URUGUAY

Nom officiel

République orientale de l'Uruguay (UY)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Luis Alberto Lacalle Pou (depuis le 1er mars 2020)

      Capitale

      Montevideo

        Langue officielle

        Espagnol

          Unité monétaire

          Peso uruguayen (UYU)

            Population (estim.) 3 567 000 (2023)
              Superficie 193 356 km²

                L' Uruguay, officiellement nommé République orientale de l'Uruguay, est un État issu de la colonisation espagnole du Nouveau Monde. Situé dans le cône sud, limité à l'ouest par la République Argentine et au nord-est par le Brésil, le pays, une immense plaine coupée en deux par le rio Negro, s'étale sur 176 215 kilomètres carrés et compte une population d'un peu plus de 3,28 millions d'habitants en 2004, largement concentrée dans les centres urbains et, avant tout, dans la capitale Montevideo.

                Après l'indépendance, conquise en 1828, l'Uruguay était un pays d'immigration, en grande partie italienne et espagnole ; mais, depuis la seconde moitié du xxe siècle, la tendance s'est inversée et le pays connaît des phénomènes d'émigration massive. De plus, les relations commerciales avec le Royaume-Uni, d'une part, et l'importance de l'influence culturelle française, d'autre part, participent également à sa relation privilégiée avec l'Europe. Mais cette situation a changé à partir de la Seconde Guerre mondiale avec la fin de l'hégémonie britannique en Amérique latine remplacée par l'hégémonie nord-américaine.

                La production agricole, et avant tout l'élevage extensif, a toujours joué un rôle de premier ordre dans l'économie uruguayenne, même lorsque ce modèle alterna avec l'industrialisation par substitution d'importations (particulièrement prégnante dans les années 1950), puis avec le pari plus récent de créer un pôle économique régional.

                Jusque dans les années 1960, l'Uruguay pouvait se targuer, dans le contexte latino-américain, d'avoir réussi une forte intégration sociale. Mais depuis les années 1960, et surtout depuis la crise financière de 2002, les inégalités et la pauvreté, la fragmentation sociale et l'exclusion ont progressé de manière inquiétante, malgré l'arrivée au pouvoir de la gauche (Frente Amplio) en 2005 et les politiques sociales menées depuis lors.

                Uruguay : carte physique

                Uruguay : carte physique

                Uruguay : carte physique

                Carte physique de l'Uruguay.

                Uruguay : drapeau

                Uruguay : drapeau

                Uruguay : drapeau

                Uruguay (1828 ; modif. 1830). Neuf raies blanches et bleues, alternées, se partagent la surface du…

                Géographie

                Avec 176 220 kilomètres carrés, la république orientale d'Uruguay est l'un des plus petits pays d'Amérique du Sud, situé sur la façade atlantique du continent. Le relief, mollement ondulé, constitue une dégradation méridionale du socle brésilien, comme en témoigne les sierras Haedo et Grande, d'orientation méridienne, qui se terminent sur l'estuaire de la Plata par quelques pains de sucre granitiques, disséminés le long de la côte, et suffisamment isolés les uns des autres pour offrir des points de repère aux navigateurs. La présence de l'un de ces cerros à l'entrée de la baie de Montevideo aurait inspiré le toponyme de cette place forte fondée en 1726 : Monte VI E-O, le sixième mont d'est en ouest depuis l'entrée dans l'estuaire.

                Un nain coincé entre deux géants

                La région de l'Uruguay, inscrite sur les cartes de l'époque coloniale comme « la terre d'aucun profit », ne disposait ni de ressources minières ni de main-d'œuvre indigène. Elle constituait donc un « espace à viande », mal contrôlé par son autorité de tutelle – Buenos Aires, capitale de la vice-royauté de La Plata – et ouvert aux appétits portugais qui voulaient s'approprier la rive nord de l'estuaire et donner ainsi une extension méridionale à leur domaine brésilien. En 1828, l'indépendance de l'Uruguay est acquise grâce à l'appui des Britanniques qui ne souhaitaient pas voir l'estuaire de la Plata devenir une mer intérieure argentine et qui étaient soucieux de créer un État tampon entre les deux puissances du continent, l'Argentine et le Brésil. Dès lors, la ville de Montevideo, initialement lieu de défense terrestre contre les ambitions portugaises, affirme ses fonctions de cité portuaire face à sa rivale argentine Buenos Aires. Le[...]

                La suite de cet article est accessible aux abonnés

                • Des contenus variés, complets et fiables
                • Accessible sur tous les écrans
                • Pas de publicité

                Découvrez nos offres

                Déjà abonné ? Se connecter

                Écrit par

                • Éric FOULQUIER : docteur en géographie, maître de conférences en géographie à l'université d'Orléans
                • Georges FOURNIAL : chroniqueur
                • Maria Laura REALI : docteur en histoire, chercheur associé au Centre de recherche sur les mondes américains (École des hautes études en sciences sociales), chercheur contractuel à l'université de la République, Uruguay
                • Universalis

                Classification

                Pour citer cet article

                Universalis, Éric FOULQUIER, Georges FOURNIAL, Maria Laura REALI, « URUGUAY », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL :

                Médias

                Uruguay : carte physique

                Uruguay : carte physique

                Uruguay : carte physique

                Carte physique de l'Uruguay.

                Uruguay : drapeau

                Uruguay : drapeau

                Uruguay : drapeau

                Uruguay (1828 ; modif. 1830). Neuf raies blanches et bleues, alternées, se partagent la surface du…

                Élevage de moutons, Uruguay

                Élevage de moutons, Uruguay

                Élevage de moutons, Uruguay

                Une estancia dans le nord du pays (ici près de Melo). L'économie uruguayenne repose…

                Autres références

                • URUGUAY, chronologie contemporaine

                  • Écrit par Universalis
                • ARTIGAS JOSÉ (1764-1850)

                  • Écrit par Jean MEYER
                  • 298 mots

                  Héros national et père de l'indépendance de l'Uruguay, José Artigas dut lutter contre les forces conjuguées de l'Espagne et du Portugal, contre la jeune Argentine et contre le futur Brésil qui, sur leur lancée conquérante, se disputaient le territoire de son pays. Héros combattant,...

                • FRASCONI ANTONIO (1919-2013)

                  • Écrit par Universalis
                  • 318 mots

                  L’artiste et illustrateur américano-uruguayen Antonio Frasconi s’est fait connaître aux États-Unis par son travail dans le domaine de la gravure sur bois. Il a réalisé la conception graphique et les illustrations de plus d’une centaine d’ouvrages. Son œuvre est exposée dans de nombreux musées,...

                • GALEANO EDUARDO (1940-2015)

                  • Écrit par Universalis
                  • 364 mots

                  L’écrivain et journaliste Eduardo Galeano naît le 3 septembre 1940 à Montevideo (Uruguay). Il commence à publier des caricatures dans l’hebdomadaire El Sol alors qu’il est encore adolescent, puis dirige l’hebdomadaire politique et culturel Marcha. À la suite d’un coup d’État militaire en...

                • GARIBALDI GIUSEPPE (1807-1882)

                  • Écrit par Pierre MILZA
                  • 2 655 mots
                  • 2 médias
                  ...défenseurs de la jeune République du Rio Grande do Sul, en lutte pour son indépendance et dont il commande la « flotte » (composée de deux bâtiments !). En Uruguay, où le général Rivera a chassé son rival Oribe, allié du dictateur argentin Rosas, il combat sur terre et sur mer les forces conjuguées de l'Argentine...
                • Afficher les 11 références

                Voir aussi