BALLET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le romantisme en France

Jean Dauberval

En France, les événements de la Révolution donnent un autre cours à l'évolution du ballet. Disciple de Noverre, Jean Dauberval crée à Bordeaux en juillet 1789 La Fille mal gardée, histoire heureuse d'une passion paysanne, mais il a dû quitter l'Opéra où règnent désormais les frères Gardel. Pierre Gardel remporte en 1790 un succès avec sa Psyché qui aura 1 161 représentations. Il monte aussi Le Triomphe de la République en 1793, et ces réussites contribuent à ce que la danse en tant que spectacle prenne le pas sur l'Opéra. En 1800, le public parisien se précipite pour voir sa Dansomanie, une satire des danses du xviiie siècle où paraît la valse pour la première fois. Il monte également des œuvres pleines de tendresse (Paul et Virginie, en 1808), mais ne parvient pas à créer un style nouveau. Bien qu'il veille à ce que la pantomime ne l'emporte pas sur la danse, son ballet s'oriente vers l'acrobatie et ce sont de pâles lueurs de romantisme que l'on peut entrevoir avec La Somnambule de Jean-Pierre Aumer en 1827, et Manon Lescaut en 1830.

Les jolies mortes : « La Sylphide », « Giselle »

Les conditions historiques seront pourtant bientôt réunies pour une renaissance profonde du ballet.

La Révolution et l'Empire ont passé. Sous l'influence croissante d'une Église qui empêche les paysans de danser et qui fait fermer l'Opéra de Paris, la Restauration favorise l'apparition d'un nouveau type de danseuse. Certes, Geneviève Gosselin était déjà montée sur pointes, mais Marie Taglioni donne un sens à cette innovation. Sans trace d'efforts ni de sensualité, elle danse comme si elle n'avait pas de corps. Le surnom qu'on lui donne « Marie pleine de grâce » lui convient à merveille. Elle a la pâleur chrétienne d'Atala. Dans l'opéra de Meyerbeer, Robert le Diable, en 1831, Henri Duponchel imagine des spectres de nonnes qui sortent de leur tomb [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages

Médias de l’article

Marie Taglioni

Marie Taglioni
Crédits : Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tamara Karsavina

Tamara Karsavina
Crédits : Joan Craven/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Nijinski

Nijinski
Crédits : E O Hoppe/ Getty Images

photographie

Michel Fokine

Michel Fokine
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 20 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  BALLET  » est également traité dans :

ADAM ADOLPHE CHARLES (1803-1856)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 164 mots

Le talent facile, trop facile, d'Adolphe Adam, élève de Boieldieu (cinquante opéras-comiques et ballets en une trentaine d'années), connut, comme celui de son contemporain Auber, toutes les gloires, dont celle d'entrer à l'Institut en 1844. C'est à la facilité, c'est-à-dire à la fois habileté qui glisse au laisser-aller et complaisance pour le public qui conduit à la vulgarité, que son œuvre dut s […] Lire la suite

ADRET FRANÇOISE (1920-2018)

  • Écrit par 
  • Ariane DOLLFUS
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Danseuse et chorégraphe, Françoise Adret est une personnalité singulière de la danse française . Elle a dirigé, voire créé, de nombreuses compagnies de ballet en France (Ballet de Nice, Ballet-théâtre contemporain, Ballet de Lyon) comme à l'étranger, à une époque où les danseuses n'accédaient pas à ce type de responsabilités. Elle a su à la fois incarner l'État dans ses missions au ministère de l […] Lire la suite

AILEY ALVIN (1931-1989)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 371 mots

Danseur noir né à Rogers, au Texas. Après des études à l'université de Los Angeles (Californie), Alvin Ailey fréquente l'école de ballet de Lester Horton. Il débute comme danseur dans le Lester Horton Dance Theatre (1953) ; la même année, à la mort de Lester Horton, il devient chorégraphe de la troupe et en 1954 crée House Flowers . Introduit dans les milieux du cinéma, il danse aussi dans de nomb […] Lire la suite

ALONSO ALICIA (1920-2019)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

La danseuse et chorégraphe cubaine Alicia Alonso a marqué l’histoire du ballet classique du xx e  siècle . Légende de son vivant, interprète hors du commun et à forte personnalité, elle a su faire du Ballet national de Cuba l’une des meilleures compagnies du monde et fonder « l’école cubaine » de danse classique. […] Lire la suite

ANGIOLINI GASPARO (1731-1803)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

Chorégraphe, librettiste, compositeur et théoricien italien, Gasparo Angiolini fut l'un des premiers à mêler danse, musique et intrigue dans des ballets dramatiques. Né le 9 février 1731, à Florence, Gasparo Angiolini (de son vrai nom Domenico Maria Angelo Gasparini) devient en 1757 maître de ballet à l'opéra de la cour de Vienne, où ses premiers spectacles dansés font souvent appel au geste pour […] Lire la suite

APPALACHIAN SPRING (M. Graham)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DIÉNIS
  •  • 175 mots
  •  • 1 média

Formée à la Denishawn School, l'école de Ruth Saint-Denis et de Ted Shawn, Martha Graham (1894-1991) est considérée comme la plus grande personnalité de la danse moderne américaine. Fille d'un médecin aliéniste, elle explore plusieurs thèmes dans une œuvre colossale, étalée sur près d'un siècle : la mythologie grecque, la dénonciation du puritanisme, l'influence de la psychanalyse et, bien sûr, da […] Lire la suite

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « « L'arabesque volutante et longuement déroulée » (Émile Verhaeren) »  : […] Le japonisme de Whistler et le climat sulfureux entourant Oscar Wilde, qui venait d'achever sa pièce Salomé , inspirèrent Aubrey Beardsley dont les dessins, parus dans le premier numéro de la revue The Studio , sont parcourus d'arabesques. Leitmotiv de l'Art nouveau, cette ligne fluide et élégante qui émouvait tant les amateurs d'estampes japonaises apparaît d'abord dans la peinture et les arts […] Lire la suite

ASHTON FREDERICK (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Danseur et chorégraphe britannique né le 17 septembre 1904 à Guayaquil (Équateur), mort le 18 août 1988 dans le Suffolk (Angleterre). Ashton étudie la danse à Londres auprès de Léonide Massine, Nikolaï Legat et Marie Rambert. Cette dernière encourage ses premières tentatives chorégraphiques, The Tragedy of Fashion (1926) et Capriol Suite (1930). Ashton intègre en 1933 la compagnie du Vic-Wells […] Lire la suite

AURIC GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 060 mots
  •  • 2 médias

Cadet du groupe des Six, Georges Auric n'a jamais occupé le devant de la scène musicale comme Honegger, Poulenc ou Milhaud . Sa carrière s'est toujours déroulée en marge des circuits habituels ; il a touché à tous les genres avec une égale réussite. Après des études au Conservatoire de Montpellier — Georges Auric est né à Lodève, dans l'Hérault, le 15 février 1899 —, il vient se perfectionner au C […] Lire la suite

BABILÉE JEAN (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Danseur étoile, chorégraphe et acteur français, Jean Babilée est entré dans la légende en 1946 avec son interprétation du ballet Le Jeune Homme et la M ort (chorégraphie de Roland Petit sur un livret de Jean Cocteau). Enfant terrible de la danse classique, insaisissable et capable de performances époustouflantes (Colette l’appelait « le garçon qui vole »), il a échappé à toutes les règles et à […] Lire la suite

Les derniers événements

États-Unis – Corée du Nord. Ballet diplomatique en vue du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un. 7 mai - 1er juin 2018

Le 7, le président chinois Xi Jinping reçoit son homologue nord-coréen Kim Jong-un à Dalian, dans le nord-est du pays, après une première rencontre en mars.Le 9, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, laissé en marge du dialogue engagé par les États-Unis et la Corée du Nord, reçoit à Tokyo son homologue chinois Li Keqiang et le président sud-coréen Moon Jae-in pour un sommet trilatéral – le prem […] Lire la suite

Japon. Ballet diplomatique à l'occasion des obsèques de l'empereur Hiro-Hito. 22-25 février 1989

Les 22 et 23, au milieu de mesures de sécurité d'une ampleur exceptionnelle, les représentants de plus de cent soixante pays, dont une soixantaine de rois et de chefs d'État, arrivent à Tōkyō pour assister, le 24, aux funérailles officielles de l'empereur Showa – Hiro-hito de son vivant –, décédé le 7 janvier. Les chefs d'État et de gouvernement présents en profitent pour multiplier les rencontres […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernadette BONIS, Pierre LARTIGUE, « BALLET », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/ballet/