AMÉRIQUE LATINELa question indienne

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Indiens, entre minorité et majorité

L'indianité est difficile à définir. Sorte de frontière symbolique poreuse et mouvante, elle traverse l'ensemble des rapports sociaux. Le métissage avancé des sociétés latino-américaines et la mobilité croissante des individus rendent impossible, ici plus qu'ailleurs, l'adéquation entre des groupes humains bien définis et une identité culturelle indigène. En outre, chaque pays présente une situation particulière. Toutefois, quelques estimations peuvent être formulées, selon les critères linguistique et d'auto-identification pris en compte par la plupart des recensements.

Ainsi, les Indiens constituent environ 10 p. 100 de la population latino-américaine totale. Ils représentent la moitié de la population au Guatemala et en Bolivie, environ 30 p. 100 en Équateur et au Pérou, et de 10 à 13 p. 100 au Belize, au Honduras et au Mexique. Ailleurs, ils dépassent rarement les 5 p. 100, hormis au Nicaragua, au Panamá et au Chili (de 7 à 8 p. 100). L'Uruguay est le seul pays d'Amérique latine sans population indienne originaire.

Il s'agit d'une population de moins en moins rurale, bien que les Indiens soient souvent majoritaires dans les campagnes du sud du Mexique, du Guatemala et des pays andins. L'image de l'enclave indienne, encore valable dans les années 1960, est largement battue en brèche par une migration accrue vers les villes de chacun des pays concernés comme vers l'étranger. Les Indiens restent néanmoins majoritaires parmi les couches les plus pauvres des sociétés latino-américaines. Indianité reste synonyme de pauvreté.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Femmes quechua, Équateur

Femmes quechua, Équateur
Crédits : John Beatty/ Getty Images

photographie

Marche commémorative au Chiapas, Mexique, en 1998

Marche commémorative au Chiapas, Mexique, en 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Contestation des cocaleros boliviens, 1998

Contestation des cocaleros boliviens, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

David RECONDO, « AMÉRIQUE LATINE - La question indienne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-la-question-indienne/