ALUMINE (oxyde d'aluminium)

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les composés de l'aluminium »  : […] Dans tous ses composés, l'aluminium est trivalent. Des composés monovalents existent à température élevée. Une autre caractéristique de l'aluminium est d'avoir un hydroxyde amphotère, qui donne des sels avec les acides forts et des aluminates avec les bases fortes. Parmi les très nombreux composés de l'aluminium, seuls seront traités ici ceux qui ont une utilisation industrielle. Le fluorure AlF 3 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aluminium/#i_9982

BAUXITES

  • Écrit par 
  • Michel ESTERLE, 
  • Jean-Pierre LAJOINIE
  •  • 3 786 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Utilisations »  : […] Selon leur composition, les bauxites sont diversement utilisées. Comme minerai d'aluminium (de loin la principale utilisation), dans les conditions actuelles, elles ne doivent pas contenir en moyenne plus de 8 p. 100 de silice (SiO 2 ) réactive dans le procédé de traitement et moins de 39 p. 100 d'alumine (A1 2 O 3 ) récupérable par ce même procédé. Pour l'industrie des réfractaires, la bauxite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauxites/#i_9982

CORINDON

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 282 mots

Oxyde d'aluminium, le corindon se présente en cristaux prismatiques, en tonnelets à faces finement striées, en fuseaux (icosaèdres aigus) ou en prismes aplatis (formes tabulaires). Il se caractérise par sa grande dureté (9), à peine inférieure à celle du diamant qui est le minéral le plus dur avec un indice de 10. Il est surtout connu pour ses variétés gemmes, colorées et transparentes : le rubis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corindon/#i_9982

DÉBRIS SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 5 323 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Origine et nature des débris orbitaux »  : […] Le lancement de la fusée soviétique R-7 Semiorka le 4 octobre 1957, plaçant en orbite Spoutnik, cette petite boule de 84 kilogrammes constituant le premier satellite artificiel, a marqué le début de la conquête spatiale, mais également celui de la pollution de l’espace. En effet, sur la même orbite que ce satellite, mais derrière lui, se trouvait le dernier étage de la fusée (assemblage de réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debris-spatiaux/#i_9982

DISTHÈNE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 241 mots

Avec la sillimanite et l'andalousite, ce minéral fait partie du groupe des silicates d'alumines anhydres. Le terme de disthène (du grec dis , deux, et sthenos , force) est une allusion à sa dureté, très variable selon les directions. C'est un subnésosilicate : la structure cristalline est constituée d'octaèdres AlO 6 , ayant leurs arêtes en commun, unis entre eux par des tétraèdres [SiO 4 ] 4— , i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/disthene/#i_9982

HALL CHARLES MARTIN (1863-1914)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 666 mots
  •  • 1 média

Chimiste américain, Charles Martin Hall a mis au point en 1886, en même temps que le Français Paul Héroult, un procédé électrolytique (c'est-à-dire qui utilise le courant électrique pour activer les réactions chimiques) d'extraction de l'aluminium. Isolé seulement depuis 1825 par le chimiste danois Christian Œrsted, l'aluminium est obtenu à partir de l'alumine, un oxyde d'aluminium tiré de la ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-martin-hall/#i_9982

HÉROULT PAUL LOUIS TOUSSAINT (1863-1914)

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 714 mots
  •  • 1 média

Paul Louis Toussaint Héroult est un métallurgiste et inventeur français connu pour avoir mis au point en 1886 un procédé de production d'aluminium par électrolyse de l'alumine. Cette technique a couramment été nommée procédé Hall-Héroult, l'Américain Charles Martin Hall l'ayant développée simultanément et indépendamment. Mais au-delà de l'extraction de l'aluminium, le nom de Héroult reste égal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-louis-toussaint-heroult/#i_9982

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Dérivés du soufre, de l'azote, du fluor »  : […] L' anhydride sulfureux (SO 2 ) constitue le polluant atmosphérique dont l'impact sur l'ensemble des êtres vivants est de loin le plus préoccupant. Ce gaz se transforme rapidement dans l'air en acide sulfurique, très hygroscopique, qui joue un rôle essentiel dans la formation des smogs acides, brouillards propres aux milieux urbains des régions à climat tempéré froid où sévit une forte pollution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_9982

POUDRES MÉTALLURGIE DES

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER, 
  • Georges CIZERON
  •  • 5 026 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Frittage des oxydes »  : […] La mise en œuvre des techniques de la métallurgie des poudres pour la préparation de pièces constituées d'oxydes réfractaires a pris une grande importance, depuis environ 1950, en raison de l'utilisation croissante de céramiques à base d'oxydes, comme l' alumine, la zircone stabilisée ou pure, la magnésie, la thorine, la glucine, l' oxyde d'uranium et les ferrites. Les mécanismes fondamentaux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallurgie-des-poudres/#i_9982

PROCÉDÉ INDUSTRIEL DE FABRICATION DE L'ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Nicole CHÉZEAU
  •  • 189 mots

Le Français Henri Sainte-Claire Deville (1818-1881) inventa en 1854 le premier procédé industriel de fabrication de l'aluminium. Celui-ci consiste à décomposer le chlorure double NaCl-AlCl 3 par le sodium en présence d'un fondant. L'alumine nécessaire à la préparation de ce chlorure était obtenue en traitant un minerai de bauxite par le carbonate de soude dans des fours chauffés à haute températ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procede-industriel-de-fabrication-de-l-aluminium/#i_9982

SUPERCONDUCTEURS IONIQUES

  • Écrit par 
  • Philippe COLOMBAN
  •  • 6 473 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Conducteurs cationiques »  : […] Les conducteurs cationiques peuvent être classés en trois familles selon le degré d'anisotropie de la conductivité : mono-, bi- ou tridimensionnelle. Le chef de file des composés tridimensionnels est l' iodure d'argent. À température ambiante, ce composé (AgIβ) a une structure de type wurtzite (ZnS) et sa conductivité est assez faible. À 147 0 C, une transition de phase conduit à une structure cub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/superconducteurs-ioniques/#i_9982

SUPPORTS MINÉRAUX, chimie

  • Écrit par 
  • André LOUPY
  •  • 342 mots

De nombreux oxydes minéraux naturels tels que les alumines, les argiles et les silices sont utilisés en lieu et place des solvants dans de nombreux procédés de synthèse organique. Grâce aux éléments présents dans leurs structures, notamment des sites oxygénés basiques et des sites métalliques ou acides, et du fait des valeurs élevées des surfaces spécifiques de ces supports (jusqu'à 500 m 2 /g), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supports-mineraux-chimie/#i_9982

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] Les verres industriels courants ont des compositions très voisines de celles qui sont indiquées au tableau . Les constituants sont apportés au four par la « composition ». La silice y est introduite sous forme de sable très pur, tel que celui de Fontainebleau, ou de quartz naturel broyé, l' alumine sous forme de feldspaths très purs, aussi exempts de fer que possible, ou sous forme d'alumine hy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_9982


Affichage 

Corindon

photographie

Cristal de corindon (oxyde d'aluminium), à la forme hexagonale parfaite, trouvé à Bozemann dans le Montana (États-Unis) 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Procédé Bayer

dessin

Schéma du procédé Bayer pour attaque à la soude des bauxites bœhmitiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structures tétraédriques

dessin

Similitude de l'anion perchlorique (a) et du centre actif acide dans les silicates d'alumine (b) (structures tétraédriques de même charge) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Corindon
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Procédé Bayer
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structures tétraédriques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin