ROSEN CHARLES (1927-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le pianiste américain Charles Rosen demeurera surtout connu en France pour sa contribution majeure à l'histoire de la musique, en particulier sur le classicisme viennois.

Charles Welles Rosen naît le 5 mai 1927 dans le quartier new-yorkais de Manhattan. Il prend ses premières leçons de piano à quatre ans, intègre la Juilliard School deux ans plus tard, puis étudie de onze à dix-sept ans sous la tutelle de Moriz Rosenthal, ancien élève de Liszt. Entré à l'université Princeton (New Jersey), il suit des cours de français, de mathématiques et de philosophie, et obtient un doctorat de littérature française en 1951. Charles Rosen commence alors, tardivement, sa carrière de pianiste à New York et grave ses premiers disques, notamment la première intégrale des Études de Debussy. Pendant quelque temps, il donne en parallèle des cours de français au Massachusetts Institute of Technology pour gagner sa vie, mais se produit déjà souvent aux États-Unis et en Europe. Privilégiant les œuvres réputées intellectuelles, il est familier de L'Art de la fugue et des Variations Goldberg de Bach, des Variations Diabelli et des six dernières sonates de Beethoven. Ce pianiste au jeu subtile et pénétrant possède cependant un répertoire éclectique : il interprète également Chopin, Liszt, Schumann, Stravinski – il est le premier à enregistrer Mouvements, pour piano et orchestre –, Schönberg ou encore Webern – il participe à l'enregistrement de l'intégrale de ses œuvres que Pierre Boulez dirige entre 1967 et 1972. Appréciant tout autant la musique contemporaine, il laisse au disque des œuvres de ce chef compositeur, notamment sa Deuxième Sonate et sa Troisième Sonate. Il grave par ailleurs, à partir de 1961, l'intégrale des pièces pour piano d'Elliott Carter et crée ainsi son Double Concerto pour piano, clavecin et deux orchestres de chambre avec Ralph Kirkpatrick. Il est enfin l'un des quatre pianistes à lui commander Night Fa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  ROSEN CHARLES (1927-2012)  » est également traité dans :

LA GÉNÉRATION ROMANTIQUE (C. Rosen)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 726 mots

La traduction française du livre de Charles Rosen, The Romantic Generation, initialement paru aux États-Unis en 1995, marque sans conteste une date dans l'historiographie de la musique du xixe siècle. Suite naturelle du Style classi […] Lire la suite

LE STYLE CLASSIQUE (C. Rosen)

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 1 584 mots

Le style classique, tel que l'envisage Charles Rosen, dans Le Style classique. Haydn, Mozart, Beethoven (Gallimard, 1978, initialement paru aux États-Unis en 1971, sous le titre The Classical Style), « c'est d'abord un tournant dans l'évolution » de la m […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ROSEN CHARLES - (1927-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-rosen/