MAGDALÉNIEN ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mammouth gravé sur ivoire

Mammouth gravé sur ivoire
Crédits : P. Paillet, Collections Muséum national d'Histoire naturelle

photographie

Grotte d'Altamira

Grotte d'Altamira
Crédits : Robert Frerck/ Getty Images

photographie

Pushkari (Ukraine)

Pushkari (Ukraine)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Plaque réprésentant un renne, art magdalénien

Plaque réprésentant un renne, art magdalénien
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Chacun connaît l'art magdalénien, même sans le voir, au moins depuis la découverte de la grotte de Lascaux (Dordogne) en 1940. L'art magdalénien fut même le premier art d'un passé « préceltique » inconnu, introduit dans des musées français, dès la première moitié du xixe siècle, grâce à la trouvaille d'objets osseux gravés de représentations animales.

Une des fouilles pionnières organisées dans les années 1860 en Périgord, celle du grand abri-sous-roche de La Madeleine en bordure de la Vézère, a fait reconnaître à la fois la préhistoire de l'homme, contemporain pendant une période froide d'une espèce animale devenue ensuite fossile, et celle de l'art : un fragment de défense de mammouth avait été alors découvert parmi des centaines d'objets travaillés en pierre, en ramures et en os de différents animaux. C'est grâce à l'art magdalénien que l'art pariétal paléolithique a été reconnu quand, en 1879, le marquis de Sautuola aperçut des peintures bichromes de bisons sur un grand plafond de la grotte d'Altamira (province de Santander, Espagne) dont il fouillait l'entrée.

Mammouth gravé sur ivoire

Mammouth gravé sur ivoire

photographie

Mammouth gravé sur l'ivoire d'une défense de mammouth. Longueur : 24,8 cm, large : 10,6 cm, épaisseur : 1,8 cm. Magdalénien (env. 18000-12000 av. J.-C.). Abri de La Madeleine (Tursac, Dordogne). 

Crédits : P. Paillet, Collections Muséum national d'Histoire naturelle

Afficher

Grotte d'Altamira

Grotte d'Altamira

photographie

Peintures rupestres (12 000 av. J.-C.) ornant la grotte d'Altamira, près de Santillana del Mar, province de Santander, Espagne. 

Crédits : Robert Frerck/ Getty Images

Afficher

Objets et parois témoins

Les représentations faites par des chasseurs magdaléniens se comptent par milliers. Elles abondent sur des objets (art mobilier), trouvés dans leurs habitats : des abris rocheux, des porches d'entrée de grottes ou des cabanes construites. Il s'agit, d'une part, d'outils ou d'instruments, gravés ou parfois sculptés, taillés essentiellement dans des matériaux osseux (os, dents, ramures) prélevés sur les animaux chassés : ces objets décorés ont été utilisés par les chasseurs, et souvent abandonnés brisés dans leurs habitats. Il s'agit, d'autre part, d'ensembles mobiliers, moins denses, composé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur ès lettres et sciences humaines, professeur de classe exceptionnelle au Muséum national d'histoire naturelle, Paris

Classification


Autres références

«  MAGDALÉNIEN ART  » est également traité dans :

ALTAMIRA

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse BOINAIS, 
  • Universalis
  •  • 610 mots
  •  • 2 médias

La grotte d'Altamira, près de Santillana del Mar (Cantabrie), est la plus célèbre de toutes les grottes ornées d'Espagne : peu de grottes découvertes ultérieurement peuvent rivaliser avec ses peintures pariétales, chef-d'œuvre de l'art paléolithique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/altamira/#i_47772

ART PRÉHISTORIQUE EUROPÉEN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 413 mots

— 17000-— 14000 Solutréen récent et Magdalénien ancien (style III de Leroi-Gourhan). L'art se caractérise alors par sa diversification stylistique : peintures de Lascaux (Dordogne) ou de Pech-Merle (Lot). Il existe aussi des frises sculptées, comme au Roc-de-Sers (Charente) et un art gravé de plein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique-europeen-reperes-chronologiques/#i_47772

GROTTES ORNÉES, préhistoire

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 1 998 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les sites ornés paléolithiques »  : […] 28 000 ans à 22 000 en Allemagne, France et Espagne, puis l'Epigravettien (25 000-18 000) en Italie ; le Solutréen vers 22 000-18 000 ans dans toute la péninsule ibérique et en France au sud de la Loire et à l'ouest du Rhône ; le Magdalénien (18 000-12 000) sur un territoire un peu plus vaste que celui de leurs prédécesseurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grottes-ornees-prehistoire/#i_47772

GROTTES PRÉHISTORIQUES DATATION DES

  • Écrit par 
  • Denis VIALOU
  •  • 2 996 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Datations pariétales et imprécision chronologique »  : […] recettes, dont une comparable à celle qui a été prélevée sur des ossements peints du Magdalénien supérieur dans la grotte d'habitat de la Vache, non loin de Niaux. Les chercheurs ont conclu à l'hétérogénéité du dispositif pariétal auparavant attribué au seul Magdalénien moyen, mais les cinq datations pariétales obtenues ensuite sur deux bisons et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/datation-des-grottes-prehistoriques/#i_47772

L'ART PRÉHISTORIQUE DES PYRÉNÉES (exposition)

  • Écrit par 
  • Yvette TABORIN
  •  • 1 476 mots

grotte Chauvet) ont vivifié l'intérêt pour l'art des sociétés de chasseurs de rennes du Paléolithique supérieur. C'est donc dans un contexte d'interrogations que l'exposition consacrée aux objets d'art mobilier des Magdaléniens pyrénéens a apporté son exceptionnelle contribution (2 avr.-8 juill. 1996 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-prehistorique-des-pyrenees/#i_47772

LASCAUX

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET, 
  • Denis VIALOU
  •  • 4 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Architecture naturelle et dispositif pariétal »  : […] Cette architecture naturelle remarquablement symétrique fut magnifiquement utilisée par les artistes magdaléniens. Aux séquences linéaires de figures exécutées sur des parois planes subverticales de galeries amples, Nef et fond du Diverticule axial, s'opposent les assemblages issus des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lascaux/#i_47772

MADELEINE ABRI DE LA, site préhistorique

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET
  •  • 934 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le mammouth gravé de la Madeleine »  : […] En mai 1864, Édouard Lartet et deux autres paléontologistes, découvrent cinq fragments d'ivoire gravés. Une portion de défense de mammouth de 25 cm de longueur est immédiatement reconstituée et la gravure interprétée comme une représentation de mammouth. L'animal est le symbole des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abri-de-la-madeleine-site-prehistorique/#i_47772

MARCHE GROTTE DE LA

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse BOINAIS
  •  • 422 mots

Située sur le talus nord de la rivière du Petit-Moulin, à Lussac-les-Châteaux, dans la Vienne, la grotte de la Marche a été découverte en 1937 et fouillée par son inventeur Léon Péricard, minotier local, avec la collaboration de Stéphane Lwoff et de quelques visiteurs venus de façon irrégulière, puis plus tard, en 1957-1958, par Louis Pradel. Elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-de-la-marche/#i_47772

MARGOT GROTTE

  • Écrit par 
  • Romain PIGEAUD
  •  • 1 412 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un sanctuaire de l'art paléolithique »  : […] résiduelles) sont attribuées à la période gravettienne (environ 25 000 ans), et les gravures, fines et détaillées, au Magdalénien final (environ 12 000 ans). Parmi elles, la présence de quatre chevaux complets, de six rhinocéros laineux, de deux oiseaux et de deux anthropomorphes fait de la grotte Margot un témoignage majeur de l'art paléolithique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-margot/#i_47772

NIAUX GROTTE DE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse BOINAIS
  •  • 514 mots
  •  • 1 média

Haut lieu de la préhistoire, la grotte de Niaux sur le Vicdessos (près de Foix dans l'Ariège) renferme l'un des plus importants ensembles de représentations magdaléniennes. Cette immense cavité d'accès assez difficile était connue depuis longtemps lorsque, en 1906, le commandant Molard comprit que les tracés ornant ses parois étaient préhistoriques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-de-niaux/#i_47772

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 701 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Contenus et constructions symboliques »  : […] hybrides, ou monstrueuses, les animaux figurés sont à l'image des animaux réels ; les artistes magdaléniens ont même régulièrement donné à leurs bêtes des attitudes ou des allures conformes à ce qu'ils voyaient dans la nature : la proximité des hommes du Paléolithique supérieur avec les animaux est manifeste et témoigne de la place fondamentale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_47772

Voir aussi

Pour citer l’article

Denis VIALOU, « MAGDALÉNIEN ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-magdalenien/