Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LASCAUX

Principales grottes ornées d'Europe - crédits : Encyclopædia Universalis France

Principales grottes ornées d'Europe

La découverte de Lascaux fit soudainement entrer l'art dans la préhistoire de l'humanité ; c'était en 1940, alors que les recherches préhistoriques nées en France et particulièrement développées dans le Périgord n'étaient pas encore centenaires. La fermeture définitive de la grotte au public survint en 1963 ; des milliers et des milliers de visiteurs avaient innocemment compromis la sauvegarde de la grotte, ruiné l'idée, erronée, que le patrimoine préhistorique souterrain devait être accessible sans contrainte ni restriction. Cependant, Lascaux n'échappait pas à la connaissance : les minutieux travaux de relevés de l'abbé A. Glory, les recherches dirigées ensuite par André Leroi-Gourhan, les études appliquées à la conservation, le corpus cinématographique splendide réalisé par Mario Ruspoli. La reproduction remarquablement fidèle de la Rotonde et du Diverticule axial (Lascaux II) réalisée par une équipe de peintres et de sculpteurs, M. Peytral en particulier, ouvert en 1983, et le fac-similié itinérant (Lascaux III) fait de modules démontables et présenté dans le monde à partir de 2012 offrent à chacun la vision et la compréhension de ce qui fut un haut lieu de la spiritualité et de la beauté, voici dix-sept millénaires.

Découverte

La découverte de Lascaux, le 12 septembre 1940, fut tout à fait fortuite comme celle de la plupart des quelque deux cents grottes ornées par les Paléolithiques en France et en Espagne entre 22 000 ans et 10 000 ans avant J.-C., depuis Altamira en 1878 jusqu'à nos jours (une bonne quarantaine depuis 1940) ; des récits légendaires ont rapidement embelli la trouvaille des jeunes Montignacois, notamment M. Ravidat et J. Marsal (aussitôt confirmée par leur instituteur L. Laval et scientifiquement authentifiée par l'abbé H.  Breuil quelques jours après). Les rapports préliminaires de ce dernier ont conduit à un classement rapide de la grotte comme monument historique (27 déc. 1940).

En 1948, la grotte est ouverte au public et fut à plusieurs reprises aménagée pour faciliter les visites. En 1958, une machinerie est installée pour renouveler l'air vicié par la multitude d'estivants qui se pressent dans un très faible volume (1 500 m3).

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en préhistoire, maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  • : docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de classe exceptionnelle au Muséum national d'histoire naturelle, Paris

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Plan de la grotte de Lascaux - crédits : Encyclopædia Universalis France

Plan de la grotte de Lascaux

Aurochs et chevaux, Lascaux - crédits : Fine Art Images/ Heritage Images/ Getty Images

Aurochs et chevaux, Lascaux

Autres références

  • ART PARIÉTAL EUROPÉEN

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 235 mots
    • 1 média

    La chronologie de l'art rupestre préhistorique a longtemps reposé sur l'évolution stylistique générale mise en évidence par André Leroi-Gourhan, en s'appuyant sur des fouilles archéologiques. Celui-ci distinguait 4 styles, depuis les tracés sommaires de l'Aurignacien, vers...

  • ART PRÉHISTORIQUE EUROPÉEN - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 411 mots

    — 40000-— 35000 Des traits gravés apparaissent à la fin du Paléolithique moyen. Dus aux derniers Néandertaliens, ils témoignent de l'existence de systèmes de signes matériels.

    — 32000-— 28000 Datations par le carbone 14 de la grotte Chauvet (découverte en Ardèche en...

  • FIGURATION, paléolithique et néolithique

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 4 571 mots
    • 6 médias
    À Lascaux au contraire, comme l’ont bien mis en évidence André Leroi-Gourhan et Annette Laming-Emperaire, la thématique dominante est marquée par une opposition entre les chevaux d’une part, et les bisons ou les aurochs de l’autre, avec un animal périphérique, cerf ou bouquetin. Les animaux dangereux,...
  • MAGDALÉNIEN ART

    • Écrit par Denis VIALOU
    • 1 484 mots
    • 3 médias

    Chacun connaît l'art magdalénien, même sans le voir, au moins depuis la découverte de la grotte de Lascaux (Dordogne) en 1940. L'art magdalénien fut même le premier art d'un passé « préceltique » inconnu, introduit dans des musées français, dès la première moitié du ...

Voir aussi