HOMOSEXUALITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Antiquité grecque et romaine

Pour comprendre les pratiques homosexuelles dans l'Antiquité, l'une des portes d'entrée les plus passionnantes reste l'ouvrage classique de l'historien Kenneth J. Dover, Homosexualité grecque. Au-delà de ses mérites et de l'érudition de son auteur, ce livre a la particularité d'être un exercice utile de démystification d'une période longtemps considérée comme un « âge d'or » de l'homosexualité. Certes, Dover et de nombreux autres auteurs après lui, notamment Claude Mossé et Paul Veyne, mettent bien en lumière l'existence de rapports sexuels fréquents entre individus de sexe masculin dans l'Antiquité. Et lorsqu'on voit sur un vase un jeune homme donner un lièvre à un garçon, c'est bien d'un cadeau d'amour qu'il s'agit ; ou quand un garçon caresse le menton d'un autre, c'est bien d'une proposition dont il est question. Toute une littérature évoque d'ailleurs l'amour des garçons, depuis Platon (Le Banquet, Phèdre), jusqu'à Plutarque (Dialogue de l'amour). Mais Dover montre très bien qu'il y a une grande différence entre le rapport sexuel avec une personne de son sexe et la situation qui consiste à « aimer » le même sexe. Dans la société grecque classique, les rapports charnels entre individus de sexe masculin étaient très codifiés et très hiérarchisés. Il y avait surtout la distinction, dans l'éthique grecque, entre le rôle actif et valorisé de l'éraste, qui prenait l'initiative de la conquête amoureuse, et le rôle passif de l'éromène, le partenaire le plus jeune, objet du désir. Pour les adolescents, la passivité était tout simplement une étape normale de leur préparation à la vie d'homme. Pour autant, il serait réducteur de soutenir que ces pratiques se justifiaient uniquement par leur usage initiatique, en tant que rites de passage dans la société des adultes. Une multitude de textes et de représentations iconographiques indiquent que dans la Grèce classique et, plus tard, dans le monde hellénisé, ces pratiques sont d'une fréquence, d'une banalité et d'une visibilité telles qu'elles ne cadrent absolument plus avec une explication rituelle. Elles disent plus simplement le statut socialement privilégié des rapports sexuels masculins dans cette civilisation d'avant le péché.

Ces relations prendront une forme encore différente dans le monde romain : des garçons libres de Grèce initiés par leurs aînés, compagnons de jeunesse ou d'armes célébrés et recherchés pour leur beauté parce qu'ils offrent un idéal de perfection au monde masculin de la cité, on passe au modèle de la puissance absolue du maître romain sur sa maison : femmes, enfants et esclaves. Toutefois, l'hellénisation de la société romaine transparaît clairement dans l'exemple célèbre de la relation d'amour entre l'empereur Hadrien et Antinoüs, l'éphèbe grec (relation magnifiée dans l'Histoire auguste au IVe siècle, dont Marguerite Yourcenar s'inspirera pour Les Mémoires d'Hadrien)

Dans tous les cas, en Grèce comme à Rome, l'homme qui désire un autre homme ne fait pas, selon Dover, une expérience assimilable à ce que nous appelons aujourd'hui « homosexualité ». L'alternative qui voudrait qu'une personne soit hétérosexuelle ou homosexuelle n'est pas alors concevable. S'il y eut probablement, comme partout ailleurs, des cas d'attachement sexuel plus intense entre certains « porteurs de barbes », ceux-ci restèrent secrets car ils n'étaient nullement encouragés par la société. Dans la vie publique, les hommes libres, qui constituaient le petit nombre des citoyens de plein droit, se devaient de rester virils et « actifs », qu'ils fussent en relation avec des esclaves, de jeunes adolescents ou des femmes. Jamais, de toute manière, ils n'excluaient les rapports avec les femmes. Les actes sexuels avec des partenaires de même sexe n'avaient donc pas une valeur exclusive et encore moins « identitaire ». C'est pourquoi on peut affirmer en ce sens que « l'homosexuel » n'existe pas dans l'Antiquité.

Comme le souligne également l'historien Paul Veyne, ce que nous savons de l'Antiquité classique témoigne non pas d'une homosexualité opposée à l'hétérosexualité, mais de « comportements » homosexuels liés à certains âges de la vie ou à certaines circonstances qui n'excluaient pa [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  HOMOSEXUALITÉ  » est également traité dans :

ADOPTION

  • Écrit par 
  • Pierre MURAT
  •  • 8 874 mots

Dans le chapitre « L'aptitude à adopter »  : […] L'aptitude à adopter pose des problèmes de plusieurs natures : traditionnellement, les législations définissaient des conditions générales pour pouvoir adopter, mais elles sont aujourd'hui plus exigeantes et vérifient généralement l'aptitude concrète des candidats à recueillir et à éduquer un enfant. Selon le droit français en vigueur, l'adoption peut être prononcée au profit de deux époux mariés […] Lire la suite

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 953 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les années Obama : l’improbable consensus ? »  : […] L’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis en 2008 a joué un rôle symbolique fort pour les Noirs américains. Elle a accompagné les changements des mentalités qui l’ont porté au pouvoir, sans toutefois parvenir à résoudre les problèmes liés à la pauvreté et au racisme ; les crimes anti-Noirs se multiplient après 2012 et provoquent la création du mouvement Black Lives Matter (« Les v […] Lire la suite

BROOKS PHILIP (1953-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 151 mots

Réalisateur et producteur de cinéma. Travaillant en France, il rappelle à la mémoire dans Une journée portée disparue , diffusée sur Arte en 1991, la manifestation d'Algériens à Paris, le 17 octobre 1961. En 1996, il crée sa société de production : Dominant 7. Le choix des sujets abordés témoigne de son engagement politique, de son attrait pour l'Afrique et de son attachement à la communauté ho […] Lire la suite

BUTLER JUDITH (1955- )

  • Écrit par 
  • Françoise COLLIN
  •  • 1 094 mots

Dans le chapitre « Une dialectique des sexualités »  : […] C'est à la lumière de la problématique des (homo)sexualités que se radicalise le questionnement de Judith Butler, jetant le « trouble » dans la définition du genre, trouble qui signale son instabilité à partir du moment où la normativité du désir ne lui sert plus de caution ou de repère. Pour l'auteur, le « corps est lui-même une construction » que détermine de manière duelle l'ordre hétérosexuel […] Lire la suite

CASTRATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 696 mots

Bien que la hantise de la castration ait laissé son empreinte sur la Traumdeutung ( L'Interprétation des rêves ), la notion n'en a été dégagée par Freud qu'à une époque tardive, dans le contexte initial de l'homosexualité et de la phobie infantile. S'agit-il d'abord du garçon, c'est de la sexualité de la mère qu'émane la question qui se pose à lui dans sa troisième année : particulièrement intére […] Lire la suite

COHEN STEVEN (1962- )

  • Écrit par 
  • Lise OTT
  •  • 1 155 mots

Sud-Africain d’origine juive, Steven Cohen s’est distingué, à partir de la fin des années 1980, en tant qu’artiste, par l’inventivité de ses propositions dans les domaines de la danse, de la chorégraphie, des arts visuels et dans l’art de la performance. Ses productions, présentées dans des musées ou des galeries, des festivals internationaux, mais aussi dans des espaces publics, avec ou sans au […] Lire la suite

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 094 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Limites de la démocratisation et voies de la contestation »  : […] À partir de 1992, le gouvernement opère un changement radical d'attitude à l'égard des mouvements islamistes. Le recours à la violence par les factions radicales se fait plus intense : en réponse à la mort d'un de leurs leaders due aux forces de police, en 1989, la Jama'a islamiya assassine dans les premiers jours de la crise du Golfe le président de l'Assemblée du peuple, Rifaat al-Mahjoub. En j […] Lire la suite

STONEWALL ÉMEUTE DE (27 juin 1969)

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 206 mots

La nuit du 27 juin 1969 marque symboliquement pour les États-Unis et l'Europe occidentale la naissance des mouvements de revendication homosexuels contemporains. À l'époque, la législation puritaine interdit le travestissement et la danse entre hommes. Situé dans Christopher Street, à New York, le Stonewall Inn est un des seuls bars à clientèle homosexuelle de la ville, toléré par la police contr […] Lire la suite

ÉROS

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 471 mots
  •  • 1 média

Divinité grecque qui porte le nom d'une fonction psychologique : Éros signifie le désir amoureux . Il tient une place importante dans la pensée religieuse, dans la vie sociale comme dans l'art et la littérature des Grecs. Dans les cosmogonies orphiques qui racontent l'émergence du monde, Éros est une puissance primordiale qui n'a ni père ni mère. Dans la cosmogonie d'inspiration orphique qu'Aristo […] Lire la suite

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 798 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'épidémie érotique des années 1970 »  : […] Alors que le rassemblement de Woodstock (1969) a officialisé l'ère «  Peace and Love  » et entériné une prémondialisation de la culture, les artistes de tous horizons déclarent la grande offensive du sexe à l'écran. Après avoir fait scandale avec Les Amants (1958), Louis Malle égratigne, dès 1971, le tabou de l'inceste ( Le Souffle au cœur ). Le Noir américain Melvin Van Peebles met à mal les id […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

14-6 juillet 2021 Union européenne – Hongrie – Pologne. Ouverture de procédures d'infraction à l'encontre de la Hongrie et de la Pologne.

Sont visées la loi hongroise interdisant la représentation ou la promotion, auprès des mineurs, de la sexualité, de l’homosexualité et du changement de sexe, votée en juin, ainsi que les résolutions contre l’idéologie LGBT et les chartes des droits des familles adoptées depuis 2019 par certaines collectivités locales polonaises. Budapest et Varsovie ont deux mois pour répondre à cette mise en demeure. […] Lire la suite

15-24 juin 2021 Hongrie. Adoption d'une loi controversée assimilant homosexualité et pédophilie.

Le 15, le Parlement adopte un projet de loi qui interdit « la mise à disposition aux enfants de moins de dix-huit ans des contenus qui montrent ou encouragent la sexualité en elle-même, le changement de genre ou l’homosexualité ». Cette mesure, qui s’applique aux médias, à l’édition et à la publicité, a été introduite par des élus du FiDeSz, au pouvoir, dans un texte destiné à lutter contre la pédophilie. […] Lire la suite

20 mars 2021 Turquie. Retrait de la convention d'Istanbul.

La présidence estime que cette convention « a été détournée par un groupe de personnes qui tentent de normaliser l’homosexualité, ce qui est incompatible avec les valeurs sociales et familiales de la Turquie ». Des milliers de femmes manifestent dans les grandes villes du pays contre cette décision. Trois cents femmes au moins ont été tuées par des hommes de leur entourage dans le pays en 2020 et plus d’une centaine d’autres sont mortes « dans des circonstances mal éclaircies », selon l’organisation turque Halte aux féminicides. […] Lire la suite

15 juin 2020 États-Unis. Jugement de la Cour suprême sur les discriminations sexuelles

Saisi du cas d’un licenciement justifié par l’homosexualité du salarié, la Cour suprême juge, par 6 voix contre 3, que le Civil Rights Act de juillet 1964, qui interdit les discriminations fondées notamment sur le sexe, protège également les minorités sexuelles.  […] Lire la suite

3 avril - 5 mai 2019 Brunei. Entrée en vigueur de la charia.

Le 5 mai, Hassanal Bolkiah annonce, sous la pression de la communauté internationale, que le moratoire sur la peine de mort observé dans l’émirat depuis 1957 continuera à s’appliquer aux lapidations à mort prévues par la charia pour homosexualité ou adultère. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Frédéric MARTEL, « HOMOSEXUALITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/homosexualite/