LE SACRE DE L'AUTEUR (B. Edelman)

Paul Bénichou avait inauguré, en 1973, sa magistrale étude du romantisme par un volume consacré au Sacre de l'écrivain. L'essai de Bernard Edelman, Le Sacre de l'auteur (Seuil, Paris, 2004), nous conduit jusqu'à cette consécration sociale de l'écrivain en faisant l'histoire de la reconnaissance juridique et politique de l'auteur. Avocat, spécialiste de la propriété littéraire, Bernard Edelman s'intéresse aux rapports du droit et de la philosophie, et à leur point d'intersection, le sujet moderne. Il place ainsi sa généalogie de l'auteur sous ce double patronage intellectuel : « notre modernité ne se conçoit pas hors de l'univers juridique, car notre raison est juridique ». Reprenant les analyses les plus inventives consacrées à la question (les travaux décisifs de Michel Foucault, et de Roger Chartier, ceux de Jean-Pierre Vernant ou Paul Veyne pour l'Antiquité, d'Ernst Kantorowicz et Paul Zumthor pour le Moyen Âge ou la Renaissance, de Norbert Elias, Alain Viala ou Hélène Merlin-Kajman pour l'époque moderne), l'essai de Bernard Edelman déploie l'histoire de l'auteur entre droit et fiction : « le récit de la lente conquête d'une souveraineté » ne se sépare pas plus de celui du statut juridique d'un sujet progressivement individualisé que de celui d'une fiction progressivement sacralisée.

Les premiers chapitres, consacrés à l'Antiquité gréco-romaine, au Moyen Âge et à la Renaissance, commencent par montrer les obstacles qui s'opposent initialement à l'instauration d'une régulation des discours et de la fiction par la fonction d'auteur. Mais voilà qu'avec l'humanisme un statut ambigu se met en place : si l'auteur « tient son pouvoir de Dieu » et « œuvre pour le bien commun », il peut devenir « le miroir du Prince ; [...] ce rapport spéculaire engendre une reconnaissance réciproque ». L'auteur va pouvoir rompre avec cette logique de service en se faisant, de miroir du roi, miroir du public, c'est-à-dire du peuple ou de la nation.

Au xviie siècle, le juriste Jean Domat l [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres modernes, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Alain BRUNN, « LE SACRE DE L'AUTEUR (B. Edelman) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-sacre-de-l-auteur/