Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉTAUX

Articles

  • SEMI-CONDUCTEURS

    • Écrit par Julien BOK
    • 4 741 mots
    • 8 médias
    ...conduction électrique. La bande correspondante, dite bande de valence, sera pleine et la bande immédiatement supérieure, dite de conduction, sera vide. Dans les métaux, au contraire, les électrons de valence ne sont pas liés et conduisent l'électricité. La bande de conduction est partiellement remplie....
  • SEMI-MÉTAUX

    • Écrit par Pierre MOYEN
    • 73 mots

    Éléments dont la couche électronique de valence comprend quatre électrons (en principe). Ces éléments pourront soit gagner, soit perdre quatre électrons pour arriver à l'octet stable. Leurs propriétés sont donc intermédiaires entre celles des métalloïdes et celles des métaux. Chimiquement,...

  • SODIUM

    • Écrit par Luc AUFFRET, Albert HÉROLD, André METROT, Bernard PIRE
    • 4 651 mots
    • 2 médias

    Le sodium est le plus courant des éléments alcalins. Son nom dérive de l'arabe soda, qui désignait le mélange de carbonates alcalins extrait des cendres de végétaux. Le symbole Na vient de son appellation allemande Natrium, qui dérive de « natron », le carbonate de sodium naturel d'Égypte....

  • STOCKAGE DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

    • Écrit par Dominique LARCHER, Mathieu MORCRETTE, Patrice SIMON
    • 10 860 mots
    • 6 médias
    ...caractéristiques des matériaux des électrodes, on peut citer, pour l’électrode négative, les matériaux composites à base de semi-métaux (silicium) ou de métaux (étain, aluminium…) qui stockent le lithium par l’intermédiaire de réactions d’alliage. Ces réactions forment, par exemple en utilisant le silicium,...
  • STRONTIUM

    • Écrit par Bernard CARTON
    • 300 mots

    De Strontian, ville d'Écosse.

    Symbole chimique : Sr

    Numéro atomique : 38

    Masse atomique : 87,62

    Point de fusion : 769 0C

    Point d'ébullition : 1 384 0C

    Densité (à 20 0C) : 2,54

    Métal alcalinoterreux mou, de reflet argenté quand il est fraîchement coupé, de couleur jaunâtre si on l'expose...

  • SURFACE PHÉNOMÈNES DE

    • Écrit par Jean-François JOANNY, Jean SUZANNE
    • 6 265 mots
    • 4 médias
    Les mouvements collectifs des électrons dans un métal ou plasmons correspondent, dans le volume, à une fréquence ωp telle que :
    n est la densité des électrons ; e et m, la charge et la masse d'un électron.
  • THALLIUM

    • Écrit par Georges KAYAS
    • 263 mots
    • 1 média

    Du grec thallos, verdure.

    Symbole chimique : Tl

    Numéro atomique : 81

    Masse atomique : 204,37 g

    Point de fusion : 303,5 0C

    Point d'ébullition : 1 457 0C

    Densité (à 20 0C) : 11,85

    Métal mou, facilement fusible, facilement oxydable dans l'air, découvert, grâce à sa raie spectrale verte, par...

  • THERMO-IONIQUE ÉMISSION

    • Écrit par Arvind M. SHROFF
    • 2 137 mots
    • 6 médias
    Dans la pratique, on a rarement affaire à des monocristaux, les métaux étant toujours polycristallins, et, comme on l'a vu, la densité de courant dépend du travail de sortie, donc de l'orientation ; le courant émis sera donc la somme de tous les courants émis par les différents cristaux. Le travail...
  • TUNGSTÈNE

    • Écrit par René MEYER
    • 1 537 mots
    • 4 médias

    Le tungstène est un élément métallique très réfractaire, appartenant au groupe Va de la classification périodique, qui comprend aussi le chrome et le molybdène. Ce métal, de la famille des éléments de transition, est à la fois un « aristocrate » et un « athlète », dont les qualités extrêmes...

  • URANIUM

    • Écrit par Bernard BOUDOURESQUES, Jean CARALP, Jeanne LEHMANN, Jean-Louis VIGNES
    • 6 228 mots
    • 9 médias
    L'uranium étant un métal fortement anisotrope, ses propriétés mécaniques varient beaucoup avec le mode de fabrication (coulé, filé, laminé, étiré...), le traitement thermique et les impuretés.
  • VANADIUM

    • Écrit par Roger DURAND
    • 2 606 mots
    • 6 médias
    Le tableau 3 rend compte des caractéristiques mécaniques et technologiques du vanadium non allié ; à l'état pur, il peut être transformé à froid. L'usinage est analogue à celui d'un acier, mais le soudage doit s'effectuer sous argon, soit par le procédé T.I.G., soit par bombardement électronique....
  • VERRE

    • Écrit par Pierre PIGANIOL, Micheline PROD'HOMME, Aniuta WINTER
    • 12 514 mots
    • 5 médias
    Les verres colorés appartiennent à deux familles bien distinctes. Dans l'une, un métal est introduit sous forme d'ions dans la composition. On a déjà indiqué le rôle du fer, du cuivre, du cobalt ; le manganèse, en plus de son rôle d'oxydant décolorant découvert dès le ier...
  • ZINC

    • Écrit par Noël DREULLE, Paule DREULLE, Jean-Louis VIGNES, Bernard WOJCIEKOWSKI
    • 5 292 mots
    • 4 médias

    Le zinc (symbole Zn, numéro atomique 30) est un élément chimique métallique blanc bleuâtre appartenant au sous-groupe II b de la classification périodique. Quoiqu'il soit de grande consommation et que ses applications se rencontrent dans la vie courante, il est peu connu. Le zinc est cité pour...

  • ZIRCONIUM ET HAFNIUM

    • Écrit par Marcel ARMAND
    • 1 798 mots
    • 4 médias

    Le zirconium (symbole Zr, numéro atomique 40) et le hafnium (symbole Hf, numéro atomique 72) sont deux éléments chimiques métalliques de couleur gris argent appartenant au groupe IVa de la classification périodique.

    Découvert en 1789 par Martin Heinrich Klaproth dans un minerai de Ceylan (le...