ABSTRAIT ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Église à Murnau, W. Kandinsky

Église à Murnau, W. Kandinsky
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris, P. Mondrian

Composition avec jaune, rouge, noir, bleu et gris, P. Mondrian
Crédits : Stedelijk Museum, Amsterdam, Pays-Bas. © Holzman Trust

photographie


Longtemps l'art abstrait, épouvantail ou bannière, suscita les passions. Les tenants de la tradition voyaient dans son apologie un parfait exemple de la confusion des valeurs esthétiques, liée à leur décrépitude, conséquence d'une liberté sans frein. Ses propagandistes, à l'inverse, estimaient acquis et irréversible l'abandon de la représentation en peinture comme en sculpture. La postmodernité a relégué le conflit entre ces positions tranchées au rang des querelles d'une époque révolue. Les artistes eux-mêmes n'en font plus la pierre de touche d'un clivage déterminant : l'abstraction est désormais une possibilité offerte, disponible parmi d'autres. Elle demeure cependant l'une des grandes aventures artistiques du xxe siècle, pleinement solidaire des ambitions avant-gardistes.

Polymorphe et polysémique, l'abstraction ne se laisse ni enfermer dans une définition positive, ni attribuer une fonction univoque. Lorsqu'ils cherchent à en cerner les contours, les critiques, tel Léon Degand, l'opposent à la figuration pour dire non ce qu'elle est, mais ce qu'elle n'est pas : « La peinture abstraite est celle qui ne représente pas les apparences visibles du monde extérieur, et qui n'est déterminée, ni dans ses fins, ni dans ses moyens, ni dans son esprit, par cette représentation. Ce qui caractérise donc, au départ, la peinture abstraite, c'est l'absence de la caractéristique fondamentale de la peinture figurative, l'absence de rapport de transposition, à un degré quelconque, entre les apparences visibles du monde extérieur et l'expression picturale » (Langage et signification de la peinture en figuration et en abstraction, 1956). Avant d'être adoptée par le langage courant, la dénomination art abstrait fut elle-même critiquée. On lui opposa notamment les locutions « art non figuratif », « art non objectif », ou encore « art concret » – puisqu'une œuvre est toujours « concrète ». Chaude ou froide, informelle ou géométrique, intuitive ou calculée, l'abstraction échappe à toute assignation stylistique et ne [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  ABSTRAIT ART  » est également traité dans :

AUX ORIGINES DE L'ABSTRACTION. 1800-1914 (exposition)

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 1 094 mots

En France, une exposition sur l'abstraction se faisait attendre. Elle a enfin eu lieu, du 5 novembre 2003 au 22 février 2004, au musée d'Orsay, dont le président, Serge Lemoine, associé à Pascal Rousseau, maître de conférences à l'université de Tours, proposait aux visiteurs de remonter « aux origines de l'abstraction ». Jusqu'à présent, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aux-origines-de-l-abstraction-1800-1914/#i_226

ABSTRACTION LYRIQUE, peinture

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 195 mots

Expression d'origine discutée, l'abstraction lyrique apparut en France vers 1947 et sert à désigner toutes les formes d'abstraction qui ne relèvent pas de l'abstraction dite géométrique. C'est ainsi qu'on l'a appliquée à l'action painting de Pollock, de même qu'aux premiers travaux de peinture gestuelle de Mathieu, lui-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraction-lyrique-peinture/#i_226

ABSTRAITS DE HANOVRE

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 2 599 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Diversité des conceptions de l'art abstrait »  : […] Les deux premiers défendaient, non sans référence à Kandinsky, une abstraction constructive qui se ressourcerait dans la nature ou dans le monde des sensations. Cette conception se traduit chez Jahns par la présence d'éléments reconnaissables – figures humaines, paysages, objets divers –, mais fortement épurés (Grosse Figur im Raum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraits-de-hanovre/#i_226

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Sculpture

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 2 368 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Débats sur l'abstraction : Henry Moore, Barbara Hepworth »  : […] Moore, Barbara Hepworth et Ben Nicholson qu'il revient d'avoir été les pionniers de la sculpture abstraite en Angleterre, dans les années 1930, sous la houlette du théoricien et critique Herbert Read. Henry Moore (1898-1986) et Barbara Hepworth (1903-1975), qui se sont connus à l'École des beaux-arts de Leeds en 1920, travaillent d'abord chacun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-sculpture/#i_226

ARP HANS (1887-1966)

  • Écrit par 
  • Anne BOÉDEC
  •  • 1 967 mots

Poète, peintre et sculpteur, Hans Arp fut successivement dadaïste, surréaliste, abstrait. Mais la diversité n'est pas la dissipation, ni l'adhésion la servitude : par le caractère naturel et spontané de sa veine créatrice, Arp s'est gardé de l'emprise des mouvements auxquels il a participé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-arp/#i_226

ART (Aspects culturels) - L'objet culturel

  • Écrit par 
  • Jean-Louis FERRIER
  •  • 6 282 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'objet de civilisation contemporain. Delaunay »  : […] des valeurs figuratives dont la peinture ne s'est pas encore remise aujourd'hui. L'art abstrait qui en est issu n'est nullement l'art figuratif moins la figuration. Croit-on sérieusement que Vasarely se borne à remplacer la femme nue et le pichet par de petits carrés ? Ce qui compte, c'est qu'il soit le contemporain du principe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-l-objet-culturel/#i_226

ART SACRÉ

  • Écrit par 
  • Françoise PERROT
  •  • 5 348 mots

Dans le chapitre « Le tournant de 1945 et la « querelle de l'art sacré » »  : […] La critique venait en partie des opposants à l'art figuratif. En effet, un courant de pensée se développa à l'abbaye de la Pierre-qui-Vire, autour de la revue Zodiaque, dont le premier numéro (mars 1951) s'ouvrit sur un plaidoyer pour l'art sacré abstrait. Sans rejeter absolument […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-sacre/#i_226

BARANOFF-ROSSINÉ VLADIMIR (1888-1944)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 779 mots

, 1911, Musée national d'art moderne-Centre Georges-Pompidou, Paris). Du cubo-futurisme, l’artiste évolue rapidement vers l’abstraction picturale, comme on le voit avec la série Compositions abstraites (1910) inspirée par la théorie du ruban de Möbius. Stimulé par la naissance de l’orphisme et, notamment, les expérimentations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-baranoff-rossine/#i_226

BARRÉ MARTIN (1924-1993)

  • Écrit par 
  • Ann HINDRY
  • , Universalis
  •  • 1 232 mots

Peintre abstrait ayant réduit le geste de l'artiste à une forme minimale, Martin Barré fait partie de cette génération de peintres, qui, dans les années 1950, ont orienté toutes leurs recherches vers l'abstraction. Si, par sa rigueur et sa radicalité, on l'a parfois placé dans la lignée de Mondrian ou de Malevitch, il n'a cependant jamais adhéré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-barre/#i_226

BAUHAUS

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 4 456 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La pensée diffusée »  : […] Enfin, le Bauhaus a largement favorisé le développement de l'art abstrait par la publication, dans la remarquable série des Bauhausbücher, des écrits de peintres : Grundbegriffe der neuen gestaltenden Kunst de Theo Van Doesburg (1925) ; Du cubisme de Gleizes (1928 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauhaus/#i_226

BAUMEISTER WILLI (1889-1955)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  • , Universalis
  •  • 1 183 mots

non seulement d'avant, mais aussi d'après guerre. L'artiste, membre très dynamique de l'abstraction internationale des années 1930, fut aussi l'un des rares, dans l’Allemagne des années 1940-1950, à avoir su répondre à cette question : comment et que peindre après l'horreur ? Influencé par les fables, par le mystérieux et le primitif, Baumeister a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-baumeister/#i_226

BLAUE REITER DER

  • Écrit par 
  • Étiennette GASSER
  •  • 2 890 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Doctrine »  : […] Cette même année, il rencontre Worringer qui devient un des supporters de l'expressionnisme. Les livres de l'esthéticien : Abstraktion und Einfühlung (paru en 1907, la même année que L'Évolution créatrice de Bergson) et Die Formprobleme der Gothik (1909) exaltent l'intuition et montrent l'abstraction comme l'une des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/der-blaue-reiter/#i_226

BUCHHEISTER CARL (1890-1964)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 048 mots

De Stijl, a pour conséquence une transformation décisive de ses intentions esthétiques. En 1923, il prend le chemin de l'abstraction sur un mode « constructiviste ». À Berlin, quelques-uns de ses travaux abstraits sont exposés par Herwarth Walden, le directeur de la revue Der Sturm. En 1924, il participe à l'exposition de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-buchheister/#i_226

BUREN DANIEL (1938-    )

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 410 mots

Dans le chapitre « L’émergence du motif industriel »  : […] de rivalité entre la trace personnelle de l'artiste et la facture industrielle du tissu. De cette tension formelle résulte une véritable mise à mort du tableau : cadre et châssis disparaissent, et la peinture elle-même subit un processus d'effacement, de sorte que, dès 1967, l'intervention manuelle se réduit à l'application de peinture blanche sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-buren/#i_226

BURRI ALBERTO (1915-1995)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 255 mots

Peintre abstrait, Alberto Burri fit une entrée tumultueuse sur la scène artistique des années 1950 en intégrant à sa pratique picturale des objets aussi dérisoires que des sacs de jute ou de vieux chiffons déchirés. En faisant de leur trame usée le tableau lui-même, « l'artiste, écrit Jean Leymarie, contraint la matière brute à devenir directement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-burri/#i_226

CALDER ALEXANDER (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle forme de sculpture »  : […] à la suite de sa rencontre avec Mondrian, en 1930, et de sa conversion immédiate à l'art abstrait. Dans l'atelier du maître du néoplasticisme, il dit avoir eu la révélation d'une peinture abstraite en mouvement, et il se demande : « Pourquoi pas des formes plastiques en mouvement ? Non pas un simple mouvement de translation ou de rotation, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-calder/#i_226

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 026 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Peinture »  : […] plus grande. À cette époque, sa peinture d'inspiration surréalisante, mi-figurative mi-abstraite, se présente comme un agencement libre de formes qui flottent sur le fond de la toile. Progressivement, ces formes éclatent, et l'organisation des taches de couleur devient son principal moyen d'expression. En 1953, il décide de s'installer à New York […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_226

CHAUVIN JEAN (1889-1976)

  • Écrit par 
  • Nicole BARBIER
  •  • 947 mots

Maternité, 1913, bois de cyprès), mais peu à peu, il rejoint une certaine abstraction. En 1920, il participe au Salon d'automne et c'est à cette époque que le collectionneur Jacques Doucet s'intéresse à lui. Il connaît le milieu des décorateurs à la mode et présente, au milieu de leurs réalisations, des sculptures qui, bien que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-chauvin/#i_226

CHILLIDA EDUARDO (1924-2002)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 865 mots

les stèles mortuaires. Gaston Bachelard remarque : « Le sculpteur est devenu forgeron. » Son passage à l'abstrait, dans des œuvres au titre significatif de Musique des sphères lui vaut de participer, chez Denise René, au Premier Salon de la sculpture abstraite en 1954. Sa première exposition personnelle en France a lieu à Paris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduardo-chillida/#i_226

CLOSON HENRI-JEAN (1888-1975)

  • Écrit par 
  • Françoise BORGNIET
  •  • 882 mots

C'est, en effet, à cette époque que Closon évolue vers l'abstraction, sans jamais y adhérer totalement : dans ses œuvres, le sujet apparaîtra ou disparaîtra en fonction des éléments choisis. Il pousse alors au plus haut point ses recherches sur les valeurs colorées qui, pour lui, engendrent formes et volumes. Et toute son œuvre va s'orchestrer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-jean-closon/#i_226

COLLAGE

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 2 227 mots

Dans le chapitre « De l'autonomie à la dissémination »  : […] la fin des années 1940, un retour du collage dans la peinture se dessine à la faveur de l'émergence de nouveaux formalismes abstraits qui détermineront, notamment, son accession à la monumentalité et à la verticalité. Si les papiers découpés par Henri Matisse entre 1943 et 1946 (la série Jazz) appartiennent au registre de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collage/#i_226

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 730 mots
  •  • 1 média

concret, formé en 1930 à Paris par Theo Van Doesburg (1883-1931), revendiquent une forme d'art non figuratif ayant délibérément rompu avec tout processus d'abstraction progressive des aspects du monde réel, pour privilégier le maniement direct et raisonné des constituants plastiques de l'œuvre d'art. Bien que la notion en ait été présente dès les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-concret/#i_226

CUBISME

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY, 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 445 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cubisme et le vide : Lipchitz, González, Gargallo »  : […] 1913, Musée national d'art moderne, Paris), de concrétiser ce lien entre le cubisme et l'abstraction. Fragmentant les formes et décomposant les corps, Lipchitz en arrive avec sa Figure assise de 1915 (plâtre, Musée national d'art moderne, Paris) à proposer une reconstruction à ce point conceptuelle du volume que le spectateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cubisme/#i_226

DE KOONING WILLEM (1904-1997)

  • Écrit par 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Universalis
  •  • 1 213 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le geste de peindre »  : […] féminin, dont les éléments se désarticulent et se multiplient sans souci mimétique, tandis que les visages et les couleurs deviennent aigres ou menaçants (Pink Lady, env. 1944, coll. part.). Sa gamme de couleurs se précise : rose Pompéi, ocre jaune et bleu azur, et il réalise des natures mortes et des paysages plus abstraits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-de-kooning/#i_226

DELAUNAY ROBERT (1885-1941) & SONIA (1885-1979)

  • Écrit par 
  • Étiennette GASSER
  •  • 1 526 mots

Dans le chapitre « Un révolutionnaire de l'avant-garde européenne »  : […] Delaunay joue un rôle d'initiateur, particulièrement auprès des Allemands Marc et Macke. Ses relations avec Kandinsky et Klee sont à l'origine de l'art abstrait. Pionnier de l'abstrait, il réalise comme peintre et chef d'équipe (Herbin, Gleizes et Survage) de grandes décorations pour l'Exposition internationale de 1937 et il sera, en 1939, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delaunay-robert-et-sonia/#i_226

DOMELA CÉSAR (1900-1992)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 681 mots

Véritable militant de la cause abstraite, César Domela est né avec le siècle à Amsterdam. Si le terme de géométrique peut qualifier d'emblée les premiers travaux de paysages et de natures mortes qu'il exécute à l'âge de dix-neuf ans, il s'applique encore plus justement à toute la production d'images non figuratives qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-domela/#i_226

DOVE ARTHUR GARFIELD (1880-1946)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 419 mots

Alfred Stieglitz. L'année suivante, Stieglitz expose ses tableaux, avec ceux de John Marin et Georgia O'Keeffe, à la galerie 291 qu'il a ouverte à New York. Pionnier de l'art non figuratif, à cette époque, Arhtur Garfield Dove s'est déjà totalement lancé dans l'abstraction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-garfield-dove/#i_226

DU SPIRITUEL DANS L'ART ET DANS LA PEINTURE EN PARTICULIER, Wassily Kandinsky - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 185 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le contenu et la forme de l'art »  : […] du texte en décembre 1911, au Congrès pan-russe des artistes de Saint-Pétersbourg. Position paradoxale pour l'un des premiers théoriciens de l'abstraction, dont le propos en vient à considérer la forme comme un problème secondaire – l'idée resurgira plus explicitement encore dans son article « Sur la question de la forme », qui paraît au mois d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-spirituel-dans-l-art-et-dans-la-peinture-en-particulier/#i_226

LES ÉCRITS 1965-2012 (D. Buren) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 022 mots

Dans le chapitre « La question du décoratif »  : […] tract suivra, distribué à l’issue d’une manifestation au musée des Arts décoratifs où Buren présente une toile de 2,50 × 2,50 m divisée en vingt-neuf bandes égales et verticales, rouges et blanches, dont les deux extrêmes sont recouvertes de blanc. Dès lors, Buren, qui va vite faire cavalier seul, a mis en place son « outil visuel » et dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ecrits-1965-2012/#i_226

ÉCRITS, Kasimir Malévitch - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 305 mots
  •  • 2 médias

Lorsque Kasimir Malévitch (1878-1935) présente au printemps 1915 un ensemble de toiles dites « alogistes » à l'exposition Tramway VSaint-Pétersbourg, alors Petrograd), il lance dans le catalogue cette boutade : « Le contenu de ces tableaux n'est pas connu de l'auteur. » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits/#i_226

ESTHÉTIQUE - Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 7 348 mots

Dans le chapitre « Structure et sens »  : […] donné, comme a fait Rudrauf pour l'Annonciation et les pèlerins d'Emmaüs. Mais l'art dit abstrait, soucieux précisément de ne pas laisser l'essence du pictural s'aliéner dans l'imitation, nous invite à chercher ces éléments dans l'organisation proprement picturale de l'œuvre, dans les lignes de force ou les jalons qui conduisent l'œil, éléments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-esthetique-et-philosophie/#i_226

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 481 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Régionalisme ou deuxième modernisme : l'entre-deux-guerres »  : […] commandes passées sous l'égide du représentant new-yorkais du programme, le peintre Burgoyne Diller. C'est que l'abstraction moderniste est largement déconsidérée. Stuart Davis est presque le seul peintre pendant les années 1920 à poursuivre dans cette voie, en la redéfinissant comme un langage libérateur pour y inclure des éléments de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_226

EXPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Jérôme BINDÉ, 
  • Lotte H. EISNER, 
  • Lionel RICHARD
  •  • 12 595 mots
  •  • 8 médias

dans le naturalisme ou la peinture impressionniste. L'imitation de la nature a fait son temps, l'abstraction peut naître, et, avec elle, l'art moderne : c'est un expressionniste, Kandinsky, qui invente l'abstraction dans les années qui précèdent la Première Guerre mondiale. Comment est survenue cette rupture ? « Pour l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expressionnisme/#i_226

FIGURATIF ART

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 2 888 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une esthétique de l'ambiguïté »  : […] Ce ressort joue, par exemple, dans la conscience de qui contemple une œuvre « tachiste » ou « informelle », ou plus généralement des objets nés d'une violence de hasard contre la matière. Projections, lacérations, écrasements, grattages impulsifs donnant lieu à des configurations qui ne peuvent avoir d'autre statut que de se représenter elles-mêmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-figuratif/#i_226

FONTANA LUCIO (1899-1968)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 523 mots

Dans le chapitre « Les manifestes spatialistes »  : […] , qui sera le point de départ d'une nouvelle phase de travail dès son retour en Italie. Y sont d'ores et déjà énoncées les règles d'un art à naître, articulées autour des concepts de temps et d'espace. Il s'agit, annonce-t-il, de tourner le dos à « l'usage des formes connues de l'art » pour privilégier, au contraire, « le développement d'un art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucio-fontana/#i_226

FRANCIS SAM (1923-1994)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 896 mots

Issue de la peinture abstraite de l'après-guerre, l'œuvre de Sam Francis est fortement caractérisée par ses enjeux spirituels mais aussi par une tendance à l'immatérialité physique. Les artistes qui influencèrent Francis à ses débuts, Clifford Still ou Mark Rothko, bien qu'engagés eux aussi dans une quête spirituelle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sam-francis/#i_226

GILIOLI ÉMILE (1911-1977)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 768 mots

une œuvre qui figure incontestablement aux premiers rangs de l'avant-garde, et qui fait de Gilioli l'une des personnalités dominantes de la sculpture abstraite. Figuration du corps ou de la figure humaine (Babet, 1966), le plus souvent abstraction pure (L'Ange, 1947, parc floral de Vincennes ; La Sphère, 1947, musée national d'Art moderne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-gilioli/#i_226

GORIN JEAN (1899-1981)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 223 mots

Mondrian disait de Jean Gorin, de trente ans son cadet, qu'il était « le seul néo-plasticien français ». Mais si ce dernier ne manqua jamais une occasion d'affirmer sa dette à l'égard du maître hollandais, on peut aujourd'hui regretter que la reconnaissance de son œuvre ait quelque peu souffert de ce parrainage. Il faut en effet distinguer entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gorin/#i_226

GOTTLIEB ADOLPH (1903-1974)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 586 mots

exposition personnelle lui a été consacrée à Paris à la galerie Rive droite en 1959 –, Adolph Gottlieb est un représentant important de la peinture américaine abstraite de l'après-guerre. Si ses premières œuvres (les Pictographs) développent un vocabulaire de signes ésotériques et figuratifs, où peuvent se lire les influences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolph-gottlieb/#i_226

GÖTZ KARL OTTO (1914-2017)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 445 mots

Peintre allemand né le 22 février 1914 à Aachen. Artiste romantique, c'est par le truchement de l'automatisme, du geste spontané et de l'informel que Karl Otto Götz tente de retrouver les échos et les rythmes profonds des grands bouleversements du monde et de la nature humaine. Il s'initie pendant son service militaire à la technique du radar, ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-otto-gotz/#i_226

GUSTON PHILIP (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 836 mots

Se laissant convaincre par Pollock de le rejoindre à New York, Guston émigre en 1935 sur la côte est, où il abandonne progressivement le réalisme social, fût-il teinté de réminiscences surréalistes, pour s'imprégner, via le peintre Burgoyne Diller, d'une sensibilité plus abstraite. Tiraillé entre sa volonté de s'appuyer sur un langage lisible et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-guston/#i_226

GUTAÏ

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 1 396 mots

une aire culturelle fortement démarquée de Tōkȳo. En 1952 y est fondée l'Amicale des artistes contemporains, ou groupe Genbi. Celui-ci compte parmi ses membres Yoshihara Jirō (1905-1972), peintre fortuné et reconnu, précurseur de l'art abstrait au Japon. En 1953, Yoshihara publie dans la revue Bokubi un essai intitulé « En marge de l'art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gutai/#i_226

HARTUNG HANS (1904-1989)

  • Écrit par 
  • Jean-Clarence LAMBERT
  •  • 699 mots

fait, c'est l'émergence d'un nouveau type de pensée picturale. En 1925, il assiste à une conférence de Kandinsky qui lui révèle les richesses de l'abstraction, Hartung pourtant ne recourra jamais à un code symbolique quelconque : « Ça n'a pas plus de sens de peindre un triangle qu'une fleur. » Il veut intérioriser la peinture : « La réalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-hartung/#i_226

HÉLION JEAN (1904-1987)

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 1 012 mots

Peintre français, né à Couterne (Orne). Rien ne prédisposait Jean Hélion, élève à l'Institut industriel d'Amiens, où il a étudié la chimie, à devenir peintre. Pourtant, on peut le considérer, avec Fernand Léger, comme l'un des plus grands peintres français du xxe siècle ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-helion/#i_226

HEPWORTH BARBARA (1903-1975)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 626 mots
  •  • 1 média

Considérée, avec son compatriote Henry Moore, comme l'un des sculpteurs les plus importants de sa génération, Barbara Hepworth a inscrit son œuvre dans le langage de la non-figuration. Non-figuration que marquent à la fois une perfection technique absolue et un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barbara-hepworth/#i_226

HERBIN AUGUSTE (1882-1960)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 317 mots

Peintre français, Herbin représente l'un des rares cas manifestes de passage du cubisme à la stricte « géométrie ». Il n'a jamais été cubiste au sens historique du terme, car il travailla longtemps en isolé. Ayant débuté, sous l'influence des fauves, par des natures mortes et des paysages aux structures affirmées sous leurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-herbin/#i_226

IMITATION, esthétique

  • Écrit par 
  • Danièle COHN, 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 3 911 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Imitation, abstraction, fiction »  : […] et du signifié ont plombé l'imitation en la vouant au figuratif. Inventer des figures n'est pourtant pas produire l'équivalent des réalités existantes. À qui ressemble un portrait ? C'est le passage à l'abstraction, et la crise que cette dernière a révélée, qui ont permis de prendre la mesure de la nature figurale et non figurative des arts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-esthetique/#i_226

INFORMEL ART

  • Écrit par 
  • Hubert DAMISCH
  •  • 3 500 mots

Dans le chapitre « « Le Chef-d'œuvre inconnu » »  : […] C'est ainsi que, pour Jean Paulhan, « la peinture informelle apparaît un certain jour de l'année 1910 : c'est lorsque Braque et Picasso se mettent à composer des portraits, où pas un homme de bon sens ne saurait distinguer des yeux, un nez ni une tête. Elle se poursuit, suivant des sens et des succès divers, avec Klee et l'école de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-informel/#i_226

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 375 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « La peinture de style occidental ou Yōga »  : […] L'après-guerre voit l'épanouissement de l'abstraction, que favorisent l'intérêt des artistes occidentaux eux-mêmes et la venue au Japon de certains « ténors » de la peinture abstraite française et américaine, et de critiques comme Michel Tapié. Le groupe Gutai (Concret), fondé en 1954 à Ōsaka par Yoshihara Jirō (1905-1972), un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_226

KANDINSKY (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 1 170 mots

en quantité plus importante les œuvres qui, de 1908 à 1914, ponctuent la progression régulière et cohérente de l'artiste vers une forme d'« abstraction » très spécifique, avec des compléments aussi essentiels que le Tableau avec archer (1909) du MoMA de New York. On regrettera toutefois l'absence des monumentales Composition VI (musée de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kandinsky/#i_226

KANDINSKY WASSILY (1866-1944)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 3 934 mots
  •  • 5 médias

Depuis longtemps considéré, à côté de Mondrian, comme l'« inventeur » de la peinture abstraite dans le courant des années 1910 et comme l'un de ses principaux théoriciens, Kandinsky a vu, après la Seconde Guerre mondiale, sa position remise en cause par l'apparition de nouvelles formes d'art abstrait, et le renouveau même de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wassily-kandinsky/#i_226

KELLY ELLSWORTH (1923-2015)

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 1 884 mots

L'œuvre d'Ellsworth Kelly occupe une place de choix dans l'histoire de l'art abstrait de la seconde moitié du xxe siècle. Un art abstrait, aux couleurs épurées et aux lignes tranchantes qui ne saurait plus se reconnaître dans les débordements de l'action painting […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellsworth-kelly/#i_226

KUPKA FRANTIŠEK (1871-1957)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 789 mots

L'histoire de l'art a été longue à prendre la mesure de l'apport de František Kupka à l'invention de l'abstraction. Il n'est pas sûr, du reste, que la position du peintre soit bien ferme et définitivement acquise : son œuvre n'a pas encore reçu l'attention que l'on a accordée à celle des autres pionniers de l'art abstrait, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantisek-kupka/#i_226

MACDONALD-WRIGHT STANTON (1890-1973)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 299 mots

le synchromisme qui proclame la couleur comme fondement de l'expression picturale. Bien que de courte durée, ce mouvement est le premier en art abstrait créé par des Américains. Sa première exposition se tient à Munich en juin 1913. Dans ses œuvres de jeunesse, il représente des sujets traditionnels de manière figurative, tout en faisant un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanton-macdonald-wright/#i_226

MAGNELLI ALBERTO (1888-1971)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 569 mots

« Riche », selon Achille Bonito Oliva, « d'une géométrie interne et silencieuse qui lui est propre », l'œuvre d'Alberto Magnelli s'inscrit dès 1915 dans le courant abstrait européen. Après un retour passager aux éléments figuratifs, l'artiste s'adonne à partir de 1935 à une expression résolument abstraite qui fait de lui l'une des personnalités les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberto-magnelli/#i_226

MALÉVITCH DANS LES COLLECTIONS DU STEDELIJK MUSEUM D'AMSTERDAM (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 891 mots

traditionnelle. Désormais, le sens est à chercher au-delà de ce qui est représenté. En 1915, la rupture est radicale et brutale, quoique préparée par ses expérimentations précédentes, qui montrent un éloignement progressif d'avec la représentation réaliste du monde. Les toiles de Malévitch se composent alors uniquement de formes géométriques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malevitch-dans-les-collections-du-stedelijk-museum-d-amsterdam/#i_226

MANDIARGUES BONA DE (1926-2000)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 750 mots

À partir de 1959, elle abandonne la figuration au profit de recherches matiéristes abstraites, explorant les différences d'épaisseur de l'huile ou l'incorporation de matières (ciment, stuc, enduit, gravier, sable) travaillées à la truelle : ses toiles reposent désormais sur des accords raffinés ou des contrastes violents de forme, de couleur et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bona-de-mandiargues/#i_226

MANZONI PIERO (1933-1963)

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  • , Universalis
  •  • 1 684 mots

Dans le chapitre « Désacralisation de l'art »  : […] de l'aîné (Klein était né en 1928) sur son cadet. Il serait plus judicieux de les examiner sous l'angle de la différence. Au monochrome de Klein, Manzoni opposa certes ses Achromes – dont la matérialité importe plus que la blancheur. Mais plus généralement, alors que l'œuvre de Klein sollicite une adhésion, celle de Manzoni développe une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-manzoni/#i_226

MARK ROTHKO (exposition)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 784 mots

nos visions nouvelles ne seraient jamais inventées ni nos convictions formulées... ». À cette fin, le peintre rejettera doublement la figuration académique et l'abstraction classique. Il affirme en ce sens l'importance du sujet sans lequel l'abstraction tourne au décoratif, et entend simultanément réaffirmer « les formes plates [qui], écrit-il avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-rothko-exposition/#i_226

MARTIN AGNES (1912-2004)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 1 089 mots

Abstraite, Agnes Martin l'est sans conteste si par abstraction on entend l'absence de référence à toute réalité extérieure et, nonobstant certains de ses titres, à toute idée paysagère. Mais bien expressionniste si, comme pour Barnett Newman, Mark Rothko, ou plus encore Ad Reinhardt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnes-martin/#i_226

MINIMAL ET CONCEPTUEL ART

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Catherine MILLET, 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 6 311 mots

conceptuel, l'art minimal voit le jour dans la première moitié des années 1960. Il fait suite aux différentes expériences essentialistes qui ont marqué une abstraction américaine dont le processus d'épuration aboutit à un degré zéro de la pratique picturale. Ad Reinhardt, Frank Stella et Robert Ryman sont les artisans de cette recherche, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-minimal-et-conceptuel/#i_226

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Dans le chapitre « Berlin, capitale des avant-gardes »  : […] Dans La Grande Voie ferrée de 1920-1921 (huile sur toile, 100 cm × 76 cm, coll. Thyssen-Bornemisza, Madrid), Moholy-Nagy effectue un tournant décisif : il abandonne le domaine de la représentation pour transposer en termes picturaux l'idée de construction et de circulation, et donne à voir des portions de toile nue ramenant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_226

MOLINARI GUIDO (1933-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

des Beaux-Arts, puis à l'école des Arts et du design du musée des Beaux-Arts de Montréal, il s'intéresse à l'œuvre de Mondrian et de Malévitch et fait tôt le choix de l'abstraction, favorisant « les phénomènes optiques et les notions de rythme et de permutation ». Ses tableaux sériels aux couleurs vives sont exposés au Museum of Modern Art de New […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guido-molinari/#i_226

MONDRIAN PIET (1872-1944)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 067 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vers l'abstraction »  : […] époque, remplis d'annotations, montrent qu'il réfléchit intensément à la question de l'abstraction (il commençait notamment à élaborer, toujours sous l'influence de la théosophie, ses théories sur l'équilibre cosmique du vertical et de l'horizontal – c'est-à-dire aussi sur l'équilibre du spirituel/masculin et du matériel/féminin). Il entreprend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piet-mondrian/#i_226

MONOCHROME, peinture

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 3 831 mots
  •  • 1 média

plus du camaïeu ou de la grisaille. Le terme désigne ces peintures radicales, sans nuances de tons ou de valeurs, qui ont suscité bien des sarcasmes. La peinture monochrome semble être le degré zéro de l'art pictural, car aucun savoir-faire spécifique n'est requis pour couvrir entièrement une toile ou un panneau d'une couche de couleur unie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monochrome-peinture/#i_226

MORELLET FRANÇOIS (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 866 mots

De l'œuvre de François Morellet, que l'on associe toujours et uniquement à l'art cinétique ou à l'op art, on pourrait dire qu'elle relève d'une abstraction géométrique. Ironie mise à part (un trait marquant de Morellet), cela est déjà beaucoup. Car se pose immédiatement le bien-fondé de cette double appellation à propos d'une production où l'« […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-morellet/#i_226

MORTENSEN RICHARD (1910-1993)

  • Écrit par 
  • Inge Vibecke RAASCHOU-NIELSEN
  •  • 383 mots

Peintre danois, Richard Mortensen est un des pionniers de l'art abstrait au Danemark. Au début des années trente, un intérêt tout particulier pour les œuvres de Kandinsky et de Miró le porte vers le Bauhaus, le constructivisme et le surréalisme. Mais son but est d'unifier les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-mortensen/#i_226

MOSSET OLIVIER (1944-    )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 972 mots

Né à Berne (Suisse) à la fin de la guerre, l’artiste Olivier Mosset incarne sans doute les contradictions des avant-gardes artistiques, telles qu'elles se sont manifestées en Europe et aux États-Unis depuis les années 1960. Ayant vécu et travaillé à Paris de 1965 à 1977, il s'est installé ensuite aux États-Unis, où il joue, non sans un certain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-mosset/#i_226

MOTHERWELL ROBERT (1915-1991)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 069 mots

tend vers l'affinement, l'épuration. Peindre ne consiste pas à ajouter couche sur couche : « L'abstraction, dira-t-il à la journaliste Yvonne Baby, c'est soustraire. Abstraire, c'est soustraire. Donc, si vous regardez par la fenêtre... Vous regardez, vous êtes un peintre abstrait, vous enlevez une partie du toit, et puis vous enlevez une cheminée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-motherwell/#i_226

NEMOURS AURÉLIE (1910-2005)

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  •  • 772 mots

L'art d'Aurélie Nemours fut cependant le résultat d'un long cheminement. La réduction de son langage pictural à l'essentiel de quelques formes issues de la géométrie fut conduite à la manière d'une expérience spirituelle, toute d'exigence. Bien qu'ayant affirmé dans ses engagements les valeurs fondamentales de l'art construit, Aurélie Nemours œuvra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurelie-nemours/#i_226

NEVELSON LOUISE (1900-1988)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 998 mots

Avec Alexandre Calder et David Smith, Louise Nevelson est considérée comme l'une des instigatrices majeures de la sculpture moderne aux États-Unis. Partant des données du cubisme et de celles des ready-made de Marcel Duchamp, très fortement marquée par l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louise-nevelson/#i_226

THE NEW ART - THE NEW LIFE, THE COLLECTED WRITINGS, Piet Mondrian - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 1 220 mots
  •  • 1 média

L'œuvre picturale de Piet Mondrian (1872-1944) est l'une des plus radicales du xxe siècle. L'une des plus résistantes aussi. Son rejet de toute forme de représentation, la réduction de son vocabulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-new-art-the-new-life-the-collected-writings/#i_226

NICHOLSON BEN (1894-1982)

  • Écrit par 
  • Hélène LASSALLE
  •  • 1 120 mots

cubisme synthétique. Sous cette influence, il produisit sa première œuvre abstraite, Chelsea, en 1924. En 1925, il se joignit au groupe « 7 & 5 » auquel il resta attaché, y jouant même le rôle de chef de file jusqu'à sa dissolution en 1936. En 1928, grâce à son ami, le peintre Christopher Wood, il se rendit pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ben-nicholson/#i_226

NOËL GEORGES (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 445 mots

Peintre informel, Georges Noël recourt à une calligraphie abstraite favorisant l'improvisation libre, voire une gestualité proche de l'automatisme. Né à Béziers en 1924, il s'initie aux techniques de la peinture et du travail sur bois auprès de son père. Il conduit des études d'ingénieur et consacre son temps libre à l'apprentissage du dessin et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-noel/#i_226

ORPHISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Marc LE BOT
  •  • 693 mots

Le terme d'orphisme a été proposé par Guillaume Apollinaire, lors de la publication de ses Méditations esthétiques en 1912, pour caractériser certains aspects de la peinture d'avant-garde. À cette date, cinq ans après Les Demoiselles d'Avignon, le cubisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphisme-mouvement-artistique/#i_226

OTEIZA JORGE (1908-2003)

  • Écrit par 
  • Valérie VERGEZ
  •  • 759 mots

Jorge Oteiza Embil (mort le 9 avril 2003 à Saint-Sébastien) commence à sculpter en autodidacte à la fin des années 1920. Ses premières œuvres s'apparentent à celles de Constantin Brancusi et de Jacob Epstein par leur aspect primitif ; cependant, le sculpteur conserve une affection particulière pour les plans et angles droits, ce qui le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-oteiza/#i_226

PAN MARTA (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 121 mots

à Budapest en 1923, Marta Pan arrive à Paris en 1947 après une formation classique à l'École des beaux-arts de Budapest. Elle a la chance de rencontrer Brancusi, Fernand Léger et Le Corbusier et réalise très rapidement ses premières sculptures connues, résolument abstraites : Sculpture 3 (1947). En 1952, elle épouse l'architecte André Wogenscky […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marta-pan/#i_226

PAPE LYGIA (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 918 mots

Dans le chapitre « De l'abstraction géométrique au néo-concrétisme »  : […] L'art abstrait a été introduit en Amérique du Sud par Joaquín Torrès-García, qui revint à Montevideo après avoir côtoyé les avant-gardes européennes, de Mondrian au mouvement Abstraction-Création. Buenos Aires, Rio de Janeiro et São Paulo sont touchées à leur tour ; de grands artistes apparaissent, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lygia-pape/#i_226

PARIS ÉCOLES DE

  • Écrit par 
  • Claire MAINGON
  •  • 2 616 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La seconde école de Paris »  : […] Maurice Estève (1904-2001). Ces artistes ont pratiqué une forme d'art proche de l'abstraction pure dans les années où le régime nazi mettait au ban, sous le nom d'art dégénéré, les tendances modernistes. Ils exprimèrent, durant cette époque troublée, une résistance à l'oppression d'un réalisme de propagande dont la France […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecoles-de-paris/#i_226

PARMENTIER MICHEL (1938-2000)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCADÉ
  •  • 844 mots

Le peintre Michel Parmentier est né à Paris en 1938. Son œuvre reste historiquement liée aux quatre manifestations auxquelles il participa en 1967, en compagnie de Daniel Buren, Olivier Mosset et Niele Toroni. Cette œuvre, qu'il interrompit volontairement en 1968 et qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-parmentier/#i_226

LA PEINTURE EFFICACE. UNE HISTOIRE DE L'ABSTRACTION AUX ÉTATS-UNIS (É. de Chassey)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 1 019 mots

abstrait ; de l'autre, un déficit d'analyses récentes et approfondies – y compris aux États-Unis – concernant l'histoire de l'art abstrait américain. Dans son ouvrage, La Peinture efficace. Une histoire de l'abstraction aux États-Unis (1910-1960) (collection Art et Artistes, Gallimard, Paris, 2001), Éric de Chassey isole ce pan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-peinture-efficace-une-histoire-de-l-abstraction-aux-etats-unis/#i_226

PIAUBERT JEAN (1900-2002)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 647 mots

Après sa démobilisation en 1940, il peint à nouveau, abandonnant l'espace traditionnel et le sujet qui devient pour lui signe ou symbole. Ses premières œuvres non figuratives, dérivées de la géométrie sensible de Magnelli, sont présentées en 1946 à la galerie Creuze. Jean Piaubert trouve alors sa place parmi les peintres abstraits, et participe à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-piaubert/#i_226

PICABIA FRANCIS (1879-1953)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 4 881 mots

Dans le chapitre « La peinture de l'âme »  : […] s'arroger un domaine de compétence sur lequel la photographie ne pourrait empiéter. L'art que Picabia investira de cette mission sera un art abstrait, non figuratif, dont il est par là même l'un des premiers inventeurs dans les années qui précèdent la Première Guerre mondiale. Dans ce laps de temps, il passe rapidement d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-picabia/#i_226

POLIAKOFF SERGE (1900-1969)

  • Écrit par 
  • Michèle GRANDIN
  •  • 143 mots

Originaire de Russie, le peintre Serge Poliakoff quitte son pays en 1918 et voyage en Europe avant de s'établir à Paris en 1923. Il joue de la guitare pour assurer sa subsistance et fait de la peinture figurative à la Grande Chaumière. En 1937, il se convertit à la peinture abstraite sous l'influence de Robert et de Sonia Delaunay, de Wassili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-poliakoff/#i_226

POSTMODERNISME

  • Écrit par 
  • Carla CANULLO, 
  • Romain JOBEZ, 
  • Erik VERHAGEN
  •  • 5 158 mots

Dans le chapitre « La question de l'authenticité »  : […] C'est l'abstraction et plus précisément sa déclinaison américaine qui répondrait, aux dires de Greenberg, à cet objectif. Or pour que celui-ci soit satisfaisant l'œuvre d'art doit s'appuyer sur un discours autotélique et afficher une résistance à toutes formes de « distractions », d'emprunts et de citations qui la détournerait de son essence. Elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/postmodernisme/#i_226

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'influence du purisme »  : […] ). La tension exemplaire du purisme vers un art raisonné, excluant l'anecdote et la sentimentalité, rapproche cette tendance de l'art abstrait géométrique qui se répand à cette époque dans toute l'Europe. On en retrouve l'esprit jusque dans le Manifeste de l'art concret, rédigé par Theo Van Doesburg en 1929, dont certains termes, à propos du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-mouvement-artistique/#i_226

RAYONNISME

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 294 mots

Mouvement qui fut fondé vers 1910 par Mikhaïl Larionov et Natalia Gontcharova, dont les recherches « primitivistes » s'enlisaient. Prônant un retour à l'Orient, il est en fait assez proche, dans ses idées, mais non dans ses réalisations, de la notion, théorisée par Boccioni, d'intersection fictive des plans dans l'espace. Le rayonnisme qui est l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnisme/#i_226

REINHARDT AD (1913-1966)

  • Écrit par 
  • Élisabeth LEBOVICI
  •  • 353 mots

Les œuvres et les écrits du peintre Ad Reinhardt témoignent d'une démarche rigoureuse et courageuse, visant à éliminer de la peinture toute anecdote figurative ou même abstraite. « Il n'y a rien à voir, que la peinture », déclarait Reinhardt à propos de son travail, où la réduction du nombre des couleurs et des rapports de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ad-reinhardt/#i_226

ROTHKO MARK (1903-1970)

  • Écrit par 
  • Éric de CHASSEY
  •  • 2 614 mots

Dans le chapitre « Une figuration expressionniste »  : […] À partir de 1944, notamment par émulation avec les tendances les plus abstraites du surréalisme, un triple mouvement se produit : les caractères anthropomorphes s'amenuisent puis disparaissent ; le fond se structure par superposition de deux ou trois bandes horizontales ; l'ensemble prend un caractère aquatique, comme si le monde représenté avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-rothko/#i_226

SANDBACK FRED (1943-2003)

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 790 mots

de 1962 à 1966, puis à la Yale School of Art and Architecture, de 1966 à 1969. Déjà au fait de l'art de ses prédécesseurs immédiats dans le domaine de la sculpture abstraite – Robert Morris, Carl Andre, Dan Flavin, Donald Judd ou Sol LeWitt –, il s'engage dès 1966 dans la voie qui sera la sienne, en dessinant au trait des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-sandback/#i_226

SCULPTURE CONTEMPORAINE

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 8 071 mots

Dans le chapitre « La statuaire retrouvée »  : […] valeur anthropomorphique d’une forme dressée dans l’espace invite à forger la notion de « statuaire abstraite » pour évoquer, dans la lignée de Barnett Newman, les recherches d’un Alain Kirili. Ce dernier invente depuis le début des années 1970 une statuaire orientée vers l’exploration physique de la matérialité, de la « chair » de la sculpture, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-contemporaine/#i_226

SEUPHOR MICHEL (1901-1999)

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 956 mots

éternel, écrit en 1926, décors de Mondrian, ne sera représenté qu'en 1974), en organisant des expositions. Il joue un grand rôle dans la défense de l'art abstrait et crée avec le peintre uruguayen Torres-Garcia Cercle et Carré, groupe où se retrouvent Mondrian, Kandinsky, Russolo, Vantongerloo, Arp, mais aussi de nouveaux venus comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-seuphor/#i_226

SINGIER GUSTAVE (1909-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre ENCREVÉ
  •  • 749 mots

La mort de Gustave Singier, le 5 mai 1984, est venue rappeler la vitalité et l'éclat qu'ont eus, de la Libération aux années 1960, les diverses tendances de la peinture abstraite s'épanouissant à Paris. Occultées aujourd'hui, non seulement par les divers néo-réalismes, néo-dadaïsmes, ou néo-fauvismes qui leur ont succédé tour à tour en position « d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-singier/#i_226

SOULAGES (exposition)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 056 mots

Les œuvres qui introduisent la manifestation sont des peintures de 1946 et le négatif d'une affiche réalisée par Soulages lors d'une exposition collective d'art abstrait organisée à Stuttgart, en novembre 1948. Placardée à des centaines d'exemplaires, elle fut pour beaucoup dans la reconnaissance internationale de l'artiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soulages/#i_226

SOULAGES PIERRE (1919-    )

  • Écrit par 
  • Pierre ENCREVÉ
  •  • 1 508 mots

Surgie dans l'après-guerre, radicalement abstraite mais éloignée de l'art géométrique, reçue favorablement aux États-Unis, la peinture de Pierre Soulages a pu être un temps rapprochée de l'action painting, quand on ne la rangeait pas du côté d'un art gestuel à la française. Mais, travaillant hors de tout groupe, n'obéissant qu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-soulages/#i_226

STAËL NICOLAS DE (1914-1955)

  • Écrit par 
  • Anne MALHERBE
  •  • 1 731 mots

Nicolas de Staël est considéré comme l'un des maîtres de l'art abstrait en France après la Seconde Guerre mondiale. Ses origines russes et sa mort précoce ont entretenu autour de lui la légende de l'artiste maudit. En réalité, sa peinture, d'apparence abstraite mais toujours fondée sur la perception du monde réel – peinture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-de-stael/#i_226

STAẒEWSKI HENRYK (1894-1988)

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 640 mots

expressionnistes polonais. De sa rencontre avec M. Szczuka et W. Strzeminski naquit le premier groupe constructiviste Blok fondé en 1924. Cette date marqua le début du vif intérêt de Stażewski pour l'art abstrait. Il formula alors les principes théoriques de la peinture géométrique, abstraite, auxquels il resta fidèle jusqu'à la fin de ses jours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henryk-stazewski/#i_226

STEINERT OTTO (1915-1978)

  • Écrit par 
  • Axelle FARIAT
  • , Universalis
  •  • 428 mots

le groupe fotoform avec Toni Schneiders, Peter Keetman et Ludwig Windstoßer. Il en devient rapidement le chef de file. Ils créent des images abstraites, souvent en prenant en gros plan des motifs de la nature ou en manipulant des négatifs et des épreuves. Fotoform présente ses travaux avant-gardistes à l'exposition Photokina de Cologne en 1950 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-steinert/#i_226

STELLA FRANK (1936-    )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 1 708 mots

Peintre contemporain américain, Frank Stella s'est orienté à ses débuts vers une abstraction géométrique qui tend à supprimer toute trace de facture picturale ou d'intervention de la main du peintre, et toute suggestion d'un rapport sensible existant entre l'artiste et son tableau. Cette œuvre radicale amorcée en 1958 correspond à la période la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-stella/#i_226

STIJL DE

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 857 mots

Dans le chapitre « La peinture »  : […] il ne put jamais parvenir à l'intégration de tous les éléments de ses tableaux. Aussi abstraites qu'aient pu être certaines de ses toiles (et sous l'influence directe de Mondrian il ira presque, de 1916 à 1918, jusqu'à l'abstraction totale), il en est toujours resté à une conception illusionniste de l'espace, le fond blanc de ses tableaux se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-stijl/#i_226

SUPPORTS / SURFACES

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 2 479 mots

Une des dernières avant-gardes abstraites en France – si l'on considère que le temps des regroupements militants d'artistes, autour d'un corps de doctrine et d'une stratégie de conquête, est désormais révolu – s'est dotée d'un nom qui évoque plutôt, à l’oreille inaccoutumée, la rénovation dans le B.T.P. : Supports/Surfaces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supports-surfaces/#i_226

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 716 mots
  •  • 4 médias

la condamnation sociale. Dans les années trente, la peinture suprématiste connaîtra un regain d'intérêt en Occident ; la théorie de la peinture pure – reine Malerei – entraîna dans son sillon toute une génération d'artistes, groupés autour des périodiques Circle, Cercle et Carré et Abstraction-Création. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme/#i_226

TACHISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 158 mots
  •  • 1 média

Bien que le terme de tachisme ne s'emploie pas encore couramment avec une valeur générale, il peut désigner l'ensemble des techniques artistiques qui utilisent des taches. En fait, ces techniques se divisent en deux catégories, correspondant aux deux acceptions principales du mot tache. Dans le premier cas, tache signifie à peu près touche : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tachisme/#i_226

TAPISSERIE

  • Écrit par 
  • Pascal-François BERTRAND
  •  • 7 992 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le xxe siècle : « renouveau » et « rupture » »  : […] glorifiant la nature et l'homme (Chant du monde, musée de la Tapisserie et de Jean Lurçat, Angers). Parallèlement, l'art abstrait se nouait à la tapisserie grâce aux jeux des rythmes et des couleurs des compositions de Prassinos, Wogensky, Dewasne. Les grands artistes du siècle fournirent également des maquettes : Matisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tapisserie/#i_226

TECHNIQUE ET ART

  • Écrit par 
  • Marc LE BOT
  •  • 5 565 mots

Dans le chapitre « Abstraction, fonction, production »  : […] ce but, de constituer un nouveau code iconique, un code non représentatif, inobjectif, «  abstrait ». Ce qui signifie deux choses : négativement, l'avant-garde accomplit la déconstruction critique de l'illusionnisme représentatif ; positivement, elle produit en effet des abstractions. Elle produit, elle porte à l'évidence dans ses œuvres « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technique-et-art/#i_226

TOBEY MARK (1890-1976)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 104 mots

Angleterre puis à Seattle où il s'installera de nouveau en 1938 pour une longue période, son œuvre s'orientera vers cet évident besoin d'une expression intérieure, dialogue entre le visible et l'invisible, qui le conduit au langage abstrait, sans qu'il suive pour autant un itinéraire rigide ; au contraire sa démarche qui reste indifférente aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mark-tobey/#i_226

TORRES GARCÍA JOAQUIN (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 049 mots

Paris, en 1925. Dans la capitale des arts, où il demeurera jusqu'en 1934, il est partie prenante de l'aventure tumultueuse des avant-gardes européennes. Contemporain de Piet Mondrian, il s'écarte un peu de la figuration pour se tourner vers l'art abstrait. Dès son arrivée, il expose au Salon d'automne. Cinq ans plus tard, il fonde avec Michel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joaquin-torres-garcia/#i_226

TURCATO GIULIO (1912-1995)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 703 mots

aux côtés des communistes. Marqué par cette expérience humaine et idéologique, Turcato veut concilier, dans les années 1940, l'avant-garde picturale abstraite et l'engagement politique de son art, cherchant de nouvelles voies plastiques qui lui permettent d'exprimer ses idées sans trahir son projet pictural. En 1947, il signe le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-turcato/#i_226

TWOMBLY CY (1928-2011)

  • Écrit par 
  • Lucile ENCREVÉ
  •  • 1 409 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Après l'expressionnisme abstrait »  : […] des fonds noirs ou blancs sont parcourus de traces, partiellement effacées – des gribouillis où dessin et peinture se rejoignent. Dans ces œuvres abstraites, qui disent les doutes d'une peinture venant après l'expressionnisme abstrait (après Jackson Pollock, surtout), la provocation n'est pas exclue – il laisse ainsi transparaître le mot Fuck […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cy-twombly/#i_226

VAN VELDE BRAM (1895-1981)

  • Écrit par 
  • Maxime PRODROMIDÈS
  •  • 1 052 mots

Le 19 octobre 1895 naissait à Zoeterwoude (Pays-Bas), le plus fragile et le plus secret des peintres non figuratifs, celui dont l'éthique de vie, l'esthétique indomptable, marqua de son empreinte la seconde génération des abstraits après 1945 (De Kooning, Alechinsky, Messagier). Le chemin fut pourtant long jusqu'à cette consécration. Bram Van Velde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bram-van-velde/#i_226

VASARELY VICTOR (1908-1997)

  • Écrit par 
  • Christophe DOMINO
  •  • 602 mots

Après un premier moment figuratif, Vasarely met au point, dès 1947, un vocabulaire abstrait, un « alphabet plastique », dit-il, à partir duquel il peut générer ses « prototypes-départ ». Chaque création est le fait d'une programmation à partir des formes de base, portée à son échelle de réalisation par des techniques propres – jusqu'à avoir des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-vasarely/#i_226

VOSS JAN (1936-    )

  • Écrit par 
  • Alain JOUFFROY
  •  • 889 mots

Peintre né en 1936 à Hambourg, étudiant à l'École des beaux-arts de Munich de 1955 à 1960, Jan Voss vit et travaille à Paris depuis 1960. Il occupe en France une place à part, et la première rétrospective de son œuvre, au musée d'Art moderne de la Ville de Paris (À portée de vue, 1978), a permis de mesurer la liberté, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-voss/#i_226

ZACK LÉON (1892-1980)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 476 mots

Pendant quelque temps, il opte pour une non-figuration à tendance géométrique, mais il choisit ensuite une gestualité lyrique qu'il ne quittera plus, le tableau étant pour Léon Zack « un système organique et vivant qui traduit le conflit du formel et de l'informel, de la forme et de l'antiforme ». La dominante de ce système organique est la tache […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-zack/#i_226

Voir aussi

Pour citer l’article

Denys RIOUT, « ABSTRAIT ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-abstrait/