ANTHROPOLOGIE DE L'ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bronislaw Malinowski

Bronislaw Malinowski
Crédits : Alamy/ Photo12

photographie

Masque à transformation kwakiutl

Masque à transformation kwakiutl
Crédits : Richard A. Cooke/ Corbis/ Getty Images

photographie

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)
Crédits : Musée du quai Branly - Jacques Chirac/Jean-Gilles Berizzi/ RMN-Grand Palais

photographie


L’art comme langage

Au cours des années 1970, un tournant s’opère dans l’étude de l’art qui s’affirme comme un domaine à part entière de l’anthropologie. Dans la discipline, l’accent placé sur les questions relatives au symbolisme (Leach, Turner, Bateson) stimule un regain d’intérêt pour l’art, qui se déploie de manière inédite au cours d’enquêtes ethnographiques de longue durée, particulièrement chez les spécialistes anglo-saxons de l’aire océanienne (Munn et Strathern). La quête des significations liées à l’art rituel devient alors prépondérante dans des approches qui, en articulant désormais la forme et la fonction des objets, traitent des processus de leur fabrication et de leur mise en scène. Sur la base de ses observations des façades peintes des maisons cérémonielles en Nouvelle-Guinée, Anthony Forge déconstruit l’idée selon laquelle l’art ne serait qu’une illustration plastique de la mythologie. Il affirme la spécificité du langage artistique, irréductible à toute forme de communication linguistique, sa capacité à créer du sens et à livrer sur les conceptions locales du monde des informations inaccessibles par ailleurs.

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)

Photographie

Comment appréhender les œuvres des cultures non occidentales sans leur appliquer les critères qui nous sont propres, comme celui du beau ? Les anthropologues ont tenté d'apporter une réponse à cette question en articulant la fonction rituelle des objets et le langage plastique qui leur est... 

Crédits : Musée du quai Branly - Jacques Chirac/Jean-Gilles Berizzi/ RMN-Grand Palais

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHROPOLOGIE DE L'ART  » est également traité dans :

ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 4 730 mots

Dans le chapitre « Une problématique originale »  : […] Sensible à l'importance de toutes ces orientations et soucieux de les faire converger en une enquête cohérente, Focillon, dans la Vie des formes (Paris, 1934), rappelait éloquemment que « l'œuvre d'art n'existe qu'en tant que forme », mais que, d'autre part, la forme tend toujours à signifier autre chose et plus qu'elle-même. Il se trouvait ainsi formuler l'essentiel d'une p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-l-histoire-de-l-art/#i_56974

SURVIVANCE, arts

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN, 
  • Sylvie RAMOND
  •  • 1 139 mots

La notion de « survivance » est centrale pour l'histoire de l'art depuis que l'historien de l'art allemand Aby Warburg (1866-1929) l'a placée au cœur de son dispositif intellectuel et léguée comme une question essentielle. Nulle autre œuvre que la sienne, après celle de son compatriote Johann Joachim Winckelmann (1717-1768), n'aura d'ailleurs marqué de manière aussi décisive la discipline, en rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survivance-arts/#i_56974

Voir aussi

Pour citer l’article

Brigitte DERLON, Monique JEUDY-BALLINI, « ANTHROPOLOGIE DE L'ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-l-art/