GINZBURG CARLO (1939- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le passage d'une histoire des rois, des événements et des États à celle des peuples et des groupes sociaux, des sensibilités et des mentalités a longtemps semblé correspondre au remplacement de la narration par les décomptes, que ce soient ceux des naissances et des morts, de la production agricole et du commerce ou encore des taux d'alphabétisation et des tirages d'imprimés. L'ancrage de cette nouvelle histoire dans l'objectivité statistique l'éloignait de l'accumulation érudite, de l'analyse des thèmes et des formes propre à l'histoire de l'art comme de la fidélité des historiens de la littérature aux grandes œuvres. Le mérite du travail de l'historien italien Carlo Ginzburg est de bousculer cette situation et de brouiller quelques évidences.

Né à Turin en 1939, il est le fils de la romancière Natalia Ginzburg et du slavisant Leone Ginzburg, animateur d'un groupe antifasciste, envoyé en résidence surveillée par Mussolini, puis arrêté et assassiné par les Allemands. Il a bénéficié des relations intellectuelles de ses parents, puis du vivier interdisciplinaire qu'est l'École normale supérieure de Pise, où il découvre et traduit Les Rois thaumaturges de Marc Bloch. S'affirme alors sa vocation d'historien qui ne le fait jamais renoncer aux autres disciplines, en particulier l'histoire de l'art qu'il pratique et approfondit au Warburg Institute de Londres. Il devient professeur à l'université de Bologne, se fait connaître en Italie au début des années 1970 comme historien de la sorcellerie et des mentalités populaires. Les Batailles nocturnes et Le Fromage et les Vers. L'univers d'un meunier du XVIe siècle seront traduits dans le monde entier. Il enseigne actuellement à l'université de Californie à Los Angeles. Le communautarisme américain l'a conduit à mieux penser la question des points de vue, l'articulation de l'objectivité scientifique et de la subjectivité propre aux témoins, puis aux historiens. Il s'est interrogé parallèlement sur l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  GINZBURG CARLO (1939- )  » est également traité dans :

À DISTANCE. NEUF ESSAIS SUR LE POINT DE VUE EN HISTOIRE (C. Ginzburg) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 035 mots

À distance. C'est sous ce titre que l'édition française de l'ouvrage de Carlo Ginzburg rassemble les neuf essais qui le composent (Gallimard, Paris, 2001). Le livre est traduit trois ans après sa publication en italien chez Giangiacomo Feltrinelli Edition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/a-distance-neuf-essais-sur-le-point-de-vue-en-histoire/#i_38227

LE FIL ET LES TRACES (C. Ginzburg) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Denis THOUARD
  •  • 1 070 mots

Publié en France en même temps qu'une édition augmentée de Mythes, emblèmes, traces (Verdier, 2010), Le Fil et les traces. Vrai faux fictif (trad. M. Rueff, Verdier, 2010) rassemble quinze essais, plus un placé en annexe. La traduction française joint utilement une bibliographie des écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fil-et-les-traces-c-ginzburg/#i_38227

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Courants et écoles historiques

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 6 859 mots

Dans le chapitre « La micro-histoire »  : […] D'Italie allait surgir une autre transformation novatrice. La micro-histoire substitue un modèle d'analyse qui remet en cause la démarche sociologique classique, les présupposés scientifiques, en s'inscrivant toutefois dans une exigence rigoureusement rationaliste qui le distingue des dérives relativistes du moment. Malgré une revue, Quaderni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-courants-et-ecoles-historiques/#i_38227

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 6 218 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Relecture des sources et diversité des interprétations »  : […] L'évolution de la critique des sources se transforme parfois en une nouvelle forme d'histoire. La codicologie par exemple, discipline à la terminologie ignorée avant les années 1940, étudie les techniques de fabrication et les divers accidents qui ont pu affecter les codex médiévaux. Qu'elle soit quantitative ou qualitative, l'étude se fait dans une perspective d'histoire culturelle puisqu'elle r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-sources-et-methodes-de-l-histoire/#i_38227

HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « L'écriture de l'histoire au risque du relativisme »  : […] Les aspects proprement poétiques ou stylistiques des approches textualistes ou rhétoriques ne sont que très rarement – au moins jusqu'à la fin des années 1980 – pris en compte par les historiens dans leurs pratiques d'écriture. Mais une majorité d'entre eux vont dénoncer la dimension relativiste des approches « textualistes » et « fictionnalistes » qui, selon eux, remettent en cause la visée de vé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-l-ecriture-de-l-histoire/#i_38227

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Les usages sociaux de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 3 820 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Au tribunal de l'histoire »  : […] Déjà, les historiens dreyfusards jouent un rôle essentiel pour démontrer l'inanité des preuves matérielles contre Dreyfus au cours du procès Zola en 1898, puis devant la cour de Rennes lors de la révision du procès l'année suivante. Depuis l'affaire Dreyfus , la judiciarisation croissante des rapports sociaux et l'appel systématique aux experts ont préparé l'entrée des historiens dans les prétoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-les-usages-sociaux-de-l-histoire/#i_38227

MICRO-HISTOIRE

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 1 795 mots

Dans le chapitre « L'objet et les méthodes »  : […] Au cœur de la micro-histoire repose le principe de la réduction d'objet : il consiste à appréhender un phénomène historique d'ampleur à travers un filtre, un terrain contrôlable, de taille limitée mais doté d'une grande valeur heuristique. Par l'étude de parcours de vie dans la région de Biella au xix e  siècle, Franco Ramella en 1984 écrit une hi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/micro-histoire/#i_38227

Pour citer l’article

Michel DELON, « GINZBURG CARLO (1939- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-ginzburg/