ACTINOMYCÈTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Classification de Hütter

Classification de Hütter
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Actinomycètes anaérobies

Actinomycètes anaérobies
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Actinomycètes anaérobies contenant DAP

Actinomycètes anaérobies contenant DAP
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Les Actinomycètes pathogènes

Peu de maladies des plantes sont provoquées par les Actinomycètes. Notons une gale de la pomme de terre (potato scab) causée par Streptomyces scabies et une gale de la patate douce (S. ipomoeae). Des Streptomyces peuvent aussi s'attaquer à la betterave à sucre et à de jeunes plants de pommiers et d'érables à sucre. De plus, Nocardia vaccinii est la cause d'une gale des myrtilliers. De nombreux Actinomycètes peuvent profiter de blessures des arbres pour s'introduire dans leurs vaisseaux et les boucher. Certaines espèces dont Streptomyces flavovirens peuvent dégrader la lignocellulose et jouer un rôle secondaire dans la carie des bois.

Les deux maladies humaines les plus sérieuses causées par des Actinomycétales sont la tuberculose (Mycobacterium tuberculosis et autres mycobactéries) et la lèpre (Mycobacterium leprae). Secondes en importance sont les actinomycoses humaines et animales causées par plusieurs espèces d'Actinomyces (A. bovis, actinomycose et infections de la mâchoire des bovins ; A. israelii, actinomycose et autres infections humaines ; A. suis, actinomycose mammaire des porcs ; A. viscosus, infections périodontales humaines et animales ; A. pyogenes, mastites, urétérites, pharyngites, etc., des moutons, bovins, porcs, chevaux et autres animaux domestiques).

De plus, les Actinomycètes occasionnent certaines tumeurs (mycétomes) chez l'homme (Actinomadura madurae, A. pelletieri, Nocardia asteroides, Streptomyces somaliensis). La nocardiose est due surtout à Nocardia asteroides). Des Actinomycètes thermophiles, surtout les Faenia et les Thermoactinomyces, sont responsables de pneumonies allergiques dont la plus connue est le poumon de fermier (farmers' lung). Dermatophilus congolensis pousse dans la peau de nombreux animaux, exceptionnellement dans la peau de l'homme, causant une streptothricose capable de grands ravages chez les mo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ACTINOMYCÈTES  » est également traité dans :

SOLS - Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Symbioses plantes - micro-organismes »  : […] Certains micro-organismes fixateurs d'azote peuvent s'associer symbiotiquement aux plantes vertes ; on en connaît trois groupes : les Rhizobium , bactéries associées aux légumineuses (et aussi au genre tropical Parasponia ) ; les Frankia , actinomycètes associés aux plantes actinorhiziennes (par exemple Alnus , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-microbiologie/#i_6877

Voir aussi

Pour citer l’article

Hubert A. LECHEVALIER, « ACTINOMYCÈTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinomycetes/