BAVIÈRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans le sud-est de l’Allemagne, la Bavière (officiellement « État libre de Bavière », Freistaat Bayern en allemand) est, avec 70 550 kilomètres carrés, le plus grand Land du pays. Elle est limitrophe de l’Autriche, de la République tchèque, et le fut de la République démocratique allemande de 1949 à 1990. Avec 13 067 000 habitants en 2018, ce Land est le deuxième plus peuplé d’Allemagne après la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et il est devenu une des régions les plus riches d’Europe. Sa capitale est Munich.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le territoire bavarois couvre des milieux très différents. Il est bordé au sud par les Alpes, dont la première grande crête fait frontière avec l’Autriche (on y trouve notamment le point culminant de l’Allemagne, le Zugspitze) et par la chaîne de la Forêt de Bohême qui marque la limite avec la République tchèque. La partie méridionale du territoire est principalement formée de plateaux, occupés par des moraines laissées par d’anciens glaciers alpins, de nombreux lacs et des cours d’eau (Isar, Inn) courant vers le nord de manière quasi parallèle jusqu’au Danube, qui traverse le Land d’ouest en est, d’Ulm à Passau en passant par Ratisbonne (Regensburg). Au nord, les reliefs sont plus accusés, comprenant des zones de moyenne montagne intégrées aux chaînes du Mittelgebirge. L’ensemble recouvre notamment la partie est du Jura souabe ainsi que les collines de Franconie.

Le Land de Bavière est l’héritier de la longue histoire du royaume de Bavière, dominé de 1180 à 1918 par la maison de Wittelsbach. Cette famille a régné sur un domaine qu’elle a constamment tenté d’étendre et d’affirmer, notamment face à la Prusse. La Bavière est historiquement une entité particulièrement rétive à la Réforme et le lieu de développement de l’art baroque au nord des Alpes. Encore de nos jours, la culture catholique est un des piliers de son identité régionale. Elle a, au xixe siècle, les attributs d’un véritable État, dont une armée et une diplomatie propres. Elle peine à trouver sa place entre Prusse et Autriche, avant son intégration, avec une part d’autonomie étendue, dans l’Empire allemand en 1871.

Bien que berceau du national-socialisme, la Bavière n’a pas été, à la différence de la Prusse, considérée comme une puissance militariste par les Alliés, ce qui lui a permis d’être recréée en tant que Land après la Seconde Guerre mondiale, à l’intérieur de la zone d’occupation américaine, avec maintien de son intégrité territoriale (si on excepte la perte d’une exclave en Palatinat) et l’adoption d’une Constitution en 1946. Durant la guerre froide, le territoire de la Bavière est considéré comme stratégique du fait de sa proximité avec le rideau de fer. Les États-Unis y installent des bases militaires et, à Munich, le siège de Radio Free Europe, destinée à informer les populations du bloc soviétique.

Son histoire d’ancien État libre, ainsi que sa recréation au sein de la nouvelle République fédérale sans recomposition territoriale majeure, fait de la Bavière le Land allemand qui affirme la plus forte identité culturelle et qui joue de son influence pour défendre le poids des Länder au sein de la fédération. Son aisance économique la place dans une position de perpétuelle contributrice au budget fédéral, notamment par le biais du système de péréquation financière entre Länder. Si aucun Bavarois n’est devenu chancelier fédéral, l’importance politique du Land sur la scène nationale est forte, notamment grâce à des personnalités comme Franz Josef Strauss ou, plus récemment, Edmund Stoiber et Horst Seehofer.

La croissance démographique est continue depuis la Seconde Guerre mondiale, la population passant de 9 à 13 millions d’habitants. Elle s’est accélérée dans les années 1960 puis de nouveau dans les années 1990, juste après la réunification de l’Allemagne, du fait de l’arrivée de personnes venues des Länder orientaux. La Bavière est, en outre, la principale région d’entrée des 1,3 million de réfugiés venus du Moyen-Orient en 2015-2016.

La Bavière est le Land par excellence du miracle économique allemand des années 1950 à 1970. Traditionnellement moins industrielle que les régions riches en matières premières comme la Ruhr, la Sarre ou la Lusace, la Bavière est, jusqu’au milieu du xxe siècle, une région avant tout agricole et rurale, profitant de ses liens de circulation vers la Saxe et vers l’Europe centrale, autant de débouchés fermés pendant la guerre froide. Le développement industriel accéléré est facilité par le repli de grandes firmes de Berlin et de la zone d’occupation soviétique ainsi que par l’arrivée de migrants allemands d’Europe orientale (2 millions environ) et donc de main-d’œuvre. Les secteurs principaux sont l’automobile (BMW et Audi surtout), l’électricité, mais aussi l’électroménager (Siemens). Leur essor est facilité par le développement de l’hydroélectricité et la mise en œuvre de programmes de production électrique d’origine nucléaire des années 1970 au début des années 2010. La tertiarisation de l’économie, en particulier dans les grandes villes, n’a pas entamé le poids de l’industrie dans ce Land. Il connaît aujourd’hui une situation de plein emploi (le taux de chômage est de 3,5 p.100 en moyenne entre 2015 et 2017).

Le réseau urbain bavarois est dominé par Munich, troisième ville d’Allemagne. C’est une métropole de premier plan, à la fois très grand centre administratif, universitaire et culturel mais aussi la deuxième place financière du pays, la première dans le domaine des assurances. La ville s’est beaucoup développée à partir des années 1960 et 1970 et connaît depuis lors une croissance ininterrompue. Les jeux Olympiques de 1972 ont largement contribué à sa modernisation, tout comme de grands projets de technopôles orientés vers les biotechnologies à partir des années 2000. C’est également un centre industriel important, lieu de naissance et siège de la firme BMW. En outre, son aéroport est le deuxième du pays, après Francfort, et l’un des premiers d’Europe.

Munich dépasse de beaucoup par sa population comme par ses fonctions les autres villes de Bavière. La deuxième agglomération, Nuremberg, est quatre fois moins peuplée. Totalement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a été vite reconstruite et est devenue un grand centre universitaire et industri [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon

Classification

Autres références

«  BAVIÈRE  » est également traité dans :

BAVIÈRE (histoire)

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  • , Universalis
  •  • 3 153 mots
  •  • 2 médias

La plaine de l'Europe centrale peuplée par les Allemands a connu, dès la fin de l'Empire carolingien et jusqu'à nos jours, une série de conquêtes, de remaniements, de guerres de religion enfin, qui en rendent l'histoire difficilement lisible. Au milieu de cette nébuleuse, la Bavière, adossée aux Alpes, apparaît comme le seul État allemand dont la […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 149 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le royaume de Germanie »  : […] Si l'Allemagne du Moyen Âge est l'héritière du royaume de Francia orientalis reconnu, au traité de Verdun (843), à l'un des fils de Louis le Pieux, Louis le Germanique, l'expression « Allemagne » est due aux Français qui, à partir du x e  siècle, étendirent à un vaste ensemble le nom d'une région limitée au pays du Danube et du Rhin supérieurs, l' Alamanie ou Souabe. Les termes employés dans l'esp […] Lire la suite

ARCHAEOPTERYX

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 2 136 mots
  •  • 4 médias

Archaeopteryx (signifiant « aile antique ») est un genre d’oiseaux fossiles connu par quelques spécimens provenant des calcaires lithographiques du Jurassique supérieur (Tithonien, environ 150 millions d’années) de Bavière (Allemagne). Combinant des plumes d’aspect très moderne et un squelette qui montre encore de nombreux caractères évoquant les dinosaures non aviens (c’est-à-dire l’ensemble de […] Lire la suite

BAMBERG

  • Écrit par 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 703 mots
  •  • 1 média

Mentionnée dès le x e siècle, la ville de Bamberg (aujourd'hui en Bavière) ne fit cependant sa véritable apparition dans l'histoire qu'au début du xi e siècle, sur l'initiative de l'empereur ottonien Henri II, qui entreprit d'en faire une nouvelle capitale. Il y créa un évéché en 1007 et, au cours du xi e siècle, plusieurs abbayes et églises paroissiales y furent construites : en 1015, le monas […] Lire la suite

BISMARCK OTTO VON (1815-1898)

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 4 861 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le chancelier fédéral »  : […] Le traité de Prague permet à Bismarck de réorganiser l'Allemagne comme il l'entend. Il sait que Napoléon III attache un grand prix à l'indépendance des États du Sud : aussi se contente-t-il de conclure avec les royaumes de Bavière et de Wurtemberg et les grands-duchés de Bade et de Hesse-Darmstadt des traités d'alliance qui placent leurs armées, en cas de guerre, sous commandement prussien (août-s […] Lire la suite

EGCKL WILLEM (mort en 1588)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 96 mots

Architecte de la cour de Bavière au temps du duc Albert V, Willem Egckl avait succédé dans cette charge à Heinrich Schöttl. À la résidence de Munich il construisit l'aile de l' Antiquarium (1569-1571) : de ce bâtiment composé de trois galeries superposées, il ne reste que le rez-de-chaussée, inspiré des cryptoportiques romains, avec une voûte en berceau surbaissé dont les grandes pénétrations per […] Lire la suite

EISNER KURT (1867-1919)

  • Écrit par 
  • Léon STRAUSS
  •  • 252 mots

Homme politique et journaliste allemand. Kurt Eisner entre au journal Vorwärts en 1898. Mais il est exclu de l'organe central du Parti social-démocrate à cause de ses tendances « révisionnistes » (1905). Publiciste et critique dramatique à Munich (1910), pacifiste et humaniste plus que marxiste, il participe cependant en 1917 à la scission de la fraction de gauche du parti et à la constitution de […] Lire la suite

FRANCONIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 384 mots

Dans l'Allemagne du début du Moyen Âge, un des cinq grands duchés nationaux (concept à la fois territorial et ethnique), les quatre autres étant la Saxe, la Lotharingie (Lorraine), la Souabe et la Bavière : la Franconie (allemand : Franken ) est divisée en Franconie rhénane qui se trouve maintenant dans les Länder de Rhénanie-Palatinat, de Bade-Wurtemberg et de Hesse, et en Franconie orientale, si […] Lire la suite

HENRI X LE SUPERBE (1100 env.-1139) duc de Bavière (1126-1139)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 326 mots

Fils unique du Welf Henri le Noir, duc de Bavière (mort en 1126), Henri le Superbe échoua dans ses ambitions de prétendant à l'Empire. Son père, en tant que roi de Germanie, avait aidé à l'élection de Lothaire de Supplinburg, duc de Saxe, contre la promesse que son fils épouserait Gertrude, l'unique héritière du duché de Saxe. Devenu gendre de Lothaire III, Henri représente la première fortune de […] Lire la suite

HENRI LE LION (1129-1195) duc de Saxe (1142-1180) et de Bavière (1155-1180)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 642 mots

Fils de Henri le Superbe, duc de Bavière, l'un des hommes les plus riches et les plus puissants de l'Empire germanique, et de l'unique fille de l'empereur Lothaire III, qui avait été duc de Saxe. Quand son père, manquant de peu son élection au trône d'Allemagne, se révolta et entraîna sa famille avec lui, Henri le Lion se trouva dépossédé de tous ses héritages. En 1142 le roi Conrad III lui inféod […] Lire la suite

Les derniers événements

25 juin 2021 Allemagne. Attaque meurtrière à Würzburg.

Un réfugié somalien agresse à l’arme blanche les clients d’un grand magasin de Würzburg (Bavière), tuant trois personnes et en blessant cinq autres avant d’être interpellé. L’homme arrivé dans le pays en 2015 est connu des services de police et avait récemment fait un séjour en hôpital psychiatrique. Il invoque le « djihad », mais ne présente aucun lien avec la mouvance islamiste et aurait agi seul, selon la police. […] Lire la suite

4-10 juin 2021 Allemagne. Démission de l'archevêque de Munich refusée par Rome.

Le 4, le cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et de Freising (Bavière), et ancien président de la Conférence épiscopale allemande, annonce avoir remis sa démission au pape François. Il affirme vouloir « assumer la coresponsabilité de la catastrophe des abus sexuels commis par des représentants de l’Église au cours des dernières décennies ». […] Lire la suite

15-29 avril 2020 Allemagne. Annonce d'un plan de sortie du dispositif de prévention de l'épidémie de Covid-19.

Au contraire, Markus Söder, ministre-président de Bavière – seul Land ayant décrété l’état d’urgence – et président de l’Union chrétienne-sociale (CSU), candidat à la chancellerie, est favorable au maintien des restrictions. Le 17, le ministre de la Santé Jens Spahn annonce que l’épidémie est « sous contrôle », le taux de reproduction du virus – le nombre de personnes infectées par un porteur du SARS-CoV-2 – étant inférieur à 1. […] Lire la suite

19 janvier 2019 Allemagne. Élection de Markus Söder à la présidence de la CSU.

Markus Söder avait déjà succédé à Horst Seehofer comme ministre-président de Bavière en mars 2018, après la nomination de celui-ci à la tête du ministère fédéral de l’Intérieur. En décembre 2018, Angela Merkel a cédé la présidence de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) à Annegret Kramp-Karrenbauer. […] Lire la suite

1er-3 janvier 2019 Allemagne. Incidents xénophobes.

Le 3, le maire d’Amberg (Bavière) dénonce dans la presse la présence dans les rues de sa ville, les jours précédents, de patrouilles d’autodéfense formées de membres du Parti national-démocrate (NPD, extrême droite). Ce dernier affirme agir en réponse à l’agression d’une dizaine de personnes à Amberg, fin décembre, par des Afghans et des Iraniens en état d’ébriété, qui ont été arrêtés. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Antoine LAPORTE, « BAVIÈRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/baviere/