ANTHROPOLOGIE DE L'ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bronislaw Malinowski

Bronislaw Malinowski
Crédits : Alamy/ Photo12

photographie

Masque à transformation kwakiutl

Masque à transformation kwakiutl
Crédits : Richard A. Cooke/ Corbis/ Getty Images

photographie

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)
Crédits : Musée du quai Branly - Jacques Chirac/Jean-Gilles Berizzi/ RMN-Grand Palais

photographie


Artistes, artisans

Sous l’impulsion de Bronislaw Malinowski qui conteste la validité de toute histoire conjecturale et pose les bases expérimentales de l’anthropologie, l’observation participante sur la longue durée place au premier plan l’analyse synchronique des faits sociaux. De ce fait, l’étude des objets connaît un certain recul, même si persiste l’attention nouvelle inaugurée par Boas pour leurs producteurs – « artisans » ou « artistes » selon les auteurs. Elle trouve un développement important jusqu’aux années 1960, avec des enquêtes conduites d’abord en Afrique (Himmelheber, Griaule, Olbrechts, Heskovits, Fagg, d’Azevedo, Biebuyck) puis en Océanie (Kupka, Gerbrands, Forge). Elles concernent les formes d’apprentissage, les techniques, les styles personnels, les marges de créativité au-delà des normes imposées par la tradition, les critères locaux d’évaluation des œuvres et le statut de leurs auteurs au sein de la communauté. Dans les travaux les plus anciens, peu de cas est encore fait des relations sociales dont les artistes sont partie prenante, des significations investies dans les objets ou de leurs usages rituels. Le souci d’identifier des styles tribaux (le « one style, one tribe » de William Fagg) et des écoles de sculpteurs trahit l’influence persistante de l’histoire de l’art occidental.

Bronislaw Malinowski

Bronislaw Malinowski

Photographie

Parmi ses diverses expériences de terrain, l'anthropologue Bronislaw Malinowski (1884-1942) effectua plusieurs séjours dans les îles Trobriand (Papouasie-Nouvelle-Guinée) de 1914 à 1918. Partageant le quotidien de cette société, conduisant ses enquêtes en pidgin et en mélanésien, il... 

Crédits : Alamy/ Photo12

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHROPOLOGIE DE L'ART  » est également traité dans :

ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 4 730 mots

Dans le chapitre « Une problématique originale »  : […] Sensible à l'importance de toutes ces orientations et soucieux de les faire converger en une enquête cohérente, Focillon, dans la Vie des formes (Paris, 1934), rappelait éloquemment que « l'œuvre d'art n'existe qu'en tant que forme », mais que, d'autre part, la forme tend toujours à signifier autre chose et plus qu'elle-même. Il se trouvait ainsi formuler l'essentiel d'une problématique qui n'a c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-l-histoire-de-l-art/#i_56974

SURVIVANCE, arts

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN, 
  • Sylvie RAMOND
  •  • 1 139 mots

La notion de « survivance » est centrale pour l'histoire de l'art depuis que l'historien de l'art allemand Aby Warburg (1866-1929) l'a placée au cœur de son dispositif intellectuel et léguée comme une question essentielle. Nulle autre œuvre que la sienne, après celle de son compatriote Johann Joachim Winckelmann (1717-1768), n'aura d'ailleurs marqué de manière aussi décisive la discipline, en rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survivance-arts/#i_56974

Voir aussi

Pour citer l’article

Brigitte DERLON, Monique JEUDY-BALLINI, « ANTHROPOLOGIE DE L'ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-l-art/