L'ESPACE LITTÉRAIRE, Maurice BlanchotFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en 1955, L'Espace littéraire est un des livres fondateurs de notre modernité. Son style, ses concepts, la hauteur de son exigence ont imprégné par la suite les œuvres de Barthes, Foucault, Lacan et Derrida.

La publication du livre ponctue une période d'intense activité critique et créatrice de Maurice Blanchot (1907-2003) ; depuis la fin des années 1940, l'écrivain aura publié des récits importants comme L'Arrêt de mort (1948) ou Au moment voulu (1951). Ses premiers recueils d'essais, Faux Pas (1943) puis La Part du feu (1949), ouvrent la voie à ce nouveau volume.

De fait, si L'Espace littéraire marque une date dans l'œuvre de Blanchot, il est indissociable de la trajectoire dans laquelle il s'inscrit : une pensée de la littérature qui ne s'autorise de rien, si ce n'est de son expérience même. Essai critique, par sa rigueur analytique, le livre expose aussi les pouvoirs de la langue à la puissance partagée du silence et du mot. L'Espace littéraire approche ainsi la littérature depuis le lieu de son énigme. Ce faisant, il met en question les notions – œuvre, écrivain, inspiration – auxquelles nous nous référons communément, pour en arriver à cette question : qu'est-ce qui est en jeu du fait que quelque chose comme la littérature existe ?


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Didier CAHEN, « L'ESPACE LITTÉRAIRE, Maurice Blanchot - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-espace-litteraire/