FRANCONIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans l'Allemagne du début du Moyen Âge, un des cinq grands duchés nationaux (concept à la fois territorial et ethnique), les quatre autres étant la Saxe, la Lotharingie (Lorraine), la Souabe et la Bavière : la Franconie (allemand : Franken) est divisée en Franconie rhénane qui se trouve maintenant dans les Länder de Rhénanie-Palatinat, de Bade-Wurtemberg et de Hesse, et en Franconie orientale, située actuellement dans les Länder de Bade-Wurtemberg et de Bavière. Les Francs colonisèrent la région par la force, à partir du début du vie siècle et au début du viiie siècle ; la dynastie des Mérovingiens la revendiqua comme domaine royal. Après le partage de l'Empire carolingien par le traité de Verdun en 843, la Franconie devint le noyau du royaume franc oriental (Germanie) et, lorsque la lignée carolingienne s'éteignit, son duc devint le premier roi de Germanie élu sous le nom de Conrad Ier (911-918). En 919, la couronne de Germanie passa à une dynastie saxonne avec Henri Ier l'Oiseleur. La Franconie n'ayant produit aucune maison ducale puissante, son histoire se confondit dorénavant avec celle des rois de Germanie et des souverains du Saint Empire romain germanique. Au xiie siècle, le nom ne s'applique plus qu'à la Franconie orientale. L'Église y fut toujours puissante, et ses évêchés comprenaient l'archevêché de Mayence en Franconie rhénane et ceux de Bamberg et de Würtzburg en Franconie orientale. Pendant la seconde moitié du xiiie siècle, la Franconie se morcela en principautés séculières et ecclésiastiques. En 1340, ces territoires formèrent le Landfriedensbund (Ligue de paix régionale) qui servit de base au cercle de Franconie créé au début du xvie siècle par l'empereur Maximilien. Lorsque Napoléon réorganisa l'Allemagne, la région de Franconie fut partagée entre les royaumes de Bavière et de Wurtemberg et le grand-duché de Bade. Le roi Louis Ier de Bavière remit le nom en usage en 1837 en créant les provinces de Haute, de Moyenne et de Basse-Franconie, qui constituent trois districts situés dans le nord et le nord-ouest de l'actuel Land de Bavière.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  FRANCONIE  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 8 231 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le bassin de Souabe et de Franconie »  : […] Il est délimité par la Forêt-Noire, le rebord du plateau bavarois au sud et le massif de Bohême. Grâce au Neckar, il fait partie de la zone de drainage du Rhin. Il est symétrique de la Lorraine, mais avec quelques nuances : son altitude est plus élevée ; son sous-sol ne contient ni charbon, ni fer, seulement du sel ; il ne fait pas partie d'un bassin plus vaste ; il est fortement influencé (tecto […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le royaume de Germanie »  : […] Si l'Allemagne du Moyen Âge est l'héritière du royaume de Francia orientalis reconnu, au traité de Verdun (843), à l'un des fils de Louis le Pieux, Louis le Germanique, l'expression « Allemagne » est due aux Français qui, à partir du x e  siècle, étendirent à un vaste ensemble le nom d'une région limitée au pays du Danube et du Rhin supérieurs, l' Alamanie ou Souabe. Les termes employés dans l'esp […] Lire la suite

ÉLECTEURS D'EMPIRE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 977 mots

Dans la tradition franque, le roi est acclamé par le peuple, en réalité par les hommes libres en état de porter les armes : les Freiherrn , qui sont les barons de l'époque féodale. Ils sont regroupés en nations dans la partie germanique de l'Empire carolingien : Bavarois, Souabes et Saxons (peuples soumis par les Francs à l'époque des Mérovingiens et de leurs successeurs), et Franconiens, descenda […] Lire la suite

HOHENZOLLERN

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  •  • 3 299 mots

Dans le chapitre « La branche franconienne »  : […] Les premiers Hohenzollern de Franconie sont burgraves de Nuremberg. En 1248, Frédéric III († 1297) acquiert, par son mariage avec Élisabeth, fille du dernier duc de Méran, le margraviat de Bayreuth et Kulmbach, dans la haute vallée du Main. Son successeur Frédéric IV (1287-1332) achète en 1331 la ville d' Ansbach (au sud-ouest de Nuremberg), que l'empereur Charles IV érigera en principauté d'empir […] Lire la suite

PAYSANS GUERRE DES

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 1 727 mots

Dans le chapitre « Une explosion de révoltes »  : […] La guerre présente une foule d'épisodes simultanés mais sans liens positifs ou apparents, dont l'analyse est rendue difficile par suite de l'indigence des sources non engagées, de la partialité des historiens, de l'attraction opérée par certains chefs, apôtres et martyrs, de la diversité régionale enfin. Multipliés après 1480, les signes précurseurs sont symbolisés par un nom, le Bundschuh (souli […] Lire la suite

WURTZBOURG

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 132 mots
  •  • 1 média

Ville allemande de 131 300 habitants en 2006, Wurtzbourg, située sur le cours inférieur du Main (en allemand Würzburg), est la capitale du district de Basse-Franconie en Bavière. Elle est la résidence des ducs de Franconie dès le vii e  siècle ; selon la légende, le duc Gosbert aurait été baptisé par saint Kilian, moine irlandais venu d'Écosse, qui aurait subi le martyre en 689. En 742, saint Boni […] Lire la suite

Pour citer l’article

« FRANCONIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/franconie/