AUTEUR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Voltaire

Voltaire
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Dante Alighieri, Juste de Gand

Dante Alighieri, Juste de Gand
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

William Shakespeare

William Shakespeare
Crédits : Hulton Getty

photographie

Cervantès

Cervantès
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Littérature

Si le terme écrivain désigne une condition sociale, une activité professionnelle reconnue, le mot auteur renvoie à une fonction, celle d'assumer la production du texte : le terme latin auctor dérive du verbe augeo, « augmenter » et « garantir ». Il y a donc des auteurs qui ne sont pas écrivains. Le concept est lié à une responsabilité, juridique ou intellectuelle : on peut comme Ovide mourir d'être auteur, mais on meurt de ne pas réussir à être écrivain. Cette responsabilité donne à la fonction une « autorité » (auctoritas, les deux termes ont été liés étymologiquement) : l'auteur garantit son texte qui en retour l'autorise. L'histoire complexe et changeante de la « fonction auteur » (Michel Foucault, Qu'est-ce qu'un auteur ?, 1969) est liée à celle de la figure philosophique du sujet : penser l'auteur, c'est interroger la façon dont l'homme se comprend lui-même, et dont il articule par son écriture son rapport à soi et à la société.

De l'anonymat à la personnification de l'œuvre

L'auteur grec n'est pas un écrivain ; il ne se définit pas en écrivant, mais parce que ses mots sont prononcés lors d'une performance. Homère, l'auteur premier et mythique, fixe par son nom des chants récités par des poètes itinérants, les aèdes, tel le Démodocos de L'Odyssée ; mais lyrisme (Pindare ou Anacréon), théâtre (Eschyle ou Aristophane), éloquence et philosophie réfèrent également à une scène de la parole, et non de l'écriture. La pensée de la figure de l'auteur est donc d'abord une pensée rhétorique. L'auteur est orateur. L'intérêt des sophistes pour le langage ouvre alors un espace spécifique pour lui, celui de la fiction. La réflexion platonicienne sur le poète, entre sophiste et philosophe, fixe [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres modernes, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle
  • : ancien pensionnaire à l'Institut national d'histoire de l'art, chargé de cours à l'École du Louvre

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain BRUNN, François-René MARTIN, « AUTEUR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/auteur/