ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires)Économie agroalimentaire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans les pays développés, les industries agroalimentaires représentent un monde qui semble familier. Chacun, confronté à la nécessité de se nourrir, entretient, sinon des contacts quotidiens, du moins une relation suivie avec les producteurs et les distributeurs alimentaires. C'est un fait majeur qu'aujourd'hui, en France et d'une manière générale dans tous les pays industrialisés, les consommateurs recourent principalement aux produits transformés, fabriqués par les industries agroalimentaires, pour assurer leur alimentation. Il s'agit en outre d'une branche d'activités particulièrement médiatisée. La publicité ou encore un certain nombre de débats relatifs à l'alimentation, parfois nourris par des crises sanitaires plus ou moins graves, apportent eux aussi leur lot d'informations sur les produits ou sur les acteurs économiques.

Pourtant, les activités agroalimentaires constituent un ensemble complexe. Elles réunissent des industries de transformation diverses qui comprennent des entreprises très différentes, de la petite entreprise régionale au grand groupe multinational. Ces industries agroalimentaires, les « I.A.A. de la comptabilité nationale », échangent, en amont, avec des fournisseurs agricoles et, en aval, avec des distributeurs alimentaires. L'ensemble constitue la filière agroalimentaire (ou les filières agroalimentaires si l'on souhaite distinguer selon les produits). Comprendre le fonctionnement de ces activités et, surtout, leur évolution, nécessite de prendre en compte l'ensemble de ces dimensions.

Les études statistiques montrent l'importance économique considérable des I.A.A. dans un pays comme la France. Leur puissance n'est pas nouvelle et a pu être maintenue grâce à la capacité d'adaptation des filières. Quelle situation doivent-elles maintenant affronter ?

L'analyse des stratégies de concurrence indique que celle-ci s'est non seulement intensifiée mais qu'elle a également changé de forme. La compétition fait la part belle aux produits de marque, à l'information sur la qualité et à la sécurité des produits, mais la concurrence par les prix demeure acharnée.

La grande distribution est un acteur majeur de cette transformation des règles du jeu concurrentiel, dont elle constitue le premier bénéficiaire. Elle a su s'insérer dans le jeu traditionnel des filières, en particulier en profitant des ouvertures permises par les violentes crises sanitaires qui ont frappé le secteur dans les années 1990, pour acquérir une position dominante.

Des années 1980 au début des années 2000, la filière agroalimentaire a ainsi connu des évolutions rapides qui ont entraîné des changements économiques et organisationnels considérables. Il n'est pas exagéré d'écrire que certes les innovations technologiques, mais surtout les pratiques de concurrence sur les marchés et les évolutions réglementaires, ont tracé les orientations futures de l'économie agroalimentaire.

Les industries agroalimentaires

On définit généralement les industries agroalimentaires comme l'ensemble des activités qui transforment des productions et matières premières d'origine agricole en produits à usage alimentaire. Cela exclut beaucoup de secteurs, notamment l'agriculture en amont et la distribution en aval. D'autres activités importantes ne sont pas non plus concernées, telles les biotechnologies ou la production d'énergie à partir de produits agricoles. Mais, même limité ainsi, l'ensemble des I.A.A. comprend encore un grand nombre de secteurs qui sont parfois d'une nature très différente les unes des autres. Il n'y rien de commun entre des industries lourdes en équipement et en consommation d'énergie, comme la sucrerie, et des activités proches du commerce, comme la boulangerie artisanale. Pourtant l'une et l'autre font partie des I.A.A. telles qu'elles sont définies par les classifications.

Dans la pratique, les activités appartenant à cet ensemble (tabl. 1) regroupent l'industrie des viandes (qui représente en France 18 p. 100 des entreprises agroalimentaires, mais 27 p. 100 des emplois salariés), l'industrie laitière (1,7 p. 100 des entreprises et 10,6 p. 100 des emplois salariés), l'industrie des boissons (3,6 p. 100 des entreprises et 7,7 p. 100 des emplois), le travail du grain (1,9 p. 100 des entreprises et 5,5 p. 100 des emplois). À côté de ces [...]

Alimentation : les différents secteurs agroalimentaires

Tableau : Alimentation : les différents secteurs agroalimentaires

Grands secteurs agroalimentaires en France (source : I.N.S.E.E., 2004). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Alimentation : les différents secteurs agroalimentaires

Alimentation : les différents secteurs agroalimentaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Alimentation : les entreprises agroalimentaires

Alimentation : les entreprises agroalimentaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Alimentation : taille des entreprises agroalimentaires

Alimentation : taille des entreprises agroalimentaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Alimentation : caractéristiques des secteurs agroalimentaires

Alimentation : caractéristiques des secteurs agroalimentaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

  • : économiste, directeur de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (I.N.R.A.)
  • : directeur de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique

Classification

Autres références

«  ALIMENTATION  » est également traité dans :

ALIMENTATION (Aliments) - Classification et typologie

  • Écrit par 
  • Ambroise MARTIN
  •  • 4 566 mots
  •  • 1 média

En matière de classification des aliments, la première question concerne la définition même de l'aliment. Ce dernier est consommé quotidiennement pendant toute la vie ; il fait donc partie du domaine de ce qui va de soi. Les définitions « circulaires », présentes dans certains dictionnaires, confirment ce fait : on définit fréquemment ainsi le verbe « se nourrir » comme « le fait d'ingérer des ali […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Technologies de production et de conservation

  • Écrit par 
  • Paul COLONNA
  •  • 7 396 mots
  •  • 3 médias

Les technologies agroalimentaires concernent les différentes opérations effectuées sur des produits agricoles, après leur récolte, en vue de l'obtention d'aliments. Ces matières premières agricoles – qui sont souvent instables, non sûres, de caractéristiques variables et de faible qualité nutritionnelle – sont ainsi transformées en denrées alimentaires sûres, plus stables et de bonne valeur nutrit […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Législation

  • Écrit par 
  • Alain SOROSTE
  •  • 3 129 mots

Le commerce des denrées alimentaires, comme tous les commerces de produits de grande consommation, pourrait relever simplement d'un contrat entre le client et son fournisseur. La denrée alimentaire serait dès lors définie dans le cadre d'un contrat ou d'une offre commerciale à travers des spécifications telles que la […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 747 mots

Si l'on retient la définition de Jean Trémolières selon laquelle on appelle « aliment » une denrée nourrissante, appétente et coutumière, il est évident que l'alimentation doit comporter de telles qualités, sous réserve que ces denrées ne recèlent pas de produits nocifs pour les consommateurs en général voire pour certains d'entre eux seulement.À cet égard, les toxi-infections alimentaires classiq […] Lire la suite

ALIMENTATION (Aliments) - Prise alimentaire

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN, 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 4 269 mots
  •  • 2 médias

L'animal, comme l'homme, assure sa croissance et, en fonction du programme génétique de l'espèce, atteint à l'âge adulte une dimension et un poids corporel qui demeurent approximativement stables. Sa composition corporelle, en particulier la proportion en eau et en graisses, est identique chez tous les individus de l'espèce et constante chez l'adulte. Ces […] Lire la suite

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Anthropologie de l'alimentation

  • Écrit par 
  • Dominique FOURNIER
  •  • 6 084 mots
  •  • 3 médias

Au regard de ce qu'il a toujours représenté, pour les sociétés opulentes comme pour les groupes les moins favorisés, il est permis de se demander pourquoi les anthropologues ont tellement tardé à s'intéresser de près au fait alimentaire. Était-ce parce que, tout à leur souci de constituer leur discipline en science véritable, ils jugeaient un sujet aussi trivial indigne de leurs savantes analyses, […] Lire la suite

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Évolution de la consommation

  • Écrit par 
  • Pierre COMBRIS
  •  • 4 310 mots
  •  • 2 médias

La situation actuelle de l'alimentation en France et dans les pays développés est l'aboutissement d'une évolution continue très profonde qui a débuté avec la révolution industrielle. Pour bien comprendre ce qui caractérise les tendances de la consommation alimentaire dans le monde d'aujourd'hui, il faut donc remonter à la fin du xviiie siècle. Cette m […] Lire la suite

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Troubles du comportement

  • Écrit par 
  • Laurence APFELBAUM-IGOIN
  •  • 3 348 mots
  •  • 1 média

La définition des troubles du comportement alimentaire renvoie à la comparaison avec un comportement normal. Or, si l'on peut décrire, pour une population donnée, une prise alimentaire moyenne quant à la quantité, au nombre de repas ou au type d'aliments les plus fréquents, la variabilité est très grande d'un individu à un autre, sans qu'on puisse parler pour autant, à propos de ceux qui s'écarten […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Enjeux de politiques publiques

  • Écrit par 
  • Daniel NAIRAUD
  •  • 6 100 mots

Éduquer, instruire, protéger les individus, aménager les conditions de leur liberté, réprimer les conduites qui nuisent à autrui, lutter contre les fraudes, telles sont les missions essentielles des États. Si le choix des aliments est un acte libre, il n'en reste pas moins que se nourrir est vital et que tous les hommes n'ont pas un accès égal à la nourriture. Dès lors, la question de l'interventi […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 251 mots
  •  • 8 médias

La situation mondiale de l'alimentation est très contrastée : d'un côté, suralimentation pour près de deux milliards de personnes ; de l’autre, faim continuelle pour environ une personne sur huit dans les pays en développement et pour une petite fraction de la population des pays développés, soit autour de 800 millions de personnes. Plus de deux milliards de personnes sont atteintes de maladies pr […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

9-16 janvier 2018 France. Dénonciation des dysfonctionnements de Lactalis.

Le 11, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire note que le gouvernement a dû « se substituer à une entreprise défaillante » et dénonce des « dysfonctionnements inacceptables qui devront être sanctionnés ». Le 12, il convoque à Bercy le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, auquel il demande « davantage de transparence » dans sa gestion, et annonce le rappel de tous les lots produits à Craon, quel que soit leur date de fabrication. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Pierre HUIBAN, Egizio VALCESCHINI, « ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Économie agroalimentaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-economie-et-politique-alimentaires-economie-agroalimentaire/