ANTHROPOLOGIE DE L'ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bronislaw Malinowski

Bronislaw Malinowski
Crédits : Alamy/ Photo12

photographie

Masque à transformation kwakiutl

Masque à transformation kwakiutl
Crédits : Richard A. Cooke/ Corbis/ Getty Images

photographie

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)
Crédits : Musée du quai Branly - Jacques Chirac/Jean-Gilles Berizzi/ RMN-Grand Palais

photographie


Les esthétiques locales

L’assimilation de l’esthétique au beau, et du beau à une catégorie occidentalo-centrée, a longtemps différé la reconnaissance et l’étude des systèmes locaux de valeurs. Malinowski, en son temps (1935), nota pourtant « l’énergie considérable dépensée à des fins purement esthétiques » par les horticulteurs mélanésiens. Forge (1979) observa quant à lui que certaines populations de Nouvelle-Guinée tenaient la beauté de leurs créations pour une présentification du surnaturel, l’actualisation d’une « capacité supérieure à celle dévolue à de simples humains ». D’autres encore dégagèrent les propriétés culturellement valorisées – brillance, odeur, texture, lourdeur... – qui rendent compte de l’efficacité sociale ou rituelle prêtée aux objets, laquelle peut aussi se manifester par des émotions contrastées d’exaltation, d’affliction ou de crainte. Les investigations sur les critères endogènes d’évaluation s’étendirent hors du domaine des artefacts pour concerner, par exemple, les ignames décorées de Nouvelle-Guinée (Forge, 1966) ou l’apparence des bœufs de parade chez les nomades du Soudan, et plus largement les conceptions esthétiques du quotidien (Coote et Shelton, 1992).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHROPOLOGIE DE L'ART  » est également traité dans :

ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 4 730 mots

Dans le chapitre « Une problématique originale »  : […] Sensible à l'importance de toutes ces orientations et soucieux de les faire converger en une enquête cohérente, Focillon, dans la Vie des formes (Paris, 1934), rappelait éloquemment que « l'œuvre d'art n'existe qu'en tant que forme », mais que, d'autre part, la forme tend toujours à signifier autre chose et plus qu'elle-même. Il se trouvait ainsi formuler l'essentiel d'une p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-l-histoire-de-l-art/#i_56974

SURVIVANCE, arts

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN, 
  • Sylvie RAMOND
  •  • 1 139 mots

La notion de « survivance » est centrale pour l'histoire de l'art depuis que l'historien de l'art allemand Aby Warburg (1866-1929) l'a placée au cœur de son dispositif intellectuel et léguée comme une question essentielle. Nulle autre œuvre que la sienne, après celle de son compatriote Johann Joachim Winckelmann (1717-1768), n'aura d'ailleurs marqué de manière aussi décisive la discipline, en rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survivance-arts/#i_56974

Pour citer l’article

Brigitte DERLON, Monique JEUDY-BALLINI, « ANTHROPOLOGIE DE L'ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-l-art/