CLASSIFICATION, sociologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une classification est une représentation du monde ou d’une partie du monde. Elle est basée sur un principe de division et, le cas échéant, sur un principe de hiérarchie. Dans la préface des Mots et les Choses (1966), Michel Foucault évoque « une certaine encyclopédie chinoise » dans laquelle « les animaux se divisent en a) appartenant à l’Empereur, b) embaumés, c) apprivoisés, d) cochons de lait, e) sirènes, f) fabuleux », etc. Pour un esprit occidental moderne, la partition peut paraître saugrenue. L’exemple a cependant ceci de vertueux qu’il aide à comprendre qu’une classification repose sur des règles dont le sens et la légitimité sont historiquement et socialement déterminés. Dit autrement, ces règles sont le produit de jugements partagés à un moment donné ainsi que de luttes et de compromis évolutifs.

La première classification de l’industrie française, qui a été proposée en 1788 par M. de Tolosan (intendant général du commerce), partage les activités en trois registres en fonction de l’origine des matières premières utilisées : minérale, végétale ou animale. Dans une société alors dominée par l’agriculture, cette partition est directement débitrice des thèses économiques de l’école physiocratique. Pour François Quesnay, son chef de file, seules les ressources naturelles sont sources de richesse. Le travail de transformation de la matière étant jugé improductif, il ne fait pas sens en conséquence de s’y référer pour diviser les pratiques productives. Après la Seconde Guerre mondiale, le découpage de la population française en catégories socioprofessionnelles repose sur d’autres critères qui reflètent les évolutions d’une société qui a passé le cap de la révolution industrielle et au sein de laquelle le salariat est devenu une réalité massive. En 1954, la classification est structurée en deux niveaux. Les statisticiens distinguent neuf groupes, eux-mê [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur de sociologie au Conservatoire national des arts et métiers

Classification


Autres références

«  CLASSIFICATION, sociologie  » est également traité dans :

PERCEPTION (sociologie)

  • Écrit par 
  • Gauthier FRADOIS
  •  • 888 mots

Dans un ouvrage qui a révolutionné la théorie de la connaissance, Critique de la raison pure , Emmanuel Kant expose l'existence de deux formes pures de l'intuition sensible, l'espace et le temps, comme fondements a priori de la connaissance du sujet. Ces cadres formels de l'expérience, inhérents à l'esprit humain, sont la condition de possibilité de nos intuitions empiriques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perception-sociologie/#i_56379

Pour citer l’article

Michel LALLEMENT, « CLASSIFICATION, sociologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/classification-sociologie/