RODIN AUGUSTE (1840-1917)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La production privée

À partir des années 1880, comme chez d'autres sculpteurs de son temps, une dichotomie s'installe dans l'art de Rodin : des œuvres de dimensions généralement modestes, destinées à de riches commanditaires, et une production d'œuvres publiques, les monuments.

Comme beaucoup de ses contemporains, Rodin s'intéressa aux arts d'agrément, et sa production privée comprend des « sujets » généralement destinés à la décoration intérieure : elle consiste en figures, groupes et portraits ; s'y ajoutent, aux alentours de 1880 et pendant quelques années, des décorations de céramiques – pièces uniques ou tirées à un petit nombre – exécutées pour la Manufacture de Sèvres. Il ne faut pas les négliger, car elles attestent le goût soutenu de Rodin pour l'expression graphique réalisée par un trait-contour à la fermeté constructive, ses estampes et ses nombreux dessins en témoignent. Figures et groupes, eux, dérivent pour la plupart de la Porte de l'Enfer, bien que Rodin les soumette à l'occasion à des transformations iconographiques intéressantes. Leur thématique, si on l'identifie grâce aux titres, rappelle parfois Dante, mais plus encore la mythologie grecque et l'érotisme qui anime cette dernière. Une grande partie de la thématique de Rodin suggère une méditation de caractère spiritualiste sur le bonheur sensible d'une antiquité pastorale, que Rodin a partagée avec les meilleurs et les pires de ses contemporains, poètes et artistes, mais qu'il a comprise avec l'intelligence et la sensibilité d'un Mallarmé ou d'un Puvis de Chavannes. Ces groupes, dont les arrangements variés sont souvent déterminés par les possibilités du matériau employé, le bronze ou le marbre, mettent en évidence l'originalité des procédés créateurs de Rodin. Une figure détachée de la Porte ou issue d'une autre œuvre se voit combinée avec sa propre répétition prise soit dans sa totalité, soit dans ses parties, pour former un groupe nouveau. De même, Rodin peut reproduire une figure ou en modifier l'apparence et les dimensions selon le caprice d'une invention ouverte à toutes sortes de manipulat [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Rodin et ses sculptures antiques

Rodin et ses sculptures antiques
Crédits : Hulton Getty

photographie

Le Penseur, Rodin

Le Penseur, Rodin
Crédits : Private Collection / Bridgeman Images

photographie

Iris, messagère des dieux. A. Rodin

Iris, messagère des dieux. A. Rodin
Crédits : Erich Lessing/ AKG-images

photographie

Monument aux bourgeois de Calais, A. Rodin

Monument aux bourgeois de Calais, A. Rodin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Californie, Berkeley (États-Unis)

Classification

Autres références

«  RODIN AUGUSTE (1840-1917)  » est également traité dans :

OUBLIER RODIN ? et LA FABRIQUE DU PORTRAIT (expositions)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 136 mots

Que dire aujourd'hui de nouveau sur Rodin, après plusieurs décennies d'études tant historiques qu'esthétiques – d'Albert Elsen à Leo Steinberg ou Rosalind Krauss – qui ont culminé avec le magistral Catalogue des bronzes du musée Rodin, publié en 2007 par Antoinette Le Normand-Romain ? En 2009, deux expositions ont proposé à leur manière que […] Lire la suite

RODIN EN 1900. L'EXPOSITION DE L'ALMA et RODIN ET L'ITALIE (expositions)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 993 mots

L'extraordinaire popularité de Rodin est due autant à la large diffusion de son œuvre qu'aux innombrables commentaires suscités par elle du vivant même de l'artiste, le tout renforcé par le rayonnement du musée Rodin. Ce dernier a son origine dans le legs, fait à la France par l'artiste, de son fonds d'atelier et de ses collections, désormais conservées dans c […] Lire la suite

RODIN. L'EXPOSITION DU CENTENAIRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

L’exposition qui a occupé le Grand Palais pendant plus de quatre mois, du 22 mars au 31 juillet 2017, a proposé – plus qu’un simple hommage rétrospectif – une célébration de la sculpture contemporaine, dans son énergie et dans sa puissance expressive. […] Lire la suite

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Sculpture

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 2 366 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « 1914, Londres, creuset de la sculpture moderne »  : […] En 1914, à côté de Paris qui continue de jouer un rôle de capitale des arts bien connu, Londres s'affirme comme un des creusets de la sculpture moderne. Rodin lui-même, qui fréquente l'Angleterre depuis 1881 et y a rencontré d'importants succès, s'y réfugie pour échapper aux troubles de la guerre. Il présente au South Kensington Park une importante exposition, alors que ses célèbres Bourgeois de […] Lire la suite

AUGUSTE PRÉAULT, SCULPTEUR ROMANTIQUE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 274 mots

Dans les années 1960, la sculpture française du xix e  siècle méritait l'appellation de terra incognita . La situation a profondément changé par la suite, grâce aux publications et aux expositions qui se sont multipliées depuis lors. Le grand public, lui, n'a pourtant guère suivi, soit que la sculpture exige, pour être appréciée, un effort d'attention plus soutenu que la peinture, soit que, restée […] Lire la suite

BOURDELLE ANTOINE (1861-1929)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 512 mots

Sculpteur français. La spécificité de l'art de Bourdelle, artiste original et indépendant, est difficile à apprécier dans une époque que caractérisent simultanément la grande influence exercée par Rodin et la puissante réaction non figurative, cubiste et abstraite, qui rejette celle-ci. Né à Montauban, tôt établi à Paris, Bourdelle ne semble pas avoir été marqué par son apprentissage à l'École des […] Lire la suite

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La sculpture et l'architecture »  : […] On n'a guère parlé jusqu'ici que de la peinture, ne citant que quelques sculptures. L'époque romantique produisit cependant des œuvres retentissantes dans ce domaine, telles que le Roland furieux (Salon de 1831, Louvre) de Jehan Duseigneur (1808-1866). Mais les vraies réussites, comme les chefs-d'œuvre de Rude et de Barye, ou Une tuerie (musée de Chartres) d'Auguste Préault (1809-1879), sont tr […] Lire la suite

CLAUDEL CAMILLE (1864-1943)

  • Écrit par 
  • Anne RIVIÈRE
  •  • 1 879 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'atelier de Rodin »  : […] Selon son premier biographe, Mathias Morhardt, l'artiste travaille dans l'enthousiasme et Alfred Boucher vient corriger ses travaux. Ayant obtenu le prix du Salon, il part pour Florence durant l'été 1882 et demande alors à Rodin de le remplacer. Camille Claudel lui montre deux œuvres achevées : un buste de vieille femme, La Vieille Hélène (1882, collection particulière) et celui de son jeune frè […] Lire la suite

CORRESPONDANCE DE CAMILLE CLAUDEL

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 905 mots

Depuis les années 1980, l'étoile de Camille Claudel (1864-1943) n'a cessé de monter. Une rétrospective, en 1984, au musée Rodin à Paris et au musée Sainte-Croix de Poitiers, puis la publication du catalogue raisonné de son œuvre par Anne Rivière et Bruno Gaudichon, en 2001, ont beaucoup fait pour la connaissance de son art. Il restait à mieux cerner sa personnalité, décisive si l'on en croit la fo […] Lire la suite

DALOU JULES (1838-1902)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 612 mots
  •  • 1 média

Sculpteur français. Dalou est avec Rodin la figure marquante de la sculpture française de la fin du xix e siècle. Mais, de son vivant déjà, la perception que le public avait de son art a peut-être souffert de l'immense renommée de Rodin. Dalou n'eut pas de carrière officielle. Comme beaucoup d'artistes de premier plan de la seconde moitié du xix e siècle, il passa rapidement par l'École des beau […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques de CASO, « RODIN AUGUSTE - (1840-1917) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-rodin/