits d'ardoises et des tuiles romanes, la région Poitou-Charentes était jusqu’au 31 décembre 2015 une des vingt-deux régions administratives métropolitaines. Composée de quatre départements (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne), elle est peu peuplée, avec 1,78 million d'habitants en 2012, soit 3 p. 100 de la population française. Son regroupement avec l’Aquitaine et le Limousin à partir du 1er janvier 2016, dans le cadre de la réforme territoriale, la fait entrer dans la plus grande des nouvelles régions, la Nouvelle-Aquitaine.

Poitou-Charentes : carte administrative avant réforme

Dessin : Poitou-Charentes : carte administrative avant réforme

Dessin

Carte administrative de la région Poitou-Charentes avant la réforme de 2015. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Son organisation spatiale est ancienne : de l'Antiquité au début du xixe siècle, quatre provinces la composent : le Poitou, l'Angoumois, la Saintonge et l'Aunis. Après la domination médiévale de Poitiers, le changement le plus important est l'émergence et le développement de La Rochelle dont l'activité économique va être renforcée par des fonctions administratives qui concernent la Saintonge et le Cognaçais. La pérennité des pays depuis des siècles et l'absence de polarisation économique forte, qui marquaient l'organisation de l'espace régional et favorisaient la coopération et les réseaux entre les chefs-lieux de départements, pourraient être remises en question par la réforme territoriale de 2014-2015.

Diversité des sols et des paysages

Terre de transition, le Poitou-Charentes couvre un espace naturellement très diversifié, constitué à la fois des plateaux du Limousin à l'est et du massif vendéen au nord-ouest, du Bassin parisien au nord et de l'Aquitaine au sud. L'ouverture sur l'Atlantique par la zone littorale laisse largement pénétrer les influences océaniques. La c [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, géographe, université de Poitiers

Classification

Autres références

«  POITOU-CHARENTES  » est également traité dans :

NOUVELLE-AQUITAINE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

La région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est appelée à titre provisoire Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines Aquitaine, […] Lire la suite

ANGOULÊME

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 616 mots
  •  • 3 médias

Ancienne capitale de l'Angoumois, Angoulême, chef-lieu du département de la Charente, compte 44 704 habitants dans la ville et 180 593 dans l'aire urbaine (recensement de 2012). La cité ancienne , sur un éperon au-dessus du fleuve, domine l'agglomération avec ses remparts et la cathédrale Saint-Pierre . Au xix e  siècle, prolongeant une tradition préindustrielle, Angoulême est le seul centre indus […] Lire la suite

NIORT

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 634 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département des Deux-Sèvres, la ville de Niort compte 59 700 habitants (2013). Niort doit sa naissance à sa situation de place frontière entre le Poitou et l'Aunis-Saintonge. Ce fut une ville-marché, au contact de plusieurs pays du Poitou. La forteresse édifiée au xii e  siècle , dont il subsiste un double donjon, était destinée à contrôler l'accès à la mer et aux salines, dont l'expl […] Lire la suite

POITIERS

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 1 101 mots
  •  • 2 médias

Poitiers, chef-lieu de la Vienne et capitale régionale de Poitou-Charentes jusqu’au 31 décembre 2015, compte 90 340 habitants dans la ville et 138 760 dans l'agglomération (2012). Cette cité du Haut-Poitou dispose d'une bonne situation géographique, sur le seuil du Poitou. Lieu de communication entre le Bassin parisien et le Bassin aquitain, entre le Massif central et le Massif armoricain, Poitie […] Lire la suite

ROCHELLE LA

  • Écrit par 
  • Yves JEAN
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

La Rochelle , chef-lieu du département de la Charente-Maritime , est une ville presqu’aussi importante que Poitiers à l’échelle régionale. La commune comptait 77 119 habitants et l'agglomération 126 435 personnes lors du recensement général de 2012. Au fond d'une anse, abritée par trois îles, Oléron, Aix et Ré, La Rochelle a, dès sa naissance au x e  siècle, fondé sa renommée sur l'océan pour deve […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Fort progrès du Front national aux élections régionales. 6-13 décembre 2015

-Pyrénées, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire. La droite est en tête en Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Normandie et à La Réunion, et la gauche en Bretagne, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Corse, ainsi qu’en Guadeloupe, Martinique et Guyane. La direction du P.S […] Lire la suite

France. Adoption de la loi modifiant la carte des régions. 17 décembre 2014

, l'Alsace et la Lorraine; le Limousin, l'Aquitaine et Poitou-Charentes; l'Auvergne et Rhône-Alpes; la Bourgogne et la Franche-Comté; le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées; la Haute-Normandie et la Basse-Normandie; le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie. […] Lire la suite

France. Présentation de la réforme territoriale. 3-18 juin 2014

et de la Haute-Normandie, de l'Alsace et de la Lorraine, de la Bourgogne et de la Franche-Comté, de Rhône-Alpes et de l'Auvergne, de Midi-Pyrénées et du Languedoc-Roussillon, et du Centre, du Poitou-Charentes et du Limousin. La disparition « progressive » des départements en tant qu'exécutifs locaux d'ici à […] Lire la suite

France. Candidature de Ségolène Royal aux primaires socialistes. 24-29 novembre 2010

Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, annonce sa candidature aux primaires socialistes. Elle bouleverse ainsi le calendrier officiel mis en place par la direction du parti, qui prévoyait que le dépôt des candidatures se ferait en juin 2011. […] Lire la suite

France. Polémique sur le tracé des « zones noires » décrétées à la suite de la tempête Xynthia. 8-15 avril 2010

interministérielle, que seule une décision de justice pourra modifier le tracé des « zones noires ». Le 14, la présidente de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, soutenant des associations de victimes, réclame « un nouveau zonage sur la base d'une expertise contradictoire ». Le 15 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves JEAN, « POITOU-CHARENTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/poitou-charentes/