WARBURG ABY (1866-1929)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Selon la légende familiale, Aby Warburg, premier né d'une fratrie de sept enfants et héritier d'une dynastie bancaire installée à Hambourg depuis le xvie siècle, scella son destin à l'âge de treize ans, lorsqu'il céda son droit d'aînesse à son cadet Max contre la promesse que celui-ci lui achèterait, sa vie durant, tous les livres qu'il voudrait. Aby Warburg allait ainsi constituer, selon des principes de classement entièrement originaux, une immense bibliothèque qui compterait à sa mort, en 1929, plus de cinquante mille volumes. Aujourd'hui installée à Londres, où elle déménagea en 1933 au moment de l'avènement du nazisme, d'abord rattachée au Courtauld Institute puis à l'université de Londres, elle reste, à l'échelle internationale, un des hauts lieux des études en histoire de l'art.

Le détour hopi

En 1903, lors d'une fête de famille, Max se livrait à une imitation de son aîné, le représentant assis à son bureau, écrivant une étude sur la coutume des Médicis de porter des chaussettes blanches à pois bleus et l'expliquant par l'influence flamande. Le pseudo-Aby finissait par déclarer que son texte serait si dense et si complexe que personne ne le comprendrait jamais. Sur un mode moins facétieux, on trouve ici l'image que la postérité a retenue d'Aby Warburg, celle d'un spécialiste érudit de la Renaissance italienne, dont il avait acquis une connaissance intime au cours de ses longs séjours à Florence. Comptent parmi ses disciples des chercheurs aussi prestigieux que Fritz Saxl, Edgar Wind ou Erwin Panofsky, fondateurs de l'iconologie moderne, c'est-à-dire d'une analyse des œuvres d'art conçues comme des configurations de savoir.

Cependant, la mise en évidence récente d'un épisode longtemps négligé qu'Ernst Gombrich, dans la biographie magistrale qu'il a consacrée à Warburg en 1970, considérait comme une parenthèse, permet de jeter un éclairage nouveau sur la personnalité et la pensée de l'historien de l'art. Après avoir fait des études [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  WARBURG ABY (1866-1929)  » est également traité dans :

ABY WARBURG ET L'IMAGE EN MOUVEMENT (P.-A. Michaud)

  • Écrit par 
  • Claire BRUNET
  •  • 1 272 mots

L'ouvrage de Philippe-Alain Michaud Aby Warburg et l'image en mouvement (Macula, 1998), préfacé par Georges Didi-Huberman, propose en guise d'introduction une chronologie où se déploient d'emblée, comme autant de brèves remarques, la singularité du personnage, la diversité de ses i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aby-warburg-et-l-image-en-mouvement/#i_15824

ESSAIS FLORENTINS, Aby Warburg - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 207 mots
  •  • 1 média

Descendant d'une très vieille famille de banquiers juifs de Hambourg, Aby Warburg (1866-1929) est une figure aussi remarquable qu'influente de l'avant-guerre et de la république de Weimar. Un accord passé avec ses frères, qui reprirent la firme paternelle, lui permit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/essais-florentins/#i_15824

LE RITUEL DU SERPENT (A. Warburg)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 895 mots

Réfléchir aujourd'hui sur les fondements de l'histoire de l'art conduit nécessairement à lire et relire Aby Warburg (1866-1929). Son œuvre difficile, multiforme, éclatée, fut longtemps placée dans l'ombre de celle d'un autre historien de génie, Erwin Panofsky. Surtout, une part essentielle de sa pensée resta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-rituel-du-serpent/#i_15824

ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 4 730 mots

Dans le chapitre « Une problématique originale »  : […] Sensible à l'importance de toutes ces orientations et soucieux de les faire converger en une enquête cohérente, Focillon, dans la Vie des formes (Paris, 1934), rappelait éloquemment que « l'œuvre d'art n'existe qu'en tant que forme », mais que, d'autre part, la forme tend toujours à signifier autre chose et plus qu'elle-même. Il se trouvait ainsi formuler l'essentiel d'une p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-l-histoire-de-l-art/#i_15824

ART (Le discours sur l'art) - Iconologie

  • Écrit par 
  • Jan BIALOSTOCKI
  •  • 4 344 mots

Dans le chapitre « Origines de la nouvelle méthode : Aby Warburg »  : […] Pour W.S. Heckscher l'iconologie comme méthode est née en 1912. Cette année-là, en effet, Aby Warburg présenta au Congrès international d'histoire de l'art à Rome un rapport qui fit sensation sur les fresques peintes par Francesco Cossa et ses collaborateurs au palais Schifanoia de Ferrare. Ces fresques, que les critiques et les historiens n'avaient pas réussi à interpréter, ont été expliquées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-iconologie/#i_15824

DIDI-HUBERMAN GEORGES (1953- )

  • Écrit par 
  • Maud HAGELSTEIN
  •  • 1 116 mots

Georges Didi-Huberman est né en 1953 à Saint-Étienne. Philosophe et historien de l'art, il enseigne depuis 1990 à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris. Avec plus d'une trentaine de livres publiés depuis 1982, il est l'un des théoriciens de l'image les plus actifs dans le paysage contemporain. Détonant par son objet et par sa méthode, son tout premier ouvrage donne le ton : dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-didi-huberman/#i_15824

GOMBRICH ERNST HANS (1909-2001)

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK, 
  • Universalis
  •  • 1 615 mots

Dans le chapitre « Une formation humaniste »  : […] Ernst Hans Gombrich est né à Vienne (Autriche) en 1909, dans une famille juive aisée, qui privilégiait la Bildung , la formation humaniste, favorisant ainsi une extrême diversité des centres d'intérêt. Il étudie, sous la conduite d'Emmanuel Loewy, d'Hans Tietze et de Julius von Schlosser, une histoire de l'art marquée par les idées de Hildebrand et de Riegl et soutient en 193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-hans-gombrich/#i_15824

HERCULE À LA CROISÉE DES CHEMINS (E. Panofsky)

  • Écrit par 
  • Elisabeth DÉCULTOT
  •  • 1 029 mots

Lorsqu'il publie en 1930 Hercule à la croisée des chemins (traduit de l'allemand par D. Cohn, Flammarion, Paris, 1999), Erwin Panofsky (1892-1968) enseigne l'histoire de l'art à l'université de Hambourg depuis neuf ans. Par bien des aspects, l'œuvre porte fortement l'empreinte de cet environnement intellectuel. On y sent tout d'abord l'influence d'Ernst Cassirer, lui aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hercule-a-la-croisee-des-chemins/#i_15824

ICONOGRAPHIE ET ICONOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG
  •  • 1 352 mots

Dans le chapitre « La méthode et ses principes »  : […] Entre-temps, l'art profane, réhabilité par la génération positiviste des années 1860, devient au tournant du siècle le terrain de prédilection de l'iconologie. Celle-ci, au moment où l'histoire de l'art se cherche des justifications doctrinales, prend conscience d'elle-même, comme en témoigne en 1899 le Vocabulaire de l'Accademia della Crusca, académie romaine visant à garan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iconographie-et-iconologie/#i_15824

IMITATION, esthétique

  • Écrit par 
  • Danièle COHN, 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 3 911 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Imitation, histoire et forme »  : […] On parle à juste titre d'un paradigme de l'imitation, qui aurait, depuis l'Antiquité, régné sur l'histoire des arts, transitant à la Renaissance de l'art oratoire aux arts figuratifs. La mise au point de la perspective comme « forme symbolique », pour reprendre le titre d'un essai d'Erwin Panofsky, révolutionne les arts visuels. Leur statut s'en trouve modifié au point qu'ils prennent, vu leur ess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-esthetique/#i_15824

L'ŒUVRE D'ART ET SES SIGNIFICATIONS. ESSAIS SUR LES " ARTS VISUELS ", Erwin Panofsky - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 1 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Succès et critiques de la méthode iconologique »  : […] La fortune de la méthode iconologique de Panofsky sera considérable dans les sciences humaines. Claude Lévi-Strauss reconnaîtra en Panofsky un « authentique structuraliste », alors que Pierre Bourdieu verra dans cette méthode, telle qu'elle est mise en œuvre dans Architecture gothique et pensée scolastique , inséparable selon lui du programme iconologique en tant que tel, « u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre-d-art-et-ses-significations/#i_15824

PANOFSKY ERWIN (1892-1968)

  • Écrit par 
  • Daniel ARASSE
  •  • 1 627 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Repenser l’histoire de l’art »  : […] Né à Hanovre le 30 mars 1892, il est, en 1926, professeur d'histoire de l'art à Hambourg et participe aux recherches du groupe inspiré par Aby Warburg ; d'origine juive, il est radié par les nazis en 1933 et émigre aux États-Unis, où il avait noué des contacts depuis 1931 ; en 1935, il enseigne à l'Institute for Advanced Study de l'université de Princeton, où il travaille et accumule les découver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erwin-panofsky/#i_15824

SAXL FRITZ (1890-1948)

  • Écrit par 
  • Roland RECHT
  •  • 1 004 mots

Vienne, ville natale de Fritz Saxl qui y entreprit ses études, vit se développer ce qu'on a appelé l'école de Vienne de l'histoire de l'art. Un de ses plus remarquables représentants, Max Dvořák, fut le premier maître de Saxl. En réalité, il ne s'agit pas à proprement parler d'une école, l'expression désigne en fait un certain nombre de savants qui formulent des exigences nouvelles pour étudier l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-saxl/#i_15824

SURVIVANCE, arts

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN, 
  • Sylvie RAMOND
  •  • 1 139 mots

La notion de « survivance » est centrale pour l'histoire de l'art depuis que l'historien de l'art allemand Aby Warburg (1866-1929) l'a placée au cœur de son dispositif intellectuel et léguée comme une question essentielle. Nulle autre œuvre que la sienne, après celle de son compatriote Johann Joachim Winckelmann (1717-1768), n'aura d'ailleurs marqué de manière aussi décisive la discipline, en rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survivance-arts/#i_15824

WIND EDGAR (1900-1971)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 129 mots

Historien de l'art ayant enseigné en Allemagne, puis aux États-Unis et en Grande-Bretagne, Edgar Wind est surtout connu en France par la traduction que Pierre-Emmanuel Dauzat fit de deux de ses ouvrages, Art et anarchie (Gallimard, 1988) et Mystères païens de la Renaissance (Gallimard, 1992), qui en firent un théoricien de l'art et le représentant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-wind/#i_15824

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe-Alain MICHAUD, « WARBURG ABY - (1866-1929) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aby-warburg/