ACTINOMYCÈTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Taxonomie

La taxonomie a progressé en fonction du développement des connaissances. Elle s'est d'abord fondée sur des critères essentiellement physiologiques et morphologiques.

Classification de Hütter

Tableau : Classification de Hütter

Tableau

Classification de Hütter (1965). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

En 1965, H. A. et M. P. Lechevalier proposèrent que la classification des Actinomycètes soit fondée sur des caractères morphologiques et chimiques. Ce principe est d'une grande utilité, permettant de grouper les Actinomycètes en genres faciles à caractériser. Les critères chimiques utilisés dans la classification des Actinomycètes touchent surtout à la composition de leurs parois cellulaires et de leurs lipides.

Les formes fermentatives sont classées en quatre genres.

Actinomycètes anaérobies

Tableau : Actinomycètes anaérobies

Tableau

Discrimination des Actinomycètes anaérobies en quatre genres. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les formes oxydatives sont beaucoup plus nombreuses et sont réparties entre plusieurs genres dont le nombre augmente avec l'accroissement de nos connaissances des Actinomycètes. Nous nous bornerons ici aux genres les plus importants.

Dans le genre Agromyces, les parois cellulaires contiennent de l'acide diaminobutyrique et de la glycine, dans le genre Oerskovia, les composants diagnostiques des parois cellulaires sont la lysine, l'acide aspartique et le galactose.

Les autres Actinomycètes oxydatifs aérobies contiennent de l'acide diaminopimélique (DAP) et sont séparés en quatre groupes.

Actinomycètes anaérobies contenant DAP

Tableau : Actinomycètes anaérobies contenant DAP

Tableau

Discrimination des Actinomycètes aérobies contenant DAP en quatre groupes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le groupe IV fournit un bon exemple de l'utilisation des lipides dans la taxonomie des Actinomycètes. Dans ce groupe, on trouve les Mycobacterium, contenant des acides mycoliques de grande taille (80 atomes de carbone), les Nocardia avec des acides semblables de taille moyenne (50 atomes de carbone), les Corynebacterium avec de petits acides mycoliques (30 atomes de carbone) et les Amycolata sans acides mycoliques. Avant la découverte de ces acides gras ramifiés en position alpha et hydroxylés en position bêta, il était souvent difficile de classer les Bactéries appartenant à ce groupe.

Si on suit le système de classification de Murray qu'on retrouve dans le Bergey's Manual of Systematic Bacteriology (1986, 1989), les Actinomycètes appartiennent au règne des Procaryotae (organismes cellulaires sans noyau), à la division des Firmicutes (Bactéries gram-po [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Classification de Hütter

Classification de Hütter
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Actinomycètes anaérobies

Actinomycètes anaérobies
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Actinomycètes anaérobies contenant DAP

Actinomycètes anaérobies contenant DAP
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ACTINOMYCÈTES  » est également traité dans :

SOLS - Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Symbioses plantes - micro-organismes »  : […] Certains micro-organismes fixateurs d'azote peuvent s'associer symbiotiquement aux plantes vertes ; on en connaît trois groupes : les Rhizobium , bactéries associées aux légumineuses (et aussi au genre tropical Parasponia ) ; les Frankia , actinomycètes associés aux plantes actinorhiziennes (par exemple Alnus , Casuarina ) ; les cyanobactéries ( Nostoc , Anabaena ) associées à des plantes supérieu […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Hubert A. LECHEVALIER, « ACTINOMYCÈTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/actinomycetes/