ANTHROPOLOGIE DE L'ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bronislaw Malinowski

Bronislaw Malinowski
Crédits : Alamy/ Photo12

photographie

Masque à transformation kwakiutl

Masque à transformation kwakiutl
Crédits : Richard A. Cooke/ Corbis/ Getty Images

photographie

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)

Sceptre cultuel yoruba (Nigeria)
Crédits : Musée du quai Branly - Jacques Chirac/Jean-Gilles Berizzi/ RMN-Grand Palais

photographie


La réhabilitation des productions commerciales

En anthropologie, l’art s’est longtemps réduit aux productions dites traditionnelles, tenues pour plus authentiques et menacées de disparition. Ses spécialistes écartaient ainsi de leur champ d’études les artefacts trop marqués par la modernisation ou à finalité commerciale (art populaire, touristique). La réhabilitation de ces objets conceptuellement ou physiquement hybrides participa de la prise en compte accrue des changements sociaux et des interactions avec l’Occident. Depuis Ethnic and Tourist Arts, l’ouvrage précurseur de Nelson Graburn (1976), les recherches ont montré la non-pertinence de cette distinction pour la compréhension anthropologique des sociétés, l’utilisation d’outils, de matériaux ou de supports importés n’affectant pas foncièrement le rapport local à l’art. De fait, tout en satisfaisant certaines attentes extralocales, les fabricants qui se procurent ainsi de nouvelles sources de revenus parviennent à exprimer leur créativité (Jules-Rosette, 1987) en même temps que des valeurs ou conceptions qui leur sont propres (Morphy, 1991). Le renouvellement du regard sur les créations populaires prit parfois la forme de collaborations entre artistes et ethnologues, telle celle qu’impulsa Johannes Fabian (1996) en encourageant un autodidacte zaïrois à peindre sa version de l’histoire coloniale.

Parallèlement à la réhabilitation de l’art commercial récent, les ethnologues entreprirent aussi de déconstruire l’idée selon laquelle l’ancienneté des objets vaudrait gage d’authenticité, en arguant que la fabrication de répliques commerciales était contemporaine des premiers temps de la colonisation (Philipps et Steiner, 1999). Dès le début du xxe siècle, il arrivait même que des objets à usage rituel incorporent des matériaux importés (plastique, tissu, peinture acrylique) et que les copies destinées au commerce les excluent pour mieux répondre aux goûts des Européens (Schildkrout et Keim, 1998).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHROPOLOGIE DE L'ART  » est également traité dans :

ART (Le discours sur l'art) - L'histoire de l'art

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 4 730 mots

Dans le chapitre « Une problématique originale »  : […] Sensible à l'importance de toutes ces orientations et soucieux de les faire converger en une enquête cohérente, Focillon, dans la Vie des formes (Paris, 1934), rappelait éloquemment que « l'œuvre d'art n'existe qu'en tant que forme », mais que, d'autre part, la forme tend toujours à signifier autre chose et plus qu'elle-même. Il se trouvait ainsi formuler l'essentiel d'une p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-l-histoire-de-l-art/#i_56974

SURVIVANCE, arts

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN, 
  • Sylvie RAMOND
  •  • 1 139 mots

La notion de « survivance » est centrale pour l'histoire de l'art depuis que l'historien de l'art allemand Aby Warburg (1866-1929) l'a placée au cœur de son dispositif intellectuel et léguée comme une question essentielle. Nulle autre œuvre que la sienne, après celle de son compatriote Johann Joachim Winckelmann (1717-1768), n'aura d'ailleurs marqué de manière aussi décisive la discipline, en rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survivance-arts/#i_56974

Voir aussi

Pour citer l’article

Brigitte DERLON, Monique JEUDY-BALLINI, « ANTHROPOLOGIE DE L'ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-l-art/