FRAGMENT, littérature et musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Paul Valéry

Paul Valéry
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Walt Whitman

Walt Whitman
Crédits : Hulton Getty

photographie


Avant d'être une question d'ordre littéraire ou artistique, le fragment doit être reconnu comme fait ou comme fait de connaissance. D'un fragment d'os ou de dent on peut déduire toute une anatomie, d'un fragment de papyrus une civilisation. Des restes fragmentaires d'animaux disparus, Georges Cuvier a conclu à des organisations, des systèmes. À partir de la pierre de Rosette, Champollion a établi le double caractère idéogrammatique et phonétique de l'écriture hiéroglyphique. L'épigraphie, l'archéologie, comme la paléontologie, indiquent que le monde ne nous est connu qu'au prix d'un incessant travail de décryptage de ces fragments qui sont considérés comme porteurs d'un secret. La question du fragment est par nature celle de l'énigme. Chez Poe comme chez Jules Verne, c'est souvent le fragment de papier dont s'empare le héros qui amorce l'enquête, suscite la narration. C'est parce que le réel est fragmenté qu'il incite à l'herméneutique.

Le récit de l'histoire humaine n'est sans doute qu'un montage de fragments, dont justement on a voulu interrompre l'interruption, dont on a voulu effacer les limites. Chaque document est un fragment d'une réalité qui, jointoyé tant bien que mal à d'autres, fonde un savoir qui pourtant reste parcellaire, et que viendront nourrir à leur tour d'autres fragments. Mais on oublie que quelque chose, dans le fragment, ne se laisse pas réduire, qui a toujours partie liée avec un désastre ou avec la mort. Le concept du fragment c'est aussi ce « calme bloc ici-bas chu d'un désastre obscur » dont parle Mallarmé dans le Tombeau d'Edgar Poe. Tout fragment demeure une stèle ou une tombe. Il borne la vie humaine de ce qui fait sa loi désastreuse, mais aussi sa révélation. En ce sens, il est la figure de l'événement pur, de l'accident, de ce qui survient d'abord dans l'ordre de la nature ou du destin. Il est coupant en tant qu'il figure l'interruption, un ordre brisé, la défection d'une cohérence dont il garde pourtant la mé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, écrivain
  • : musicien, philosophe, fondateur du département de musique de l'université de Paris-VIII

Classification


Autres références

«  FRAGMENT, littérature et musique  » est également traité dans :

ATHENÄUM, revue littéraire

  • Écrit par 
  • Pierre GRAPPIN
  •  • 769 mots

La singularité de la revue Athenäum , qui a paru de 1798 à 1800, est d'avoir été constituée expressément pour servir d'organe à une école littéraire en cours de formation, celle des romantiques allemands du groupe d'Iéna. C'est là, autour des frères August et Friedrich von Schlegel, que se trouvèrent réunis, dans les années où la revue parut, le poète Tieck et, venu de la Thu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenaum-revue-litteraire/#i_85348

AURORE, Friedrich Nietzsche - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 1 137 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La conscience submergée »  : […] Aurore est divisé en cinq livres et, au total, en 575 paragraphes, fragments ou aphorismes de longueur variable, qui composent une symptomatologie de l'existence humaine et entreprennent une archéologie de la culture contemporaine. Dans son Avant-propos de 1886, Nietzsche définit ainsi son projet : « Je descendis en profondeur, je taraudai la base, je commençai à examiner et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurore/#i_85348

BENJAMIN WALTER (1892-1940)

  • Écrit par 
  • Philippe IVERNEL
  •  • 2 750 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À rebours du progressisme. Les subversions de la dialectique »  : […] De 1927 à 1929, Benjamin mène un travail acharné à la Bibliothèque nationale sur Paris capitale du XIX e  siècle , une archéologie de la modernité qui fournit le point de fuite de ses écrits de la dernière période. Benjamin amorce ce qu'il appelle une révolution copernicienne de l'histoire : il s'agit de fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-benjamin/#i_85348

BOBIN CHRISTIAN (1951- )

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 1 074 mots

Christian Bobin est un écrivain et poète aussi singulier que lumineux. Traduite en plus de quarante langues, son œuvre, qui compte une soixantaine de livres et qui a reçu le prix de l'Académie française en 2016, excède toutes les conventions. Elle se situe aux lisières du récit et du fragment, de la lettre et du poème, de l'essai autobiographique et de la légende biographique. Contre le désenchan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-bobin/#i_85348

CANZONIERE, Pétrarque - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 900 mots
  •  • 1 média

Un des manuscrits qui contient le Canzoniere de Pétrarque (1304-1374) porte le titre en latin de Rerum vulgarium fragmenta (« fragments en langue vulgaire »). Non que ces 366 sonnets, chansons, sextines et ballades présentent le moindre signe d'inachèvement : Pétrarque désignait par là une œuvre faite de pièces diverses, à la différence de formes long […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canzoniere/#i_85348

CHOSES VUES, Victor Hugo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un recueil disparate »  : […] Si Choses vues a connu dès sa parution un grand succès, le texte établi était loin d'être définitif. Il n'a cessé durant un siècle de s'enrichir de fragments demeurés inédits qui, très disparates, rendaient toujours plus délicate la mise au point d'une édition logique et ordonnée. Certains éditeurs ont donc tenté de donner une unité à ce qui n'en avait guère, en classant les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/choses-vues/#i_85348

LA GÉNÉRATION ROMANTIQUE (C. Rosen)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 726 mots

La traduction française du livre de Charles Rosen, The Romantic Generation , initialement paru aux États-Unis en 1995, marque sans conteste une date dans l'historiographie de la musique du xix e  siècle. Suite naturelle du Style classique (1978), où l'auteur s'était concentré sur les figures de Haydn, M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-generation-romantique/#i_85348

JOURNAL INTIME

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 2 330 mots

Dans le chapitre « Un lieu d'expérimentation »  : […] Le journal intime, par les libertés qu'il permet, est un des lieux où se sont forgées de nouvelles approches du monde et de soi. Recueil d'esquisses, d'idées erratiques ou de formules vagabondes, il devient alors l'atelier où se formule le work in progress. Avec lui, c'est davantage l'énonciation que l'énoncé qui se trouve mise en lumière. Sa pratique est celle du discontinu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/journal-intime/#i_85348

MAXIMES, François de La Rochefoucauld - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 029 mots

Dans le chapitre « La maxime, ou l'espace du désenchantement »  : […] Pessimistes assurément, comptables mélancoliques de la perte des idéaux aristocratiques, ces textes « en petits morceaux » témoignent de la crise aiguë que connaît le « moi » héroïque de la première partie du xvii e  siècle, dès lors que « le nom de la vertu sert à l'intérêt aussi utilement que les vices » (maxime 187). Les maximes ont ceci de pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximes/#i_85348

MAXIMES, PENSÉES, CARACTÈRES ET ANECDOTES, Chamfort - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 927 mots

Dans le chapitre « Un pessimisme radical »  : […] Tout au long de son recueil, Chamfort accumule les traits et les pointes satiriques. Il se présente comme un écrivain en rupture, qui refuse d'être l'amuseur déconsidéré d'un public et d'une société qu'il méprise. Il se veut juge, comme Jean-Jacques Rousseau. Classés selon leurs thèmes, il est impossible de distinguer les maximes, les pensées, les caractères et les anecdotes. Chez Chamfort, on tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximes-pensees-caracteres-et-anecdotes/#i_85348

MON CŒUR MIS À NU, Charles Baudelaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Journal intime ou notes de travail ?  »  : […] Mon Cœur mis à nu se compose de quarante-huit feuillets, où se succèdent, sans logique ni contrainte, des fragments de formes diverses : « Je peux commencer Mon Cœur mis à nu n'importe où, n'importe comment, et le continuer au jour le jour, suivant l'inspiration du jour et la circonstance, pourvu que l'inspiration soit vive. » Si Baudelaire adopte le st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mon-coeur-mis-a-nu/#i_85348

MORALISTES

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 2 456 mots

Dans le chapitre « Questions de définition »  : […] À l'exception de Montaigne, dont il faudra reparler, cette famille des « moralistes français » écrit donc la langue classique et pratique dans tous les cas la forme brève : pensées, maximes, caractères, « réflexions ou remarques ». Mais, à ne retenir même que trois auteurs, qu'ont-ils réellement en commun – sinon la qualité exceptionnelle d'un style ? Pascal a voulu livrer une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moralistes/#i_85348

NOVALIS (1772-1801)

  • Écrit par 
  • Catherine KOENIG
  •  • 2 604 mots

Dans le chapitre « Du fragment au roman »  : […] Du roman aux fragments, diront les esprits chagrins, qui voudront voir dans l'œuvre de Novalis la marque de l'inachevé, de l'ébauche. Mais si l'on s'en tient à l'ordre chronologique, les aphorismes sont la trame de ces trois années de création poétique, une trame constamment parallèle aux Hymnes ( Geistliche Lieder ) et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/novalis/#i_85348

PENSÉES, Blaise Pascal - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 998 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ambivalence du texte »  : […] Il faut d'abord savoir que ces pièces détachées – de quelques mots à des discours longs et parfaitement élaborés comme « La Différence entre l'esprit de géométrie et l'esprit de finesse », « L'Imagination », « Le Divertissement » ou bien « La Disproportion de l'homme » – nous sont restées sur des papiers de taille diverse qui, selon les proches de Pascal, auraient dû être ensuite repris à l'intéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pensees/#i_85348

PROUST EST UNE FICTION (F. Bon) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 993 mots

Tandis que se multiplient les commémorations du centenaire de la parution de Du côté de chez Swa n n , François Bon publie un livre au titre délicieusement ambigu, Proust est une fiction (Seuil, 2013). D’une façon lointainement oulipienne, l’ouvrage se présente sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proust-est-une-fiction/#i_85348

ROLAND BARTHES PAR ROLAND BARTHES, Roland Barthes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 027 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une composition fragmentaire »  : […] Pour restituer cette succession rapide d'idées, de souvenirs ou de flashs, il est évident qu'une dissertation bâtie dans l'idée de donner un sens final à ce qui est dit n'était pas appropriée. Barthes a donc recours à un procédé qu'il affectionne : celui du fragment. « Par rapport au nappé du discours construit, dit-il, le fragment est un trouble-fête, un discontinu qui installe une pulvérisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-barthes-par-roland-barthes/#i_85348

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Diffusion des idées romantiques »  : […] Les idées romantiques énoncées de façon si vigoureuse et parfois déconcertante dans le cercle de Schlegel ne sont pas un phénomène isolé, et ne restèrent pas ignorées. On voit d'une part l'Angleterre, parallèlement au groupe allemand, élaborer avec Wordsworth et Coleridge une pensée romantique exposée, du moins sommairement, dans l'introduction des Lyrical Ballads (2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_85348

SENS UNIQUE, Walter Benjamin - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 716 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fragments autobiographiques »  : […] L'ouvrage éblouissant, qui porte le titre de Sens unique , est en fait composite : il comporte un livre de 1928, auquel il doit son titre ( Einbahnstrasse ), et deux recueils de textes parus dans des revues et réunis à titre posthume ( Enfance berlinoise , 1933-1935 et Paysages urbains , 1927-1930) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sens-unique/#i_85348

TABLEAU DE PARIS, Louis Sébastien Mercier - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel DELON
  •  • 1 157 mots

Dans le chapitre « Une esthétique du pêle-mêle »  : […] La Préface précise l'ambition de ce qui ne s'appelle pas encore un reportage. Il s'agit de rendre sensible Paris dans la diversité, et non d'en dresser un inventaire ou un catalogue. Alors que les guides publiés pour les visiteurs ne connaissent que le décor de pierre et de prestige, Mercier déborde doublement ce cadre traditionnel du tableau d'une ville : dans l'espace et dans le temps. Spatialem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tableau-de-paris/#i_85348

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel OSTER, Daniel CHARLES, « FRAGMENT, littérature et musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fragment-litterature-et-musique/