ESTONIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Estonie : carte physique

Estonie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Estonie : drapeau

Estonie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Tallinn, capitale de l'Estonie

Tallinn, capitale de l'Estonie
Crédits : G. Hellier/ Getty

photographie

Lennart Meri

Lennart Meri
Crédits : R. Pajula/ AFP/ Getty

photographie


Nom officielRépublique d'Estonie (EE)
Chef de l'ÉtatKersti Kaljulaid (depuis le 10 octobre 2016)
Chef du gouvernementJüri Ratas (depuis le 23 novembre 2016)
CapitaleTallinn
Langue officielleestonien
Unité monétaireeuro (EUR)
Population1 319 000 (estim. 2017)
Superficie (km2)45 227

Histoire

Conquérir pour convertir

Les premières populations qui ont occupé le territoire actuel de l'Estonie sont sans doute des tribus originaires des régions ouraliennes, qui se fixèrent sur la côte orientale de la Baltique au ve siècle avant J.-C.

Les Estes, ancêtres des Estoniens, vivaient en petits groupes qui ne constituaient pas un État, répartis autour des lieux de pêche ou de chasse. Un semblant de « communauté » se forma à partir du ixe siècle pour résister aux envahisseurs vikings qui cherchaient une route fluviale vers l'Orient.

L'échec des croisades en Palestine provoqua en Europe une réaction contre les peuplades païennes. À partir du xiiie siècle, une double croisade fut lancée : l'une, sous le commandement d'Albert de Buxhövden, conquit le sud de l'Estonie actuelle (Livonie du Nord) et l'autre, dirigée par le roi du Danemark Valdemar II, fonda Tallinn en 1219. Les velléités de résistance des Estes furent longtemps contenues par les croisés germaniques. Malgré leur échec devant Alexandre Nevski en 1242, ceux-ci, regroupés dans l'Ordre de Livonie, étendirent leur influence jusqu'à Tallinn qu'ils appelèrent Reval et firent entrer dans le réseau de la Hanse (1248).

Tallinn, capitale de l'Estonie

Tallinn, capitale de l'Estonie

Photographie

Vue de la vieille ville de Tallinn avec, au fond, la cathédrale Alexandre-Nevski. 

Crédits : G. Hellier/ Getty

Afficher

Après avoir écrasé le soulèvement paysan de la Saint-Georges (1345), l'Ordre de Livonie acheta aux Danois en 1346 leurs « droits » sur l'Estlandie (le pays des Estes) et devint ainsi maître du pays. Il réduisit les paysans estes au servage et les maintint dans un état de servitude alors que lui-même s'enrichissait par ses activités commerciales.

La Réforme : Germaniques et Suédois

Le ralliement d'une partie des propriétaires germaniques aux thèses de Luther en 1525 bouleversa le pays estonien en marquant la fin du pouvoir romain, sans la remplacer par une autorité reconnue par tous. Le tsar de Russie Ivan IV profita de cet affaiblissement de l'Ordre pour attaq [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : écrivain, traducteur
  • : docteur en civilisation russe, option géographie (Institut national des langues et civilisations orientales), rédactrice pour les revues Questions Internationales et P@ges Europe de la Documentation Française, corédactrice en chef de la revue Regard sur l'Est, chargée de cours à l'Institut national des langues et civilisations orientales
  • : docteur de l'Université, ancien maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales (histoire des pays Baltes)

Classification


Autres références

«  ESTONIE  » est également traité dans :

ESTONIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/estonie/#i_31108

BALTES PAYS

  • Écrit par 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 1 317 mots

Les territoires actuels de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie forment un ensemble géographique soudé de 175 000 kilomètres carrés. On a coutume de dire que ces États constitueraient un tout, les pays Baltes. Or, en dehors de leur unité géographique sur la rive orientale de la mer Baltique, ces pays n'ont, jusqu'au xviii e  siècle, presque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-baltes/#i_31108

EUROPE - Diversité religieuse

  • Écrit par 
  • Michel MIAILLE, 
  • Kathy ROUSSELET
  •  • 11 280 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Affirmations nationales et religieuses »  : […] Les impulsions identitaires qui ont accompagné la disparition de la tutelle soviétique ont replacé les Églises historiques au cœur des nations. Elles sont ainsi appelées à relier les États à une culture et une tradition effacées par le communisme, à renouer les fils d'une continuité historique perdue. Elles provoquent des conflits mémoriels, à l'im […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-diversite-religieuse/#i_31108

MINORITÉS DROIT DES

  • Écrit par 
  • Yves PLASSERAUD
  •  • 11 209 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les minorités dans l'ordre juridique des États »  : […] Le régime juridique et notamment l'organisation territoriale de l'État abritant des communautés minoritaires sont évidemment déterminants à l'égard du statut des minorités. Les États unitaires, qui se veulent souvent aussi États-nations, comme la Grèce, la Serbie, la Turquie..., ont généralement plus de mal à vivre avec leurs minorités que ceux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-des-minorites/#i_31108

TALLINN

  • Écrit par 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 664 mots
  •  • 2 médias

Tallinn, longtemps appelée Reval par les Allemands, est la capitale de l'Estonie. Dès 1154, le géographe arabe Al-Idrīsī note l'existence, sur les bords du futur golfe de Finlande, d'un lieu habité appelé Kolovan. Tallinn doit son nom aux premiers envahisseurs danois qui, en 1219, débarquent sur la côte baltique et fondent à l'emplacement de la fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tallinn/#i_31108

VALDEMAR II LE VICTORIEUX (1170-1241) roi de Danemark (1202-1241)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 556 mots

Roi de Danemark (1202-1241), né le 28 juin 1170 et mort le 28 mars 1241 à Vordingborg au Danemark. Fils du roi Valdemar I er le Grand (1157-1182) et frère du roi Knud IV, Valdemar est nommé duc de Schleswig en 1191 et conquiert le Holstein et Hambourg en 1200-1201. Monté sur le trône en 1202, il soutient dans un premier temps le candidat du parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valdemar-ii-le-victorieux/#i_31108

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Luc MOREAU, Céline BAYOU, Suzanne CHAMPONNOIS, « ESTONIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/estonie/