GALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Parasitose humaine, la gale est due à un acarien : Sarcoptes scabiei. La femelle creuse un sillon dans la couche cornée de l'épiderme de la peau de son hôte. Elle y est fécondée puis pond ses œufs dans une logette située à l'extrémité de ce sillon. Après un stade larvaire, l'animal parvient à l'âge adulte.

La contamination, habituellement directe, a lieu, la plupart du temps, « à la faveur d'un contact nocturne et prolongé ». La contamination indirecte par la literie ou par les vêtements est plus rare. La maladie procède par épidémies d'apparition cyclique : elle avait presque disparu d'Europe occidentale après l'épidémie de la Seconde Guerre mondiale mais elle y a réapparu depuis 1964.

En clinique, le signe d'alarme est le prurit, surtout nocturne ou vespéral, atteignant d'abord les doigts, les poignets, les fesses, se généralisant ensuite, tout en respectant la face et le cou, et prédominant sur les surfaces antérieures du corps.

L'éruption est à rechercher électivement aux espaces interdigitaux, à la face antérieure des poignets, au bord antérieur des aisselles, aux plis sous-fessiers, chez la femme aux aréoles des seins, chez l'enfant au pourtour des chevilles, chez le nourrisson à la plante des pieds. Chez l'homme, le gland et le fourreau de la verge peuvent être le siège d'une papule infiltrée et prurigineuse posant des diagnostics nombreux et notamment celui de chancre syphilitique. Le diagnostic clinique repose sur la découverte du signe de certitude : le sillon, mince ligne grisâtre, sinueuse, de 2 à 15 millimètres, légèrement saillant et terminé à l'une de ses extrémités par une élevure blanchâtre (l'éminence acarienne). Un autre élément, également caractéristique mais non pathognomonique, de la taille d'une tête d'épingle arrondie, saillante, cristalline, siège aux faces latérales des doigts : c'est la « vésicule perlée ».

À ces éléments particuliers s'associent, en proportions variables selon les sujets, des stries de grattage, des lésions infectieuses : folliculites, furoncles, lymphangite, ou réactionnelles : prurigo, eczéma. Tous ces éléments éruptifs peuvent faire à peu près défaut dans la « gale des gens propres », d'un diagnostic particulièrement difficile que seule vient affirmer dans certains cas l'épreuve thérapeutique.

Dans tous les cas, un bon élément d'appoint est la présence de prurit dans l'entourage du malade (signe du conjoint). Non traitée, la gale persiste indéfiniment. Le traitement qui succèdera à un nettoyage complet de la peau du sujet fait essentiellement appel à des applications soigneuses d'une solution alcoolique de benzoate de benzyle ou à l'hexacyclohexane qui ont supplanté les traitements anciens (frotte).

Tous les sujets cohabitants devront être traités en même temps, qu'ils soient ou non atteints. La literie et les vêtements seront désinfectés. En cas d'infection importante, le traitement spécifique ne sera entrepris qu'après la réussite d'une thérapeutique anti-infectieuse préalable.

En cas de reprise du prurit, il conviendra de distinguer l'irritation due au médicament, la rechute d'une gale non correctement traitée ou le « prurit mnémogène », qui peut persister parfois longtemps chez le sujet guéri sur terrain névropathique.

Une forme particulière dite « gale norvégienne » se caractérise par l'apparition de squames et de croûtes extrêmement prurigineuses où le microscope découvre de nombreux acares. Contagieuse au plus haut degré, cette forme s'étend à tout l'entourage du malade, notamment au personnel soignant.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  GALE  » est également traité dans :

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 635 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Acariens et maladies »  : […] Les acariens sont à l'origine de nombreuses maladies ou nuisances chez l'homme, les animaux et les plantes. Chez l'homme, les deux maladies les plus connues sont la maladie de Lyme et la gale. La première, rencontrée essentiellement dans les zones tempérées, est une infection bactérienne dont les atteintes chroniques peuvent être redoutables. Elle est propagée par les tiques qui transmettent, lor […] Lire la suite

CHANCRES

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 435 mots
  •  • 1 média

Désignation traditionnelle de certaines ulcérations cutanées ou muqueuses qui accompagnent l'inoculation de certains microbes : tréponème de la syphilis, bacille de Ducrey, bacille de Koch . Le chancre syphilitique survient trois semaines après la contagion. Sur les muqueuses, il est classiquement indolore ; arrondi, de niveau avec la muqueuse, propre, vernissé, il repose sur une base indurée. Il […] Lire la suite

Les derniers événements

16 mai 2022 France. Suspension de la dissolution du GALE.

Le Conseil d’État suspend la dissolution du mouvement Groupe antifasciste Lyon et environs (GALE) décidée par le gouvernement en mars, faute d’éléments démontrant l’accusation d’« incitation à la violence » contre les forces de l’ordre défendue par l’exécutif à l’encontre du groupe d’ultragauche. En avril, le Conseil d’État avait déjà suspendu la dissolution par le gouvernement de deux associations propalestiniennes, Comité Action Palestine et Collectif Palestine vaincra, accusées d’« appel à la haine, à la violence » et de « provocation à des actes terroristes ». […] Lire la suite

6-17 mai 2019 Belgique. Évacuation de migrants d'une gare bruxelloise.

Le 6, les chauffeurs de bus de la compagnie De Lijn, suivis le 7 par leurs collègues de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB), décident de ne plus marquer les arrêts autour de la gare du Nord de Bruxelles, craignant la contagion par la gale et la tuberculose dont souffrent certains migrants en transit qui logent dans des conditions sanitaires dégradées dans un hall de la gare proche des arrêts de bus. […] Lire la suite

28 mai 2014 France. Évacuation de deux campements de migrants à Calais

Les autorités préfectorales invoquent notamment l'insalubrité et la propagation d'une épidémie de gale. Le centre de réfugiés géré par la Croix-Rouge à Sangatte, près de Calais, a été fermé en novembre 2002. La « jungle », un quartier de la ville où s'étaient regroupés les migrants, a été évacuée en septembre 2009.  […] Lire la suite

6 août 2012 États-Unis. Début de la mission du robot « Curiosity » sur Mars

se pose à la surface de Mars, dans le cratère Gale, huit mois après son lancement de Cape Canaveral (Floride), en novembre 2011. Sa mission, qui doit durer au moins deux ans, consiste à chercher d'éventuelles traces d'une vie passée sur la Planète rouge. Le coût de cette entreprise est de 2,5 milliards de dollars. Le président américain Barack Obama évoque l'envoi d'astronautes sur Mars à l'horizon de 2030. […] Lire la suite

2-30 mai 1986 U.R.S.S. Suites de l'accident de Tchernobyl

Le 29, le docteur Robert Gale, spécialiste américain des greffes de moelle osseuse, qui soigne à Moscou les malades les plus atteints, annonce que vingt-trois personnes sont mortes et que quatorze autres sont toujours dans un état critique. Le 29 également, les Douze décident de lever le 1er juin les mesures prises à l'encontre des pays de l'Est. Ils réussissent à adopter des normes communes pour fixer le taux de radioactivité tolérable pour les marchandises commercialisées dans le Marché commun. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre de GRACIANSKY, « GALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gale/