BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MINERAIS

Au sens strict, un minerai (du latin minera signifiant « mine ») est une roche naturelle contenant une ou plusieurs substances utiles pouvant éventuellement être extraites et traitées pour être utilisées par l’homme. Ce terme est généralement appliqué à des roches renfermant des minéraux métallifères à l’état natif (or, argent, cuivre, etc.) ou combiné avec d’autres éléments pour former des minéraux plus complexes : oxydes (fer, aluminium, etc.), sulfures (plomb, zinc, etc.), silicates (nickel, vanadium, etc.) , carbonates (calcium, etc.), phosphates (terres rares, etc.) et autres types. 

Les éléments chimiques dans la croûte terrestre se trouvent en concentrations allant du pourcentage (Si, Al, Na, K, Fe, Mg, Ca) à la partie par milliard (ou milligramme/tonne), mais elles sont de l’ordre de la partie par million (ou gramme/tonne) pour la plupart d’entre eux.

Par extension, le terme « minerais » peut être appliqué à toute substance extraite de la croûte continentale par l’homme, avec l’appellation « ressources minérales », qui inclue des éléments qui ne sont pas des métaux, tels que le soufre, les matériaux de construction, les substances d’origine biogénique accumulées et transformées par les processus géologiques, tels que les phosphates sédimentaires, les matières organiques fossiles (charbon, pétrole et gaz) et même les ressources en eau douce ou celles extraites à partir de l’évaporation de l’eau de mer soit de manière naturelle (sel gemme, potasse, salars, etc.), soit par intervention de l’homme (marais salants). 

1.  Les ressources minérales

Les ressources minérales peuvent être classées en trois grandes familles.

  Les re […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

Pour citer cet article

Michel CUNEY, « MINERAIS  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/minerais/

Offre essai 7 jours

« MINERAIS » est également traité dans :

ALUMINIUM

Écrit par :  Robert GADEAURobert GUILLOT

Dans le chapitre "Minerais d'aluminium"  : …  mais le procédé n'est pas économique actuellement, notamment au point de vue énergétique, et* le seul minerai industriellement utilisé est la bauxite, avec deux exceptions locales à échelle limitée : la leucite en Italie et la néphéline en ex-U.R.S.S. La bauxite blanche étant inutilisable en raison de sa teneur élevée en silice, on n'utilise… Lire la suite
ANTIMOINE

Écrit par :  Jean PERROTEY Universalis

Dans le chapitre "Préparation"  : …  Lorsqu'*on dispose de minerais à haute teneur, la stibine, très fusible, est directement fondue vers 600 0C avec du fer, qui se sulfure tandis que l'antimoine liquide coule sous la scorie. Dans la plupart des cas, les stibines naturelles subissent une fusion préalable qui les débarrasse de leur gangue et qui donne l'antimoine « cru » à l'… Lire la suite
ARGENT, métal

Écrit par :  Robert COLLONGUES

Dans le chapitre "État naturel"  : …  la solubilité du chlorure (10-5g/l), et on l'a signalé dans les pierres météoriques. Les* principales espèces minéralogiques considérées comme minerais possibles d'argent se répartissent en trois groupes : – L'argent natif, très rarement en quantité notable, ne constitue pas une source importante de métal. Le gisement le plus… Lire la suite
ARGENTITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

… *Sulfate d'argent, encore appelée improprement « galène argentifère » (la galène est le sulfure de plomb), l'argentite se présente sous forme de cristaux octaédriques plurimillimétriques de couleur gris de plomb à noirâtre souvent associés en agrégats ou en branches noduleuses. Elle montre parfois, selon son état de fraîcheur, un bel éclat… Lire la suite
BAUXITES

Écrit par :  Michel ESTERLEJean-Pierre LAJOINIE

Dans le chapitre " Définitions"  : …  le terme bauxite est appliqué soit de manière large à une roche, selon des critères lithologiques, *soit de manière étroite à un minerai, selon des critères économiques qui prennent en compte des contraintes minières, minéralurgiques, etc. Variables avec le temps et, dans une certaine mesure, avec les pays, ces contraintes sont appréciées en… Lire la suite
BÉRYLLIUM

Écrit par :  Jean-Paul CARRONRobert GADEAUJean PERROTEY

Dans le chapitre "Minerais"  : …  Peu abondant et très dispersé dans la nature, le béryllium se trouve sous forme de composés plus ou moins complexes : silicates (béryl, phénacite), aluminate (chrysobéryl), oxyde (bromellite), phosphate (béryllonite).* Le seul minerai utilisé industriellement est le béryl… Lire la suite
BLENDE ou SPHALÉRITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

… éblouir, tromper) et du grec sphaleros (trompeur, incertain). Elle représente le principal *minerai de zinc, et c'est le sulfure le plus abondant à la surface de la Terre. Minéral primaire des gîtes métallifères, la blende cristallise dans des filons hydrothermaux, recoupant de nombreux types de roches, et parfois dans les pegmatites, comme… Lire la suite
CADMIUM

Écrit par :  Alexandre TRICOT

Dans le chapitre " Élaboration du cadmium"  : …  Le* cadmium se trouve dans presque tous les minerais polymétalliques contenant du zinc et, plus ces minerais sont riches en zinc, plus ils contiennent de cadmium. Les teneurs en cadmium des minerais de zinc sont néanmoins très faibles, de 0,01 à 0,03 p. 100 sur minerai brut ; certains gisements au Mexique et au Pérou notamment ont donné des taux… Lire la suite
CASSITÉRITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

…  à quelconque. La cassitérite, du grec kassiteros (étain), représente le principal *minerai pour l'extraction de l'étain avec une teneur pouvant dépasser 78  p. 100. En raison de sa valeur économique, on l'exploite même dans des gisements de faible teneur (à partir de 0,5  p. 100) comme en Bolivie ou en Chine (Yunnan). La… Lire la suite
CÉSIUM

Écrit par :  Roger NASLAIN

Dans le chapitre "État naturel et préparation"  : …  entre que pour un très faible pourcentage dans la composition de l'écorce terrestre (0,0007 p. 100).* Il accompagne généralement, en très petite quantité, les autres alcalins dans leurs minerais (lépidolite). Il existe toutefois aux États-Unis, et en Suède un minerai très riche, appelé pollux ou pollucite, silicoaluminate de césium titrant jusqu'à… Lire la suite
CHALCOSITE ou CHALCOCITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

…  ; cassure : conchoïdale. La chalcosite (du grec chalcos, « cuivre ») est un important *minerai de cuivre ; pure, elle contient 79,8  p. 100 de l'élément natif. Elle apparaît dans les filons hydrothermaux et dans les gîtes cuprifères et leur zone de cémentation. Elle y est associée à la pyrite, la chalcopyrite, la cuprite, le quartz, l'… Lire la suite
CHAPEAUX OXYDÉS

Écrit par :  Guy TAMAIN

… *Initialement, le mineur désignait par chapeaux de fer les masses de limonites formées par altération des gisements renfermant de la pyrite et/ou d'autres sulfures de fer. Puis, par extension, on parle de chapeaux de fer des gisements métalliques sulfurés, c'est-à-dire la zone où s'effectue l'oxydation de ces sulfures. Cette zone, dont la puissance… Lire la suite
CHINE - Les régions chinoises

Écrit par :  Pierre TROLLIET

Dans le chapitre "Les basses montagnes du Jiangnan"  : …  du charbon à coke pour la sidérurgie de Wuhan. Mais le plus remarquable, c'est la richesse en* minerais des reliefs méridionaux, où plus de soixante-dix sortes ont été identifiées et en particulier des métaux non ferreux. Les réserves d'antimoine, notamment à Xikuangshan au Hunan, et de tungstène, notamment à Xihuashan au Jiangxi, se… Lire la suite
CHROME

Écrit par :  Jean AMIEL

Dans le chapitre "Minerais"  : …  chrome (III) a l'état de traces colore certaines pierres précieuses : rubis, alexandrite, grenat. Le* tableau renferme, suivant Udy, les minerais qui contiennent au moins 10 p. 100 de Cr2O3. Mais le minerai de beaucoup le plus important est la chromite, FeCr2O4 quand elle est pure, solide cristallisé brun… Lire la suite
COBALT

Écrit par :  Jean AMIEL

Dans le chapitre "Minerais"  : …  Les* minerais sont très nombreux ; ce sont essentiellement des arséniures, des thio-arséniures, des oxydes, des carbonates, des arséniates, des sulfures. Les plus connus sont donnés dans le tableau… Lire la suite
CUIVRE

Écrit par :  C.I.C.L.A.Jean-Louis VIGNES

Dans le chapitre " Métallurgie"  : …  nombreuses autres régions, mais les gisements ne sont pas toujours économiquement exploitables. La* teneur des minerais exploités varie de 0,5 à 6 p. 100, valeurs extrêmes. En pratique, un minerai contenant au moins 1,8 p. 100 de cuivre est considéré comme riche, comme pauvre au-dessous de 1 p. 100. Ces limites varient cependant suivant les… Lire la suite
FER - Minerais de fer

Écrit par :  Louis BUBENICEKÉric HESSRichard PAZDEJ

…  1 500 avant J.-C, a permis l’essor de l’industrie moderne. Les sources de fer sont essentiellement *les minerais et la récupération des ferrailles. Ce dernier produit sera cependant toujours un approvisionnement complémentaire des minerais, malgré le tonnage élevé consommé. En France, un tiers de la production d'acier est élaboré à partir de… Lire la suite
GANGUE

Écrit par :  Yannick LOZAC'H

… *L'origine de ce terme remonte au mot allemand Gang, qui veut dire filon. La gangue comprend généralement tous les minéraux d'un gîte métallifère qui, d'une part, diffèrent de ceux de la roche encaissante et qui, d'autre part, ne sont pas recherchés par l'exploitant. Pour certains auteurs, cette notion de gangue rejoint plus ou moins la… Lire la suite
GOA

Écrit par :  Marie GUILLET

… *Située sur la côte occidentale de l'Inde, à 400 kilomètres au sud de Bombay (Mumbai), la ville de Goa, avec ses environs, est devenue en 1961 un territoire, puis en 1987 un État de la république de l'Inde. Ayant une superficie de 3 701 kilomètres carrés, celui-ci comptait 1,34 million d'habitants en 2001, dont un tiers de chrétiens. Il est dominé à… Lire la suite
HÉMIMORPHITE

Écrit par :  Guy TAMAIN

… *Les mineurs appellent indifféremment calamine les divers composés oxydés du zinc. Toutefois, les minéralogistes français réservent cette appellation au silicate de zinc hydraté, l'hémimorphite, dont la formule chimique est SiO2, 2 ZnO, H2O. Souvent la calamine du mineur n'est pas de l'hémimorphite, mais de la smithsonite. Le… Lire la suite
LANTHANE ET LANTHANIDES

Écrit par :  Concepcion CASCALESPatrick MAESTROPierre-Charles PORCHERRegino SAEZ PUCHE

Dans le chapitre "État naturel"  : …  xénotime) et quelques-uns mélangent les terres rares lourdes et légères (gadolinite, fergusonite). *Les principaux minerais sont (tabl. 4) : – La monazite, orthophosphate de terres rares et de thorium, qui est le minerai le plus répandu. Considéré comme « stratégique » en raison de la présence du thorium radioactif, on le trouve en abondance dans… Lire la suite
MAGNÉSIUM

Écrit par :  Maurice HARDOUINMichel SCHEIDECKER

Dans le chapitre " Métallurgie"  : …  généralement sous forme de carbonates, d'hydroxyde, de silicates, de chlorure et de sulfate. * Les minerais les plus fréquemment utilisés sont : le carbonate (magnésite ou giobertite) pratiquement pur (Autriche, Russie, Grèce, Chine, Brésil, États-Unis...) ; le carbonate double de calcium et de magnésium (dolomite) qui se trouve dans un grand… Lire la suite
MAGNÉTITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

…  alluvionnaires ou marins, où elle se concentre en raison de sa densité et de sa faible altération. *Minerai de fer le plus riche (72,4  p. 100 de fer pur), la magnétite est exploitée industriellement au Zimbabwe, en Afrique du Sud, aux États-Unis (Iron Springs, Iron Mountain), à Kiruna (Suède), aux Philippines et en Russie (Oural). Les plus gros… Lire la suite
MANGANÈSE

Écrit par :  Bernard DUBOISJacques FAUCHERREGil MICHARDClotilde POLICARJean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Minerais et géochimie"  : …  Dans les roches sédimentaires, le manganèse est souvent présent sous forme de minéraux exprimés. *Ses principaux minerais sont d'origine sédimentaire ou volcano-sédimentaire. Ce sont principalement des oxydes de manganèse trivalent ou tétravalent. Ils sont quelquefois assez bien cristallisés : pyrolusite MnO2 quadratique ou ramsdellite… Lire la suite
MERCURE, élément chimique

Écrit par :  Guy PÉREZJean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Préparation"  : …  600 tonnes en 2003, en provenance principalement d'Espagne, du Kirghizstan, de Chine, et d'Algérie. *Le mercure se rencontre à l'état naturel essentiellement sous forme de sulfure rouge appelé « cinabre ». Très simple, l'extraction à partir du cinabre s'effectue par grillage du minerai à l'air :

 

Le mercure distillé est entraîné par… Lire la suite
MÉTAUX - Gisements métallifères

Écrit par :  Marie-José PAVILLON

…  dès la fin du Néolithique, une préoccupation de l'homme. La recherche des métaux natifs d'abord, *des minerais ensuite, remonte donc fort loin. Plus près de nous, les Grecs et les Romains se révélèrent des exploitants habiles, et de nombreuses mines renferment des vestiges de ces époques. Jusque vers 1930, seuls les corps minéralisés à forte… Lire la suite
MÉTAUX - Métallogénie

Écrit par :  Guy TAMAIN

Dans le chapitre "Étapes, stades et générations de minéralisation"  : …  des masses minérales rocheuses. On parle ainsi, dans les processus endogènes de formation des* minerais, d'étape magmatique, d'étape hydrothermale, etc. Les stades de minéralisation sont des intervalles de temps, relativement courts, à l'intérieur des étapes de minéralisation dont, d'une part, chacun est caractérisé par des… Lire la suite
MÉTAUX RARES

Écrit par :  Christian HOCQUARD

Dans le chapitre "Le néodyme (Nd)"  : …  leur mise en production est contrainte par au moins quatre facteurs. Le premier est la valeur du *minerai. Le prix des terres rares lourdes (terbium, yttrium, dysprosium...) étant beaucoup plus élevé que celui des terres rares légères (cérium, lanthane...), du fait de leur moindre abondance, la valeur du minerai sera donc fonction de sa teneur en… Lire la suite
MINÉRALOGIE

Écrit par :  Claude GUILLEMIN

Dans le chapitre "Sulfures et sulfosels"  : …  économiquement car elle renferme, surtout avec les sulfures, les espèces qui constituent les *minerais de base pour tous les métaux autres que le fer, le manganèse, le zinc, le tungstène, l'or, l'argent et les métaux légers. Sulfures et sulfosels ont un éclat généralement métallique : pyrite FeS2, galène PbS, Lire la suite
MINÉRALURGIE

Écrit par :  Georges PANOU

Les gisements de matières premières minérales contiennent rarement un seul minéral. Un *minerai se compose le plus souvent de la (ou des) substance(s) utile(s), d'une gangue stérile et parfois de substances nuisibles (par exemple, du phosphore dans du fer ; de l'arsenic ou du bismuth dans de l'étain). Aussi convient-il, avant toute… Lire la suite
MINETTE DE LORRAINE

Écrit par :  Guy TAMAIN

… La *minette est le nom local désignant le minerai de fer oolithique qui affleure, en couches stratifiées, dans la région limite entre la Lorraine et le Luxembourg, selon une large bande à l'ouest de la Moselle. La formation ferrifère est interstratifiée dans le Jurassique et est datée du Toarcien supérieur (180-175 millions d'années). Elle comprend… Lire la suite
MOLYBDÈNE

Écrit par :  Fernand MARATRAY

Dans le chapitre " Production et utilisations"  : …  *Les principales sources de molybdène exploitées sont des gisements à faible teneur (de 0,1 à 0,5 p. 100) et des gisements de sulfure de cuivre dans lesquels la molybdénite (MoS2) est un sous-produit. Les gisements de wulfénite (PbMoO4) sont exploités très exceptionnellement. Les minerais sont enrichis par flottation et… Lire la suite
NICKEL

Écrit par :  Jacques GRILLIATBernard PIREMichel RABINOVITCHJacques SALBAING

Dans le chapitre " Métallurgie"  : …  *Les concentrations actuellement exploitables de nickel se répartissent en deux grands groupes : les amas sulfurés et les amas d'altération ou latérites nickélifères… Lire la suite
PLATINE ET PLATINOÏDES

Écrit par :  Jean-Paul GUERLETRoger LACROIX UniversalisJean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Minéralogie et propriétés"  : …  Le platine est considéré comme un élément natif quoiqu'il ne soit jamais pur à 100 p. 100.* Sa forme brute contient normalement des quantités d'autres éléments. Les cristaux de platine pur sont très rares, et en général, le platine se trouve sous forme de pépites. La source la plus répandue de platine provient de dépôts « placers » (zones… Lire la suite
PLOMB

Écrit par :  Claude FOUASSIERMichel PÉREYREMichel RABINOVITCHJean-Louis VIGNES

Dans le chapitre "Les gisements de plomb "  : …  des remplissages de fissures ou des agrégats dépourvus de formes cristallines. Les principaux *minéraux porteurs de plomb dans les gisements miniers sont la galène (un sulfure), l'anglésite (un sulfate) et la cérusite (un carbonate). Mais le plomb entre dans la composition de 240 minéraux identifiés ; les principaux sont listés dans le tableau… Lire la suite
PREMIÈRES EXPLOITATIONS MINIÈRES SOUTERRAINES

Écrit par :  Marie-Christine BAILLY-MAÎTRE

  *Pour que l'homme en vienne à exploiter des minerais, certaines conditions doivent être réunies : un environnement géologique favorable, une certaine accessibilité des gisements et, enfin, des besoins bien identifiés en fonction des compétences technologiques de l’époque. C'est pourquoi, si l'introduction du métal dans les… Lire la suite
PYRITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

…  comme les ammonites qui, alors pyritisées, font la fierté des collectionneurs et paléontologues. *La pyrite n'est pas exploitée comme minerai de fer car, même si elle contient en moyenne 47  p. 100 de fer, sa teneur en soufre est trop élevée, ce qui constitue un lourd handicap métallogénique. En revanche, la pyrite est un important minerai de… Lire la suite
RESSOURCES MINÉRALES

Écrit par :  Michel CUNEY

Dans le chapitre "Des besoins croissants en ressources minérales"  : …  de 2008 a toutefois conduit à une légère décroissance de la production en ressources minérales. La* quantité des minerais et minéraux extraits dans le monde a été multipliée par 27 au cours du xxe siècle. Par exemple, la consommation de cuivre dans le monde est passée de 8 millions de tonnes, dont 3 sont issus du recyclage en… Lire la suite
SIERRA LEONE

Écrit par :  Comi M. TOULABOR

Dans le chapitre " Géographie"  : …  la région de Port Loko et de Lunsar ; bauxite dans les collines de Mokanji ; on trouve aussi des *minerais rares comme le rutile, la colombite, etc. Les schistes de Kambui, dans le sud-est du pays, recèlent des gisements de diamant. Malgré leur insalubrité, les plaines côtières, tapissées de sédiments, constituent le domaine agricole par… Lire la suite
SOUFRE

Écrit par :  Fernande CHATAGNERRené LECLERCQNoël LOZAC'HSerge MASSON

Dans le chapitre "Sources et production du soufre"  : …  Deux procédés principaux sont utilisés pour traiter le soufre à l'état natif. Dans le premier, le *minerai est concassé, broyé en pulpe épaisse, puis traité par flottation et concentré. Une purification finale par fusion et éventuellement par filtration du soufre fondu donne un soufre titrant 99,5 p. 100. Dans le second procédé, dit procédéLire la suite
SULFURES ET SULFOSELS NATURELS

Écrit par :  Roland PIERROTGuy ROGER

…  difficiles à analyser. Les principaux types structuraux sont représentés dans la planche ci-après. *L'abondance du soufre dans l'écorce terrestre est très faible, et la teneur moyenne de la totalité des combinaisons de cet élément est estimée entre 0,05 et 0,28 p. 100 selon les types de roches. L'intérêt économique des sulfures et sulfosels est, en… Lire la suite
TIBET (XIZIANG)

Écrit par :  Chantal MASSONAUDLuciano PETECHDavid SNELLGROVEPierre TROLLIET Universalis

Dans le chapitre "Les bronzes"  : …  jaune et bronze blanc est aujourd'hui étayée par des analyses précises. Le Tibet est riche en *minerais, le cuivre domine dans toutes les régions ; l'argent, le fer et le plomb sont extraits des provinces du Khams et de l'Amdo dont les rivières contiennent de l'or ; l'étain est importé de Chine, de Birmanie et de l'Asie du Sud-Est ; le Bhoutan… Lire la suite
URANINITE

Écrit par :  Philippe ROSSI

… *L'uraninite est le principal minerai d'uranium et de radium et doit son nom au premier de ces métaux. C'est un dioxyde d'uranium, mais, dans la nature, celui-ci est plus ou moins oxydé, et, de ce fait, sa composition varie entre deux pôles : UO2 et UO3. Le trioxyde serait dû, en partie, à une auto-oxydation résultant du fait… Lire la suite
WOLFRAMITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

… *Oxyde de tungstène, la wolframite est l'un des principaux minerais de tungstène, élément encore appelé wolfram, d'où le nom du minéral. Elle se caractérise par des cristaux tabulaires, aux faces souvent striées et à l'éclat métallique. Le clivage basal parfait dessine des lames de taille pluricentimétrique qui s'assemblent en agrégats lamellaires.… Lire la suite
WULFÉNITE

Écrit par :  Yves GAUTIER

… et de molybdène, notamment sous un climat aride ou semi-aride, où l'altération est très importante. *Elle n'est que très rarement exploitée comme minerai : on lui préfère les deux sulfures auxquels elle est associée et de traitement plus facile, la galène et la molybdénite (Mo[S2]). La wulfénite est essentiellement recherchée comme pièce… Lire la suite
ZINC

Écrit par :  Noël DREULLEPaule DREULLEJean-Louis VIGNESBernard WOJCIEKOWSKI

Dans le chapitre " Métallurgie"  : …  *Les minerais de zinc se trouvent dans la nature sous deux formes principales : d'une part, les variétés sulfurées, blende (ou sphalérite) et wurtzite ; d'autre part, les variétés oxydées, smithsonite, hydrozincite (carbonates), franklinite, zincite (oxydes), hémimorphite (ou calamine), willemite (silicates). La blende (ZnS) représente 95 p. 100 de… Lire la suite

Afficher la liste complète (46 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2015, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.