SILLIMANITE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec le disthène et l'andalousite, la sillimanite (du nom de Benjamin Silliman) fait partie du groupe des silicates d'alumine anhydres.

C'est un subnésosilicate, c'est-à-dire que la trame cristalline est constituée d'octaèdres AlO6 ayant leurs arêtes en commun, unis entre eux par des tétraèdres [SiO4]4—, indépendants les uns des autres, ainsi que par des tétraèdres AlO4. La symétrie est du type orthorhombique.

La formule chimique peut s'écrire [SiO4]Al2O ou, en épuisant la coordination de Al, [SiO4]Al4Al6O, mais du fer trioxydé peut se substituer en partie à l'aluminium.

Les cristaux, bien individualisés, à faces striées et courbes, sont rares, la sillimanite se présentant le plus souvent sous la forme de longues et minces baguettes, à terminaisons indistinctes, groupées en gerbes. La fibrolite est une variété massive, compacte et tenace, constituée, ainsi que son nom l'indique, par de très fines fibres enchevêtrées ou radiées. À l'œil nu, la sillimanite se présente fréquemment sous la forme de taches blanchâtres, à l'éclat vitreux, parfois colorées en gris, brun, jaune ou vert olive.

C'est un minéral de métamorphisme, qui apparaît dans les schistes et gneiss, riches en alumine, à de très hautes températures. Dans ce cas, elle est en aiguilles agrégées et enchevêtrées en paquets, tandis qu'elle peut cristalliser en prismes trapus dans les leptynites.

—  Michel GIBERT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SILLIMANITE  » est également traité dans :

ANDALOUSITE

  • Écrit par 
  • Michel GIBERT
  •  • 285 mots

Avec la sillimanite et le disthène, l'andalousite (qui tire son nom de l'Andalousie, province espagnole où ce minéral fut décrit) fait partie du groupe des silicates d'alumine anhydres. C'est un subnésosilicate : la structure cristalline montre des chaînes d'octaèdres AlO 6 , ayant leurs arêtes en commun, liées par des tétraèdres [SiO 4 ] 4  , indépendants les uns des autres, ainsi que par des gro […] Lire la suite

SILICATES

  • Écrit par 
  • Jean WYART
  •  • 8 500 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les nésosilicates »  : […] Parmi les nésosilicates les plus importants, certains de densité élevée, ont une structure atomique qui est un assemblage compact d'ions oxygène. Dans la phénacite Be 2 SiO 4 , la willémite Zn 2 SiO 4 , l' eucryptite LiAlSiO 4 , tous les cations sont tétracoordonnés, de sorte que chacun des oxygènes est commun à un tétraèdre SiO 4 et à deux tétraèdres tels que BeO 4  ; dans les olivines ( pér […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel GIBERT, « SILLIMANITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sillimanite/